OK
Accueil  > Communauté   > Forum Detente

Info ou intox ?



deckard6
17/01/2020 07:51:12
0

deckard6 accepte ta mise au point

  
Répondre
simcour
17/01/2020 03:40:09
1

Après le message dernier message de deckard6. J'ai compris ce qu'il voulait dire.

Message complété le 17/01/2020 03:40:46 par son auteur.

Je voulais écrire : Après le dernier message de deckard6. J'ai compris ce qu'il voulait dire.

  
Répondre
deckard6
14/01/2020 15:51:22
1

J'me d'mande si tu serais pas un peu tâtillon sur les bords. Bref, je vais essayer de faire court, tout en essayant d'être clair... simcour.


Les exemples que je cite dans mon post du 11/01/2020 à 21:17:14, dont tu sembles particulièrement friand, sont à prendre et comprendre ainsi :

Ils ont tous été présentés dans un premier temps sous une version officielle, les yeux dans les yeux ( comme dans le cas de Monsieur Huzaque ), après avoir été démentis au final par les résultats des enquêtes.

Notamment l'affaire des Irlandais, du Rainbow warrior, des ADM, du Watergate et j'en passe. Cela en fait donc des tentatives avérées d' intox

Note que je n'émets pas de jugement quand aux erreurs commises par des humains, ce qui leur est propre, mais uniquement sur la mauvaise foi de ceux qui ont tenté de les cacher au public.

Pour les affaires Grosssssouvre et Boulin ( dont tu me sembles très au fait ), des zones d'ombres subsistent suffisamment pour, au mieux, avoir des doutes.


Donc mon propos initial était, et demeure, comment après de telles intox, AVAREES ( et il y en a bien d'autres ), peut on s'étonner que d'aucuns, prennent aujourd'hui les versions officielles disons... avec quelque circonspection ?



Message complété le 14/01/2020 17:46:35 par son auteur.


ERRATUM : Ils ont tous été présentés dans un premier temps sous une version officielle, les yeux dans les yeux ( comme dans le cas de Monsieur Huzaque ), AVANT d'avoir été démentis au final par les résultats des enquêtes.

  
Répondre
simcour
14/01/2020 13:40:55
1

@moicmoi Je suis d'accord sur le fait que beaucoup de journalistes ne sont pas sérieux.


Je te remercie pour l'info sur le droit d'entrée dans les zones militaires par la police et la gendarmerie.

N'étant pas sûr c'est pour ça que j'ai précisé que je pouvais me tromper et tu m'a corrigé.

Quand tu parles de chef de corps j'imagine que tu parles de celui du lieu à visiter.


Les gendarmes ne dépendent pas uniquement du Ministère de l'Intérieur.

Ils sont sous double tutelle du Ministère des Armées (Ministère de la Défense avant 2017) et du Ministère de l'Intérieur.

  
Répondre
simcour
14/01/2020 13:15:36
0

@deckard6 Là on parle de gens directement mêlé à l'affaire.

Par conséquent ils peuvent témoigner. Les témoignages c'est bien parce qu'en absence du dossier judiciaire on a que ça.

Les témoignages sont vitaux parce que ils servent à remplacer le dossier judiciaire pour les membres du public.

Je vois les témoignages comme étant une sorte d'alternative au dossier judiciaire pour le public.


Si un jour l'instruction de ce dossier est terminé. J'espère qu'on aura une copie partielle ou totale accessible au public avec l'accord de ceux encore vivant qui seront cité considérant que les morts n'ont pas le droit à la vie privé.

Il est compréhensible qu'un dossier judiciaire soit protégé des curieux pendant le déroulement de l'enquête pour ne pas gêner le bon déroulement de l'enquête.


Pour une histoire d’intérêt public comme celle-ci je pense que la question de l'accès partiel ou total après le bouclage du dossier doit se poser.

Il est compréhensible qu'un dossier judiciaire soit toujours protégé après l'instruction dans la plupart des cas en particulier pour protéger la vie privé des personnes interrogés et ce que les interrogés ont dit sur les autres.

Mais là c'est un fait divers d’intérêt public et j'espère donc qu'il sera ouvert partiellement ou totalement au public avec l'accord des personnes cités qui seront en vie à ce moment là.


Le dernier acte d'instruction cité sur Wikipédia date du mercredi 18 septembre 2019.

