OK
Accueil  > Communauté   > Forum Sanofi

Sanofi : " Sacré poids lourd du Cac "

Cours temps réel: 88,80€  -0,06%

SAN


realnogains
02/09/2015 10:02:53
0
Salut :

Comme promis les bonnes nouvelles continues pour le group!

D'abord l'accord avec le puissant GOOGLE ( qui lui aussi est une valeur sur)

Et aussi .

Sanofi et son partenaire américain Regeneron ont annoncé mardi la présentation de nouvelles données positives de phase 3 sur Praluent (alirocumab) à l'occasion du congrès 2015 de la société européenne de cardiologie (ESC).

D'après le laboratoire, une nouvelle analyse de données de patients atteints d'hypercholestérolémie familiale hétérozygote (HeFH) a démontré que le médicament réduisait significativement le taux de mauvais cholestérol ou cholestérol à lipoprotéines de faible densité (LDL-C).

Cette analyse a porté sur 1257 patients HeFH, soit le plus grand groupe de patients atteints d'HeFH jamais étudié dans le cadre d'un programme de phase 3.

A la semaine 24, au moment où le critère d'évaluation principal a été évalué, les patients traités par Praluent présentaient une réduction moyenne de 56% de leur taux de LDL-C comparativement à ceux traités par placebo dans les deux bras de l'étude

Le congrès 2015 de l'ESC se tient actuellement à Londres.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Même si depuis la crise du CAC etc le titre a beaucoup perdu il reviendra taper les 100 euros.

A bon entendeurs Salut

@ plusl

  
Répondre
realnogains
24/07/2015 14:32:03
0
Salut

Pour ce qui cherche un Titre sur du CAC vous êtes au bon endroit .

Une info que je détiens la boite se porte hyper bien en ce moment elle embauche ( dans mon secteur)

Donc je ne change pas d'avis fin 112 euros plus que possible.

@ plus
  
Répondre
realnogains
16/07/2015 12:23:37
0
Salut .

Ben alors elle est pas belle la vie pour les actionnaires du Titre .

La barre des 100 euros va être franchi ( donc pour la fin d'année à combien ,vaste sujet)

La maladie sa rapporte malheureusement (diabète etc..)

@ plus
  
Répondre
realnogains
15/07/2015 11:07:53
0
Salut .*

La marche en avant continue bien plus vite que je ne le pensait.

Fin d'année la barre symbolique des 100 euros sera franchi.

Bien sur si le CAC redémarre franchement .

@ plus

  
Répondre
realnogains
08/07/2015 14:53:12
0
Salut .

Sanofi s'accroche il reste du potentiel ,une fois le cinéma Grec terminé (la loco va redémarrer )
Encore une bonne nouvelle.

Sanofi a annoncé ce matin la prolongation de sa collaboration avec Medicines for Malaria Venture (MMV) en vue du développement conjoint d'une nouvelle association à dose fixe en une seule prise contre le paludisme, la maladie parasitaire la plus mortelle du monde. L'annonce de la prolongation de la collaboration coïncide avec la prochaine participation de Sanofi au Sommet mondial sur les maladies infectieuses 2015 qui se tiendra à Boston.

Cette collaboration a débuté en mai 2011 sous la forme d'un accord de recherche de trois ans en vue du développement de candidats-médicaments à partir de molécules de Sanofi sélectionnées pour leur activité potentielle contre les parasites du paludisme.

Chaque étape du projet a été évaluée par un comité de pilotage mixte Sanofi/MMV à l'aune des critères de la MMV applicables au développement des molécules.

"Sanofi est fortement engagé et a un long historique dans le développement de solutions pour répondre aux menaces de santé publique comme le paludisme. Face à l'augmentation de la résistance aux traitements antipaludiques actuels, il est essentiel que nous innovions pour améliorer l'efficacité des antipaludiques et leur facilité d'emploi", a déclaré Gary Nabel, Chief Scientific Officer, Sanofi.

