OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Carburants: la vente à perte possible "début décembre"

Cours temps réel: 7 966,68  0,70%



salanca salanca
19/09/2023 11:28:13
3

Les plus avertis avaient déjà compris les règles du jeu dans les années 80 en étant attentifs aux paroles du poète :


... Quand t'es dans le désert depuis trop longtemps

Tu t'demandes à qui ça sert toutes les règles un peu truquées

Du jeu qu'on veut te faire jouer

Les yeux bandés...


... Tous les rapaces du pouvoir menés par un gros clown sinistre

Foncent vers moi sur la musique d'un piètre accordéoniste...


... Quand j'lui ai demandé son message, il m'a dit d'un air tranquille :

Les politiciens finiront un jour au font d'un asile...


Jamais trop tard pour une remise à niveau

https://www.youtube.com/watch?v=Mkzw7Wop9pU

  
Répondre
papygaga papygaga
19/09/2023 08:12:41
1

"Vente à perte ça veut pas dire moins de rentrés fiscales ? Que ce soit sur la TVA, les impôts sur les bénéfices, etc... ça peut permettre des magouilles en tout genre 🤣, Ils vont déchanté et annuler ou modifier quand leurs grands cerveaux auront vu l'effet sur l'année suivante"

Pas nécessairement,

Exemple total , paie la majeur partie de ses impôts à l'étranger et c'est normal. C'est, sur le marché français, le plus gros fournisseur d'hydrocarbures.

L'idée pour nos chers dirigeants et de siphonner une partie des bénéfices réalisés et imposés à l'étranger....Une double imposition qui ne dit son nom en somme.

Enfin, il y a un effet d'annonce pour éviter le spectre des gilets jaunes.

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
19/09/2023 05:18:16
1

Pas de réduction des taxes, pas de sous pour les hôpitaux, pas de sous pour l'éducation, pas de sous pour .... mais pour les LGBT+ , on en trouve:

La France a créé un fonds de soutien qui sera utilisé par ses ambassades pour défendre les droits des personnes LGBT+ dans le monde, a annoncé lundi 18 septembre la ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna, à l'occasion du 15e anniversaire du Groupe LGBTQI des Nations unies. Le fonds est doté de 2 millions d'euros «pour que nos ambassades soutiennent celles et ceux qui défendent les droits des personnes LGBT+ au quotidien et partout dans le monde, parfois au péril de leurs vies», a précisé a précisé la porte-parole Anne-Claire Legendre..

Et cerise sur le gateau, on a même un ambassadeur de la "cause":

La France a en outre réitéré lundi «son engagement en faveur de la dépénalisation universelle de l'homosexualité et de la défense des droits des personnes LGBT+». Elle avait nommé à l'automne 2022 un ambassadeur pour les droits LGBT, Jean-Marc Berthon, une première dans l'histoire de la diplomatie française.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/la-france-cree-un-fonds-pour-defendre-les-droits-des-personnes-lgbt-20230918

Et dire qu'on paye une ministre et une ribambelle, des milliers, d'incapables pour nous sortir des conneries comme CA !!!!! On marche sur la tête !!!

Si "la diplomatie est l'art d'agir sans déplaire"*, Notre ministre Etrangères aux Affaires et son Président auront inventé l'art de déplaire sans agir.

*cardinal de Fleury, 'premier ministre' de Louis XV,

  
Répondre
ettircs ettircs
18/09/2023 13:36:53
0

Vente à perte ça veut pas dire moins de rentrés fiscales ? Que ce soit sur la TVA, les impôts sur les bénéfices, etc... ça peut permettre des magouilles en tout genre 🤣, Ils vont déchanté et annuler ou modifier quand leurs grands cerveaux auront vu l'effet sur l'année suivante

  
Répondre
JMPBW JMPBW
18/09/2023 13:16:32
0

Pour que l'état soit cohérent avec ses perspectives en matières de climat il devrait augmenter les taxes sur les énergies fossiles.

Ce serait bon pour la planète, le budget de l'état et surtout celui de la sécu.

Rien ne vaut la marche ou le vélo.

Que ce soit pour le climat, la santé et le portefeuille, rien de mieux.

  
Répondre
angeloysse angeloysse
18/09/2023 12:48:19
1

lorsque le baril était a 16.00 dollars et le prix a la pompe a 1.20 euro pendant le cofinement ni vue ni connu ils ont augmenté les taxes .

quand le confinement a était levé et que le baril est repartis a la hausse l'état ses remplis les poches .

Si j'ai bien compris sur un litre a 2.00 euros il y'a 0.22 euros pour la compagnie pétrolière 0.36 euros pour le distributeur et 1.42 pour l'état voleur de lemaire et macron.


pas de hausse d'impôt mais dont d'un chien que les taxes en veux tu en voila .

  
Répondre
fipuaa fipuaa
18/09/2023 12:18:49
1

pour leur dernière blague elle est pourrie

  
Répondre
doudouvieux doudouvieux
18/09/2023 12:02:29
1

Comment peut-on être sûr des chiffres ??????

  
Répondre
jamariuscky jamariuscky
18/09/2023 11:22:19
1
France au 18 aout 2023 168.000 morts dus au covid. Russie 400.000 morts dus au covid et combien dus à la guerre en Ukraine ? mais bien sûr les chiffres pour la France sont minorés et augmentés pour la Russie....
  
Répondre
FEREZE FEREZE
18/09/2023 11:17:02
1

C est une vielle technique de brigand donner un peu et ensuite voler le magot rien de bien nouveau à suivre….

