OK
Accueil > Communauté > Forum Eramet

ERAMET : infos , publications

Cours temps réel: 135,50  0,00%



jean1855 jean1855
22/02/2020 08:40:04
3

Bonjour


Milles excuses , c'est le 1° message que je mets sur le Site


Cordialement

  
Répondre
Ribo Ribo
21/02/2020 08:50:19
0

Merci jean1855, mais peux-tu survoler la file avant de reposter une annonce de deux jours ?

  
Répondre
jean1855 jean1855
21/02/2020 08:48:35
2

Le chiffre d'affaires d'Eramet est en baisse de -4% sur l'année 2019, à 3,671 milliards d'euros dans un environnement de prix contrasté. Ainsi, les prix du minerai de manganèse accusent une forte baisse de -21 % en moyenne sur l'année alors que le cours du nickel au LME est en hausse de +6%.

A 630 millions d'euros, l'Ebitda est en ligne avec la guidance, avec principalement un impact défavorable de -268 ME par rapport à 2018 dû au prix du manganèse.

Le résultat opérationnel courant du Groupe est en baisse de -41% à 341 ME.

Le résultat avant impôt s'élève à 89 ME, après comptabilisation de -118 ME de produits et charges non-opérationnels, dont une provision pour dépréciation d'actif chez Erasteel (-25 ME), et de -134 ME de résultat financier.

Le résultat net part du Groupe est en perte à -184 ME, après comptabilisation d'une charge d'impôts de -227 ME. Cette charge est principalement liée aux impôts et taxes au Gabon (-147 ME).

Les investissements ont été consacrés à la modernisation des outils industriels et à la préparation des projets stratégiques. Les décaissements liés s'élèvent à 423 ME, dont 132 ME au titre des travaux préparatoires des deux projets au Gabon et en Argentine.

1,2 MdE d'endettement

  
Répondre
CRI74 CRI74
20/02/2020 11:16:11
2

Nouvelle Calédonie .

Le groupe Eramet, qui avait dégagé en 2018 un bénéfice net de 53 millions d'euros, a vu son chiffre d'affaires reculer (-4 %) à 3,671 milliards d'euros, malgré une production record dans les mines calédoniennes, a précisé le groupe dans un communiqué. Le chiffre d’affaires de la SLN affiche une hausse de 5 %.

Le berceau mondial de l’industrie du nickel lutte encore pour sa survie.

"Si nous avions pu alimenter correctement l’usine de Doniambo, la SLN aurait gagné de l’argent et le résultat serait bien meilleur" a précisé lors d’une interview la PDG d’Eramet Christel Bories, qui a ajouté, "la production de ferronickel est en baisse de 13 %; heureusement, il y une forte hausse de la production et de l'exportation minière".

Face au dumping indonésien

Parmi les facteurs ayant joué négativement sur les résultats de la SLN "des mouvements sociaux en début d’année et des dégradations de sites miniers" qui ont contrarié le redressement du plus ancien producteur de nickel au monde. S’y ajoute, en fin d’année, le dumping indonésien qui a inondé le marché d’un alliage à bas coûts, mais qui "oblige la SLN à vendre son alliage de ferronickel de haute qualité sous le cours du nickel au LME" a poursuivi Christel Bories, confirmant une information d'Outre-mer La 1ere et du Metal Bulletin de Londres.

Tout dépend de la Chine...

L'entreprise calédonienne a néanmoins enregistré des records opérationnels, avec une production de 1,6 million de tonnes de nickel en Nouvelle-Calédonie. "La Chine est le principal consommateur de nickel calédonien " au monde, a encore rappelé Christel Bories, qui ne peut toutefois exclure un possible impact de l'épidémie de coronavirus sur l'activité de la SLN. "Pas pour le moment, nos cargaisons sont livrées, mais il est trop tôt pour en dire plus".

Et de la transition énergétique

Dans ce contexte, la PDG d’Eramet a résumé les enjeux du nickel par ces mots : "Le modèle SLN ne peut fonctionner que s’il marche sur ses deux pieds, la mine et l’usine, car le temps est compté", a averti Christel Bories. Avant de conclure, "le nickel fait partie de la solution dans la transition énergétique, la SLN va transformer sa source d’énergie dans une énergie qui sera plus propre. Tout ce que nous mettons en place en Nouvelle-Calédonie positionne très bien la SLN dans le champ mondial qui va réclamer de plus en plus de responsabilité sociétale et environnementale dans la production du nickel. La SLN va répondre à ces défis".

