Voilà. Une B.C monte ses tx, et disons que le coût du crédit passe de 2 à 4%. Alors si j'ai des capitaux (voir suite !)
OK
Accueil  > Communauté  > Questions-Réponses économie

Question posée il y a 432 jours par Ducrosset sur le thème Site ABC Bourse

Voilà. Une B.C monte ses tx, et disons que le coût du crédit passe de 2 à 4%. Alors si j'ai des capitaux (voir suite !)

Alors si j'ai des capitaux à orienter, puis-je envisager (et de quelle manière ?)de concurrencer les banques à hauteur de 4% ? Si oui, je comprends bien que les obligations vont devoir s'aligner à 4 pour rester attractives ... Les tx obligataires bougent pour rester à parité avec quoi ? C'est le mécanisme concret de : "hausse tx B.C implique hausse tx obligataires" qui me tracasse ... Merci pour vos éclaircissements !




LES REPONSES

Réponse il y a 432 jours

Bonjour,

Je ne suis pas sûr, mais je crois que la "prime de risque" et "aversion au risque" sont le nom des mécanismes que vous recherchez (à confirmer). Mais ils prennent en compte aussi la psychologie du marché, pas seulement l'économie. Economiquement parlant, je crois que l'inflation rentre en ligne de compte, alors pour expliquer précisemment l'inflation, ne comptez pas sur moi !

Pour faire rapide : quand les taux sont bas, il est plus rentable d'utiliser le crédit, et les obligations sont la détention des dettes d'une entreprise. Leur dette ne leur coûte rien sur leur marge et CA.
Et quand les taux sont haut il vaut mieux utiliser l'épargne, ses fonds propres et acheter des actions, car la banque vous prend plus d'argent lorsque vous faites appel à elle.

C'est un des fameux "arbitrages" dont on entend souvent parler. Après c'est le genre de sujet ou vous n'aurez qu'une réponse partiel sur les questions-réponses, des personnes font 5 années d'études pour pouvoir l'expliquer.

 

 

Retour à l'accueil des Questions/Réponses

Ma liste