OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Amazon.Com, Inc.  > Actus Amazon.Com, Inc.

"Block Friday": des militants écolos bloquent un entrepôt d'Amazon près de Paris


Actualité publiée le 28/11/19 15:31

Des militants écologistes ont bloqué un centre logistique d'Amazon en région parisienne, pour dénoncer les atteintes à l'environnement dues à la "surconsommation" le 28 novembre 2019 (AFP/Thomas SAMSON)

Plusieurs dizaines de militants de mouvements écolos ont bloqué jeudi après-midi un centre de distribution du géant Amazon en région parisienne, pour dénoncer les atteintes à l'environnement engendrées par la "surconsommation" liée notamment au "Black Friday" prévu vendredi.

Entre 50 et 100 militants des groupes ANV-COP21 et Amis de la Terre ont installé des bottes de pailles et formé des barrages humains devant le centre de Brétigny-sur-Orge (Essonne) du géant américain de la distribution et du numérique, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Certains ont déployé des banderoles "Amazon: pour le climat, pour l'emploi, stop expansion, stop surproduction", tandis que d'autres bloquaient les accès pour les camions avec de vieux appareils électroménagers ou s’allongeaient par terre en s'enchaînant volontairement les bras avec des "armlocks" (procédé qui vise à entraver leur évacuation, ndlr). Ils laissaient par contre entrer et sortir les employés du centre.


Des militants écologistes ont bloqué le 28 novembre 2019 un centre logistique d'Amazon en région parisienne, pour dénoncer les atteintes à l'environnement dues à la "surconsommation" (AFP/Thomas SAMSON)

Cette action intervient à la veille du "Black Friday", journée de promotions venue des Etats-Unis.

Plusieurs organisations ont appelé à des actions ces prochains jours, et notamment vendredi, pour protester contre la surconsommation induite par cette journée, ainsi que la pollution représentée par les millions de livraisons qu'elle engendrera, pour des produits dont beaucoup seront in fine retournés, selon ces militants.

La polémique a rebondi sur le terrain politique, la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne ayant dans la foulée alerté lundi contre "la frénésie de consommation" et la pollution que génère le "Black Friday". Le Conseil du commerce de France, qui réunit 31 fédérations de commerçants, avait déploré ces critiques et le président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale Eric Woerth (LR) a dénoncé une "polémique inutile".

© 2019 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

17 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.

mika57


28/11/19 17:03
Et ils ont entièrement raison.
Si les gens étaient un peu moins naïfs (j'aurais pu dire autre chose), ils n'achèteraient pas dans ce genre de "commerce", tout en pleurant que les centre-bourg/ville sont complètement déserts

Le e-commerce relève de la fainéantise et non du "progrès"
Il créé un besoin, par l'accès facile à des produits dont on peut aisément se passer au quotidien.
C'est comme la carte bancaire qui te pousse à acheter, si tu sais pas te contrôler, parce que c'est facile...

Le Black Friday pollue, appauvrit les producteurs, mets des gens au chômage par l'anéantissement de petits commerces qui ne peuvent pas suivre (ou ne veulent pas suivre)

Le Black Friday, c'est l'engraissement des boites qui ne paient même pas leur part d'impôts, en laissant les petits commerces mourir dans une indifférence qui a déjà dépassé depuis longtemps le stade du scandale.
speed10


28/11/19 20:13

Amazon, ce n'est pas uniquement de la fainéantise, c'est pouvoir acheter un livre le soir même pour votre fils lycéen, qui rentre à 18H30 et qui doit acquérir ce livre dans un temps très court, ce que permet Amazon quand on est abonné à Amazon prime (livraison le lendemain ou le surlendemain); c'est pouvoir acheter certains produits sans avoir à payer l'essence du déplacement, les frais de stationnement de l'automobiliste vache à lait en ville, le tout en le payant bien moins cher bien souvent; c'est pouvoir renvoyer le produit ou l'échanger le plus facilement du monde si on s'est trompé ou si le produit a un problème); c'est pouvoir acheter des produits qui ne sont pas disponibles dans sa ville ou des produits où on ne sait même pas dans quel magasin les acheter; c'est avoir un choix phénoménal avec les avis des acheteurs; c'est...

Bref, si Amazon a aussi bien réussi, ce n'est pas pour rien! C'est un progrès phénoménal pour le consommateur avec un moteur de recherche et un classement qui permettent de rapidement trouver ce que l'on cherche (contrairement à des enseignes comme C Discount). Amazon répond parfaitement à une demande réelle du consommateur urbain pressé ou du consommateur rural coincé dans sa campagne (par exemple, des personnes âgées sans véhicule).

Perso, j'ai déjà commandé des produits dont mes parents avaient besoin rapidement. J'ai commandé et demandé la livraison à leur adresse; le lendemain , ils étaient livrés sans que j'ai à me déplacer!!!

Une personne qui n'y a pas goûté peut critiquer; les autres...

avis1


28/11/19 23:55
Amazones se démène
Les écolos la ramènent
Écolos cgt mes privilèges d abord
waine70


29/11/19 08:26

Amazone,


c'est du réchauffement climatique, c'est la fermeture des commerces classiques, c'est l'exploitation de la misère du bout du monde et c'est l'exploitation des employés ...

C'est le roundup du commerce !


Vous me dites si j'en oublie ?


Après ça, on peut se satisfaire d'avoir une livre d'un livre ...




Simple point de vue ...

Tous les commentaires Amazon.Com, Inc.

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.