@ plus
  
Répondre
realnogains
27/05/2015 10:02:33
0
Bonjour

Suite à une vague de plaintes ( Ce médicament va être surveillé et prescrit avec beaucoup de précaution )
Donc le titre va en souffrir ou pas (aucune idée)


Une famille attaque Sanofi pour non-signalement d'effets indésirables graves pour les femmes enceintes.

«La Dépakine, c'est le scandale des neurologues», confie en privé un éminent professeur de neurologie dans un grand hôpital parisien.

La famille Martin, dont les deux enfants, Salomé (née en 1999) et Nathan (né en 2002) souffrent de malformations, attaque en justice Sanofi. Ils viennent de déposer plainte auprès du procureur de la République à Paris. Les chefs d'accusation sont graves, selon le document consulté parLe Figaro: administration de substance nuisible, atteinte involontaire à l'intégrité de la personne, tromperie aggravée, mise en danger d'autrui, non-signalement d'effets indésirables graves.

Marine, leur mère, épileptique depuis l'âge de 6 ans, prend un traitement, le valproate de sodium, commercialisé en France par Sanofi sous le nom de Dépakine. L'autorisation de mise sur le marché a été obtenue en 1960. Pendant ses deux grossesses, elle a pris ce médicament, sans que jamais le corps médical ne lui parle des effets secondaires. Les deux enfants sont nés avec un Spina bifida occulta (malformation liée à un défaut de fermeture du système nerveux) mais Nathan est le plus atteint. Il souffre, entre autres, de problèmes à la verge, aux tendons, de troubles visuels, du langage et de surdité qui nécessitent la présence d'une aide de vie scolaire 18 heures par semaine. Ce n'est qu'en 2009 que Marine Martin a compris le lien entre les handicaps de ses enfants et la prise de son antiépileptique durant sa grossesse. Le lien a été confirmé par un généticien deux ans plus tard.

Ayant le sentiment «d'assister à un viol dans le métro sans que personne n'intervienne», elle décide de créer l'Apesac, une association d'aide aux parents d'enfants souffrant du syndrome de l'anticonvulsivant. Née en 2011, l'association revendique aujourd'hui 300 membres représentant 500 enfants touchés.

Le problème de la Dépakine, c'est que la littérature scientifique commence à aborder la question des effets secondaires sur le fœtus en 1982 (Lancet), puis très largement dans les années 1980. Pis, une publication de 1994 de Developmental Medicine and Child Neurology note que «toutes les mères épileptiques traitées devraient être averties du risque tératogène du valproate pendant la grossesse, de façon à ce que le traitement puisse être éventuellement remis en question». Mais dans le Vidal, et ce, jusqu'en 2006, on pouvait lire au paragraphe concernant la grossesse: «Chez une femme épileptique traitée par le valproate, il ne semble pas légitime de déconseiller une conception.» Ce n'est qu'en 2007 que cette mention disparaît, pour être remplacée par «si une grossesse est envisagée, toutes les mesures seront mises en œuvre pour envisager le recours à d'autres thérapeutiques».

Le message n'est semble-t-il pas passé. Cécile et Armand (les prénoms ont été modifiés) ont eu toutes les difficultés pour avoir un enfant. En 2006, ils commencent le parcours de la PMA dans des hôpitaux de la région parisienne. La FIV a lieu en mars 2008 et les jumeaux naissent fin novembre. Albin, insuffisant respiratoire, est placé en réanimation, et Marie, en raison de son poids, en néonatologie. La mère fait une crise d'épilepsie deux jours plus tard et se retrouve en réanimation elle aussi. Ce n'est qu'une semaine après la naissance que les parents découvrent que leur fils a deux pouces à la main droite. Aucun médecin (généraliste, neurologue, gynécologue) ne leur a dit que le valproate représentait un risque pour le fœtus. Ce n'est qu'en 2014 qu'un pédiatre leur lâche: «C'est un enfant Dépakine.» Aujourd'hui, Albin, qui a depuis été opéré de la main, a besoin d'une aide de vie scolaire 15 heures par semaine.

