OK
Accueil  > Communauté   > Forum Axa

Macron "assume parfaitement" la hausse de la taxation sur le diesel

Cours temps réel: 16,934€  0,74%

CS


pierrebrune
05/11/2018 10:35:46
0
Macron préfère taxer les carburants plutôt que le travail....
Je pense plutôt que Macron taxer (tout simplement) que réduire les dépenses de l'état.....
  
Répondre
whatelse
05/11/2018 10:28:03
3

Je ne vous dis pas si le pétrole monte au même cours qu'en 2008, aux alentours des 130 € le baril, là, la France va exploser et Macron avec.

  
Répondre
whatelse
05/11/2018 10:11:01
1

31gol,


La Chine, l'Inde, la Russie, l’Amérique du sud, les pays de l'est de l'Europe, mais eux se préoccupent du chômage, nous la France 65 000 000 d'habitants, 1% de la population mondiale, allons sauver le monde en sodomisant les Français et en augmentant les taxes, ce qui permettra à Bolloré, Gattaz, la famille Bettencourt de mieux vivre.

  
Répondre
whatelse
05/11/2018 09:35:42
0

Le Macron s'en tape que les voitures perdent de leur valeur, lui il est véhiculé aux frais de la princesse.

  
Répondre
Phoeniix
05/11/2018 09:28:09
1

Monsieur Macron

il y a peut-être un autre problème qui n' ira pas en s' améliorant, c' est celui de la revente de son véhicule pour le propriétaire d' un diesel ...

  
Répondre
whatelse
05/11/2018 09:19:29
1

L'enfoiré et ses nains prennent l'avion pour aller faire pipi et c'est le diesel qui pollue.

  
Répondre
gars d'ain
05/11/2018 08:55:38
3

Propos pitoyables et affligeant de la part d'un chef de l'Etat...


Notons que ""Les mêmes qui râlent sur la hausse du carburant, réclament aussi qu'on lutte contre la pollution de l'air parce que leurs enfants souffrent de maladies", ajoute M. Macron, ajoutant que "la hausse du prix à la pompe qu'on constate aujourd'hui est liée à 70 % à celle des cours du pétrole "


Que l'ensemble du package de taxes de l'Etat est exprimé en % du prix hors taxes, C'est bien l'état qui est responsable en grand partie de la hausse. On se fait de notre gueule, c'est de la démagogie de comptoir petits bras...


N'oubliez pas qu'actuellement environs 140 Md'e chaque jours rentrent en taxes en plus par rapport au début 2018 dans les caisses de l'Etat. L'état nous vole et en plus il ment...

Message complété le 05/11/2018 09:00:21 par son auteur.

Correction : Lire "…N'oubliez pas qu'actuellement environs 140 Md'e chaque SEMAINE rentrent en taxes en plus par rapport au début 2018""

Désolé, écrit trop vite...

  
Répondre
31gol
05/11/2018 07:35:40
1
Quel sot, au delà des flottes commerciales ,sociétés et transport, qui possède des diesels? Les sans dents! Donc ce sont encore les plus démunis que l’on assomme de taxes, par ailleurs faire croire que le diesel pollue plus que l’essence est un mensonge!!! Avant de s’attaquer au menu peuple il ferait mieux de voir l’industrie pollueuse. Nous allons encore nous faire avoir, nous les gentils français niais a souhait pour que Macron parade dans les réunions internationales pendant que Chine, Usa et cie polluent le monde en se gaussant des efforts ridicules de notre pays.
  
Répondre
BAWA50
05/11/2018 07:32:16
0
2€ de perte par mois il n'y a pas de quoi râler, vraiment nuls ces français....
  
Répondre
BAWA50
05/11/2018 07:32:16
0

Le président Emmanuel Macron, le 29 octobre 2018 à l'Elysée, à Paris (POOL/AFP/Archives/Michel Euler)

Le président Emmanuel Macron "assume parfaitement" la hausse de la taxation sur le diesel tout en comprenant les doutes des Français sur la question du pouvoir d'achat, dans un entretien aux journaux du groupe Ebra à paraître lundi.

"J'assume parfaitement que la fiscalité due au diesel soit au niveau de celle de l'essence et je préfère la taxation du carburant à la taxation du travail", souligne le chef de l’État dans cet entretien réalisé dimanche avant d'entamer un périple présidentiel inédit à travers l'est et le nord de la France pour célébrer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.

"Les mêmes qui râlent sur la hausse du carburant, réclament aussi qu'on lutte contre la pollution de l'air parce que leurs enfants souffrent de maladies", ajoute M. Macron, ajoutant que "la hausse du prix à la pompe qu'on constate aujourd'hui est liée à 70 % à celle des cours du pétrole".

"On nous a expliqué pendant des décennies qu'il fallait acheter du diesel et maintenant c'est le contraire. C'est normal que ce soit mal compris", convient le chef de l’État alors que la grogne monte chez les Français sur les questions de la hausse du prix du carburant et du pouvoir d'achat en général.

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé pour France Info et le Figaro publié jeudi, 78% des Français estiment "justifié" l'appel à bloquer les routes le 17 novembre pour protester contre la hausse du prix du diesel.

M. Macron dit que "oui", il comprend les doutes, la colère et l'impatience des Français. "Je les respecte et je ne dis pas comme par le passé: + souffrez en silence, ça va aller mieux +."

Le président de la République assume également sa "part de responsabilité". "Je parle aux Français avec mon caractère, avec ma façon de faire. Quand ils sont inquiets, j'ai une part de responsabilité : c'est que je n'explique pas assez bien. Mais j'ai été élu sur un projet clair, sans ambiguïté et j'aurai des comptes à rendre pour longtemps", dit-il.

"On ne peut pas prétendre tout changer en quinze mois, ça prend du temps. En attendant, il faut laisser la fatalité à ceux qui cèdent à la facilité", ajoute le président qui, un an et demi après son arrivée à l’Élisée, est au plus bas dans les sondages.

© 2018 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Axa

201811051035 656169
Ma liste