Incompétence et impertinence au plus haut niveau - Forum Alstom
OK
Accueil  > Communauté   > Forum Alstom

Incompétence et impertinence au plus haut niveau

Cours temps réel: 37,71€  -0,61%

ALO


CRI74
01/10/2018 17:53:29
1
20 milliards d'euros : si la dépréciation de ses actifs dans l'énergie que General Electric s'apprête à passer dans ses comptes 2018 n'atteint pas un record absolu, elle ne doit pas en être loin !
.
==> Or cette énorme ardoise risque d'avoir des conséquences graves en France..
En crise aigüe, qui a justifié le limogeage express de son PDG, sans courtoisie excessive, GE se dirige tout droit vers une nouvelle restructuration. Et celle-ci pourrait mettre un terme à la relative mansuétude qu'il a observée à l'égard de l'emploi en France depuis le rachat de la division énergie d'Alstom, bouclé fin 2015.
On se souvient que GE, pour répondre aux demandes de l'Etat français, s'était engagé à créer 1.000 emplois nets en France.
S'il ne l'a pas fait, en raison de la récession qui a touché l'industrie des équipements énergétiques, et si l'emploi en France n'a pas été totalement préservé, les coupes ont été moins claires que dans d'autres pays d'Europe.
==> Mais les engagements pris tombent à fin 2018.
.
Autant dire que le nouveau PDG Larry Culp aura très vite les mains libres.
Et ce ne sont pas les 50.000 euros par emploi non créé qui pourront en quoi que ce soit l'arrêter : quand on consent à une restructuration financière de 20 milliards d'euros, quelques dizaines de millions de plus ne pèsent pas lourd dans la balance.
==> C'est donc un sinistre industriel de grande ampleur dont le gouvernement risque d'hériter à brève échéance.
Travaillent en effet chez GE France quelque 16.000 collaborateurs, dont 11.000 dans la branche énergie. La France accueille cinq sièges mondiaux de GE dans cette activité, Renewable Energy, Hydro, Éolien en mer, Grid Solutions et Power Conversion.
Quant à Belfort, il est le centre technologique pour les Turbines à gaz 50 Hz et le siège de la joint-venture GE Alstom Nucléaire. De quoi justifier une vigilance maximale sur l'avenir de ce bassin d'emplois .
Source Agefi
............................................................................................................................................................................................
Et pour le benêts financiers de haut vol qui croient aux alouettes , la fusion de la branche ferroviaire d'Alstom aboutira encore plus tôt à la fermeture des sites français , pillage en règle de la technologie effectué auparavant
  
Répondre
pascalle
17/09/2018 22:39:22
1
Regardez l'émission de TV sur La Chaine Parlementaire sur la cession d'Alstom à General Electric et vous comprendrez tout le soutien que peuvent avoir nos gouvernants dans ce qu'était une magnifique entreprise Française

  
Répondre
CRI74
19/04/2018 23:29:55
0
Ce n'était pas sensé être le cas cette fois ci d'après certains grands partisans de la société civile .
On voit où cela mène sachant que les lobbys réellement au pouvoir feraient leur affaire de n'importe quel candidat arrivé par leur financement directement ou non .
Mais le but n'est pas de faire de la politique politicienne , mais de reprendre les preuves éditées des méfaits de celle ci qui ruinent le pays au final .
On laissera les yeux bandés à ceux qui soutiennent encore ces lobbys .
  
Répondre
jipes
19/04/2018 23:25:15
0

@ BOJOLAID,


Tu peux éliminer Wauquiez (ne vient-il pas avec ses troupes de se rallier à cette mouvance du Centre ?).
  
Répondre
jipes
19/04/2018 23:22:52
0

@ I88416AA
@ CRI74


L'incompétence est au plus haut niveau, soit
mais l'incompétence, à la base, provient de l'ensemble de l'électorat qui d'élection en élection renvoie toujours les mêmes têtes, ou si les têtes changent, les mêmes partisans appliquant à qui mieux mieux une politique dénuée de bon sens et contraire aux intérêts du pays.
  
Répondre
CRI74
19/04/2018 23:02:01
1
Oui , mais c'est la partie visible du reportage .
Les gros contrats se négocient très (trop) souvent à coup de corruption diverse et variée que ce soit pour les sociétés françaises mais bien entendu pour les autres aussi . Malheureusement les moyens français sont autrement plus faibles que bien d'autres .... de nos meilleurs amis aux bataillons bien plus efficients .
La justice US est présentée comme arme de guerre économique et s'insinue au delà de ses propres frontières .
Impensable !
La politique doit être assez forte et a toute légitimité pour récuser de telles pratiques mais pas plus un camp qu'un autre n'a jamais rien tenté là dessus .