Horizon 2022

La Bourse des métaux de Londres et la Commission européenne ont décidé d’imposer, à partir de 2022, une traçabilité des métaux industriels, afin de contrôler leur origine et de faire respecter de nouvelles normes sociales, humaines et environnementales. Cette charte pour des métaux éthiques constituerait une bouffée d’oxygène pour les producteurs les plus vertueux, comme la SLN, KNS ou VNC en Nouvelle-Calédonie.

  
Répondre
Bill17 Bill17
20/02/2020 08:22:25
0

IMPORTANT:

BOURSIER.COM publié le 20/02/2020 à 01h26

Eramet suspend son projet d'exploitation de lithium en Argentine


Message complété le 20/02/2020 08:24:00 par son auteur.

"La conjoncture en Argentine et la conjoncture générale ne nous permettent pas aujourd'hui de lancer sereinement un tel projet", a déclaré à la presse Christel Bories, PDG du groupe, qui a annoncé des pertes en 2019.

Le contrôle des changes introduit récemment en Argentine ainsi que l'incertitude sur les négociations de la dette avec le Fonds monétaire international ont été un facteur clé dans la décision de suspendre le projet, a-t-elle déclaré.
En se développant dans les minéraux utilisés dans les batteries, comme le lithium, Eramet cherche à réduire sa dépendance à l'industrie sidérurgique, qui absorbe la majeure partie de sa production historique de nickel et de manganèse.
Les inquiétudes concernant les perspectives économiques mondiales, en particulier dans le contexte de l'épidémie de coronavirus en Chine, a également conduit à ralentir les projets de développement du groupe dans des mines de manganèse au Gabon.
Eramet a dégagé un Ebitda l'an dernier de 630 millions (-25%), sur la base d'un chiffre d'affaires de 3,7 milliards (-4%), affecté par la baisse des prix des métaux.
Le groupe, qui ne versera pas de dividende au titre de 2019, accuse une perte nette de 184 millions d'euros, après un bénéfice de 53 millions en 2018, en raison notamment de charges d'impôts au Gabon.

  
Répondre
Bill17 Bill17
19/02/2020 22:13:58
1

(Boursier.com)19/02/2020 - 21h33 — Perte de 184M€ en 2019

Le chiffre d'affaires d'Eramet est en baisse de -4% sur l'année 2019, à 3,671 milliards d'euros dans un environnement de prix contrasté. Ainsi, les prix du minerai de manganèse accusent une forte baisse de -21 % en moyenne sur l'année alors que le cours du nickel au LME est en hausse de +6%.

A 630 millions d'euros, l'Ebitda est en ligne avec la guidance, avec principalement un impact défavorable de -268 ME par rapport à 2018 dû au prix du manganèse.

Le résultat opérationnel courant du Groupe est en baisse de -41% à 341 ME.

Le résultat avant impôt s'élève à 89 ME, après comptabilisation de -118 ME de produits et charges non-opérationnels, dont une provision pour dépréciation d'actif chez Erasteel (-25 ME), et de -134 ME de résultat financier.

Le résultat net part du Groupe est en perte à -184 ME, après comptabilisation d'une charge d'impôts de -227 ME. Cette charge est principalement liée aux impôts et taxes au Gabon (-147 ME).

Les investissements ont été consacrés à la modernisation des outils industriels et à la préparation des projets stratégiques. Les décaissements liés s'élèvent à 423 ME, dont 132 ME au titre des travaux préparatoires des deux projets au Gabon et en Argentine.

1,2 MdE d'endettement

Le free cash-flow (FCF) s'établit à -358 ME à fin décembre 2019, dont -274 ME d'éléments non-récurrents. Il comprend en effet -160 ME d'impact non-récurrent lié aux problèmes logistiques chez Aubert & Duval, dont -80 ME du fait de la forte hausse des stocks d'en-cours de production. Le FCF a également été impacté par le versement à l'Etat Gabonais de -114 ME lié d'une part, au paiement, en avance et à titre exceptionnel, d'acomptes d'IS et d'autre part, au règlement d'un contrôle fiscal. Le versement de dividendes aux actionnaires d'Eramet et aux actionnaires minoritaires de Comilog au titre de l'exercice 2018 s'est élevé respectivement à 20 ME et 86 ME.

L'endettement net s'élève ainsi à 1,207 MdE, hors impact IFRS 16. Eramet applique la norme IFRS 16 depuis le 1er janvier 2019 avec une application rétrospective simplifiée, entraînant une augmentation de 97 ME, sans impact cash, et conduisant à un endettement net total publié de 1,304 MdE.

