OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

CAC 40: vif décrochage avec la question grecque.

Cours temps réel: 6 656,66  -1,05%



colet colet
04/06/2015 13:59:50
0
ah ouf
comme celle du chômage ???

Message complété le 04/06/2015 14:05:03 par son auteur.

lafontaine
tu peux avoir un effet domino, et jusqu'où ?

  
Répondre
pcottaz pcottaz
04/06/2015 13:54:53
0
Je m inquiete pas Hollande a dit que y avait une resolution :)
  
Répondre
sergiobress sergiobress
04/06/2015 13:23:59
0
Salut Augustus,
On te voit plus, tu boursicotes toujours ?
Bonne journée 😉
  
Répondre
Augustus Augustus
04/06/2015 13:21:00
0
nan

Message complété le 04/06/2015 13:21:43 par son auteur.

non pas d'accord

aller je vous laisse ciao

  
Répondre
lafontaine lafontaine
04/06/2015 13:20:41
0
Je pense que la sortie de l'Euro par la Grèce ne créera pas de surprise ni de tremblement de terre !
  
Répondre
matb matb
04/06/2015 13:17:12
0
La Grèce ne représente que 2% de l'économie de la zone Euro.
Si la zone Euro n'est pas capable de sauver 2% de son économie, les spéculateurs vont en déduire que la zone Euro est faible et manque de volonté politique. Il vont alors attaquer le Portugal, l'Espagne, l'Italie... puis la France
Les USA ont tout intérêt à le faire afin de maintenir leur domination sur l'économie mondiale

Message complété le 04/06/2015 13:22:17 par son auteur.

Pour comprendre ça, il faut se souvenir que la base de l'économie c'est la confiance.
Si à tord ou à raison vous n'avez plus confiance en la stabilité d'une monnaie, en votre banque, vos fournisseurs, votre Etat, c'est là que ça crashe et en plus les spéculateurs peuvent attaquer pour en profiter et aggraver encore plus la situation.

  
Répondre
kabena kabena
04/06/2015 12:44:31
0
Je ne me considère vraiment pas comme un expert, mais je me demande en quoi le fait de délester la monnaie unique et l'économie européenne d'un poids (la Grèce et sa dette) pourrait être néfaste pour l'économie européenne et pour l'euro...
  
Répondre
kabena kabena
04/06/2015 12:44:31
0
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert sur une baisse prononcée jeudi matin, la Grèce restant un gros point noir pour les investisseurs qui n'apprécient pas non plus les tensions importantes sur l'obligataire.

Peu avant 12h30, l'indice CAC 40 dévisse de 2% à 4940 points.

Pour mémoire, les analystes techniques prévenaient ce matin que le seuil de rupture le plus critique se situait vers 4945 points sur le CAC, avec un possible décrochage en direction du 'gap' des 4767 points du 17 février dernier.

'La volatilité n'est pas près de s'en aller alors que l'horloge grecque continue de tourner', commente-t-on chez ADS Securities.

La Grèce doit rembourser 300 millions d'euros au FMI demain.

'Tout défaut de paiement envers le FMI demain pourrait se traduire par des conditions de trading chaotiques avant le week-end', prévient de son côté la Société Générale.

La banque française estime que le ton adopté par Syriza suggère que les créanciers devront faire davantage de concessions pour que le Premier ministre grec Alexis Tsipras accepte un accord.

La journée d'hier avait été placée sous le signe de la poursuite de la tension sur les taux longs, une remontée qui se confirme aujourd'hui avec une hausse de presque six points de base pour l'OAT française à 10 ans.

L'euro ne se ressent toujours pas des inquiétudes liées à la Grèce et progresse aux abords de 1,1360 dollar.

Fait notable, seules trois valeurs (Altran, Elior, Neopost) s'inscrivent en hausse sur l'indice SBF 120.

Les plus fortes baisses de l'indice parisien sont signées pour l'instant par Montupet (-3,6%), Vallourec (-3%) et Rexel (-2,7%).

Copyright © 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

201506041359 473029
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.