OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Branle-bas de combat aux Etats-Unis face à une paralysie budgétaire in

Cours temps réel: 8 022,41  -0,01%



Dubaisan Dubaisan
20/10/2023 07:21:44
0

"Si d'aventure le Kremlin parvient à faire réélire Trump, la démocratie va encore prendre du plomb dans l'aile."

Pas besoin du Kremlin pour plomber la démocratie; Les ricains et les Dem's en particulier font ça très bien tout seuls, comme des grands, sous les applaudissements de la vieille, soumise et décervelée Europe béate d'admiration devant ces escrocs ...

  
Répondre
Closdumesnil Closdumesnil
19/10/2023 16:26:55
0

L'avocat d'extrême droite pro-Trump, Sidney Powell, a plaidé coupable jeudi à des accusations criminelles découlant de l'affaire d'ingérence électorale en Géorgie contre l'ancien président Donald Trump et plus d'une douzaine d'autres accusés.

Ces démago-populistes assoiffés de pouvoir font tout pour s'y accrocher mais la Capitole n'a pas suffit et les Américains n'ont que ce qu'ils méritent. Si d'aventure le Kremlin parvient à faire réélire Trump, la démocratie va encore prendre du plomb dans l'aile.


  
Répondre
Closdumesnil Closdumesnil
18/10/2023 22:48:24
0

Nouvel échec de Jim Jordan pour le poste de speaker🍾

  
Répondre
Closdumesnil Closdumesnil
17/10/2023 20:43:39
0

"Danton ... Trump"

Jim Jordan perd le premier vote sur la présidence de la Chambre des représentants.


  
Répondre
Tounus Tounus
04/10/2023 05:33:15
0

01/10/2023 21:46:00

et pendant ce temps-là, McCarthy doit faire face à une tentative de l'extrême droite de l'évincer de son poste de président de la Chambre des représentants.


C’est une première dans l’histoire du Congrès américain : le chef républicain de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, a été destitué de son poste de speaker.

  
Répondre
fipuaa fipuaa
01/10/2023 20:40:08
0

et pendant ce temps là les démoncrates poussent leur champion à démissionner pour empêcher le super grand déballage dans la procédure de destitution en cours lequel pourrait un pneu gââcher la fête pour les prochaines élections. Sont pressés de pousser l'avatar dodobama

donc la suite sur le cinéma hollywoodien du "on ferme on ferme pas " pourrait durer faisant le bonheur des mms

  
Répondre
fipuaa fipuaa
01/10/2023 08:47:19
1

“On ne peut pas résoudre un problème avec le même niveau de pensée que celle qui l'a créé.”

il faut juste s'élever un peu, avec un peu d'effort on y parvient

  
Répondre
Tounus Tounus
01/10/2023 07:12:04
1

3 heures avant le coup de sifflet final, le Sénat a adopté un projet de loi de finances de dernière minute pour éviter le shutdown. On va jouer les prolongations pendant 45 jours. Ouf :)

  
Répondre
Tounus Tounus
30/09/2023 11:24:41
1

Taquin un jour, taquin toujours.

Peu importe ce que l'on en pense, AP est et restera LA référence

  
Répondre
Tounus Tounus
30/09/2023 10:44:52
1

"Ils feraient des ''crises cardiaques'' ou auraient des ''accidents'' à coup sûr s'ils essayaient de renifler sous les jupes des mafias au pouvoir"

Tu nous parles de corruption, de système mafieux au Kremlin et d'enrichissement de Poutine dans une file consacrée au shutdown américain. Chapeau !

Nan j'rigole, l'humeur taquine est contagieuse ?

  
Répondre
salanca salanca
30/09/2023 10:33:46
2

Excellent le coup du dépôt de bilan par la mafia fip ! 👍👍👍


Petit bémol : le tombeur de Capone, Ness, était inspecteur des finances de mémoire. Et à l'époque il a fait ''deposer le bilan'' au balafré.

Mais effectivement, aujourd'hui, des Eliott Ness trop zélés ne survivraient pas une semaine dans nos sociétés corrompues jusqu'à la moelle. Ils feraient des ''crises cardiaques'' ou auraient des ''accidents'' à coup sûr s'ils essayaient de renifler sous les jupes des mafias au pouvoir

  
Répondre
fipuaa fipuaa
30/09/2023 09:59:05
3

tout ce cinéma s'inscrit dans le narratif quotidien de la peur, un jour comme un autre à ignorer

et pour ceux qui seraient inquiets (80%), une mafia n'a jamais déposé le bilan !!

  
Répondre
salanca salanca
30/09/2023 09:52:21
2

... surtout quand il touche tes maîtres !

S'il avait lieu en Russie ou en Chine, tu nous en ferais un cataclysme mérdiatique.


Nan ! J'rigole ! T'inquiète ! Je me sent taquin ce matin après la victoire des Blacks.... Cheers !

  
Répondre
Tounus Tounus
30/09/2023 07:33:32
1

Il n'y a pas que le shutdown dans la vie

  
Répondre
moicmoi moicmoi
29/09/2023 20:02:58
1

« Les Etats-Unis se préparent vendredi au "shutdown", une paralysie du gouvernement fédéral qui semble désormais inévitable, sauf déblocage de dernière minute au Congrès, et devrait semer la pagaille dans le pays. »

Mouais….ça fait des années qu’ils nous font le coup du risque .
Et comme tous les ans, OUF ! à la dernière minute, ils trouvent un accord.

