OK
Accueil > Marchés > Cotation Europcar Mobility > Actus Europcar Mobility

Europcar Mobility Group : RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE 2020; UN CORPORATE EBITDA AJUSTÉ POSITIF SUR LE TRIMESTRE, GRÂCE À LA POLITIQUE D’ADAPTATION DES COÛTS MISE EN PLACE DEPUIS LE PREMIER TRIMESTRE 2020


Actualité publiée le 26/10/20 07:06

Regulatory News:

Europcar Mobility Group (Paris:EUCAR):

FAITS MARQUANTS DU 3ÈME TRIMESTRE ET DES 9 PREMIERS MOIS 20201

  • Les résultats du 3ème trimestre 2020 ont subi, comme anticipé, l’impact des restrictions de voyage pesant sur les segments de location Loisirs et Corporate. Le chiffre d’affaires s’établit à 537 millions d’euros au 3ème trimestre 2020, en baisse de 50 % par rapport au troisième trimestre 2019 sur une base proforma2
  • Intensification des mesures d’adaptation des coûts3 pour faire face à la conjoncture actuelle : ~736 millions d’euros pour les 9 premiers mois 2020, dont ~363 millions d’euros au 3ème trimestre 2020
  • Corporate EBITDA Ajusté positif (IFRS 16) au 3ème trimestre 2020 : +54 millions d’euros par rapport à +247 millions d’euros au 3ème trimestre 2019
  • Gestion de la trésorerie et de la liquidité, limitant la consommation de trésorerie à 71 millions d’euros au 3ème trimestre 2020 après une consommation de 184 millions d’euros au 2ème trimestre 2020
  • Dette nette corporate de 1.322 millions d’euros au 30 septembre 2020

PERSPECTIVES 2020

  • Compte-tenu de la deuxième vague de Covid-19 et des incertitudes qui en découlent, nous estimons qu'il n’est plus possible de fixer d’objectifs financiers pour l’exercice 2020.
  • L’adaptation des coûts pour l'exercice 2020 sera supérieure à ce qui était initialement planifié3 et le Groupe anticipe désormais des économies de près de 1 milliard d’euros, dépassant l’objectif initial de 850 millions d’euros, soit une réduction de la base de coûts d'environ 30 % par rapport au scénario envisagé avant la pandémie de Covid-19.
  • Déploiement de « Reboot & Connect », un plan d'adaptation et de transformation comprenant des mesures à court terme (2020/2021) et un re-engineering des activités à moyen terme :
    • « Reboot » : adapter les produits & services, rationaliser la base de coûts, préserver la liquidité
    • « Connect » : accélérer la transformation et réorganiser le Groupe autour des besoins et attentes de ses clients, en s’appuyant sur 4 piliers ; flotte / réseau / IT/ organisation

RESTRUCTURATION FINANCIÈRE

A la suite de l'obtention de l’accord de la majorité requise des porteurs d’Obligations Senior et d’Obligations Senior Garanties EC Finance plc, et de la signature de « supplemental indentures », tel qu’indiqué dans le communiqué de presse publié le 14 octobre 2020, un mandataire ad hoc a été nommé pour Europcar Mobility Group.

A travers ces discussions avec les créanciers de sa dette corporate en vue de procéder à une restructuration financière, l'objectif du Groupe, est de parvenir à une structure capitalistique soutenable et adaptée à son niveau de chiffre d’affaires, avec un endettement corporate réduit et un niveau approprié de liquidités. Les marchés financiers seront informés en temps utile de l’issue de ces discussions, dont la durée n’est pas encore déterminée.

Caroline Parot, Présidente du Directoire d’Europcar Mobility Group, a déclaré :

« Malgré une activité estivale impactée par la pandémie de Covid-19, avec un chiffre d'affaires en recul de -50% par rapport au 3ème trimestre 2019, notre Groupe a réussi à générer, grâce aux mesures d’adaptation importantes prises au cours du 1er semestre dans le cadre de notre plan « Reboot », un Corporate EBITDA Ajusté positif à 54 millions d’euros (post IFRS 16)

En s’appuyant sur la flexibilité et l'adaptabilité de notre modèle opérationnel, nos efforts d’adaptation des coûts pour l’ensemble de l’exercice 2020 permettront de réaliser des économies de près d’un milliard d’euros. Toutefois, dans un environnement économique volatil et très incertain, alors que l’épidémie de Covid-19 progresse à nouveau à un rythme imprévisible, nous estimons qu'il n’est désormais plus possible de fixer des objectifs financiers pour l’exercice 2020.

En ce qui concerne nos perspectives à moyen terme, notre plan stratégique « Connect », qui prend en compte les conséquences de la crise, permettra d’accélérer notre transformation et de refonder notre Groupe autour des nouveaux besoins et des attentes des clients, notamment autour de la dimension digitale.

Nous restons donc convaincus que, grâce à un niveau d’endettement et à une structure capitalistique adaptés résultant du processus de restructuration financière que nous menons actuellement, notre Groupe saura tirer pleinement parti de la reprise et du redressement progressif du secteur des voyages et des loisirs, quand ceux-ci seront effectifs ».

