OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Air France - KLM  > Actus Air France - KLM

L'aide à Air France ne sera pas forcément la dernière, selon Bruno Le Maire


Actualité publiée le 07/04/21 11:32

Un avion de la compagnie Air France, le 24 mars 2020, sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, près de Paris (AFP/Archives/Thomas SAMSON)

La nouvelle aide apportée à Air France par l'Etat français dans le cadre d'un plan de recapitalisation ne sera peut-être pas la dernière, vu la situation du secteur aérien, a indiqué mercredi le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire.

"Le secteur aérien en Europe affronte sa crise la plus importante depuis des décennies", a rappelé M. Le Maire à Bloomberg TV, au lendemain de la présentation d'un nouveau plan pour aider Air France-KLM à surmonter les conséquences de la pandémie de Covid-19, qui lui ont fait perdre 7,1 milliards d'euros l'année dernière.

Cette opération de recapitalisation, qui inclut la conversion d'un prêt public français de 3 milliards d'euros en quasi fonds propres et une nouvelle levée de fonds d'un milliard, permettra à l'Etat français de plus que doubler temporairement sa participation dans l'entreprise aérienne franco-néerlandaise, à près de 30%.

Interrogé sur la possibilité de voir cette aide être la dernière, M. Le Maire a répondu: "je ne dirai pas que c'est le cas. J'espère que cela le sera."

"Nous verrons bien quelle sera la situation du secteur aérien dans les prochains mois, mais je ne dirai pas que c'est la dernière aide que nous octroyons à Air France", a-t-il ajouté, alors que l'opération annoncée mardi a été strictement encadrée par la Commission européenne qui a exigé des contreparties.


Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire à Paris, le 10 mars 2021 (AFP/ERIC PIERMONT)

Face à la crise sanitaire, qui a réduit l'activité du transport aérien à la portion congrue et creusé les pertes de toutes les compagnies, les Etats français et néerlandais ont octroyé en 2020 plus de 10 milliards d'euros de prêts à Air France-KLM, dont sept milliards côté français (trois milliards de prêts directs et quatre de prêts bancaires garantis).

Le trafic aérien reste à un niveau très bas en Europe, sur fond de diffusion des variants du Covid-19 et d'une campagne de vaccination qui n'a pas encore atteint son rythme de croisière. Air France-KLM a révélé mardi s'attendre à une perte d'exploitation de 1,3 milliard d'euros au premier trimestre, et a vu sa trésorerie fondre d'un milliard entre fin décembre et fin février.

L'opération de mardi ne constitue qu'une première étape dans la consolidation des comptes de l'entreprise: à horizon 2023, elle veut que sa dette nette ne dépasse pas le double de l'excédent brut d'exploitation, un niveau qui lui permettra de "revenir se financer sur les marchés financiers", selon sa direction.

© 2021 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

5 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.

jclaudio50
07/04/21 12:37
arretons le gaspillage d'argent public !!!!! cette entreprise est mal gérée depuis trop lontemps et il serait temps d'arreter la gabegie.....Air france doit etre mis aux normes internationales de gestion ( pas de super salaires et avantages tout azimut)....cela ne sert à rien de privatiser les entreprises si c'est pour au final faire appel à l' Etat ,donc aux contribuables pour boucher les trous dus à une mauvaise gestion ( le covid à bon dos)...
gars d'ain
07/04/21 12:40

C'est bien ce que j'ai écrit hier : qu'en gros vu les dettes actuelles, c'était insuffisant...


Message complété le 07/04/2021 12:40:32 par son auteur.

https://www.abcbourse.com/forums/msg852280_air-france-feu-vert-de-bruxelles-a-4-milliards-d-euros-d-aide-de-l-et

BAWA50
07/04/21 12:58
elle est exactement comme alitalia nationalisée fin 2020, la nationalisation d'air france est prévue pour septembre au plus tard, le retrait de la cote à 0€ sera une catastrophe pour les épargnants qui auront pourtant été prévenu un an à l'avance
plantieres
07/04/21 15:14
Edf, Sncf, Air France, etc, tout ce qui est géré par les politicaillons constitue une plaie pour le pays. Car là où ya l'état c'est toujours la cata. Les politicaillons incapables de gérer leur administration, en sureffectif et, ça va avec, sursyndiquée, ne peuvent créer, par incompétence et démagogie que des dettes et du déficit payés par les Français.

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

 
xIcKpGZF80z79H7YPQD27GUlcV85h7zg7mWgA7br-gW3EbvZrCHKxzXOqyVgPm3b
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.