Au moment des faits. Le délai de prescription de l'action publique pour un meurtre dans ces circonstances était de 10 ans. Il est aujourd’hui fixé à 20 ans (Premier alinéa de l'article 7 du code de procédure pénale) mais ce n'est pas rétroactif puisque l'action publique dans cette affaire a était lancé avant le délai actuel.

Si une enquête pour meurtre a bien était ouverte quand le délai de prescription de l'action publique était de 10 ans.

On peut en conclure que le dossier ne sera pas fermé avant 2029 voir plus tard si il y a un acte interrompant la prescription qui relancera le délai à 0.



  
Répondre
moicmoi
14/01/2020 12:44:07
2

simcour


« « Par conséquent ils ont loupé des trucs. »
»

ls ont loupé, ou….ils orientent leurs infos , même en étant honnêtes.

De nos jours, les journalistes ont de moins en moins tendance à vérifier leurs infos. (la course à la primeur). Et parfois, ils sont soumis aux « infos officielles » (ils sont aux ordres). (une maxime à se rappeler : celui qui détient le pouvoir, c'est celui qui contrôle la presse. La présidentielle de 2017 en est un parfait exemple).

Le bourrage de crâne, ce n'est pas que l'apanage de la pub.
Un exemple ? Il y a une petite semaine, un copain m’a affirmé avoir entendu à la télé que la bourse à grimpé de 40 % (QUARANTE POUR CENT!) en 2019.

Il y a quelques temps, la star du 20 heures, Claire Chazal, annonçait que les dividendes avaient augmentés de 30 %.

(A noter que les placements de mon copain ne vont pas au-delà du Livret A, et donc, il a cru les journalistes sur parole.)

Qui d’entre nous a bénéficié de cette flambée ? Dans quels buts, ces mensonges ? Volontaires ou pas, ces mensonges ?

« « Le secret-défense .. // ..ne concerne pas uniquement des documents. Ça peut aussi concerner des lieux. » »

Je confirme. J’ai bossé pendant des années pour le Ministère de la Défense , en tant que prestataire extérieur, et de ce fait, j’allais dans toutes les casernes de ma région. Il m’était interdit de diffuser la moindre parcelle d’information. Secret défense. Même pour les "chambrées"

« « Il faut une autorisation de l'autorité militaire pour qu'un policier , gendarme , juge d'instruction ou autres puisse y entrer à moins que je me trompe. » »

Tu ne trompes qu’à moitié.

Autrefois, quand les gendarmes faisaient partie du Ministère de la Défense , ils en avaient le pouvoir. Les gendarmes ! Pas la Police !


Depuis que les gendarmes sont passés au Ministère de l’Intérieur, c’est fini. Les gendarmes ont le droit d’intervenir dans les quartiers militaires à la demande du Chef de Corps.

  
Répondre
deckard6
14/01/2020 12:11:30
1

Le problème avec tout ces livres et émissions est le suivant.

Bien qu'un livre peut être sérieux et bien qu'une émission peut être sérieuse.

Aucun écrivains ou personnes réalisant des émissions a lu tout le dossier judiciaire.


OK simcour, bien vu.

Mais j'y pense, crois tu que les membres de la famille, notamment Fabienne, la fille de Robert Boulin qui a détecté les 75 anomalies, sont étrangers au dossier ?

Crois tu que le gendarme qui a sorti le corps est étranger au dossier ?

Idem pour le légiste ?

Et que dire de Lucien Aimé-Blanc ?

Certainement a tu raison, toutes des personnes étrangères au dossier.


Simcour - deckard : 10 à 0

  
Répondre
simcour
14/01/2020 12:02:44
0

@deckard6 Le problème avec tout ces livres et émissions est le suivant.

Bien qu'un livre peut être sérieux et bien qu'une émission peut être sérieuse.

Aucun écrivains ou personnes réalisant des émissions a lu tout le dossier judiciaire.

Il est compréhensible qu'aucun journalistes est lu tout le dossier judiciaire à cause de cette chose qui est le secret de l'instruction.

Par conséquent ils ont loupé des trucs.


Il y a un truc qui est plus dur que le secret de l'instruction qui est le secret-défense.

Le secret-défense peut parfois être un bâton dans les roues d'un juge d'instruction.

Il faut savoir que contrairement aux idées reçu la notion de secret-défense ne concerne pas uniquement des documents.

