Impôts: Macron veut "expérimenter" 1 an le prélèvement à la source
OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

Impôts: Macron veut "expérimenter" 1 an le prélèvement à la source

Cours temps réel: 5 622,48  0,12%

PX1


christof71
29/03/2017 12:05:03
0
une belle connerie pour 1% de personnes interréssées ! avec prélèvement mensuel on a pas de problème ! marre de ces politicards
  
Répondre
jipes
29/03/2017 12:02:17
2

Où est le piège ?


Prélèvement à la source soit, prélèvement sur l'année en cours comme cela se fait dans les pays limitrophes à la France.
Qu'en sera t'il de l'impôt actuel qui est payé avec une année de retard ?


Va t'on vers une double imposition lors de la première année de l'impôt à la source ?
Il me semble que Monsieur Macron pourrait clarifier la situation ou, conformément à son pseudo programme, préfère t'il rester dans le flou absolu.


De toute manière, l'essayer, c'est l'adopter ! Voilà déjà une des astuces de Monsieur Macron de se ranger derrières les directives européennes.
  
Répondre
aliqujus
29/03/2017 11:45:36
3
Pourquoi se compliquer la vie , si comme je le pense , c'est pour assurer des ressources plus régulières , formule toute simple : obligation au delà d'une certaine somme de régler mensuellement.
Quand je vois le "bordel" que va engendrer ce prélèvement à la source dans un pays où la fiscalité est ULTRA COMPLIQUEE je me demande à part le service de renseignement auprès des syndicats ce que le pays peut en tirer++++les coûts.
  
Répondre
aliqujus
29/03/2017 11:45:36
0

Le prélèvement à la source doit entrer en vigueur le 1er janvier 2018 pour remplacer le système actuel de déclarations (AFP/Archives/MIGUEL MEDINA)

Emmanuel Macron a dit mercredi vouloir "expérimenter" pendant "une année" le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, réforme censée entrer en vigueur le 1er janvier 2018 dont il n'est pas "certain" de la "robustesse technique".

"Je souhaite qu'on expérimente au 1er janvier prochain mais je ne souhaite pas qu'il soit généralisé tout de suite", a déclaré M. Macron sur Europe 1.

"Il y aura immanquablement des loupés techniques et je n'ai pas envie de plonger le pays dans l'incertitude totale", a dit l'ancien ministre de l'Économie.

"Je pense que c'est une bonne réforme donc elle se fera, mais elle se fera avec la méthode décidée, c'est-à-dire expérimenter, regarder les problèmes et les corriger", pendant "la première année", a précisé le candidat d'En Marche!

"Je ne vais pas généraliser quelque chose dont je ne suis pas certain de la robustesse technique", a-t-il dit.

Le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert a annoncé mardi qu'une phase test du prélèvement à la source, censé entrer en vigueur le 1er janvier 2018, serait organisée cet été en s'appuyant sur un échantillon d'entreprises.

© 2017 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201703291205 574959
Ma liste