OK
Accueil > Communauté > Forum Suez Environnement

Suez: rejet unanime du projet de Veolia par le conseil

Cours temps réel: 15,75€  0,99%

SEV


Ribo
13/09/2020 17:56:47
0

Pour info, l'ensemble Suez+Veolia ne représente que 5% du marché mondial...

Il faut que les français arrêtent d'avoir la grosse tête !

  
Répondre
JD1976
13/09/2020 17:52:00
0

L'offre de Veolia "est en réalité très hostile", dit Philippe Varin (Suez) dans le JDD

13/09/2020 | 11:07

L'offre de Veolia, qui propose de racheter les parts d'Engie dans le capital de Suez en vue d'une offre ultérieure sur l'ensemble du capital, et que le groupe dit "amicale" est en réalité "très hostile", juge Philippe Varin, président du conseil d'administration de Suez, dans un entretien accordé au Journal du dimanche.

"Telle qu'elle est formulée, elle pose de réels et sérieux problèmes. Je comprends tout à fait que le conseil d'administration d'Engie veuille traduire en cash sa participation dans Suez. Mais pour résoudre ce problème, la décision d'Engie sur la proposition de Veolia déterminerait le futur de Suez et consisterait notamment à démanteler le groupe Suez en France", explique-t-il.

"Si on gratte un peu, sous le vernis du super champion français mondial que l'on nous fait miroiter, je vois un mirage industriel (...) De plus, le processus qui se dessine prendrait au moins dix-huit mois. Il va affaiblir notre force commerciale, déstabiliser les clients, le management, tous les salariés", poursuit Philippe Varin.

"Pour nos actionnaires hors Engie, qui représentent les deux tiers de notre capital, c'est un risque de prise de participation rampante, dont les modalités sont floues. Pour nos 90 000 collaborateurs, dont 30 000 en France, c'est la menace de pertes d'emplois. On ne peut pas annoncer 500 millions de synergies et dire qu'il n'y aura pas d'impact. Je ne l'ai jamais vu de ma vie", souligne-t-il.

Philippe Varin reproche en outre à Antoine Frérot, patron de Veolia, que cette offre soit "à prendre ou à laisser d'ici à la fin du mois" et que son prix soit "bien en dessous de la valeur intrinsèque de la société".

"Le management est en train de bâtir une solution alternative que le conseil encourage. Les travaux sont en cours et, pour leur sérénité, je ne peux pas en dire plus", ajoute-t-il.

Le conseil d'administration de Suez a annoncé jeudi le rejet de l'offre de Veolia et a exprimé son soutien à la direction dans la mise en oeuvre de son plan stratégique comme dans la recherche de solutions alternatives au rapprochement proposé par son concurrent.

Il a jugé le prix de 15,50 euros par action proposé par Veolia pour la quasi-totalité de la participation d'Engie (soit 29,9% sur un total de quelque 32%) "significativement inférieur" à la valorisation intrinsèque de Suez et considère que le schéma proposé comporte "un risque de prise de contrôle dans des conditions inacceptables".



  
Répondre
Dubaisan
10/09/2020 13:06:19
0

Bien d'accord,

C'est vrai que ça n'est pas très élégant, ni ..."très respectueux et déontologique du travail accompli par la direction",...

Mais c'est comme ça que ça se passe dans la vraie vie (ça me rappelle aussi bien des souvenirs ...).

  
Répondre
gars d1
10/09/2020 11:48:12
0

ça n'est pas très respectueux et déontologique du travail accompli par la direction (croissance de +20% en 5 ans depuis 2015) et qui justement était soutenu par son actionnaire principale.

Ce, contrairement à Engie en difficultés dernièrement à tous niveaux...


On connait les méthodes des personnes à la tête d'Engie, on a bien vu comment ils ont agit avec Isabelle Kocher dont le travail de restructuration du groupe a été clairement désavoué malgré ses résultats pourtant évidents.


Comme chez Renault, c'est l'Etat qui semble agir en sous-mains....

  
Répondre
Dubaisan
10/09/2020 10:33:24
1

Que le Conseil d'Administration de Suez se soit prononcé contre, c'était évident après les déclarations de son PDG....Mais l'affaire n'est pas terminée car la discussion, c'est entre Véolia et Engie qui détient en gros 30% du capital de Suez....

Et Engie serait plutôt favorable à une cession de ses actions Suez à Véolia. Pour peu que Véolia remonte un peu son offre et Engie cèdera facilement. Véolia pourra alors lancer une OPA générale.

Mais déjà avec 30% des parts, Véolia sera le patron, et la Direction Générale ainsi que le Conseil d'Administration de Suez devront se soumettre ou se démettre.

Donc, attendons....

  
Répondre
gars d1
10/09/2020 10:05:15
0

Ben, oui...

C'est évident.

c'est ce que je dis depuis le début en terme de concurrence notamment à l'échelon national...

  
Répondre
gars d1
10/09/2020 10:05:15
0

bourse Suez Environnement

(CercleFinance.com) - Suez annonce que son conseil d'administration a considéré à l'unanimité que 'le projet d'opération hostile annoncé par son concurrent Veolia, le 30 août 2020, est incompatible avec l'intérêt de Suez et de l'ensemble de ses parties prenantes'.

Il estime notamment que la structure d'ensemble proposée par Veolia est contestable, que le projet pose d'importants problèmes de concurrence et réglementaires, et qu'il 'omet des risques d'exécution et des di-synergies majeurs'.

Le conseil apporte dès lors son plein soutien à l'équipe de direction dans la mise en oeuvre de l'accélération du plan Suez 2030 ainsi que dans ses recherches d'une solution alternative à celle proposée par Veolia.

Copyright © 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

  
Répondre

Forum de discussion Suez Environnement

202009131756 802891
Ma liste