Ça peut aussi concerner des lieux. Quand un lieu contient des choses relevant du secret de la défense nationale tel que définis à l'article R2311-1 du code de la défense.

Il faut une autorisation de l'autorité militaire pour qu'un policier , gendarme , juge d'instruction ou autres puisse y entrer à moins que je me trompe.

La liste des lieux contenant des secrets de la défense nationale n'est pas publié au JORF (Journal Officiel de la République Française) ou une autre publication accessible au public.

Cette liste est l'annexe de "l'Arrêté du 22 février 2019 modifiant l'arrêté du 21 juin 2010 fixant en application de l'article R. 2311-9-1 du code de la défense la liste des lieux abritant des éléments couverts par le secret de la défense nationale".

Les magistrats ne pouvait pas avoir accès directement à cette liste jusqu'en 2013.

Il y a une procédure permettant à un juge d'instruction (Tu trouvera la procédure sur Internet) de demander la levée du secret de la défense nationale mais on peut très bien lui refuser l'accès aux documents pouvant l'aider dans son instruction.

Quand un juge d'instruction n'a pas ce qu'il veut il est souvent obligé de fait de faire une ordonnance de non-lieu.

  
Répondre
deckard6
13/01/2020 20:19:20
1

Dommage que mes vieux liens ne passent pas ( vieux dossiers vieux de 10 et plus ).

Bref pour l'Affaire Robert Boulin il n'y a pas moins de 75 anomalies. Bon, je crois de mémoire que sa fille Fabienne les détaille ( les 75 ), dans le livre '' Le dormeur du val ''.

Ou peur être dans le bouquin de Benoît Collombat '' Un homme à abattre '', mais je crois plutôt que c'est dans celui de sa fille.


Sinon, il y a pléthore d'émissions traitant de cette affaire sur France inter.

Notamment :

https://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles/affaires-sensibles-02-mars-2015

https://www.franceinter.fr/emissions/le-debat-de-midi/le-debat-de-midi-04-aout-2016

https://www.franceinter.fr/justice/affaire-boulin-des-temoins-inedits-accreditent-la-these-de-l-assassinat



Et d'autres, ou au moins une, sur Canal+ :

>> « Robert Boulin : le suicide était un crime » La contre-enquête de Bernard Nicolas et Michel Despratx, diffusée le 15 janvier 2002 sur Canal + dans l’émission "90 minutes", qui a permis de relancer l’affaire Boulin.


Pour les Irlandais et les autres j'y reviendrais peut être aussi. La qualité dépendra de celle de mes vieux liens...



Message complété le 13/01/2020 20:20:50 par son auteur.


Lire : ou peut être...

  
Répondre
0PHENIX0
13/01/2020 18:16:35
1

Simcour, pardonne-lui, le D6 est de nature taquine et pendant ce temps-là j'apprends des choses.

  
Répondre
deckard6
13/01/2020 17:59:00
0

Merci simcour d'avoir pris le temps de dissiper les doutes qui m'assaillaient. Grâce à toi, je vais enfin connaitre le goût des couleuvres.

Si d'aventure j'avais d'autres doutes à l'avenir, je sais d'ores et déjà à qui m'adresser


PS : pardon d'avoir écrit Grossssouvre avec 3 s

  
Répondre
0PHENIX0
13/01/2020 17:50:21
0

Bonjour Simcour, certes le site existe toujours mais je le trouve mourant ou très peu mis à jour si tu préfères.

  
Répondre
simcour
13/01/2020 17:31:53
0

@0PHENIX0 Pourquoi parler de Hoaxbuster au passé alors qu'il existe encore ?

  
Répondre
simcour
13/01/2020 17:28:29
1

@deckard6 Voici ma réponse.


1.L'affaire Robert Boulin = Il y a des trucs vachement chelou (La disparition de scellés contenant des organes prélevés est pour moi le truc le plus suspect) indiquant un possible assassinat mais il n'y a pas encore de preuves et l'instruction judiciaire et toujours en cours.

Est-ce que tout les trucs chelous sont un ensemble de circonstances indépendantes ou des indices d'un crime qu'on enterre ?


2.Les Irlandais de Vincennes = Un classique de malversation venant de certains éléments des forces de l'ordre.

On a déjà vu des cas de policiers et gendarmes en France condamnés pour vol lors d'une perquisition et cette affaire n'a donc rien d'étonnante.

Je ne dis pas qu'ils sont tous comme ça mais il est vrai que ça existe.