Il n’y a pas de raison que ça ne marche pas cette fois encore.

Et re-belote l'année prochaine.

C’est pas mieux que chez nous . Cinéma, cinéma

  
Répondre
fipuaa fipuaa
29/09/2023 20:00:23
2

le bidon n'est pas derrière les verrous?

  
Répondre
corte28 corte28
29/09/2023 18:55:10
1
Cette dette ne peut pas continuellement monter !!! un stop est nécessaire et c’est peut-être le bon moment.
  
Répondre
corte28 corte28
29/09/2023 18:55:08
0
Le Congrès américain, le 28 septembre 2023
Le Congrès américain, le 28 septembre 2023 (AFP/Mandel NGAN)

Les Etats-Unis se préparent vendredi au "shutdown", une paralysie du gouvernement fédéral qui semble désormais inévitable, sauf déblocage de dernière minute au Congrès, et devrait semer la pagaille dans le pays.

Dès dimanche, la première économie du monde devrait fonctionner au ralenti. Des millions de fonctionnaires seront privés de salaire, le trafic aérien perturbé, tandis que les visiteurs des parcs nationaux trouveront porte close.

A mesure que l'échéance s'approche, en effet, il paraît de moins en moins probable que démocrates et républicains parviennent à surmonter les blocages politiques, pour trouver un accord sur le budget.

Le "shutdown" est "encore totalement évitable, il est entièrement entre les mains des républicains de la Chambre" des représentants, a déclaré la responsable des économistes de la Maison Blanche, Lael Brainard, vendredi matin sur la chaîne CNBC.

- L'aide à l'Ukraine, source de tensions -

A près d'un an de l'élection présidentielle, les deux camps se rejettent la responsabilité de cette situation.

"J'espère que les démocrates ne voteront pas pour faire tomber l'Etat dans le shutdown", a ainsi déclaré vendredi matin le président républicain de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, lors d'une conférence de presse.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky (c) arrive au Capitole, le 21 septembre 2023 à Washington
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky (c) arrive au Capitole, le 21 septembre 2023 à Washington (AFP/Andrew Caballero-Reynolds)

Au coeur de ce blocage politique: le budget 2024, qui doit être approuvé par les élus du Sénat et de la Chambre des représentants pour que les financements continuent à être distribués.

Au Sénat, une proposition de budget à court terme est soutenue par la vaste majorité des élus et offrirait quelques semaines supplémentaires pour trouver un accord définitif.

Mais à la Chambre des représentants, une poignée d'élus républicains trumpistes refusent d'apporter leur voix à tout texte qui comporterait une aide financière à l'Ukraine.

- Fonctionnaires non payés -

Les républicains à la Chambre ont un texte concurrent, qui n'alloue pas d'enveloppe à Kiev, mais débloque notamment de l'argent pour la lutte contre l'immigration clandestine. Les élus voteront sur la proposition vendredi, a indiqué Kevin McCarthy.

Le président américain Joe Biden, en Virginie, le 29 septembre 2023
Le président américain Joe Biden, en Virginie, le 29 septembre 2023 (AFP/SAUL LOEB)

La Maison Blanche est vivement opposée à ce projet de loi et a indiqué que Joe Biden y opposerait son veto, accusant "les républicains extrêmes" de conduire le pays vers un "shutdown", "qui nuira à notre économie et à notre sécurité nationale".

A moins de 40 heures désormais de l'échéance, le pays se prépare à cette fermeture des services. Les fonctionnaires ont été notifiés jeudi de l'imminence de cette paralysie.

Ils devront en effet attendre la fin du "shutdown" pour toucher leur salaire. Certains, considérés comme "travailleurs essentiels", seront toutefois réquisitionnés, les autres auront interdiction d'accéder à leurs dossiers et emails. Les militaires ne seront pas non plus payés.

La plupart des célèbres parcs nationaux américains comme Yosemite et Yellowstone fermeront leurs portes. Le trafic aérien devrait également être très perturbé.

Et certains bénéficiaires d'aide alimentaire pourraient se les voir temporairement refuser.

- "Sécurité nationale" -

"Des centaines de petites entreprises verraient leurs demandes de prêt échouer", a également averti la Maison Blanche, et ne seraient plus en mesure de répondre aux appels d'offre pour les marchés publics, puisque celles-ci seraient interrompues.

"Il est essentiel que le Congrès agisse pour adopter les crédits pour l'exercice 2024 et soutenir la demande de financement supplémentaire de l'administration pour l'Ukraine, les besoins humanitaires mondiaux, des fonds pour aider à faire face à la crise migratoire et pour lutter contre les acteurs malveillants, en particulier en Afrique", a également souligné vendredi un porte-parole du département d'Etat .

"Les retards dans l'accès à ces fonds mettent en péril la sécurité nationale des Etats-Unis et cèdent le terrain à la Chine et à la Russie", a-t-il averti.

Le dernier "shutdown" avait été le plus long qu'aient connu les Etats-Unis. Il avait duré 35 jours entre décembre 2018 et janvier 2019, avec un blocage autour, cette fois, du financement du mur à la frontière avec le Mexique voulu par l'ancien président Donald Trump.

© 2023 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202310200721 1002018
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.
Ma liste