OK
Accueil  > Communauté   > Forum Auplata

Renouvellement de la qualification " Entreprise innovante "

Cours temps réel: 0,251€  -2,53%

ALAMG


gars d'ain
22/05/2020 11:08:02
0

Repli après le triple top de latéralisation sur la dent haut de fourchette marron.

On replis actuellement sur le MM 20 et on pourrait voir si ça baisse plus en direction du triple support qui devrait êrmettre de conserver la tendance haussière et de reprendre de la puissance pour sortie définitivement de cette fourchette comme indiqué pour le moyen terme.


A suivre. A l'heure actuelle, c'est replis organisé notamment pas le la baisse de RSI et la DM - rouge des vendeurs qui montent.

.

Message complété le 22/05/2020 11:09:00 par son auteur.

La dent intermédiaire pourrait suffire à la baisse comme support. Mais c'est pas certain qu'on baisse aussi bas non plus...
.

  
Répondre
gars d'ain
12/05/2020 16:44:14
1

La ruée vers les titres se poursuit...


Le RSI en a rougi de de joie en surachat , la DM + verte des acheteurs montre déjà moins de conviction. Quant au MACD, il est guère convaincu par les chercheurs d'or boursier.


Je pense que certains continuent de se tromper grandement concernant la valeur du titre, qui vaut en gros pas grand chose...


Et manifestement, on vient de cogner la tête, il va falloir des pelles et des pioches pour sortir plus haut.


.

  
Répondre
franc.k
07/05/2020 18:21:19
1

Ne m en parlez pas, j en ai en portefeuille.

Des erreurs de boursicoteur débutant 🤔

  
Répondre
0PHENIX0
07/05/2020 16:20:05
0

En désespoir de cause, certains invoquent le retour du Messie : OPA OPA OPA

  
Répondre
0PHENIX0
07/05/2020 15:56:13
1

3 ans -95,55%

5 ans -98,36%

10 ans -99,21%


Ici nous avons une bouse de compèt ' 💩



  
Répondre
Bill17
07/05/2020 13:18:36
2

Oui Ophenixo, ceci est vrai pour ceux qui misent leur chemise, les prudents s'en sortent toujours, même sur les bouses.

  
Répondre
0PHENIX0
07/05/2020 12:41:44
0

Une valeur qui perd 98% en 5 ans est un cimetière de pour les pp chasseurs de rebond.

  
Répondre
Bill17
07/05/2020 12:20:49
0

Oui Gars d'ain, c'est bien le drame, les PEA ne sont pas gèré dans l'intérêt de leurs propriétaires.

Je n'ai pas de PEA, je ne conçois pas de maitriser moi même mon portefeuille (quand on voit les précos des "analystes journaleux").

Question de caractère surement...lol

Message complété le 07/05/2020 12:24:07 par son auteur.

Question de cohérence, on ne peux pas être critique envers nos élites incapables, et confié nos économies à "leurs copains de caste"...vu les dégâts qu'ils font au pays, je n'ai pas besoin d'eux pour gérer mon portif! lol de lol

  
Répondre
0PHENIX0
07/05/2020 12:11:50
0

Les sites de goldeux se sont multipliés ses dernières années plus vite que les pains. Leurs nervis sont sur tous les sites boursiers, bien souvent ignares, ils arrivent cependant à faire illusion car ce sont de bons communicants manipulateurs avec de jolies plumes. Que de dégâts ils ont fait :(

Message complété le 07/05/2020 12:12:14 par son auteur.

ces

Message complété le 07/05/2020 12:18:33 par son auteur.

Pourquoi 5 ans, parce qu'un trade court terme qui tourne mal s'appelle un trade long terme 😱

  
Répondre
gars d'ain
07/05/2020 12:08:12
0

Pleins de gens, bill17...

Comment pense-tu que la plus grande majorité des comptes titres et PEA sont en perte ???

  
Répondre
Bill17
07/05/2020 12:05:07
0

Ceres, mais qui garde des actions de pme 5 ans?

Perso, hors cac 40, je trade en intra....

Message complété le 07/05/2020 12:05:40 par son auteur.

CerTes, mais qui garde

  
Répondre
gars d'ain
07/05/2020 11:58:52
2

Performance à modérer en effet : -98,39% en 5 ANS !

  
Répondre
0PHENIX0
07/05/2020 11:57:51
1

"Bref, à part la spéculation, ça manque d'intérêt"

Un puits sans fond qui a ruiné des générations de joueurs de casino.

  
Répondre
gars d'ain
07/05/2020 11:56:27
1

Vue en gros plan de l'analyse commentée en précédent .

.

Message complété le 07/05/2020 11:57:51 par son auteur.

@ bill1è

Performance à modérer : -98,39% en 5 ANS !

  
Répondre
Bill17
07/05/2020 11:56:00
0

factuel:

Voici la performance sur 3 mois cours février 2020 : 0.1526 performance: +58.58 % (cours du jour : 0.242)

C'est ce qu'on appelle une performances à bas bruit....

Sans polémique, la société n'est pas une multinationale, c'est sur!

