OK
Accueil > Communauté > Forum Je débute en bourse

Stratégies: portefeuille



Luncyan Luncyan
16/02/2021 22:30:56
0

harry browner, paul boyer, ray dalio ..


un mix des 3 :)

  
Répondre
cosmo2 cosmo2
24/01/2021 18:11:53
3

Day trader ? Tu entrés et tu sors dans la journée.

Ne pas confondre avec le Night trader. Lui il rêve la nuit qu'il trade... 🤣🤣🤣

  
Répondre
cosmo2 cosmo2
24/01/2021 12:30:51
1

Invectus méthode DCA 👍

Message complété le 24/01/2021 14:34:41 par son auteur.


Un seul petit bémol : l'article prétend que cette méthode n'est efficace qu'à long terme.
L'auteu a du arrêter de trader y'a longtemps
😉

Message complété le 24/01/2021 14:35:22 par son auteur.


l'auteuR

  
Répondre
ALEZE ALEZE
25/11/2020 00:46:06
0

portefeuille virtuel chez moi il y pas de salade.

  
Répondre
ALEZE ALEZE
24/11/2020 23:56:30
1

moi aussi je met la reco mais pourquoi ?

il faut demander a Mr Macron de lui remettre la légion d honneur c est bien mérité .

OMEGA notre trader national

Message complété le 25/11/2020 00:30:29 par son auteur.

sans rancune OMEGA tu a raison sur certains point mais parfois un peu relou
pour te faire plaisir je vais prendre quelques action voltalia est en plus j ouvrirai une file.

  
Répondre
ALEZE ALEZE
24/11/2020 22:48:38
1

l homme politique est un singe parait il intelligent supérieur a la moyenne national ou international ?

quel que soit les andouilles vaut mieux qu elles soit de vire au moins on est sur d avoir la qualité supérieur !

  
Répondre
Omega9 Omega9
24/11/2020 22:18:35
4

Moi ophenixo je te lis tout temps.

Le problème c'est que je ne comprends pas tout.

En fait souvent je demande ce que tu voulais dire.

En fait tu me rapelles les hommes politiques des années 70.

On ne comprenait pas leurs discours.


  
Répondre
michel1993 michel1993
24/11/2020 21:27:11
2

"c’est extra je fais tout le sens contraire 🤣"


Idem et pourtant je suis un anti européen convaincu.


Ce qu'oublie les "diversificateurs" c'est :


Que la plupart des entreprises sont déjà diversifiée : abinbev par exemple fait 2% de ses ventes en Belgique et la majorité de ses ventes sont en Brésil Asie usa


Que le gain de diversification est largement effacé par les doubles précomptes mobilier et les frais de change


Que la bourse est mondiale et que si une roue se grippe quelques part, tout le monde éternue ( à mon grand désarrois pour l'anti mondialiste que je suis).



Je suis sur qu'on peux créer un portefeuille optimiser et bien étudier uniquement avec du Bel20 ou du Cac40, sauf GAFAM.




  
Répondre
Omega9 Omega9
23/11/2020 23:51:03
2

Manuborelli j'ai envie d'ouvrir un bar avec des calls girls.

Donne moi ton avis !

Je vais aussi prendre des gogos danseuses.

J'espère que tu viendras.

😍😜

  
Répondre
manuborelli manuborelli
23/11/2020 23:44:03
2

Diversifiez votre portefeuille actions

Vous prenez de gros risques si vous concentrez votre portefeuille sur quelques titres seulement. Pour diluer les risques, diversifiez sur au moins 20 sociétés, pour que chacune pèse 5 % au plus de votre portefeuille actions. La diversification doit porter sur le secteur (technologie, luxe, automobile, immobilier, consommation discrétionnaire, etc.) mais pensez aussi et surtout à diversifier géographiquement. Ne souffrez pas du biais domestique, qui consiste à investir 100% en France ! En effet, la France est un petit marché, elle pèse moins de 7 % du tracker World. Idéalement, il faudrait une majorité d’actions Américaines et une minorité d’Européennes. De plus, vous pouvez également diversifier en devise (Euro, Dollar, etc.)

c’est extra je fais tout le sens contraire 🤣

  
Répondre
manuborelli manuborelli
23/11/2020 23:36:06
2

Le stock-picking :

est une stratégie d'investissement en bourse où l'investisseur sélectionne directement les titres qu'il souhaite détenir en portefeuille (CTO ou PEA) après une analyse approfondie de l'entreprise. ... Cette approche est réservée aux passionnés de la bourse ayant des connaissances financières étayées. 🤠

  
Répondre
Omega9 Omega9
23/11/2020 22:22:05
1

En résumé.

Si vous êtes plein d'oseille il faut se diversifier.

La meilleure méthode c'est celle qui fonctionne.

  
Répondre
Luncyan Luncyan
22/11/2020 12:09:19
1

C'est pour ça que j'ai toujours privilégier choisir des fonds. Avec moins de 1.75% de frais annuel pour le plus cher de mes fonds. C'est gérable et c'est surtout plus simple pour jouer des thématiques sans rester devant son écran

  
Répondre
manuborelli manuborelli
22/11/2020 11:57:05
1

Les différences entre Risque Systémique et Risque Spécifique

Lorsque l’on investit sur les marchés on s’expose inévitablement à un risque : celui de voir son capital plus ou moins diminuer alors qu’on espérait le faire fructifier.

Et même après une analyse fondamentale ou des techniques poussées, personne n’est à l’abri du risque… On distinguera 2 principaux types de risques :

le risque systémique

et le risque spécifique

Dans les 2 cas l’investisseur est soumis à des événements extérieurs imprévisibles.