«Comme dans le dossier Mediator, il aura fallu des années de combat des associations et l'intervention de l'Agence européenne des médicaments (EMA) pour qu'il soit recommandé de cesser de prescrire ces produits à des femmes en âge de procréer, déplore Me Charles Joseph-Oudin, l'avocat des familles. Selon l'EMA, les problèmes de développement apparaissent chez 30 à 40 % des enfants exposés à la Dépakine. Soit un surrisque deux à trois fois plus important que pour le Mediator.» Et l'avocat de s'interroger sur«le comportement de l'Agence française, qui tarde systématiquement à prendre les mesures nécessaires pour éviter l'émergence de nouveaux scandales sanitaires».

En France en 2014, 135.000 patientes de moins de 55 ans sont sous Dépakine.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE:

Précautions d'emploi 1: femme enceinte?

cordialement
@ plus
  
Répondre
realnogains
03/05/2015 11:09:06
0
Salut tirelire :

Copié collé de mon message du 30/09/2014 .

Re:Les membres abc à 88 % haussiers
realnogains J'aime 0
Bonjour tirelire.

En colère tu découvre certains défaut,il y a longtemps que moi j'ai donné (insulte,bas de plafond etc..)

Revenons sur le sujet Sanofi:

Moi depuis 3 mois je visais sur une montée quand elle étais à 76.95 euros (pour le moment je suis dans le vrai )
Pour la suite ,c'est jamais évident bien sur ,je vise toujours pour 2015 92.0 euros en tablant sur le démarrage des nouvelles chaines .

Donc ce n'est que mon humble Avis (pour le CAC je suis plus pessimiste )

Bonne journée à toi
cordialement
@ plus

A l'époque les conseils en cours n'étaient pas argumentés (c'était ton reproche et tu avait Raison ,perso moi j'avais donné un minimum d'infos ,celle que je pouvais donner en ligne)

Donc ceux qui ont achetés vers 76.95 euros ont fait un sacré Bénef.

@ plus

Message complété le 03/05/2015 11:28:01 par son auteur.

Sanofi : le chiffre d'affaires des traitements du diabète va reculer cette année
Envoyer par mail
0
30/04/2015 | 14:22

(Actualisation: commentaires sur la performance de l'activité diabète, précisions, déclarations du directeur général.)

Le laboratoire pharmaceutique français Sanofi (SAN.FR) a averti jeudi que le chiffre d'affaires de son importante activité de traitements du diabète allait reculer cette année en raison de tensions sur les prix du Lantus aux Etats-Unis.

En excluant les effets de change, les ventes de l'antidiabétique Lantus, qui représentent près d'un cinquième du chiffre d'affaires total du groupe, ont baissé de 5% au premier trimestre, ce qui s'est traduit par un repli de 3% du chiffre d'affaires de l'activité de traitements du diabète.

Le directeur général du groupe pharmaceutique, Olivier Brandicourt, a déclaré aux journalistes jeudi que le recul du chiffre d'affaires de l'activité diabètes de Sanofi ce trimestre serait "indicatif de la performance de la division sur l'exercice".

Olivier Brandicourt a été nommé à la direction générale de Sanofi le mois dernier, après la brusque démission de Christopher Viehbacher, alors que le laboratoire pharmaceutique se trouve à un tournant stratégique. Le groupe est confronté à une forte concurrence sur certains de ses principaux marchés et se prépare à lancer de nouveaux traitements d'une importance cruciale.

"Je vais désormais me concentrer sur le lancement des nouveaux traitements", a déclaré le dirigeant.

Sanofi mise sur le Toujeo, un nouveau type d'insuline récemment homologué par les autorités sanitaires en Europe et aux Etats-Unis, pour compenser la baisse des ventes de Lantus, son antidiabétique vedette, qui devrait perdre son principal brevet cette année.

Le laboratoire pharmaceutique français a annoncé jeudi un bénéfice net en baisse de 6% au premier trimestre, affecté par une charge comptable et des coûts de restructuration.