  
Répondre
glanglois glanglois
18/09/2023 10:31:47
4
Comme d'habitude avec ce gouvernement il a toujours entre 3 et 6 mois de retard pour prendre une bonne décision , rappelez vous covid19 à son apogée en Septembre 2019 , le gouvernement prend une première décision en Mars 2020 , masque ne sert à rien !!! surtout quand nous n'en n'avons aucun en stock ..résultat 350 000 mots dont le gouvernement est totalement responsable ... Macron ou Poutine ou est la différence ???
  
Répondre
Bradleo Bradleo
18/09/2023 10:07:49
6
quelle hypocrisie, lui que disait ne pas savoir ce qu'est un "superprofit", retournage de veste : pourquoi ne pas vendre a perte le beurre et le pain, la viande et les voitures. c'est une facon de taxer les superprofit avant qu'ils ne se crée, et de redistribuer les marges sur des produits en conservant 60% de taxes. pareil pour electricité + 10% seulement, quelle aubaine !! avec toutes nos centrales , l'energie devrait etre la moins chere d'europe, la faute au dictact des non elus europeens.
  
Répondre
Bradleo Bradleo
18/09/2023 10:07:16
0
Distributeur de carburants à la station-essence de Bailleul (nord de la France). Photo prise le 9 décembre 2014
Distributeur de carburants à la station-essence de Bailleul (nord de la France). Photo prise le 9 décembre 2014 (AFP/PHILIPPE HUGUEN)

Après le plafonnement des prix de l'essence et le prix coûtant à la pompe pour faire face à l'inflation, le gouvernement a sorti la carte de la vente à perte de carburants, une mesure jusqu'ici taboue qui sera effective "début décembre".

"Ce sera effectif à partir de début décembre, j'espère le 1er décembre puisque le texte de loi sera examiné à l'Assemblée début octobre", a affirmé lundi le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire sur France 2, deux jours après l'annonce de la Première ministre Elisabeth Borne.

Cette dernière a choisi le Parisien pour annoncer samedi que les distributeurs pourraient vendre de l'essence "à perte" pendant quelques mois afin de leur permettre de "baisser davantage les prix", levant un vieux tabou puisque la vente à perte est interdite depuis 60 ans.

Cet été, les prix du carburant sont repartis à la hausse, frôlant le seuil symbolique des deux euros, dans le sillage de l'envolée des prix du pétrole.

Coupes de production de l'Arabie saoudite, réduction des exportations de la Russie et prévisions lugubres d'une pénurie d'offre d'or noir au quatrième trimestre... Le gouvernement ne cesse de rappeler les causes extérieures de cette hausse qui fait mal au porte-monnaie des Français.

S'il a exclu une ristourne générale à la pompe, comme il l'avait fait en 2022, il ne cesse depuis des semaines de multiplier les annonces et les appels à la "solidarité" des distributeurs et des fournisseurs.

La vente à perte, dernière en date des mesures annoncées, est interdite en France depuis 1963 mais réclamée par certaines grandes enseignes. Elle est toutefois décriée par les stations-service hors grandes surfaces, tandis que des experts craignent des effets limités sur la durée.

- Indépendants pas contents -

"Avec cette mesure inédite, nous aurons des résultats tangibles pour les Français, sans subventionner le carburant", a déclaré Elisabeth Borne, sans retenir les propositions de l'opposition qui réclament soit une ristourne comme il y a un an, soit une baisse de la taxation de l'essence.

Le ministre français de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire à Paris le 7 septembre 2023
Le ministre français de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire à Paris le 7 septembre 2023 (AFP/Archives/JULIEN DE ROSA)

"Notre méthode c'est d'engager tout le monde, l'ensemble des acteurs économiques, dans cette lutte contre l'inflation", a précisé Bruno Le Maire lundi, car "l'Etat ne peut pas porter à lui seul le coût de l'inflation, sinon ça va creuser les déficits".

"La levée de l'interdiction de revente à perte pour les distributeurs de carburant sera incluse dans le projet de loi" sur les négociations commerciales entre producteurs et distributeurs "présenté début octobre", a précisé le cabinet porte-parole du gouvernement Olivier Véran.

Francis Pousse, président du syndicat professionnel Mobilians représentant 5.800 stations-service hors grandes surfaces, a toutefois fait part de son indignation auprès de l'AFP: "Mes adhérents vivent à 40, 50% voire plus de la vente du carburant, donc s'ils vendent à perte, je leur donne trois mois".

Il s'est en outre dit "sceptique" sur l'effet bénéfique de cette mesure sur le pouvoir d'achat, car si les prix des fournisseurs des grandes surfaces continuent d'augmenter, ces dernières ne pourront "pas se permettre de perdre 15 centimes sur chaque litre d'essence".

De nombreux distributeurs ont procédé ces derniers mois à des opérations de vente de carburant à prix coûtant. La plupart s'étaient engagés la semaine dernière à les poursuivre jusqu'à la fin de l'année alors qu'ils étaient convoqués par la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher.

Le secteur fait généralement de l'essence et du gazole un produit d'appel, ne prenant sur leur distribution que de faibles marges. Dans ce contexte, le prix coûtant ne fait baisser que faiblement le prix facturé au client en bout de chaîne.

Le géant pétrolier TotalEnergies, qui gère le tiers des stations-service en France, avait lui annoncé qu'il prolongerait l'an prochain le plafonnement à 1,99 euro par litre du prix de l'essence et du gazole, annoncé en février dernier, dans ses 3.400 stations, "tant que les prix resteront élevés".

© 2023 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202309191128 1000022
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.
Ma liste