Don pour Notre-Dame: la famille Pinault renonce à sa réduction d'impôt
OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

Don pour Notre-Dame: la famille Pinault renonce à sa réduction d'impôt

Cours temps réel: 5 300,79  1,22%

PX1


whatelse
18/04/2019 13:45:10
2

la France a la meilleure administration du monde, on a pu s'en rendre compte quand elle a vendu les autoroutes pour une bouchée de pain.

  
Répondre
BerMer
18/04/2019 11:37:53
1

@Quoi d'autre

On n'est pas obligé de gagner 1200 € par mois !
Tout le monde peut réussir en France, je suis d'accord avec bobtreize !
On a même trouvé un fils d'ouvrier, élève de l'ENA, pour parler à la télévision de ce non sens : la suppression de l'ENA, cette Ecole qui nous a donné l'une des meilleures administrations du monde.
Et, bien sûr, on peut aussi réussir sans faire l'ENA, je me suis contenté d'une Ecole de Commerce.

  
Répondre
whatelse
18/04/2019 11:03:45
0

bobtreize,

Celui qui gagne 1200€ par mois, n'a pas de fortune mais un découvert bancaire tous les mois.

  
Répondre
bobtreize
18/04/2019 10:40:01
5

Je gagne bien ma vie. Je paye beaucoup d'impôts.

Tous les ans depuis 10 ans, je perds de l'argent... Je suis pour la solidarité, l'équité. Mais quand j'entends le peuple critiquer les riches depuis Hollande, pire encore depuis deux jours parce qu'ils font des dons en refusant la défiscalisation, je sors de mes gonds.

Personne n'était dupe, tout le monde savait qu'il fallait des études pour travailler, un travail pour avoir un salaire, un salaire pour vivre.

Tout le monde savait aussi qu'il faut gérer son budget, ne pas faire de crédit à tout va, ne pas péter plus haut que son cul.

Tout le monde savait qu'il faut acheter tôt pour ne pas avoir à payer de loyer si par chance on arrive à la retraite.

Tout le monde sait que pour y arriver il faut un minimum d'ambition, de culture, d'envie, de gnaque.

Vous voulez un monde de pauvres où vos voisins jalouseront votre vieille Dacia ? Parce que même sans riche, en France, on vous jalousera.

Merci Hollande !!!


  
Répondre
0PHENIX0
18/04/2019 10:07:19
1

Et même le rapport n'est pas correct

Message complété le 18/04/2019 10:08:38 par son auteur.

133 milliards, Bezos ne les a pas.

  
Répondre
bobtreize
18/04/2019 10:03:59
1

rapport à la fortune pas au salaire


  
Répondre
Ribo
18/04/2019 09:52:42
1

PARIS (Reuters) - 18/04/2019 | 08:01 ► Les dons des anciens assujettis à l'ISF au plus bas en 2018

Le montant moyen des dons effectués par les grandes fortunes anciennement assujetties à l'ISF a atteint l'an dernier son plus bas niveau depuis le début, en 2014, d'une enquête annuelle réalisée par l'Institut Ipsos.

En 2018 - une année marquée par le remplacement de l'ISF par l'impôt sur la seule fortune immobilière (IFI) - le montant moyen des dons est passé sous les 2.000 euros pour la première fois depuis la création de ce "baromètre du don ISF-IFI", dont la dernière vague a été publiée jeudi.

Repartant à la baisse après son record à 2.535 euros en 2017, il s'est établi l'an dernier à 1.973 euros, selon la sixième édition de cette enquête commandée par la fondation des Apprentis d'Auteuil.

La proportion de donateurs parmi les ménages auparavant assujettis à l'ISF s'inscrit également en net recul, déplore la fondation.

L'an dernier, 77% de ces ménages ont effectué au moins un don à un organisme caritatif, contre 82% en 2017.

Le recul est encore plus marqué pour la part de "multi-donateurs": près des deux tiers (64%) des personnes interrogées ont donné plusieurs fois, mais cette proportion a reflué de huit points.

INQUIÉTUDE POUR L'ANNÉE 2019

"Les réformes fiscales de 2018 ont pesé sur la générosité des Français", souligne la fondation des Apprentis d'Auteuil dans un communiqué, en citant, outre le passage de l'ISF à l'IFI, la mise en place du prélèvement à la source et la hausse du taux de CSG par exemple.

Concernant les montants économisés par les contribuables assujettis à l'ISF en 2017 mais non redevables de l'IFI en 2018 (qui représentaient 53% de l'échantillon), elles ont principalement été affectées à des dépenses de consommation (42% des personnes interrogées), à de l'épargne (41%), et, dans une moindre proportion (29%), à des investissements dans des entreprises.

Seuls 11% des sondés ont déclaré avoir consacré ces sommes à des dons à des organisations d'intérêt général.