Tour de vis financier

En 2019, le Groupe a mis en place un financement pour ses besoins généraux (Term loan), d'une maturité de 2 ans, avec une option pouvant être exercée par Eramet permettant de l'étendre à janvier 2024. Le montant de ce financement s'élève à 350 ME, grâce à la participation de 8 banques françaises et internationales, dont deux qui accompagnent Eramet pour la première fois.

Au 31 décembre 2019, la liquidité financière d'Eramet reste importante à 2,3 MdsE, dont un montant de cash disponible de 848 ME au bilan.

L'évolution des ratios financiers du Groupe ('gearing' à 74% hors impact IFRS et à 63% au sens des covenants financiers) a conduit le management à initier un plan d'actions. Des mesures de préservation de la trésorerie, telles que le contrôle strict des investissements industriels, ont ainsi été prises avec pour objectif de maîtriser le niveau de dette nette et préserver le 'gearing'. Des actions de renforcement de la structure financière telles que des cessions ou des partenariats pourraient également être envisagées.

Par ailleurs, il sera proposé à l'Assemblée Générale du 26 mai de ne pas verser de dividende au titre de l'exercice 2019.

Perspectives

En ce début d'année, Eramet suit avec attention l'évolution de l'épidémie de Coronavirus. La Chine est le principal consommateur mondial de manganèse, de nickel et de matières premières en général. A date, les opérations du Groupe n'ont pas été affectées de façon significative par l'épidémie.

Dans une conjoncture économique dégradée et incertaine, le Groupe fait face à de nombreux défis mais poursuit la réalisation de sa feuille de route stratégique en 2020 avec les objectifs suivants :

- Objectif de production de plus de 5 Mt de minerai de manganèse

- Poursuite de l'exécution du plan de sauvetage de la SLN : objectif d'exporter 2,5 Mth de minerai de nickel

- Démarrage de la production à Weda Bay (Indonésie) prévu dès le 1er semestre.

Grâce aux progrès intrinsèques significatifs attendus, et compte tenu de la dégradation des conditions de marché du manganèse, l'Ebitda prévisionnel de 2020 devrait être proche de 400 ME, avec l'hypothèse des conditions de marché de janvier 2020, et sans prise en compte à date de l'impact éventuel lié à l'épidémie de Coronavirus

  
Répondre
CRI74 CRI74
19/02/2020 18:59:30
3
CRI74 CRI74
02/12/2019 08:52:45
1

Avis d'analyste

Portzamparc qui démarre le suivi de la société en proposant l'achat fort pour cibler 73€

  
Répondre
CRI74 CRI74
29/11/2019 18:18:04
5

Eramet obtient un permis de recherche de Rutile au Cameroun

https://ml-eu.globenewswire.com/Resource/Download/73d31aa5-9a2a-4ba9-aeba-0ae3316e0b22


Le rutile : Forme la plus commune dans la nature des oxydes de titane, le rutile est un minéral qui cristallise en baguettes aciculaires de couleur rougeâtre.

C'est la variété polymorphique de l'oxyde de titane (TiO2) la plus stable à pression et température élevées

Sa composition chimique (60 p. 100 de titane) peut comprendre du tantale, du niobium, du fer ou de l'étain en impuretés.

Si le fer est souvent dû à l'intercroissance de l'ilménite, la présence de tantale ou de niobium s'explique par contre par la similarité des rayons ioniques du titane, du tantale et du niobium. Cette similarité des rayons entraîne d'autre part une tendance à la formation de mélanges isomorphiques entre le rutile, les niobates et les tantalates.

Quant au gisement, le rutile est un minéral accessoire des roches éruptives , riches en hornblende et en biotite , et des roches métamorphiques (gneiss, micaschistes et cipolins).


Message complété le 02/12/2019 08:50:37 par son auteur.

Ce projet permettrait de diversifier l'offre produits du groupe sur le marché du rutile particulièrement attractif et viendrait renforcer les activités de sables minéralisés actuellement opérées au Sénégal. Ce développement s'inscrit pleinement dans la stratégie d'Eramet de développer un portefeuille diversifié d'actifs par l'exploration minière sur ses métaux stratégiques et dans de nouveaux pays.

Dans une logique de partenariat de long terme avec le gouvernement camerounais, Eramet souhaite identifier d'autres opportunités dans le pays sur des métaux déjà opérés par le groupe, notamment le nickel et le cobalt.

  
Répondre

Forum de discussion Eramet

202002220840 725957
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.