Europcar Mobility Group vous invite à participer à sa conférence téléphonique sur les résultats des neuf premiers mois de l’exercice 2020 qui se tiendra : Lundi 26 octobre à 8h00 (heure normale d'Europe centrale)

Numéros de conférence téléphonique :

France : +33 (0)1 70 72 25 50
Allemagne : +49 (0)89 20303 5709
UK : +44 (0)330 336 9125
USA : +1 929-477-0402

Code de confirmation : 7779542

Webcast :https://globalmeet.webcasts.com/starthere.jsp?ei=1376301&tp_key=a733279dd5

Des diapositives relatives aux résultats des 9 premiers mois de l’exercice 2020 sont disponibles dans la rubrique « Information financière » du site web du Groupe : https://investors.europcar-group.com/results-center.

Résultats financiers du 3ème trimestre 2020

En millions d'euros, sauf mention particulièreT3 2020T3 2019% Variation% Variation à périmètre
et taux de change
constants
Volumes de jours de location (en millions)

16.2

29.1

-44.3%

-46.8%

Flotte moyenne (en milliers)

243.0

395.0

-38.5%

-41.2%

Taux d'utilisation financière de la flotte

72.5%

80.0%

 

 

Chiffre d'affaires

537.2

1,008.2

-46.7%

-49.5%

Corporate EBITDA ajusté (IFRS 16)

54.4

247.4

-78.0%

-76.8%

Marge de corporate EBITDA ajusté

10.1%

24.5%

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel

18.4

211.0

91.3%

90.8%

Bénéfice/Perte net(te)

(9.7)

128.9

 

 

Flux de trésorerie disponibles corporate

(47.0)

67.0

 

 

Dette nette corporate - fin de période

1,322.1

851.1

 

 

Changement de périmètre : l’acquisition de Fox Rent A Car, consolidée en novembre 2019, ainsi que celle des franchisés en Norvège et en Finlande, consolidés en juillet 2019, sont comprises dans les données relatives aux 9 premiers mois 2019 pour les besoins du calcul du « % de variation à périmètre et taux de change constants ».

Présentation des comptes de gestion

Les chiffres des 9 premiers mois des exercices 2019 et 2020 intègrent la performance de la BU Urban Mobility en termes de Corporate EBITDA
Sauf indication contraire explicite, les comptes des 9 premiers mois des exercices 2019 et 2020 sont présentés en application de la norme IFRS 16

Résultats financiers des 9 premiers mois 2020

En millions d'euros, sauf mention particulière

9M 2020

9M 2019

% Variation% Variation à périmètre
et taux de change
constants
Volumes de jours de location (en millions)

42.9

69.5

-38.2%

-41.9%

Flotte moyenne (en milliers)

260.7

329.0

-20.8%

-25.5%

Taux d'utilisation financière de la flotte

60.1%

77.3%

 

 

Chiffre d'affaires

1,352.0

2,314.7

-41.6%

-46.0%

Corporate EBITDA ajusté (IFRS 16)

(154.2)

329.2

 

 

Marge de corporate EBITDA ajusté

 

14.2%

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel

(249.4)

225.2

 

 

Bénéfice/Perte net(te)

(295.9)

60.1

 

 

Flux de trésorerie disponibles corporate

(342.3)

108.7

 

 

Dette nette corporate - fin de période

1,322.1

851.1

 

 

COMPTE DE RESULTAT DU 3ÈME TRIMESTRE

Alors que le troisième trimestre 2020 a également subi l’impact de la pandémie, en particulier en ce qui concerne les activités du Groupe dans les aéroports, pour les clients internationaux et, dans une moindre mesure, pour les clients nationaux, le Groupe a intensifié ses efforts visant à réduire sa base de coûts. En conséquence, le Groupe a généré des économies considérables de -363 millions d’euros sur le troisième trimestre (et - 736 millions d'euros sur les 9 premiers mois de 2020 par rapport à la base de coûts initiale de 3 milliards d'euros) – et a présenté un Corporate EBITDA Ajusté positif de 54,4 millions d'euros au 3ème trimestre 2020.

En millions d'eurosT3 2020T3 2019% Variation% Variation à périmètre
et taux de change
constants
Chiffre d'affaires

537.2

1,008.2

-46.7%

-49.5%

Taille moyenne de la flotte (en milliers)

243.0

395.0

-38.5%

-41.2%

Nombre de jours de location facturés (en million)

16.2

29.1

-44.3%

-46.8%

Taux d'utilisation

72.5%

80.0%

 

 

 

 

 

 

Coûts de détention de la flotte, hors interêts estimés inclus dans les locations simples

(150.8)

(227.4)

33.7%

40.1%

Coûts liés à l'exploitation, la location et aux produits des activités ordinaires de la flotte de véhicules

(175.5)

(319.2)

45.0%

49.1%

Total des coûts liés à l'exploitation

(326.3)

(546.6)

40.3%

45.3%

 

 

 

 

Marge après coûts variables

210.9

461.6

-54.3%

-54.9%

En % du chiffre d'affaires

39.3%

45.8%

 

 

 

 

 

 

Frais géréraux du réseau

(79.0)

(111.4)

29.1%

35.6%

Frais généraux du siège

(52.1)

(69.7)