Risque systémique :

Le risque systémique représente le risque de marché.

Il est composé lui-même de plusieurs types de risques :

Le risque de change : variations des taux de changes et donc de la valeur de la monnaie d’un pays qui va se dévaluer et s’évaluer, ayant une influence positive ou négative sur l’import/export d’un pays

le risque des taux d’intérêts : variation de la capacité à se financer sur les marchés, on parle aussi de coût de financement

le risque de liquidité : un marché peu volatile sur lequel on risque de ne pas trouver de contrepartie en face pour réaliser ses ventes ou ses achats

le risque de bourse : mouvements boursiers à la hausse ou à la baisse en réaction à un évènement, par exemple la crise économique a fait chuter les marchés (covid19)🤔

le risque des matières premières : une hausse des coûts des matières premières sera défavorables pour toutes les entreprises du secteur industriel


Risque spécifique :

Le risque spécifique est un risque qui est propre à un secteur ou encore à une entreprise.

Il peut être :

d’ordre réglementaire :modifications des lois en vigueur qui va avoir un impact sur l’activité des entreprises concernées

concerner la solvabilité d’une entreprise : ex. dépôt de bilan d’un débiteur important qui ne peut rembourser même après le solde de l’ensemble de ses actifs

et enfin il peut être lié au risque opérationnel : bug, erreur humaine, cas de malveillance, etc



  
Répondre
Luncyan Luncyan
22/11/2020 11:50:34
2

Si vous avez amazon et eBay vous n'êtes pas diversifié sur le business (web détail)

Si vous avez amazon et Google vous n'êtes pas diversifié sur le secteur (technologie)

Si vous avez amazon et Goldman Sachs vous n'êtes pas diversifié sur la géographie (US)

Si vous avez amazon et Sanofi vous n'êtes pas diversifié sur le risque de marché puisque les deux sont des actions

  
Répondre
manuborelli manuborelli
22/11/2020 11:33:19
3

Diversification de portefeuille:

La diversification de portefeuille est une stratégie d'investissement basique qui consiste à créer un portefeuille d'actifs différents dans l'objectif de diminuer le risque lié au portefeuille. ... Il y a toujours une partie du risque qui ne peut pas être diversifiée : il s'agit du risque systémique.

La diversification de portefeuille est une stratégie d’investissement basique qui consiste à créer un portefeuille d’actifs différents dans l’objectif de diminuer le risque lié au portefeuille.

La mécanique derrière cette stratégie est assez simple, et peut être démontrée d’une manière intuitive. Si l’on possède un seul actif, on est exposé à 100% de la variation de cet actif, à la hausse comme à la baisse. Mais si l’on possède deux actifs, on est exposé seulement à une part de la variation de la valeur des actifs en questions. Ainsi, si l’un de nos deux actifs perd 10%, alors notre portefeuille (si l’actif numéro 2 ne baisse pas) ne va baisser que de 5% (10% x 50% = 5%). Au contraire, si l’on ne possède que cet actif qui perd 10%, alors notre portefeuille entier perd 10%

La diversification n’est possible que si les variations de prix des actifs ne sont pas entièrement corrélées, c’est-à-dire que leurs variations ne sont pas égales en permanence. Les investisseurs essayent souvent d’optimiser leurs portefeuilles en acquérant des titres très différents afin de "diversifier" les risques. Par exemple, il peut être intéressant de combiner des actions d’une entreprise agro-alimentaire ou de défense à des entreprises plus volatiles telles que des sociétés du secteur des nouvelles technologies ou du secteur pharmaceutique.

La diversification a toutefois un coût : acheter deux actifs différents est souvent plus cher que d’acheter une fois deux actifs identiques. En effet, chaque transaction génère un coût, que l’on appelle le "coût de transaction".

Ce "coût de transaction" se divise en plusieurs parties : la découverte du prix, la négociation, et l’application du contrat. A cause de ces coûts, l’ajout d’actifs au-delà d’une certaine limite coute plus cher que le gain lié à la diversification. On estime souvent que le "bon" nombre d’actifs pour diversifier la plus grande partie du risque inhérent à chaque actif est de 25.


Il y a toujours une partie du risque qui ne peut pas être diversifiée : il s’agit du risque systémique. C’est lui qui créée une certaine corrélation entre différentes entreprises et secteurs. Ce risque peut être exogène, par exemple un événement climatique qui va affecter fortement l’activité économique et pas seulement l’agriculture. Mais il peut aussi être lié à la conjoncture économique du pays.

Les risques macroéconomiques, c’est-à-dire liés à la conjoncture économique, prennent ces dernières années une importance toute particulière, car les ETF (Exchange-traded funds) ont une place de plus en plus grande. Ces fonds d’investissements se contentent d’avoir une gestion passive et de suivre le cours d’un panier d’actifs.

Il y a par exemple de nombreux ETF sur le S&P 500, le Nasdaq, mais également sur des secteurs particuliers, comme les nouvelles technologies (cf XLK). L’une des conséquences du développement de ces fonds est que les cours des actions deviennent relativement plus correlés. Cette affirmation est cependant à prendre avec des pincettes : il s’agit principalement d’accusations portées par des investisseurs tels que Carl Icahn contre des ETFs comme ceux de Vanguard par exemple, et l’on manque encore de recul et de preuves académiques pour épauler ces affirmations.


  
Répondre

Forum de discussion Je débute en bourse

202102162230 818613
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.