OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Forum Cac 40

Cours temps réel: 5 703,22  -1,39%



mika57 mika57
05/02/2019 12:28:02
0

"Ce sera très difficile. Déjà que c'est difficile avec 65 millions de français dont la recherche du consensus dans l'intérêt général n'est pas la culture, alors avec 250 millions d'européens"


Petite correction:

On est 512 millions dans l'UE

  
Répondre
whatelse whatelse
05/02/2019 12:27:31
0

jipes,

c'est également vrai, mais la GB est obligé d'importer des produits de grand consommation, les grands perdants seront, pour ne pas changer, les plus pauvres et les classes moyennes basses, comme d'habitude.

  
Répondre
jipes jipes
05/02/2019 11:59:25
0

whatelse, pense aussi que l'ensemble des pays de l'Union Européenne exporteront beaucoup moins en Grande-Bretagne.

  
Répondre
whatelse whatelse
05/02/2019 11:38:22
0

Personnellement, je pense que la GB hors de la zone euro va couler et cela va mettre un coup au moral des pro sortir de la zone euro. Les chiffres actuel de la GB sont catastrophique, je ne vous dis pas quand ils paieront des droits de douane.

  
Répondre
CRI74 CRI74
05/02/2019 11:12:42
0

Ce ne sont pas les chiffres éco publiés par la Grande Bretagne depuis quelques semaines qui vont militer pour l'isolement .

Et encore , sont-ils dans les conditions les plus favorables actuellement , avec une livre basse et toujours rattachés à l'Europe et ses partenariats commerciaux forts .

Ce ne sera plus le cas dans quelques semaines (ou mois ? ) et là , l'ensemble des paramètres économiques deviendront fortement négatifs , à commencer par le principal , la finance , avec le transfert immédiat des flux euros sur le continent , part essentielle concernant leur PIB

  
Répondre
fraxinus fraxinus
05/02/2019 10:54:35
0

Rebonjour

Commencer par un nouveau projet dans un certain domaine ou poursuivre et amplifier ce qui existe déjà serait l'idéal. Pour cela il faudrait s'entendre et se comprendre.

Ce sera très difficile. Déjà que c'est difficile avec 65 millions de français dont la recherche du consensus dans l'intérêt général n'est pas la culture, alors avec 250 millions d'européens………………...

Message complété le 05/02/2019 10:58:28 par son auteur.

Tout ceci dit calmement et posément

Message complété le 06/02/2019 09:22:18 par son auteur.

Bonjour à toutes et à tous,
Merci pour la correction. J'avais mis ce nombre au pif et sans y réfléchir. Faudra changer de méthode!!!!!!!!

  
Répondre
whatelse whatelse
05/02/2019 10:35:46
0

une Europe militaire serait un plus pour la zone euro, tout d'abord, cela permettrait de réduire les frais militaires, qui sont exorbitant pour chaque nation, alors qu'on pourrait faire des économies d'échelle et d'autres part on pourrait vraiment s'opposer à la Russie, toute proche et à toutes les autres puissances.

Message complété le 05/02/2019 11:40:03 par son auteur.

J'aime l'idée d'un peuple européen, nous serions une véritable puissance, militaire et économique.

  
Répondre
FREDFR91 FREDFR91
05/02/2019 09:39:06
1

Une Europe unie ça commence par un peuple Européen, pas des Francs, des Teutons pour faire simple, des Ibères, etc.. ce que nous n'avons pas.

Des élus Européens, ce que l'on a déjà beaucoup trop.

Une Armée Européenne qui depuis trop de temps est à l'état embryonnaire et seulement composée de deux "nations".

Franchement depuis le temps sans armée Européenne nous avons de la chance car il est étrange que les frontières de la Russie n'aillent pas de Brest (pas Litovsk) à Naukan ou de l'Atlantique à la mer des Tchoucktches.

Une Europe unie ce n'est pas une Communauté Economique Européenne mais l'Europe, comme les USA, la Russie, le Canada etc..

L'Europe avec un président, et des gouverneurs d'états la composant.

Et là il semble que la volonté manque cruellement !


