OK
Accueil > Marchés > Cotation Ecoslops > Actus Ecoslops

ECOSLOPS : forte progression du chiffre d’affaires et EBITDA Portugal positif au premier semestre


Actualité publiée le 27/09/17 17:40

Regulatory News:

ECOSLOPS (Paris:ALESA) (Code ISIN : FR0011490648 ; Mnémonique : ALESA / éligible PEA-PME), entreprise technologique innovante produisant du carburant et du bitume léger à partir de résidus pétroliers issus du transport maritime, annonce ses résultats pour le premier semestre de l’exercice en cours, clos au 30 juin 2017, arrêtés par le Conseil d’Administration lors de sa séance du 26 septembre 2017.

Vincent Favier, Président Directeur Général d’ECOSLOPS, déclare : « Ce premier semestre 2017 valide notre stratégie générale et tout particulièrement la pertinence de nos process et la qualité de nos produits. Associé aux efforts de réduction de coûts entrepris l’an dernier, la très forte progression de notre chiffre d’affaires nous permet de dégager une rentabilité positive sur notre filiale du Portugal, moins de deux ans après le démarrage de l’usine. Les projets en portefeuille avancent comme prévu (Marseille, Anvers essentiellement) et le mini-P2R ouvre de nouvelles perspectives sur des ports de taille moyenne. ECOSLOPS a donc toutes les raisons d’appréhender le futur avec confiance, fort d’un savoir-faire et de réalisations tout à fait uniques dans son secteur. »

en K€   30/06/2017   30/06/2016   Var.
             
Chiffre d'affaires   2 939   1 556   + 1 383
             
Produits d'exploitation   3184   1724   +1460
             
Charges d'exploitation   3 865   4 193   -328
             
Résultat d'exploitation   -680   -2 469   +1 788
             
Résultat net   -644   -2 598   +1 954
             
EBITDA Groupe   -74   -1 915   +1 841

Un quasi doublement du chiffre d’affaires, tiré par les ventes de produits raffinés
Le chiffre d’affaires du groupe a quasi-doublé à près de 3m€ sur le semestre, comparé à la même période l'an dernier. Cette performance a été rendue possible grâce à la commercialisation de 100% de nos productions auprès des clients acquis en 2016, et à la très bonne performance industrielle de l’unité P2R de Sinès sur le semestre. La vente de produits raffinés représente maintenant 60% du chiffre d’affaires (1,8m€ contre 1,1m€ pour la sous-concession) contre 30% l’an dernier (0,5m€ pour 1m€ pour la sous-concession) soit une multiplication par x3,5. 9.700 tonnes ont été vendues contre 3.700 l’an dernier avec une progression du prix moyen à la tonne. Il est à noter que les premières livraisons de produits à la raffinerie de GALP n’ont eu lieu qu’en Août 2017 et continueront à tirer les prix moyens à la hausse sur le second semestre. La collecte des slops locaux est portée par le dynamisme général du port de Sinès et de son trafic. L’accord avec MSC a été renouvelé afin de capter le maximum de slops issus des porte-containers escalant dans le port. ECOSLOPS a par ailleurs signé un nouveau contrat d’approvisionnement en slops avec CLT, filiale de GALP, opérationnel à compter de septembre 2017.

EBITDA Portugal positif sur le semestre
Sur le semestre, au Portugal, les charges d’exploitation sont en baisse, impactées par l’utilisation plus marquée de slops locaux comparée aux slops importés. Les efforts de productivité ont également permis de réaliser près de 25% d’économies sur les frais de personnel et autres charges fixes. Les équipes restent concentrées sur l’optimisation des coûts variables et fixes à la tonne.

L’EBITDA du Groupe ressort à -74k€ en amélioration de 1.8m€ sur le semestre. Plus spécifiquement sur les opérations au Portugal, l’EBITDA est de +919k€ en amélioration de 2.085k€. La holding en France qui concentre les fonctions de développement, de bureau d’études pour les nouveaux projets et de direction financière a contribué à hauteur de -993k€ sur le semestre.

De nombreux développements sur le semestre
ECOSLOPS, ATPC (filiale du groupe VTTI) et le Port d’Anvers ont signé un protocole d’accord tripartite en vue de la construction d’une unité de 60.000T par an sur le site de ATPC dans le port d’Anvers afin de servir la zone ARA (Amsterdam, Rotterdam, Anvers).
D’autre part, sur le site de LA MEDE à Marseille, l’accord avec TOTAL a été confirmé en juin 2017 et la demande d’autorisation d’exploiter a été déposée en préfecture en septembre. Le démarrage est prévu fin 2018 et la capacité annuelle sera de 30.000 tonnes comme à Sinès.
ECOSLOPS a par ailleurs signé une lettre d’intention avec les autorités égyptiennes pour le canal de Suez et notamment Port Said. Une étude de faisabilité est en cours.
Enfin, ECOSLOPS a annoncé avoir lancé les études de faisabilité d’un Mini-P2R. Destiné à répondre à la demande des ports de taille moyenne, cette unité aura une capacité de retraitement de 4.000 à 8.000 tonnes par an. Plusieurs discussions sont d’ores et déjà en cours avec des opérateurs intéressés.

Situation financière
Au 30 juin 2017, la trésorerie disponible s'élève à 4,5 m€ vs. 4,3 m€ à fin 2016.
Sur le semestre, ECOSLOPS a remboursé 0,5m€ de dettes financières, levé 1m€ de dettes financières nouvelles moyen terme et bénéficié de la souscription de 0,2m€ de BSA.
La dette brute auprès des établissements financiers s’élève à 2,2m€, hors subvention en partie remboursable de IAPMEI.

Perspectives et événements postérieurs
ECOSLOPS a annoncé avoir renforcé ses fonds propres d’un montant de 5,5m€, montant des ORNANE converties - en totalité - en actions nouvelles par leurs souscripteurs.
ECOSLOPS a signé avec GALP un contrat de livraison de produits raffinés au Portugal et a procédé à deux livraisons en août. C’est la confirmation que la production de la société est aux meilleurs standards internationaux et la démonstration que notre business model fondé sur l’économie circulaire est bel et bien opérationnel et performant.
Enfin, le Conseil d’administration du 26 septembre a constaté que les conditions d’attribution des actions gratuites aux managers (50.000 actions) avaient été remplies. Le délai de conservation de ces actions est d’un an.

Le capital a ainsi été porté de 3 948 394 euros à 3 998 394 euros, et est divisé en 3 998 394 actions ordinaires et autant de droits de vote.

Agenda financier
12 février 2018 : Bilan opérationnel et Chiffre d’affaires 2017

____________________________

A propos d'Ecoslops : Ecoslops a développé et met en œuvre une technologie innovante permettant de produire du carburant et du bitume léger à partir de résidus pétroliers issus du transport maritime. La solution proposée par Ecoslops repose sur un procédé industriel unique de micro-raffinage de ces résidus pour les transformer en produits commerciaux aux standards internationaux. Ecoslops offre aux infrastructures portuaires, aux collecteurs de résidus ainsi qu’aux armateurs une solution économique et écologique.

Ecoslops est cotée sur Euronext Growth à Paris (ISIN : FR0011490648 ; mnémonique : ALESA) et est éligible au PEA PME.

Suivez-nous sur Twitter @Ecoslops.

http://www.Ecoslops.com



© Business Wire

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

J3UVdMeyX8sjCQOVZmISobNoVOCUXtnpvrXhTx5FeITuhiXLTcsk49F9WDwSkink
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.