25.3%

29.3%

Charges financières relatives à la flotte

(25.3)

(33.1)

23.5%

31.7%

 

 

 

 

Corporate EBITDA Ajusté

54.4

247.4

 

 

En % du chiffre d'affaires

10.1%

24.5%

 

 

 

 

 

 

Impact IFRS 16 des charges liées aux locaux et parking en location simple

(18)

(24)

 

 

Impact IFRS 16 des coûts liés à l'exploitation

(10)

(5)

 

 

Corporate EBITDA Ajusté excl. IFRS 16

26

218

 

 

Marge

4.9%

21.6%

 

 

Dotations aux amortissements :

(42.4)

(39.5)

-7.5%

-5.9%

Charges et produits non récurrents

(9.6)

(14.5)

33.7%

39.8%

Résultat financier hors flotte

(32.8)

(21.4)

-53.4%

-44.9%

Résultat avant impôts

(30.4)

172.0

 

 

Impôt sur le résultat

20.7

(42.8)

 

 

Quote-part dans le résultat des entreprises comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence

-

(0.1)

 

 

Résultat net

(8.3)

133.6

 

 

Résultat net

(9.7)

129.0

 

 

 

 

 

 

Margin après coûts directs

183.6

421.5

-56.4%

-56.6%

Margin

34.2%

41.8%

 

 

MACD : Marge après coûts directs : MACV - Ventes & Marketing - coûts de financement de la flotte

L'analyse des résultats figurant ci-dessous est à périmètre et taux de change constants, Fox étant consolidé dans la BU Low Cost et les franchisés en Finlande et en Norvège dans les BU Cars et Vans & Trucks.

1. Chiffre d’affaires au titre du 3ème trimestre 2020 et des 9 premiers mois 2020

Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2020

À périmètre reporté, le chiffre d'affaires total est en repli de -47 % à 537 millions d’euros au 3ème trimestre 2020.

À périmètre et taux de change constants (sur une base proforma), le chiffre d’affaires a diminué de -50 % sur le trimestre, décomposé comme suit : -55 % en juillet, -48 % en août et -44 % en septembre. Le nombre de jours de location est en baisse de -47 %, tandis que le chiffre d’affaires par jour de location a démontré une bonne résilience en dépit d’une variation considérable en termes de durée et de mix de clientèle.

Si l’ensemble des segments continuent à ressentir l’impact de la pandémie de Covid-19, le Groupe a néanmoins enregistré une meilleure résilience sur les marchés domestiques, ainsi qu’au sein des BU Vans & Trucks et Urban Mobility.

En millions d'eurosT3 2020T3 2019% Variation % Variation à
périmètre et taux de
change constants
BU Cars

334.1

716.4

-53.4%

-53.3%

BU Vans & Trucks

80.8

96.8

-16.5%

-16.5%

BU Low Cost

104.8

170.2

-38.4%

-54.0%

BU Mobilités Urbaines

11.5

13.1

-12.7%

-12.6%

BU International Coverage

6.0

11.7

-48.7%

-48.7%

Chiffre d'affaires

537.2

1,008.2

-46.7%

-49.5%

Au 3ème trimestre 2020, le segment Loisirs a été le plus touché, dans les BU (Business Units) Cars et Low-Cost, en raison des restrictions de déplacement. S’agissant en particulier de la BU Low Cost, la quarantaine imposée par le Royaume-Uni et l’Allemagne vis-à-vis de certains pays comme l’Espagne ou le Portugal a eu pour effet d’exacerber sa dépendance par rapport à l’activité aéroportuaire et au tourisme international : le chiffre d’affaires a ainsi chuté de -54 % pour s’établir à 105 millions d’euros. Cependant, la stratégie de génération de revenus pour l’été de la BU Low-Cost a porté ses fruits avec une contribution plus importante du chiffre d’affaires direct en Espagne, ainsi qu’une évolution positive du Revenu par Jour en France et en Italie, rendue possible grâce à une réduction très importante de la flotte en général.

En outre, Fox Rent A Car, dont l’activité se concentre sur une clientèle domestique à la recherche d’un bon rapport qualité-prix et uniquement dans les aéroports américains, a profité d’une reprise beaucoup plus rapide que dans les autres entités du Groupe, enregistrant une baisse limitée de 20 % de son chiffre d'affaires au 3ème trimestre 2020 par rapport à la même période en 2019.

La BU Vans & Trucks continue d'enregistrer une meilleure performance - un chiffre d'affaires en baisse de -17 % à 81 millions d'euros - grâce aux contrats à moyen-terme auprès de PME et à la demande de livraison à domicile / e-commerce. Trois pays majeurs ont retrouvé une croissance positive au 3ème trimestre 2020 par rapport à l’année précédente.

La mobilité urbaine, une solution complémentaire aux transports publics, enregistré une bonne performance dans un contexte de crise sanitaire avec une baisse de -13 % de son chiffre d'affaires, qui s'établit à 12 millions d'euros au 3ème trimestre 2020. Cette diminution masque cependant des disparités, puisque la BU Urban Mobility a enregistré une croissance de +7 % de son chiffre d’affaires dans l’activité d’auto-partage, grâce à des durées plus longues et à une tarification positive. Cela confirme l'évolution des modes de consommation des clients qui privilégient davantage des solutions flexibles en milieu urbain.