Le bénéfice net a fléchi à 1,02 milliard d'euros pour les trois premiers mois de 2015, contre 1,08 milliard d'euros un an plus tôt, érodé par une dépréciation de 618 millions d'euros sur la valeur d'activités acquises, et par des coûts de restructuration liés à ses activités de recherche et développement en France.

Toutefois, le résultat net des activités, la mesure de rentabilité mise en avant par Sanofi, a progressé de 12%, à 1,73 milliard d'euros, soutenu par la dépréciation de l'euro et la bonne performance de l'activité de biotechnologie du groupe. Les analystes interrogés par le Wall Street Journal attendaient un bénéfice de 1,58 milliard d'euros.

Genzyme, la division de biotechnologies de Sanofi, a vu son chiffre d'affaires bondir de 45% au premier trimestre, à 821 millions d'euros, porté par les ventes d'Aubagio, un traitement de la sclérose en plaques. La division de santé animale a vu son chiffre d'affaires progresser de 27% à 658 millions d'euros au cours du trimestre terminé en mars.

Les ventes de vaccins et de produits de santé grand public ont elles aussi augmenté de 11% sur le trimestre. Cette performance a permis au chiffre d'affaires du groupe de s'inscrire en hausse de 12%, à 8,81 milliards d'euros

Sanofi anticipe toujours un résultat net par action des activités stable ou en légère hausse en 2015 à taux de change constants par rapport à 2014.

-Noémie Bisserbe, The Wall Street Journal

  
Répondre
realnogains
20/03/2015 11:53:05
0
Salut Tirelire

Mon objectif sur le titre à été atteins avant ce que j'avais prédis.(en date du mois de décembre)

Copié collé:
Bien sur c'était une anticipation de ma par,mais je suis de très près le dossier Sanofi :
Car j'essayerai de faire rentrer ma fille,chez eux et il est très dur d'enter,surtout que depuis un moment,c'est plutôt suppression de postes dont on entend parler .

Donc mon humble avis,il est ambitieux (je vise 90 eu/ 92 eu pour milieu 2015 ).
d'ailleurs je l'avais mis dans le portefeuille du jeu.
Même si je ne suis plus en bourse,je suis toujours ton travail.

Tout de suite vu le cours et les évènements multiple par contre je ne sais pas si je ne prendrai pas mes bénéfices si j'en avais .

cordialement
@ plus
  
Répondre
Sagal
30/01/2015 12:49:40
0
Et alors Tirelire? Une nouvelle analyse en vue? Nous sommes à 82 euros et c'était mon objectif.
J'ai pris mes "petits" bénéfices dessus le jour du QE (450 euros), mais je reviendrai sans aucun doute dessus avant le détachement du dividende ou après que soit en PEA ou en CFD.
Reco du jour le 30Janvier 2015: Morgan Stanley reste neutre sur la valeur mais passe son objectif de 83 à 87 euros.
  
Répondre
tirelire19
05/12/2014 00:40:25
0
Bonne nouvelle pour moi : dépôt de plainte aux USA contre Sanofi pour POT DE VIN , c' est ainsi que la baisse du jour est motivée ce qui permet de relancer la baisse aprés échec à re franchir la MM200 en ayant cassé la MM7, la MME10, la Tenkan et surtout la MM20 simple accident technique pour couronner le tout dans des volumes étoffés mais çà à vous de le vérifier sur graphique !
  
Répondre
realnogains
05/11/2014 17:56:54
0
Salut FMI

Super au moins toi tu cherche .
Non c'est pas ça,mais récemment tu as écrit une phrase (c'est pile poile le problème en question)
On en reparleras quand les médias seront au courant (je pense que ça va finir par se savoir)
cordialement
@ plus
  
Répondre
FMI
04/11/2014 13:29:03
0
--------------------C'est peut-être pour cela !--------------------

Faut lire depuis le début, après on en reparle.
http://www.abcbourse.com/forums/dmsg2.aspx?id=437735

Ainsi que du rapport Even Debré...

http://www.bernarddebre.fr/actualites/en_exclu__le_rapport_debr___even____1300728847


Mais ça BigMedia est au courant mais chuuuuuuuut, ça dérange beaucoup trop.