  
Répondre
jipes jipes
05/02/2019 09:30:37
0

Je te l'ai dit ainsi, c'est surtout par rapport à tes messages précédents sur le Brexit.

Tes commentaires à ce sujet montrent, comme passablement de membres de ce forum, que tu ne l'as pas accepté, raison pour laquelle ton sens de la démocratie laisse vraiment à désirer.

Message complété le 05/02/2019 09:31:24 par son auteur.

et si je t'ai vexée, je te prie de me le pardonner.

  
Répondre
foncille foncille
05/02/2019 09:21:03
0

La démocratie c'est bien le référendum Anglais qui de plus nous a été notifié dans les formes , le contrat est rompu ,je ne vois pas pourquoi l'on me dit que dénué de sens démocratique !

  
Répondre
Pedru Pedru
05/02/2019 09:03:42
0

Sans une Europe Unie, nous allons être de toute évidence écrabouillé par, la Chine, la Russie, les US, et bien d’autres

Alors avons-nous réellement le choix ??


  
Répondre
manitro manitro
05/02/2019 08:19:08
0

Il faut choisir rouler à gauche ou à droite.

Message complété le 05/02/2019 08:20:45 par son auteur.

Pas au milieu.

  
Répondre
fraxinus fraxinus
05/02/2019 08:18:36
0

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour à jipes en particulier.

""Le RU n'a jamais fait partie de l'UE autant le matérialiser au plus vite ; il nous a fait perdre trop de temps .""

C'est selon que l'on l'entend. La sensibilité de l'auditeur augure pour partie son interprétation du message.Personnellement je l'imagine dit calmement et il n'y a aucune animosité ni violence dans ce que je lis. Je ne vois pas ce qu'il y aurait à changer dans la formulation..

Quels termes aurais-tu employés pour dire la même chose d'une manière aussi concise?

Merci et bonne journée à tous.

  
Répondre
jamariuscky jamariuscky
05/02/2019 08:08:05
0
Je continue à penser que les anglais n'ont jamais voulu de brexit avec accord. Tout le cirque autour n'est que de la communication interne pour au final rejeter sur l'UE le non accord. A moins que l'UE n'accède à toutes leurs conditions, pas d'accord possible avec les anglais. Dans tous les cas, ils n'ont pas fini e nous pourrir la vie car seul compte leur intérêt.
  
Répondre
jipes jipes
04/02/2019 21:57:43
0

Salut whatelse,


Ce que je conteste chez foncille c'est le ton agressif de ses messages vis à vis des Anglais. On la devine hargneuse et c'est peu dire !

Bonne soirée à toi aussi.

  
Répondre
whatelse whatelse
04/02/2019 21:09:40
0

jipes,

je ne comprends pas trop ta réponse. Pourquoi parler de démocratie, foncille a raison, de Gaulle déjà ne les voulait pas dans la zone euro, pour d'autres raisons, les accords de Yalta sans être invité lui était resté en travers de la gorge, mais il ne voulait pas des Anglais, d'ailleurs Thatcher nous a assez gonflé avant. Le problème des Anglais, c'est qu'ils pensent être supérieur à tout le monde, ils oublient que leur suprématie est dépassée depuis bien longtemps. Ils veulent sortir de la zone euro, très bien, mais qu'ils le fassent au plus vite, sans oublier de rembourser les 40 milliards d'euros qu'ils doivent. Je te l'ai déjà dit, je suis pour un Brexit sans accord et après on en reparle. Bonne soirée quand même.

  
Répondre
jipes jipes
04/02/2019 20:16:24
0

@ foncille,


A ce que je vois, message après message sur le Brexit, tu es totalement dénuée de sens démocratique.

  
Répondre
FREDFR91 FREDFR91
04/02/2019 19:26:22
0
Oui mais un Anglais restera toujours un Anglais.
Que leur reprocher ?
Mais loin de nous l'idée d'accepter tout et n'importe quoi qui les favoriserais !
Donc Brexit dur ok, du coups frontière Anglaise en France repoussée (de Calais à Douvres).
Et nous en France on a à rien à faire des immigrés en terre Angle donc laissons les traverser !
Bon en plus j'espère que les Scots auront enfin leur indépendance !
And why not northern Irleland....
  