Chiffre d’affaires au titre des 9 premiers mois 2020

À périmètre reporté, le chiffre d'affaires total a diminué de -42 %, s'établissant à 1.352 millions d'euros pour les 9 premiers mois de 2020 ; à périmètre et taux de change constants (c.-à-d. sur une base proforma), il est en repli de -46%.

Le Groupe a enregistré une réduction du chiffre d’affaires proforma de -10 % au premier trimestre 2020, -69 % au 2ème trimestre et de -50 % au 3ème trimestre.

En millions d'euros

9M 2020

9M 2019

% Variation % Variation à
périmètre et taux de
change constants
BU Cars

857.7

1,669.1

-48.6%

-49.1%

BU Vans & Trucks

228.3

263.7

-13.4%

-14.2%

BU Low Cost

215.3

316.5

-32.0%

-55.8%

BU Mobilités Urbaines

32.0

34.9

-8.3%

-8.2%

BU International Coverage

18.6

30.4

-38.9%

-38.9%

Chiffre d'affaires

1,352.0

2,314.7

-41.6%

-46.0%

2. De la MACV au Corporate EBITDA au 3ème trimestre 2020 et pour les 9 premiers mois 2020

MACV

Dans un contexte difficile, le Groupe a agi rapidement pour s’attaquer à ses coûts variables, la marge après coûts variables ayant diminué de -55 pour s’établir à 211 millions d'euros au 3ème trimestre 2020, de façon quasi-symétrique à la baisse de 50 % du chiffre d'affaires.

Le Groupe a donc réagi rapidement en ajustant massivement sa flotte pour tenir compte de la réduction de la demande, grâce à son modèle flexible « Buy-Back » et aux relations de longue durée qu’il entretient avec les constructeurs automobiles : la flotte a ainsi été réduite de -43 % en moyenne au 3ème trimestre 2020 (hors Fox) par rapport à la même période de l'année dernière. Le taux d'utilisation4 s’est accru de manière forte et séquentielle au 3ème trimestre 2020 par rapport au 2ème trimestre 2020 (de 72,5 % et 40,1 %, respectivement), sans toutefois atteindre celui de l'année dernière (80 % au 3ème trimestre 2019). Ce taux d'utilisation en baisse explique la moindre diminution des coûts de détention de la flotte (-40 %) par rapport à la baisse de 50 % du chiffre d’affaires.

Les coûts d'exploitation de la flotte et les coûts opérationnels variables ont diminué plus rapidement que les coûts de détention de la flotte, enregistrant une baisse de -49 % pour atteindre -176 millions d'euros au 3ème trimestre 2020, ce qui correspond à la baisse du chiffre d’affaires et témoigne donc de la flexibilité du modèle économique malgré la forte diminution du chiffre d’affaires.

Dans l'ensemble, les coûts totaux de la flotte et les autres coûts variables d’exploitation ont diminué de -45 % au 3ème trimestre 2020, soit une réduction des coûts de 290 millions d’euros5.

Sur les 9 premiers mois de l’exercice 2020, la marge après coûts variables a diminué de -64 %, s’établissant à 369 millions d'euros (voir l'annexe 1).

Corporate EBITDA Ajusté

Le Groupe a enregistré un Corporate EBITDA ajusté positif de +54 millions d’euros au 3ème trimestre 2020 (247 millions d’euros au 3ème trimestre 2019), grâce à une maîtrise stricte de ses coûts fixes et semi-fixes, qui ont baissé de -33 % sur le trimestre.

Par rapport à la base de coûts initiale prévue avant la pandémie, le Groupe a généré une réduction de coûts de 363 millions d'euros au 3ème trimestre 2020, après avoir supprimé 373 millions d’euros de dépenses au premier semestre 2020 :

  • Une réduction des coûts de ~290 millions d’euros grâce à l’ensemble des mesures et initiatives mises en place pour réduire la flotte et les coûts associés, comme mentionné dans l’analyse de la MACV.
  • Une réduction de ~74 millions d’euros des coûts fixes et semi-fixes au sein du réseau et des sièges :
    • Frais généraux de réseau et coûts de personnels : 40 % des employés dans l'ensemble des pays bénéficiaient de mesures de chômage partiel. Le réseau a opéré un processus de réouverture maîtrisée au 3ème trimestre 2020, en fonction de la reprise de l’activité. Après la fermeture de 88 % des stations au 2ème trimestre 2020, 18 % de celles-ci sont restées fermées ou pratiquaient des horaires restreints à la fin du 3ème trimestre 2020. Le Groupe a poursuivi ses négociations avec les propriétaires des agences afin de réduire les loyers en cours et de reporter les paiements dus à plus tard dans l'année ;
    • Coûts des sièges sociaux: i) Mesures d’adaptation permanentes dans certains pays et intégration en cours des Business Units, conformément au plan de transformation « Connect ». Chômage partiel toujours en place dans plusieurs pays ; ii) Négociations fructueuses avec la plupart des propriétaires de sièges ; iii) Réduction drastique ou report de toutes les dépenses non essentielles, comprenant les fonctions support et conseil extérieurs.

