Cac 40 : les opérateurs n'ont d'yeux que pour les accords USA-Chine
OK
Accueil  > Conseils boursiers  > Analyses Cac 40

Cac 40 : les opérateurs n'ont d'yeux que pour les accords USA-Chine


Analyse publiée le lundi 8 avril 2019
0 Commentaires

conseil bourse

Prévision Objectif Cours à la date de l'analyse Potentiel
HAUSSE 5550,00 € 5466,65 € +1,52%
Après avoir connu une courte pause sur le support des 5200 points, le CAC 40 s'est rapidement relancé, débordant à la hausse ses plus hauts niveaux annuels.

Les gains atteignent désormais 20 % par rapport au point bas enregistré en fin d'année 2018 et le marché semble en vouloir encore un peu plus. Techniquement, il n'y a aucune résistance avant la barre des 5550 points et on pourrait considérer ce niveau comme le plafond à atteindre à court terme.

Sans surprise, nous sommes revenus dans la zone de surachat, notamment sur l'indicateur RSI. Il faut dire que les opérateurs sont en mode positif et restent focalisés sur un dossier majeur, celui des accords commerciaux entre la Chine et les USA. Les derniers signaux qui émanent de ces négociations sont plutôt encourageants et permettent à la tendance de rester solidement ancrée à la hausse en dépit de petits signes de fébrilité sur l'économie mondiale.

Attention toutefois, si ces discussions sino-américaines ont permis l'essentiel de la reprise que nous connaissons ces derniers mois, les opérateurs pourraient être tentés de vendre la nouvelle une fois le fait accompli.

© www.abcbourse.com

Les informations et analyses diffusées par ABC Bourse ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité d'ABC Bourse ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette analyse !

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.