Comme le dénonce le député , il y eut bien négligence et plus encore .
Comme par hasard , on trouve en second actionnaire d'Alstom qui avait donc tout intérêt à la manoeuvre ...... un grand groupe de BTP !
La boucle est bouclée
  
Répondre
I88416AA
19/04/2018 21:58:49
1

J'a regardé l'émission sur LCP "Alstom, un scandale d'état'. Dans cette affaire, Alstom était sous la menace de la justice américaine pour cause de corruption. 2 hauts dirigeants d"Alstom étaient déjà en prison et Kron était également menacé.
Comme le laisse entendre le reportage, Kron a négocié la vente du pôle turbines contre toute poursuite judiciaire à son égard et une amende devait être prise en compte par G.E. En réalité in fine, c'est bien Alstom qui a payé l"amende et Kron a juste sauvé sa peau. Vraiment triste et pour une fois Montebourg avait raison de se manifester mais Hollande, doit dans ses bottes,a jugé que c'est la loi du marché et a laissé filer ALSTOM. Déplorable, vraiment scandaleux Kron et aussi l'Etat.
Quand un cours de bourse est faible, c'était le cas d'ASTOM et un prédateur comme G.E qui selon le reportage n'en n'est pas à son premier coup, eh bien nos fleurons disparaissent.
  
Répondre
CRI74
19/04/2018 18:26:21
0
Le député LR Olivier Marleix : c'est à lui qu'il faut s'adresser !

Message complété le 19/04/2018 18:27:41 par son auteur.


Quand nos gouvernants feront du bon boulot , on applaudira , mais pour l'instant les mains ne s'usent plus depuis longtemps

  
Répondre
BOJOLAID
19/04/2018 18:13:53
0
C'est le moment de montrer vos compétences, on ne peut pas passer sa vie à critiquer les autres !!!
Hardi bon dieu !!!
  
Répondre
CRI74
19/04/2018 17:46:31
0
Hors sujet !
  
Répondre
BOJOLAID
19/04/2018 17:36:28
0
Je pense qu'il faut vous présenter...
  
Répondre
CRI74
19/04/2018 17:26:12
1
c'est un malheureux constat et ce n'est sûrement pas dans les trois cités qu'on trouvera mieux
  
Répondre
BOJOLAID
19/04/2018 17:21:01
0

Par curiosité, quel est le plus apte à diriger le pays finalement d'après vous vu que les autres sont incompétents ?
Mélenchon, Wauquiez, Le Pen ?
  
Répondre
CRI74
19/04/2018 17:11:45
2
Le député LR Olivier Marleix, président de la commission d'enquête parlementaire sur la politique industrielle de l'Etat, a dénoncé jeudi les manquements de l'Etat lors du rachat des activités énergie d'Alstom par l'américain General Electric .
.
A l'issue des six mois d'investigation de la commission, "j'ai acquis la conviction qu'en autorisant la vente d’Alstom à GE, l'Etat a failli à préserver les intérêts nationaux", a-t-il déclaré lors de la présentation à la presse des conclusions de cette commission.
.
Dans son avant-propos au rapport de la commission d'enquête, Olivier Marleix note que cette fusion n'exprime qu'un "laisser-faire" de l'Etat, qui, par "cécité, imprévision et entre-soi", a failli à protéger ses intérêts fondamentaux.
..
Pour Olivier Marleix, cette opération - mais aussi celle de la cession de la branche ferroviaire d'Alstom à l'allemand Siemens annoncée à l'automne - révèle notamment que la procédure de contrôle des investissements étrangers en France "est largement pervertie", avec une "inversion du processus".
Alors que c'est au ministre de l'Economie qu'incombe, aux termes de la loi, la décision d'autoriser la vente d'un actif stratégique après instruction du dossier, Olivier Marleix estime que dans ces deux cas la décision a été prise au niveau de l'Elysée "avant que la procédure ne soit instruite par Bercy et que toutes ses conséquences pour nos intérêts fondamentaux ne soient identifiées".
.
Soulignant que le rapporteur de la commission, le député LaRem Guillaume Kasbarian ne partageait pas son diagnostic, Olivier Marleix a ajouté que "si nous ne voyons pas les mêmes problèmes, nous voyons les mêmes solutions".
.
Dans son rapport adopté dans la matinée, la commission formule 50 propositions pour améliorer le contrôle des investissements étrangers en France.
.
Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, entendu la semaine dernière par les membres de la commission, a déjà accédé à une de leurs demandes en ouvrant la voie à la mise en place d'un rapport annuel au Parlement sur les investissements étrangers en France.
Source Reuters


Quand on veut tuer son chien ...Il s'est passé rigoureusement la même chose avec la SNCF qu'on essaye de mettre par terre par tous les moyens .
Décision au plus haut niveau => établissement de rapports pour le moins dénués de pertinence sur un domaine très mal maîtrisé => campagne médiatique basée sur des contre vérités évidentes => votes de lois d'un parlement acquis => suppression d'un service public dans son ensemble d'ci 5 ans avec des conséquences désastreuses pour la nation entière , sa population en premier lieu


Comment la France recule inexorablement



  
Répondre

Forum de discussion Alstom

201810011753 628813
Ma liste