Si il peut y avoir des vols il est évident qu'on peut aussi voir des cas où l'on ajoute des choses suspectes pour faire incriminer quelqu'un. Des rumeurs disent que ce genre de choses seraient plus courantes qu'on le pense.


3.Le Rainbow warrior = C'est une affaire de sabotage commis par la DGSE ayant provoqué un décès.

Ce genre d'impaire peut arrive à tout services de renseignements procédant à des actions clandestines.


4.L'affaire Grosssouvre = Déjà on n'écrit pas Grosssouvre mais Grossouvre.

Il y a des trucs bizarres indiquant que ce ne serait peut être pas un suicide mais ni toi ni moi était là à ce moment et en conséquent nous ne pouvons pas avoir de certitudes vu que ce que disent les journalistes sont toujours des reconstructions d'enquêtes et lors d'une reconstruction d'enquête on peut se tromper.


5.L'affaire de Tarnac = C'est une histoire complexe et il y a des zones d'ombres à cause du fait que certains documents de cette affaire soient classés "Secret Défense".

S'agit t'il d'une conspiration , travail bâclés par certains ou d'un ensemble de mauvaises interprétations ?

Pour l'anecdote je peux dire qu'on peut théoriquement accéder à certains contenu des dossiers détenus par les services de renseignements Français à notre sujet mais que c'est impossible en pratique à ma connaissance.


6.Les ADM et l'Irak = Renseignes toi sur Rafid Ahmed Alwan al-Janabi (Arabe : رافد أحمد علوان الجنابي) qui était un informateur du BND (Bundesnachrichtendienst / Service Fédéral de Renseignement) Allemand connu par les services secrets Américain sous le pseudonyme de Curveball et le scandale du Nigergate.

Les fausses informations qu'il a donné ont finis dans les mains des services de renseignements Américains.

C'est compréhensible vu que la RFA fait partie des Fourteen Eyes. Fourteen Eyes = Nine Eyes + BE , DE , ES , IT , SE.

Nine Eyes = Five Eyes + DK , FR , NL , NO.

Five Eyes = AU , CA , GB , NZ , US.


7.L'affaire JFK = Il est possible que le tueur était seule comme le dit la version officielle.

Penses à la balle magique.


8.La tuerie d'Auriol = Oui , il y a eu cette affaire au sein du défunt SAC (Service d'Action Civique) qui a servi à l'État profond même si tout les membres du SAC n'appartenaient pas forcément à l'État profond.


9.Le passeport de Mohamed Attah, intact au pied des tours du WTC après avoir subi l'impact du crash sur la tour, le brasier dû à l'incendie du kérosène et l'écroulement des tours. Pour finalement être exhibé comme une preuve que c'était bien Attah qui pilotait le zinc.

= On n'écrit pas Attah mais Atta. On dit que c'est le passeport de Mohammed Mohammed el-Emir Awad el-Sayed Atta (Arabe : <span dir="rtl" lang="ar">محمد محمد الأمير عوض السيد عطا</span>) ressortissant Égyptien.

Mais il s'agissait du passeport d'un terroriste Saoudien dont le nom est Satam Mohammed Abdel Rahman al-Suqami (Arabe : سطام محمد عبد ال رحمان السقامي‎).

Son passeport aurait était retrouvé avant l'effondrement des tours : https://www.conspiracywatch.info/ardisson-s-interroge-sur-un-passeport-retrouve-au-world-trade-center_a618.html

  
Répondre
0PHENIX0
12/01/2020 22:18:18
0

Demain il y a école alors, en attendant, un petit quiz histoire de se détendre


What the fake :

https://www.podcastscience.fm/category/quizz-info-ou-intox/


  
Répondre
gars d'ain
12/01/2020 16:08:57
1

USA : les seniors plus enclins à diffuser des fake news

https://www.lexpress.fr/actualite/medias/usa-les-seniors-plus-enclins-a-diffuser-des-fake-news_2056659.html


Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 10/01/2019


Notons que : "Une étude montre que les internautes de plus de 65 ans sont plus nombreux à partager des liens venant de sites douteux.

Les jeunes internautes auraient-ils plus de discernement que leurs aînés ? En analysant les publications d'environ 1200 personnes, des chercheurs des universités de Princeton et de New York ont découvert que les internautes âgés de plus de 65 ans avaient plus tendance à diffuser des fake news, ou "infox", que les utilisateurs plus jeunes. Leur étude, publiée mercredi dans la revue Science Advances, se base sur les liens partagés par les internautes sur Facebook pendant la campagne présidentielle américaine de 2016.


