OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Robertet  > Actus Robertet

Robertet: un concurrent s'invite au capital


Actualité publiée le 27/09/19 13:56

(CercleFinance.com) - Le groupe Robertet, contrôlé par la famille Maubert, vient de voir un concurrent suisse, Firmenich, s'inviter au capital - et plus si affinités.

Ce qui n'est pas du goût des Maubert, malgré un nouveau sommet en Bourse pour l'action Robertet, qui, au record historique de 745 euros (soit + 41% depuis fin 2018), capitalise désormais plus de 1,6 milliard d'euros.

Discret, Robertet gagne pourtant à être connu. Ce groupe grassois se présente comme le leader mondial des ingrédients naturels et aromatiques utilisés par la parfumerie, les industries alimentaires, etc. Il s'agit d'un groupe 'global' dont l'Europe et l'Amérique du Nord représentent chacune environ le tiers du CA, et l'Asie près du cinquième.

En 2018, le chiffre d'affaires de presque 525 millions d'euros (+ 7,5% hors changes) s'accompagnait d'un bénéfice net de 51,9 millions d'euros (+ 6,6%) dont découle une marge nette appréciable de 9,9%, soit 20 points de base de plus qu'en 2017. Au 1er semestre 2019, où le le CA a atteint 287,7 millions (+ 4% à changes constants), la marge nette a atteint 10,2%. Le bilan est vierge de dette, permettant ainsi d'envisager des acquisitions.

Quid du capital ? La famille Maubert contrôle près de la moitié des parts, ce qui lui assure environ les deux tiers des droits de vote. Et sinon ? De longue date, un fonds d'investissement américain avait bâti une position importante au capital de Robertet à partir de 2000 : ainsi, First Eagle Investment Management a dépassé les 30% des parts vers 2010, avant de réduire un peu la voilure, pour revenir dernièrement vers 20%. Vu l'évolution du cours, il a sans doute bien gagné sa vie.

Coup de théâtre : le fonds américain vient de faire place au groupe suisse Firmenich International qui l'a remplacé, avec 17,4% des parts et près de 9% des voix, selon un avis de l'AMF du 26 septembre.

Avis qui comprend aussi la déclaration suivante : 'Firmenich International est prêt à demeurer actionnaire minoritaire passif et de long terme de la société aux côtés de la famille Maubert. Firmenich International est aussi disposé à discuter amicalement d'une éventuelle augmentation de sa participation, et également prêt à construire une collaboration plus étroit afin d'accompagner le succès à long terme de la société. Si cela lui est proposé, Firmenich International étudiera la possibilité de prendre une participation de contrôle dans la société'. On ne saurait être plus clair.

Dans ce secteur, 'Firmenich est le troisième acteur mondial détenant près de 14% de part de marché après Givaudan (20% de parts de marché) et IFF (18% de parts de marché)', explique Midcap Partners ce matin. 'Le secteur a connu une accélération de la consolidation, Givaudan, IFF et Symrise (4ème mondial) étant les plus actifs sur ces dernières années', ajoutent les spécialistes.

Comment a réagi Robertet ? 'Robertet a le plus grand respect pour la société Firmenich, acteur essentiel de l'industrie des parfums et des arômes', indique le groupe, ajoutant aussitôt : 'Dans cette prise de participation, il ne faut voir aucune volonté de rapprochement ni de collaboration avec ce nouvel actionnaire'.

Enfonçant le clou, le PDG Philippe Maubert déclare aussi : 'L'indépendance de notre société n'est pas négociable'. Fermez le ban.

EG


Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.