LDC: en recul à Paris, un analyste réduit sa cible
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Ldc  > Actus Ldc

LDC: en recul à Paris, un analyste réduit sa cible


Actualité publiée le 05/10/18 16:51
(CercleFinance.com) - L'action LDC s'affiche en baisse ce vendredi à Paris, perdant -1,4% à une petite heure de la clôture, au lendemain de la publication des résultats trimestriels du groupe et alors qu'Oddo BHF a annoncé revoir à la baisse son objectif de cours sur le titre.

'La publication est proche de nos attentes. Toutefois en raison d'une moindre croissance au S1 de l'activité à l'international et de la consolidation de Tranzit en Hongrie (acquise le 22 août) sur 4 mois au lieu de 6 mois comme prévu initialement, nous réduisons notre estimation de CA annuel 2018/19 de -3% à 4 011.7 ME (+4.8% dont +3.4% en organique). Par précaution, en attendant l'acceptation des hausses tarifaires proposées à la GMS et par conséquent une nouvelle guidance annuelle de rentabilité, nous ajustons notre estimation de ROC de -4% à 192.1 ME. La marge opérationnelle reste stable à 4.8%', analyse Oddo BHF.

La cible du broker passe ainsi de 144 à 123 euros, avec une recommandation 'neutre' confirmée.

Portzamparc, le bureau d'études spécialisé dans les 'smidcaps' parisiennes, a pour sa part confirmé ce matin son conseil d'achat sur l'action du volailler. L'objectif de cours sur le titre, qui fait partie de la 'shortlist' des analystes pour octobre, reste fixé à 152 euros.

Le CA du 2e trimestre (l'exercice décalé de LDC se termine en février) a progressé un petit peu plus que les analystes ne le pensaient en données publiées (+ 5,8% contre 5,4%). Tel n'est pas le cas en organique (2,4% contre 2,8%), mais cela est 'plus que compensé par une meilleure contribution des acquisitions (31,1 millions d'euros contre 24 millions) notamment dans le segment amont', ajoute une note, qui souligne aussi la confirmation des objectifs.

'Nous avons déjà intégré un recul de la marge sur les activités historiques liées aux prix des matières premières dans nos prévisions. L'intégration des acquisitions et notamment de Tranzit aux marges élevées devrait permettre de compenser cet effet et de faire croître la marge opérationnelle courante du groupe de 10 points de base sur l'année à 4,9%', commente enfin Portzamparc.


Copyright © 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

2 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.

alain_spam


24/11/18 13:57
mais ca sert a quoi toutes ces analyses "des spécialistes de midcap parisiennes" ? La short list et tout ca.....?
Ils avaient mis altran aussi qui sousperforme, et ldc qui fait carrément -30%
Ca veut dire quoi franchement. Pourquoi on voit encore ce genre de commentaire, analyses qui se plante magistralement a chaque fois ?
gars d'ain


24/11/18 19:14

Salut...


La hausse du prix de céréales va directement impacter les marges bénéficiaires...


Et ça, la bourse aime pas...


Il y a un article sur la valeur dans le dernier n° d' [ Investir ]....

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.