OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Vilmorin Cie  > Actus Vilmorin Cie

Vilmorin: plus offensif, Portzamparc passe à 'renforcer'


Actualité publiée le 02/05/19 09:30
(CercleFinance.com) - De retour d'une visite sur l'un des sites du groupe, les analystes de Portzamparc ont relevé leur conseil sur l'action du semencier Vilmorin & Cie, qui vient de publier son point trimestriel, de 'conserver à 'renforcer'. L'objectif de cours de 56,4 euros augure d'un potentiel de hausse de l'ordre de 13%.

D'une part, les analystes ont évoqué avec la direction le marché de semences potagères : après avoir atteint historiquement de 3 à 5%, la croissance annuelle de cette activité est tombée vers 2%. Mais Vilmorin, rapporte Portzamparc, estime que ce ralentissement est 'passager' : en effet, les pays émergents devraient progressivement passer à des semences hybrides et, d'une manière générale, à plus haute valeur ajoutée. L'Asie, et notamment la Chine et l'Inde, constitueraient ainsi d'importants réservoirs de croissance.

D'autre part, les analystes ne mettent que marginalement à jour leurs prévisions après le chiffre d'affaires du 3e trimestre décalé. Cela étant, 'nous pensons que les derniers résultats plutôt rassurants de Vilmorin et ses perspectives toujours favorables à long terme dans les semences potagères devraient permettre un rebond du titre après sa récente baisse', indique une note de recherche.




Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.