Les informations et analyses diffusées par Fmi ne constituent en rien à une aide à la décision pour les investisseurs.

La responsabilité de FMI ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs.

Il est recommandé à toute personne non avertie de ne surtout pas consulter un conseiller professionnel avant tout investissement mais de ne tenir compte que de votre intuition ( une chance sur deux de toutes façons ).

Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
  
Répondre
gars d'ain
03/11/2014 16:09:18
0
Rien de nouveau et rien de secret.

Pertes de marché du Lantus à cause du dumping d'un groupe danois...
  
Répondre
realnogains
03/11/2014 14:22:42
0
Bonjour tirelire et aux autres qui suivent réellement et sérieusement le titre.

J'ai appris par hasard samedi soir (le pourquoi de la chute du titre)
Je détiens cette info de quelqu'un de crédible et bien sur employé chez Sanofi (secteur vaccin)
Je ne peu vous dire ouvertement de quoi il retourne puisque les médias ne sont pas au courant.
Juste vous dire qu'il y a eu un problème aux states,et donc la moindre paille dans le roulement permet de régler quelques comptes en suspend (guerre des labos)

Viens en plus le débarquement du directeur général (chez Sanofi un licenciement coute très cher)
Reste à savoir si l'impact va durer (le temps de l'enquête etc..)
cordialement
@ plus

Message complété le 03/11/2014 20:49:52 par son auteur.

désolé gars d'ain ( mon sujet à moi n'a rien a voir du tout,mais alors pas du tout)
Je pense que l'ont entendras parler de cela un peu plus tard

  
Répondre
tirelire19
30/10/2014 10:23:24
0
Pendant ce temps là , Sanofi rebondit en contrarien du Cac !
  
Répondre
colet
29/10/2014 12:01:13
1
no comment
n'est-ce pas Tirelire !

le poids lourd mais lourd de lourd
  
Répondre
tirelire19
29/10/2014 10:08:06
0
@ sagal
Ce qui est étonnant, toutes les recommandations sont en baisse , de mémoire graphique je ne trouve pas pareille purge par le passé de sanofi , encore plus inquiétant la MM200 qui est une moyenne mobile longue est enfoncée comme du beurre .
Je ne parle pas de complot dans mes commentaires mais de circonstances étranges pour faire baisser le Cac on ne peut pas s' y prendre mieux que d' attaquer les 2 poids lourds Total et Sanofi .
D' ailleurs pour bien montrer graphiquement ce qui se passe , je serais dans l' obligation de changer de plateforme , abc n' offrant pas tous les indicateurs nécessaires !
  
Répondre
Sagal
29/10/2014 09:57:07
0
C'est une mauvaise passe pour les détenteurs de son action, mais je reste optimiste pour monter à 82 euros d'ici fin 2015.
Chris Viebacher débarqué pour peu que son successeur ait de la carrure, la confiance du marché reviendra.
Je ne crois pas à la théorie du complot (baisse de Total puis de Sanofi et autres pour maintenir le CAC40) Si la BCE active une forme de QE, on peut viser 4600
Recos du jour
"Deutsche Bank relève son opinion de « achat » à « conserver » et abaisse son cours de 93 à 78 euros. Quand à Barclays, la banque passe de « surpondération » à « pondération en ligne ». Jefferies conseille désormais « conserver » à « acheter » et Citigroup abaisse son cours cible de 89 à 79 euros"
  
Répondre
gars d'ain
28/10/2014 17:34:34
0
c'est qui s'appelle avoir de l'effet.

Message complété le 28/10/2014 17:36:20 par son auteur.

Les fonds et les robots ont du s'en donner à coeur-joie...

  
Répondre
tirelire19
28/10/2014 17:17:15
0
Sans sanofi , le cac serait à + 1.15 %
  
Répondre

Forum de discussion Sanofi

201509021002 361472
Ma liste