Répondre
foncille foncille
04/02/2019 19:06:32
1
Le RU n'a jamais fait partie de l'UE autant le matérialiser au plus vite ; il nous a fait perdre trop de temps
  
Répondre
foncille foncille
04/02/2019 19:06:32
0

Le président travailliste de la commission parlementaire britannique sur le Brexit, Hilary Benn, après sa rencontre à Bruxelles avec l'exécutif européen, le 4 février 2019 (AFP/JOHN THYS)

L'Union européenne a "bien fait" de se préparer à un Brexit sans accord, a jugé lundi l'un des plus hauts responsables de la Commission européenne à l'issue d'une rencontre jugée "non concluante" avec une délégation de députés britanniques à Bruxelles.

Des représentants de la Chambre des Communes se sont rendus lundi à Bruxelles pour explorer, avec l'exécutif européen, des voies pour sortir de l'impasse actuelle après le rejet par le parlement britannique de l'accord de retrait négocié avec l'UE par leur Première ministre Theresa May.

"La réunion a confirmé que l'UE avait bien fait d'entamer ses préparatifs en vue d'un Brexit sans accord", a lancé sur Twitter le secrétaire général de la Commission, Martin Selmayr, qui réagissait à un résumé de la rencontre par un journaliste sur le réseau social.

A l'issue de cette réunion de plus d'une heure et demie, des responsables britanniques ont laissé entendre que Mme May pourrait être en mesure d'obtenir un feu vert de son parlement à un accord de divorce si l'UE acceptait des modifications "juridiquement contraignantes" du texte actuel.

La dirigeante britannique cherche à obtenir des modifications de la disposition la plus controversée du traité de retrait, appelée "filet de sécurité" ("backstop" en anglais), visant à éviter le retour d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord britannique et la République d'Irlande.

"Du côté de l'UE, personne n'envisage" de rouvrir la négociation du traité de retrait, a assuré M. Selmayr, considéré comme le bras droit du président de la Commission Jean-Claude Juncker, après l'entretien avec la délégation britannique.

"Lorsqu'on leur a demandé si une assurance quelconque (concernant le "backstop", ndlr) aiderait à faire adopter l'accord de retrait par les Communes, les réponses des députés ont été... non concluantes", a-t-il ajouté, signifiant son pessimisme face à l'issue des tractations actuelles.

Le président travailliste de la commission parlementaire britannique sur le Brexit, Hilary Benn, a confirmé que sa visite à la Commission n'avait pas permis de percée.

M. Benn a indiqué avoir suggéré, à "titre personnel", de reporter la date du Brexit, prévu le 29 mars, afin de pouvoir avancer dans la négociation de la relation post-Brexit entre l'UE et le Royaume-Uni.

La suggestion a été reçue "avec courtoisie", a estimé le député travailliste devant des journalistes, ajoutant que l'UE attendait, avant de se prononcer sur cette question, de recevoir une demande formelle de report de la part de Londres.

De son côté, le vice-président conservateur de la commission parlementaire britannique, John Whittingdale, a indiqué avoir suggéré de retirer le "filet de sécurité" de l'accord de retrait.

Cette mesure de dernier recours prévoit que le Royaume-Uni resterait dans une union douanière avec l'UE, et l'Irlande du Nord dans le marché unique pour les biens, si la future relation entre Londres et l'UE ne permettait pas d'éviter des contrôles douaniers physiques à la frontière irlandaise.

M. Selmayr "nous a demandé si oui ou non une lettre légalement contraignante pourrait suffire" pour apaiser la crainte de députés britanniques que cette mesure puisse se muer en "piège" pour garder le Royaume-Uni arrimé à l'UE pour une durée indéfinie, a rapporté M. Whittingdale.

"Mais je pense que nous devrions voir ce qu'elle contient pour savoir si elle nous donnerait une voie de sortie", a-t-il poursuivi.

"Maintenant, si cela ne peut pas être obtenu, je pense qu'il sera difficile d'avoir une majorité à la Chambre des communes, surtout après le dernier vote", a conclu le député conservateur.

© 2019 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

201902051228 675120
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.