Sur les 9 premiers mois de 2020, le Corporate EBITDA ajusté (IFRS 16) s’élève à -154 millions d’euros contre +329 millions d’euros à la même période de l’année dernière (voir l’annexe 1).

3. Du Corporate EBITDA ajusté au Résultat net du Groupe

Résultats financiers : les coûts nets de financement non liés à la flotte sont passés de -21 millions d’euros au 3ème trimestre 2019 à -33 millions d’euros au 3ème trimestre 2020, en raison de l’utilisation de la totalité de la ligne de crédit RCF et des coûts liés aux dérivés non monétaires, tandis que le Groupe a bénéficié d’une amélioration du coût de financement, grâce au refinancement de l’emprunt obligataire corporate en 2019.

Les dépenses non récurrentes s’élèvent à 10 millions d’euros au 3ème trimestre 2020, contre 15 millions d’euros au 3ème trimestre 2019. Ces dépenses ont privilégié des mesures d’adaptation axées sur les sièges et le réseau et permettant de rapidement dégager des résultats tangibles.

Résultat net : Le Groupe a enregistré une perte nette de -9,7 millions d’euros au 3ème trimestre 2020, contre un bénéfice net de +129 millions d'euros à la même période l'année dernière.

FLUX DE TRÉSORERIE DISPONIBLES CORPORATE & DETTE CORPORATE NETTE SUR LES 9 PREMIERS MOIS 2020

1. Flux de Trésorerie d’Exploitation Corporate sur les 9 premiers mois 2020

Le Flux de Trésorerie d’Exploitation Corporate s’élève à -342 millions d’euros sur les 9 premiers mois.

Ce chiffre reflète un Corporate EBITDA ajusté de -154 millions d’euros, des dépenses d’investissement non liées à la flotte de -33 millions d’euros (-61 millions d’euros sur les 9 premiers mois de 2019) avec une priorité accordée à la transformation digitale du Groupe, -31 millions d’euros de dépenses non récurrentes principalement liées aux coûts d’adaptation permettant de dégager rapidement des résultats, -8 millions d’euros correspondant à la variation du besoin en fonds de roulement, une variation des provisions négative de -25 millions d’euros, -10 millions d’euros d’impôt sur le résultat et -81 millions d’euros de décaissement au titre des loyers en application de la norme IFRS 16 sur les contrats de location des réseaux, des aéroports et des sièges sociaux.

Le Groupe a généré au 3ème trimestre 2020 un Flux de Trésorerie Disponible Corporate de -47 millions d’euros, provenant d'un Corporate EBITDA ajusté de +54 millions d’euros, d’investissements limités et des éléments non récurrents (-8 millions d’euros et -10 millions d’euros, respectivement), une variation du fonds de roulement de -31 millions d’euros, une variation des provisions de -1 million d’euros, des paiements d’impôt sur le résultat de -14 millions d’euros et un décaissement de -28 millions d’euros au titre des loyers en application de la norme IFRS 16 sur les contrats de location des réseaux, des aéroports et des sièges sociaux.

2. Dette Corporate Nette6 au 30 septembre 2020

La progression du chiffre d'affaires associée à une politique stricte de maîtrise des coûts a permis au Groupe de réduire sa consommation de trésorerie à 71 millions d’euros au 3ème trimestre 2020. En comparaison, ce chiffre s’élevait à 187 millions d’euros au premier trimestre 2020, alors que l’activité subissait déjà l’impact de la crise sanitaire dès le mois de mars, et à 184 millions d'euros au 2ème trimestre 2020, qui a connu un repli massif du chiffre d’affaires de 70 %.

La Dette Corporate Nette s’élève à 1.322 millions d’euros au 30 septembre 2020, contre 880 millions d’euros au 31 décembre 2019 : la variation provient principalement du flux de trésorerie d’exploitation négatif et des charges financières relatives à la Dette Corporate.

Au 30 septembre 2020, la Dette Corporate Nette comprend une trésorerie brute consolidée de 529 millions d’euros, dont 449 millions d’euros de trésorerie Corporate. Ces 449 millions d’euros de trésorerie Corporate comprennent 138 millions d’euros de liquidités dans les pays et 86 millions d’euros de liquidités soumises à restrictions.

« REBOOT & CONNECT »: UN PROGRAMME D’ADAPTATION ET DE TRANSFORMATION AVEC DES HORIZONS COURT ET MOYEN-TERME

1/ REBOOT > S’ADAPTER À L’ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE

Un plan massif de réduction des coûts

Europcar Mobility Group a mis en œuvre dès le mois de mars un plan ambitieux de réduction drastique des coûts, avec pour objectif d’atténuer l’impact de la crise en alignant les coûts, fixes comme variables, sur la taille et le niveau d’activité réduite de l’entreprise, démontrant ainsi l’agilité, la flexibilité et l’adaptabilité de son modèle opérationnel.

Ces réductions, initialement estimées à 850 millions d’euros à la fin de l’exercice 2020, ont été revues à la hausse en juillet 2020, à 890 millions d’euros. Révisées à nouveau, elles s’approchent aujourd’hui du milliard d’euros. Cela représente une réduction d’environ 30 % par rapport au scénario envisagé avant la pandémie de Covid-19. Les coûts variables représentent une part importante des réductions globales ; toutefois, les coûts fixes avaient déjà baissé de plus de 30 %.