Pour leurs recherches, les scientifiques se sont basés sur plusieurs listes de sites internet connus pour partager de fausses informations, dont une liste élaborée par le média BuzzFeed. Ils ont établi que les internautes n'étaient globalement pas si nombreux à diffuser ce type de contenus, puisqu'ils étaient moins de 8,5% dans leur panel à avoir partagé au moins un lien vers ces sites problématiques.


La suite de l'article au lien...


C'est pas forcement ce à quoi on s'attendait....


  
Répondre
0PHENIX0
12/01/2020 14:43:59
0

Simcour, Hoaxbuster avait aussi son charme mais, comme le dit Camarade D6, de simples capacités analytiques et ... un complot en veux-tu en voilà :)

  
Répondre
deckard6
11/01/2020 21:17:14
1

Pourquoi des gens croient-ils aux théories du complot ? Est-ce en raison de leur profil psycho-sociologique, de leur manière de s’informer sur Internet ou est-ce lié à une combinaison des deux ? L


Je n'ai pas lu ton lien PHENIX, je le lirais plus tard. Mais je suis étonné que ces sachants n'envisage pas l'unique et vraie raison. A savoir, de simples capacités analytiques permettant à ceux que l'on taxe de complotistes pour les discréditer plus facilement de raisonner par eux-mêmes.

De simples capacités analytiques leur permettant :

- de tirer les leçons des expériences passées et des intox avérées qu'on a essayé de leur faire gober par le passé.

- de réfléchir par eux-même et d'exercer leur libre arbitre en s'affranchissant de la pensée unique


Moi, ceux que je ne comprends pas en revanche, ce sont les gens qui continuent à gober les versions officielles, quelles qu'elles soient, sans le moindre esprit critique. Comment peut on continuer à tout gober sans le moindre esprit critique, après :

- l'affaire Robert Boulin

- les Irlandais de Vincennes

- le Rainbow warrior

- l'affaire Grosssouvre

- l'affaire de Tarnac

- les ADM et l'Irak

- l'affaire JFK

- la tuerie d'Auriol

- le passeport de Mohamed Attah, intact au pied des tours du WTC après avoir subi l'impact du crash sur la tour, le brasier dû à l'incendie du kérosène et l'écroulement des tours. Pour finalement être exhibé comme une preuve que c'était bien Attah qui pilotait le zinc.


J'arrête là les exemples qui me viennent en tête au débotté. Mais je le répète, comment après tous ces cas, des citoyens adultes dotés de raison, peuvent ils gober tout ce qu'on leur dit, sans esprit critique.

Mais sans doute sont ils les mêmes qui se laissent coller sur un escalator et tirer passivement sans franchir les marches par eux-mêmes

Message complété le 11/01/2020 21:26:00 par son auteur.


A savoir, de simples capacités analytiques, permettant à ceux que l'on taxe de complotistes, pour les discréditer plus facilement, de raisonner par eux-mêmes.

( Avec la ponctuation, ç'est plus compréhensible... il me semble )

  
Répondre
gars d'ain
11/01/2020 17:26:05
3

Concernant la crédibilité des USA devant laquelle, il serait convenu de se prosterner...


https://plus.lesoir.be/185456/article/2018-10-20/aux-usa-les-fake-news-une-affaire-detat


Voici une analyse complète des 600 premiers jours de mandature "Trump", je note : "

Son trio de tête est invariablement le même : CNN, le New York Times et le Washington Post, lequel, du reste, lui renvoie assez bien la politesse. Sal Rizzo, journaliste, pilote l’une des plus célèbres rubriques du prestigieux journal, celle consacrée au « fact checking » (« vérification de faits »). « Sur les 600 premiers jours de sa législature, nous avons identifié 5.001 allégations fausses ou trompeuses. » Ce qui donne un rythme soutenu de plus de huit sottises par jour…

.


Question donc : à combien on en est actuellement ?



  
Répondre
simcour
11/01/2020 16:52:18
0

0PHENIX0 je lis régulièrement les articles de "Conspiracy Watch".

Est-ce ton cas ?

  
Répondre

Forum de discussion Detente

202001170751 728790
Ma liste