  
Répondre
gars d'ain
07/05/2020 11:52:49
1

Auplata tente de sortir de son ornière boursière avec regroupement de titres.


On progresse en crabe pour s'extirper de la fourchette baissière de moyen terme en bleu et noir.


La progression haussière est nette sur la fourchette Marron et orange qui indique le changement d'aiguillage. On arrive actuellement à un niveau de rencontre de la résistance et du support.

On devrait pouvoir passer pour aller chercher la dent haute vers 0,28 euros. ensuite on verra si les troupes sont toujours motivés au RSI. Le MACD pour l'instant a la flemme de bouger et reste plutôt insensible à la manoeuvre...


Bref, à part la spéculation, ça manque d'intérêt et de conviction comme dossier surtout que les activités sont très discutables en matière d'environnement...

.

  
Répondre
gars d'ain
15/02/2019 15:29:54
0

Changement d'aiguillage pour reprendre la baisse.


L'autre allait sur Zéro ! On revient dans l'autre fourchette, mais ça s'arrange pas. La publication récente de nouvelles émissions tue le rebond de sortie !


Donc plouf!...

.

  
Répondre
gbobola
14/02/2019 12:00:35
0

Je me demande ben pourquoi cette entreprise est valorisée plus de 140 millions....

  
Répondre
Ver5gétorix
14/02/2019 10:57:43
0

Oui c'est l'application avec des oeillères de la valorisation des sociétés qui augmentent leur capital par création d'actions nouvelles. Pour moi la question est: quel est le projet industriel sous-tendu? Si ce projet est intéressant, même si son développement n'est pas aisé, on peut argumenter sur l'évolution positive ou non de l'action. Si le projet est vide, juste unir 2 soc chancelantes, sans complémentarité, oui c'est juste une soc plus grosse (mais pas encore assez pour vérifier l'axiome "too big to fail").

On a des exemples plus dans le vent et tout aussi maltraités:

A Marseille ( le soleil, l'accent mais aussi un terrible syndicat qui ronge out ce qui lui tombe sous la dent.. ) une brillante société de recherche bio pharmacie a créé une molécule nouvelle contre les cancers, cela implique pic en bourse. Mais les banques ne lui prêtent pas (ou pas assez pour les tests et la poursuite des recherches). Qu'à cela ne tienne, un chevalier britannique, leur plus grand labo industriel de pharmacie allonge 250 M€ par an pendant 5 ans pour permettre le développement de toutes les espérances. Chaque année la valeur boursière est relevée globalement des 250 M€ au moment du versement, et puis ça redescend trés vite (joli tronçon d'hyperbole revenant sur le plancher de la valeur antérieure) que les résultats des tests soient un succés ou qu'ils montrent que la molécule est meilleure pour soutenir la lutte contre tel cancer plutôt que tel autre. En fait on voit clairement que l'interprétation des résultats n'est pas laissée à des spécialistes du domaine mais que l'augmentation de capital est considérée comme argent perdu dés le lendemain de la mise en place.

A Grenoble un champion des nanotechnologies a subi les mêmes coups de fouet à chaque augmentation de capital destinée, pourtant, à construire ou agrandir des usines un peu partout dans le monde pour des puces sans lesquelles votre activité de communication , de gestion, d'IA, de tous les domaines informatiques ou micro-informatiques ou super-calculateurs serait réduite à rien car trop lente, trop bégayante avec les vieilles puces jusqu'à la 4G comprise. Ah oui c'était surtout du temps du génial fondateur de cette boîte hyper-respectable du sommet jusqu'au niveau le plus modeste. Mais le bashing continue par des (gros?) investisseurs, peut-être veulent-ils sortir tous les petits épargnants? Je ne crois pas que c'est leur but, il est peut-être autre, entre gros et gros internationaux, mais ce serait alors un autre volet de la B.

  
Répondre
gars d'ain
13/02/2019 11:21:20
0

Joyeux Pipeau Dilutif !!! Quand y'en plus, y'en a encore !

Vous verrez : on trouve toujours des solutions pour continuer à diluer... Tenez-vous à la rampe : "A l'issue de la réalisation de ces opérations, le nombre d'actions composant le capital social d'Auplata s'établira à 2 742 084 995 actions "


Fantastique, non.. ! Faute d'or, Auplata fait dans la ferme de crypto-action ! Les ordinateurs tournent à pleins.

======================================

Auplata Sa : Naissance d’une junior minière polymétallique et métaux précieux de premier plan présente en Guyane française, au Pérou et au Maroc - Levée des conditions suspensives à la réalisation de l’opération de rapprochement Auplata - BGPP


12/02/2019 | 20:05

Décision du Conseil d'administration d'Auplata décidant l'ouverture de la souscription à l'augmentation de capital en numéraire de 10,5 M€ réservée à BGPP, décidée par l'assemblée générale mixte du 19 novembre 2018


Constatation de la réalisation de l'apport en nature de 100% des actions de BGPP à Auplata, et de l'augmentation de capital qui en résulte, une fois l'augmentation de capital en numéraire de 10,5 M€ réalisée