Un accent très fort sur la préservation de la trésorerie

Le Groupe continue de contrôler strictement toutes les dépenses, et réaffirme son objectif de limiter ces dernières aux besoins essentiels pour 2020 :

  • Investissements non liés à la flotte : limités aux projets digitaux essentiels
  • Éléments non récurrents : limités aux dépenses de restructuration permettant de dégager rapidement des résultats
  • Gestion rigoureuse du besoin en fonds de roulement non lié à la flotte, avec un accent particulier sur le recouvrement des créances et une gestion rigoureuse des comptes fournisseurs
  • Réduction volontaire de 25 % de la rémunération de base des membres du Directoire7

2/ CONNECT > REPOSITIONNER LE GROUPE

« Connect » a été conçu afin de repositionner le Groupe autour des nouveaux besoins et attentes de ses clients : renforcement des usages digitaux, nouvelles normes de sécurité et de sans contact, aspiration à des services simples et flexibles, avec pour objectif supplémentaire de ré-équilibrer le caractère saisonnier des flux de revenus sur l’année.

Il en résulte une accélération du plan de transformation du Groupe, en s’appuyant sur :

- Sa raison d’être - « Offrir des alternatives attractives à la possession d’un véhicule, de manière responsable et durable »
- Un modèle de réseau, ainsi que des implantations, repensés, pour gagner en efficacité et accroître les interactions avec les écosystèmes locaux
- Une nouvelle plateforme technologique, pour gagner en agilité et digitaliser l’expérience client à large échelle.

Afin de mieux servir ses clients B2B et B2C, ainsi que d’ajouter une valeur substantielle et tangible à l’expérience que ses marques leur offrent, l’organisation du Groupe est désormais structurée autour de trois Service Lines, chacune étant dédiée à différents cas d’usage de mobilité:

Loisirs, Professionnel et Proximité :

  • Loisirs :attentes des clients focalisées sur la compétitivité du prix et la rapidité du service.
  • Professionnel :flexibilité et la qualité de service comme moteurs du choix et de la préférence.
  • Proximité :forte accessibilité au service, consommation « à la demande ».

La mise en œuvre de « Connect » s’appuie sur 4 piliers structurants :

  • Flotte (p. ex. : flotte 100 % connectée à horizon 2023, plus de 30 % de véhicules « green » dans la flotte à horizon 2023, simplification de la composition de la flotte et des catégories)
  • Réseau (p. ex. : nouvelle organisation sur la base des cas d’usage : aéroports, hubs citadins, régions)
  • Technologie(p. ex. : base clients unique, accès direct aux véhicules généralisé, plate-forme de flotte connectée)
  • Organisation, Talents & Culture (p. ex. : nouvelle composition du Comité Exécutif du Groupe, simplification de l'organisation / centralisation et dé-stratification, rationalisation accrue au niveau des différents sièges…)

RESTRUCTURATION FINANCIÈRE

Pour permettre la mise en œuvre de ce plan de transformation, Europcar Mobility Group doit procéder à une restructuration financière, la pandémie de Covid-19 ayant provoqué une forte augmentation de l'endettement. La Dette Corporate Brute et la Dette Corporate Nette atteignent des niveaux qui ne sont pas soutenables, sans qu’il soit possible d’envisager un désendettement.

Le Groupe a ainsi annoncé le 7 septembre 2020 son intention d’engager des discussions avec les créanciers de sa dette corporate en vue de procéder à une restructuration financière. Suite à l'obtention de l’accord de la majorité requise des porteurs de ses Obligations Senior et des Obligations Senior Garanties d’EC Finance plc, ainsi qu’à la signature de « supplemental indentures », tel qu’évoqué dans le communiqué de presse publié le 14 octobre 2020, un mandataire ad hoc a été nommé pour Europcar Mobility Group.

L'objectif du Groupe, à travers des discussions avec les créanciers de sa dette corporate en vue de procéder à une restructuration financière, est de parvenir à une structure capitalistique soutenable et adaptée à son niveau de chiffre d’affaires, avec un endettement corporate réduit et un niveau de liquidités approprié. Les marchés financiers seront informés en temps utile de l’issue de ces discussions, dont la durée n’est actuellement pas déterminée.

Les objectifs principaux du Groupe dans le cadre de cette restructuration financière seront les suivants :

  • Réduire significativement le niveau de sa dette corporate, pour revenir aux niveaxu de levier corporate net enregistrés après l'introduction en Bourse, ce qui permettrait de bénéficier de plus de souplesse dans un environnement incertain,
    et
  • Lever suffisamment de fonds pour financer le plan de transformation « Connect » et traverser cette période d’incertitude.

