bourse investir
OK
Accueil  > Analyses bourse  > Societe Generale

Societe Generale : Le stress monte en flèche sur les bancaires


Analyse publiée le mercredi 30 mai 2018 3 Commentaires

conseil bourse

Prévision Objectif Cours à la date de l'analyse Potentiel
HAUSSE 41,00 € 36,755 € +11,55%
La chute est raide pour les banques françaises et le Société Générale n'échappe pas à la règle.

A court terme, les investisseurs sont rentrés en mode panique avec la situation italienne. L'envolée de ses taux sur les marchés dans le sillage des élections est un motif de stress important qui entraîne de lourds dégagements sur tous les actifs de la péninsule.

Dans ce contexte, les bancaires sont en première ligne évidemment. La Générale revient à proximité du support technique des 36,50 euros, un niveau que l'on n'avait pas revu depuis novembre 2016.

Alors sur le papier la banque n'est pas chère à ce niveau, mais si la crise italienne nous pète à la figure, ce sera trop cher ! Donc dans une telle situation il faut bien se forger son opinion sur ce qui va se passer à court-moyen terme. Pas simple dès lors de donner un sentiment, même si pour l'heure nous garons un optimisme mesuré sur la situation.

© www.abcbourse.com

Les informations et analyses diffusées par ABC Bourse ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité d'ABC Bourse ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Il y a 3 commentaires sur cette analyse

Ver5gétorix


31/05/2018 14:27
On ne peut que leur conseiller ce que leurs pères ont dit à nos pères ou à nos aÏeux en 192neuf : investissez dans les oeuvres d'art, les voitures de collection ou bien des entreprises dans le bon secteur, qui ont suffisamment de branche pour en avoir vu d'autres (de guerres économiques) et surtout qui sont dotées d'une "propriété intellectuelle" que tout le monde envie, c'est-à-dire américaine ou enviée par les américains. Car le jeune ex sud africain, ex canadien et désormais génial américain, le constructeur d'une fusée pour lancer les satellites mais plus connu pour sa VL électrique, a tout compris, on lui pardonne beaucoup maintenant et il va pouvoir devenir too big to fail
LBWB


30/05/2018 12:20
Relativisons

30/05/2018 Détachement du dividende Montant : 2.2€

39.18 - 2.20 : 36.98

Nous n'en sommes pas encore là :

https://zupimages.net/up/18/22/2rib.jpg
snoopyfr


30/05/2018 11:05
Alors mon Brave, on se lâche dans les commentaires ?
--- p... à la figure ...
--- garons pour gardons

Merci pour l'analyse technique et aussi pour le reste

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.