Emissions des BSAFINANCEMENT et des BSAANTI-DILUTION



Auplata (Euronext Growth - FR0010397760 - ALAUP) annonce, qu'après la décision de l'Autorité des marchés financiers (AMF) du 28 novembre 2018 octroyant à Brexia International une dérogation à l'obligation d'initier une offre publique d'achat (OPA) sur les actions Auplata dans l'hypothèse ou Brexia International viendrait à dépasser le seuil de 50% du capital ou des droits de votes de la société, et qu'au terme du délai légal d'instruction qui a expiré le 10 février 2019, le ministre chargé des mines n'a notifié à Auplata aucune opposition au projet de changement de contrôle d‘Auplata consécutif à l'opération de rapprochement entre Auplata et Brexia Gold Plata Peru (BGPP) (cf. communiqués de presse des 15 octobre 2018, 29 octobre 2018 et 9 novembre 2018).


En conséquence, le Conseil d'administration d'Auplata en date du 11 février 2019, faisant usage des pouvoirs qui lui ont été conférés par l'assemblée générale mixte en date du 19 novembre 2018, a :


constaté la levée des deux conditions suspensives (i) l'octroi le 28 novembre 2018 par l'AMF, au bénéfice de la société Brexia International, actionnaire principal de BGPP, d'une dérogation à l'obligation de déposer une offre publique d'achat, et (ii) la non-opposition du ministre chargé des mines au changement de contrôle d'Auplata -à laquelle sont soumises les quatre opérations permettant la mise en œuvre du projet de rapprochement entre Auplata et BGPP (aux termes des 1ère à 7ème résolutions) ;

décidé, conformément aux 1ère et 2ème résolutions de l'assemblée générale mixte des actionnaires du 19 novembre 2018, d'ouvrir la période de souscription à l'augmentation de capital en numéraire d'un montant nominal de 10 515 871,68 € par l'émission au pair (0,08 €) de 131 448 396 actions d'une valeur nominale de 0,08 € chacune, intégralement réservée à BGPP.

Une fois cette augmentation de capital en numéraire réalisée, le Conseil d'administration de la société constatera :


la réalisation de l'apport en nature de 100% des actions de BGPP à Auplata et la réalisation de l'augmentation de capital qui en résulte d'un montant nominal de 154 655 172,40 € par émission de 1 933 189 655 actions nouvelles Auplata d'une valeur nominale de 0,08 € chacune attribuées aux actionnaires de BGPP au prorata de leur participation dans le capital de BGPP, l'apport en nature et l'augmentation de capital qui en résulte (aux termes de la 3ème résolution) ;

la réalisation de l'émission des 696 619 723 BSAFINANCEMENT avec suppression du droit préférentiel de souscription au profit des actionnaires de BGPP au prorata de leur participation dans le capital de BGPP ;

la réalisation de l'émission des 50 567 537 BSAANTI-DILUTION avec suppression du droit préférentiel de souscription au profit des actionnaires de BGPP au prorata de leur participation dans le capital de BGPP.

A l'issue de la réalisation de ces opérations, le nombre d'actions composant le capital social d'Auplata s'établira à 2 742 084 995 actions, cotées sur le marché Euronext Growth à Paris.

Les fonds levés au titre de l'augmentation de capital en numéraire seront exclusivement affectés à l'exercice d'une option d'achat permettant d'augmenter la participation indirecte d'Auplata dans la Compagnie Minière de Touissit (CMT), à hauteur de 18,50% de son capital et de ses droits de vote.

Luc Gerard, Président-Directeur général d'Auplata, déclare :

« La seconde condition suspensive étant levée, et une fois l'ensemble des opérations décrites ci-dessus réalisées, cela donnera naissance à une "junior" société minière polymétallique et métaux précieux de premier plan. Je tiens à remercier l'ensemble des équipes qui ont œuvré au succès de ce rapprochement. Une fois les opérations réalisées, les actionnaires d'Auplata et les ex-actionnaires de BGPP auront un destin commun.

Notre objectif sera plus que jamais de faire tout notre possible pour offrir aux actionnaires d'Auplata une création de valeur à la hauteur du nouveau potentiel d'Auplata avec notamment : la mine d'El Santo au Pérou, la mise en production très prochainement de l'usine de Dieu Merci en Guyane française, la poursuite du programme d'exploration du portefeuille minier, tant en Guyane française qu'au Pérou, et aussi la participation que la société va détenir indirectement au sein de la Compagnie Minière de Touissit au Maroc. »

La société a demandé à Euronext la reprise de la cotation de son titre à compter de la séance de Bourse du mercredi 13 février 2019.


Conseils de l'opération

Pour Auplata

Gide Loyrette Nouel (Alix Deffrennes) - Droit minier

Fidal (Isabelle Juliard Feyeux, Natalie Abraham, Audrey Viros) - Droit des sociétés et droit boursier

HBC Avocats (Jean-Luc Elhoueiss), Droit des sociétés et droit boursier

Invest Securities (Jean-Emmanuel Vernay), Conseil Financier et Listing Sponsor d'Auplata

  
Répondre

Forum de discussion Auplata

202005221108 589327
Ma liste