En complément, dans le contexte des discussions en vue de la restructuration qui commencent, et bien que le Groupe dispose de suffisamment de liquidités pour effectuer ces paiements, Europcar Mobility Group a choisi d’utiliser les périodes de grâce de 30 jours pendant lesquelles il conserve le droit de payer les intérêts dus aux porteurs des Obligations Senior 2026 et ceux dus aux porteurs des Obligations Senior 2024 conformément aux « indentures » régissant les Obligations Senior 2026 et les Obligations Senior 2024, respectivement. Et donc de ne pas s’acquitter d’un paiement d'intérêts d’environ 9 millions d’euros dû le 30 octobre 2020 au titre de ses Obligations Senior 2026, et d’un deuxième paiement d’intérêts d’environ 12 millions d’euros dû le 16 novembre 2020 au titre de ses Obligations Senior 2024. Bien que Europcar Mobility Group dispose de liquidités suffisantes pour continuer à remplir ces obligations, le Groupe souhaite inscrire ces sujets dans les discussions sur la restructuration financière avec les créanciers concernés.

« Obligations Senior » désigne les Obligations Senior d’un montant total en principal de 600.000.000 euros portant intérêts à 4,125 % et arrivant à échéance en 2024 (Reg. S Common Code : 170620259 / Reg. S ISIN : XS1706202592; Rule 144A Common Code : 170620275 / Rule 144A ISIN : XS1706202758) (les « Obligations Senior 2024 ») et les Obligations Senior d’un montant total en principal de 450.000.000 euros portant intérêts à 4,000 % et arrivant à échéance en 2026 (Reg. S Common Code : 198337587 / Reg. S ISIN : XS1983375871 ; Rule 144A Common Code : 198337617 / Rule 144A ISIN : XS1983376176) (les « Obligations Senior 2024 ») émises par Europcar Mobility Group.

« Obligations Senior Garanties » désigne les Obligations Senior Garanties d’un montant total en principal de 500.000.000 euros portant intérêts à 2,375% et arrivant à échéance en 2022 (Reg. S Common Code : 170390016/ Reg. S ISIN : XS1703900164; Rule 144A Common Code : 170390059/ Rule 144A ISIN : XS1703900594 émises par EC Finance plc et garanties par Europcar Mobility Group. Les Obligations Senior Garanties sont souvent désignées « Obligations Flotte » par les acteurs de marché.

PERSPECTIVES A MOYEN TERME

La mise en œuvre de « Connect » devrait pouvoir permettre une reprise d’ici 20238 :

  • Le Groupe prévoit de retrouver son chiffre d’affaires de 2019 (sur une base proforma) d’ici 2023, avec un chiffre d’affaires consolidé d’environ 3,3 milliards d’euros,
  • Le moteur principal du redressement du chiffre d’affaires sera principalement lié aux volumes, avec des hypothèses de prix stables,
  • Une tendance similaire devrait se dégager pour le redressement des résultats, cette dernière pouvant être encore accélérée par les économies structurelles mises en place au cours de 2020 et le plan de transformation « Connect »,
  • Sous réserve de la reprise du marché, le Groupe prévoit une amélioration des marges du Corporate EBITDA, avec une marge 2022 supérieure à celle de 2019 (sur une base proforma) et une nouvelle montée en puissance en 2023 qui permettra de renouer avec la performance historique.

Les objectifs à moyen terme du Groupe sont présentés plus en détail dans le tableau ci-dessous :

€m2019 PF2022E2023ECAGR 19-23
 
 
Chiffre d'affaires

3.24

 

 

2.89

3.32

 

 

+1%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nombre de jours de location facturés (en million)

96

 

 

Légèrement
en-dessous de
2019PF

Au-dessus de
2019PF

 

 

 

Chiffre d'affaires par jour de location (en €)

32.3

 

 

Légèrement
en-dessous de
2019PF

Légèrement
en-dessous de
2019PF

 

 

 

Taux d'utilisation (en %)

75%

 

 

EN HAUSSE 

EN HAUSSE 

 

 

 

Coût mensuel moyen par unité de la flotte/mois (en €)

(235.9)

 

 

EN BAISSE 

EN BAISSE 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marge après coûts directs

1.12

 

 

0.97

1.14

 

 

+1%

Marge

34.5%

 

 

33.7%

34.4%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Frais gérénaux du réseau

(0.51)

 

 

(0.40)

(0.45)

 

 

(3)%

Frais généraux du siège

(0.35)

 

 

(0.30)

(0.32)

 

 

(2)%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Corporate EBITDA (excl. IFRS 16)

0.26

 

 

0.27

0.37

 

 

+10%

Marge

8.0%

 

 

9.2%

11.3%

 

 

 

Le Groupe rappelle également que la génération de flux de trésorerie en l’absence de mise en œuvre de la restructuration financière limite sa marge de manœuvre en matière de service de la dette Corporate et de capacité de désendettement. Le Groupe vise une génération de flux de trésorerie avant service de la dette Corporate d’environ 40 à 50 % du Corporate EBITDA tout au long du cycle, comme l'illustre le tableau ci-dessous :

 
€mObjectif annuel
 
 
Corporate EBITDA (excl. IFRS 16)

100%

 

 

Investissements hors flotte de vehicules

[25-30]%

 

Variation de provisions et du besoin en fonds de roulement hors flotte de vehicules

[8-10]%

 

Impôts

[10-15]%

 

Dépenses de restructuration

[5-10]%

 

 

Corporate FCF avant service de la dette en % du Corporate EBITDA (excl. IFRS 16)

40-50%

Bien que ces perspectives à moyen terme supposent une sortie progressive de la crise de Covid-19 tout au long de 2021, le Groupe n'est pas en mesure, à ce stade, de fournir des perspectives à court terme étant donné l’incertitude extrême de l’environnement actuel.

A propos d’Europcar Mobility Group

Europcar Mobility Group est l’un des principaux acteurs du secteur de la mobilité et est une société cotée sur Euronext Paris. Europcar Mobility Group a pour mission d’être la « mobility service company » préférée des clients, en offrant des solutions alternatives attractives à la possession de véhicules, avec une large palette de services de mobilité : location de voitures et utilitaires, services chauffeur, autopartage (car-sharing), et «private hire vehicle » (PHV – location de véhicules à des chauffeurs de type « Uber »).

La satisfaction des clients est au cœur de la mission du groupe et de l’ensemble de ses collaborateurs et cet engagement vient nourrir le développement permanent de nouveaux services. Europcar Mobility Group opère à travers différentes marques pour répondre aux besoins spécifiques et cas d’usage de chaque client, que ce soit pour une heure, une journée, une semaine ou plus longtemps ; ses 4 marques majeures étant : Europcar® - le leader Européen de la location de véhicules, Goldcar® - la plus importante société de location de véhicules lowcost en Europe, InterRent® – marque « mid-tier » à destination des clients loisirs et Ubeeqo® – leader européen du car-sharing (BtoB, BtoC). Europcar Mobility Group propose ses différentes solutions et services de mobilité dans le monde à travers un vaste réseau dans plus de 140 pays (incluant 18 filiales en propre en Europe, 1 aux USA, 2 en Australie et Nouvelle Zélande, ainsi que des franchisés et des partenaires).

Déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives fondées sur des opinions et des hypothèses actuelles relatives à des évènements futurs. Ces déclarations prospectives peuvent inclure des prévisions et des estimations et leurs hypothèses sous-jacentes, des déclarations concernant des plans, des objectifs, des intentions et/ou des attentes concernant des résultats financiers, des évènements, des opérations et des services et le développement de produits futurs, ainsi que des déclarations concernant la performance ou des évènements. Les déclarations prospectives sont généralement identifiées par les termes « s’attend à », « prévoit », « pense », « a l’intention de », « estime », « planifie », « projette », « peut », « pourrait », « devrait », ou ces mêmes expressions et autres similaires à la forme négative. Les déclarations prospectives ne sont pas la garantie des performances futures et sont soumises à des risques inhérents, des incertitudes et des hypothèses concernant Europcar Mobility Group, ses filiales et investissements, aux tendances de leur secteur, aux dépenses d’investissement et acquisitions futures, à l’évolution des passifs éventuels, à l’évolution de la conjoncture économique mondiale, ou à celle relative aux principaux marchés d’Europcar Mobility Group, aux conditions concurrentielles sur le marché et aux facteurs réglementaires. Ces évènements sont incertains et leur issue pourrait se révéler différente des attentes actuelles, ce qui pourrait affecter les objectifs annoncés. Les résultats réels peuvent différer significativement de ceux qui sont projetés ou sous-entendus dans les présentes déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué ne sont valables qu’à la date du présent communiqué de presse. Sous réserve de dispositions légales applicables, Europcar Mobility Group n’assume aucune obligation de réviser ni de mettre à jour les déclarations prospectives à la lumière de nouvelles informations ou d’évènements futurs. Les résultats et performances du Groupe peuvent également être affectés par divers risques et incertitudes, y compris de façon non exhaustive, les risques mentionnés dans la rubrique « Facteurs de risques » du document d’enregistrement universel enregistré par l’Autorité des marchés financiers le mercredi 6 mai 2020 et également disponible sur le site Internet du Groupe: www.europcar-mobility-group.com. Le présent communiqué de presse ne contient pas ou ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat de valeurs mobilières en France, aux États-Unis ou dans une quelconque juridiction.

Retrouvez de plus amples informations sur le site :

https://investors.europcar-group.com/results-center
www.europcar-mobility-group.com

____________________________

1

Après application de la norme IFRS 16, hors passifs hors flotte liés aux contrats de location

2

Base proforma : y compris l’acquisition de Fox, consolidée en novembre 2019, et celle des franchisés en Finlande et en Norvège en juillet 2019

3

Par rapport à la base de coûts de 3 milliards d’euros prévue avant la pandémie de Covid-19

4

Hors Fox, consolidée en novembre 2019, et les franchisés en Finlande et en Norvège, consolidées en juillet 2019

5

Par rapport à la base de coûts de 3 milliards d’euros prévue avant la pandémie de Covid-19 pour l’exercice 2020

6

Hors passifs liés aux contrats de location

7

Du 1 avril au 31 octobre 2020

8

Ces perspectives à moyen terme ont été élaborées au cours du troisième trimestre 2020, sans tenir compte des effets potentiels de l'évolution ultérieure de la pandémie de Covid-19.

 



© Business Wire

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
nckwKMil3D9TXf8gptPzV8KVHBbrcEeo6_MYNb6Sb7ZuFB2RwKI_r4DFgP0kSdAu0