La fondation, qui signale avoir vu sa collecte auprès du grand public reculer de 19% l'an dernier, fait également part de son inquiétude pour l'année 2019.

Ce constat n'est pas isolé : une enquête publiée au début du mois par France générosités - qui fédère une centaine d'organisations œuvrant pour des causes d'intérêt général - faisait état d'une baisse de 4,2% du montant des dons reçus par les associations et fondations françaises entre 2017 et 2018.

Le groupement, qui a précisé que cette moyenne recouvrait "une grande diversité de situation", a également mis en avant la baisse des dons liés à l'IFI par rapport aux dons ISF et l'impact de la hausse de la CSG chez les donateurs les plus modestes.

Le "baromètre du don ISF-IFI" a été établi à partir d'une enquête menée par internet entre le 28 mars et le 8 avril auprès de 300 personnes dont le foyer fiscal était assujetti à l'ISF en 2017.

○ (Myriam Rivet, édité par Simon Carraud) © Thomson Reuters 2019

  
Répondre
whatelse
18/04/2019 09:32:29
2

dematons,

Pourriez vous nous dire ce que vous avez crée ? Vous êtes toujours en train de nous faire l'apologie du patronat, mais on vous a déjà posé la question, quel est votre métier et quel est votre niveau d'études. Vous êtes toujours dans la critique des classes populaires, mais vous vous êtes quoi ?

Message complété le 18/04/2019 09:36:12 par son auteur.

D'autres part, hier j'ai lu un article, où il était dit que les 200 millions de donation en fonction de sa fortune, équivalait à un don de 1,80€ pour une personne qui gagnait 1 200€ par mois. Pas de quoi pavoiser.

  
Répondre
Luncyan
18/04/2019 09:28:05
0

Radio monte carlo, tout est dit

  
Répondre
Pictou
18/04/2019 09:08:49
3

Bon nombre de citoyens, qui partent d'un bon sentiment, ne voient pas plus loin que le bout de leur nez dans leurs critiques... je viens d'entendre sur radio Monte Carlo que les gilets jaunes préfèreraient voir cet argent utilisé pour ceux qui en ont besoin, or ils oublient un des résultats de toutes les manifs, les sommes considérables gaspillées par les casseurs, le manque à gagner de très nombreux commerçants, dont certains ont fermé boutique, et les emplois perdus... alors que les travaux pour Notre Dame vont créer des emplois en grand nombre pendant 5 ans.

  
Répondre
pareira
18/04/2019 00:10:55
2

Moi s'il y a quelque chose qui me choque bien plus par exemple c'est la course à l'échalotte des collectivités pour donner de l'argent pour la reconstruction. Elles pleurent toute l'année sur leurs dotations et là, les vannes sont grandes ouvertes.

Si on critique la déductibilité fiscale d'une partie des dons, là pour le coup c'est 100% de nos impôts que ces décideurs politiques dipersent en jouant les grands généreux (avec l'argent des autres pour le coup) pour acheter quelques voix. On l'a vu à toulouse avec moudenc mais aussi en rhone-alpes avec wauquier et ça va se multiplier comme les petits pains.

  
Répondre
Coco85
17/04/2019 22:17:54
1

Il n’y a pas de conversations si ennuyeuses que celles où tout le monde est d’accord. (Montaigne).

Il ne faut tout de même pas dépasser les limites des frontières !


  
Répondre
dematons
17/04/2019 21:50:08
3

mediapart ?

- coincé pour fraude fiscale

- obstruction à l'intervention de la police

- soutient tarik ramadan

il suffit de voir la sale gueule de son directeur pour comprendre qui ils sont.

  
Répondre
dematons
17/04/2019 21:43:45
2
Quelle classe !
Sauf bien sûr pour les habituels frustrés qui n'ont jamais rien créé, qui mènent une petite existence conforme à leur médiocrité.
Ils ont donné combien, eux ? rien évidemment.
C'est vrai qu'ils ne peuvent même pas proposer leurs compétences : ils n'en ont aucune, mais beaucoup de poils dans la main.
  
Répondre
moicmoi
17/04/2019 21:32:15
4

Sur les files consacrés à ce sujet, on peut lire tout et n’importe quoi. Et cela révèle que, bien souvent, nous réagissons spontanément, et surtout, sans réfléchir plus loin que le bout du nez. Et j’avoue ne pas faire exception à cette règle.
Pour Big Moustache, qui confond argent perso des dirigeants et argent, propriété d’entreprises (donc, biens sociaux) , qui ignore ce qu’est un fonds de roulement, et que donc, d’après lui, cet argent devrai être redistribué aux salariés.
Au fait : Pourquoi il ne parle jamais de son salaire à lui ? Et de ses avantages ?
Au fait : qu’est-ce qu’il attend pour créer une entreprise et de tout redistribuer aux salariés ?
Au fait : que pense t’il des graves (très graves) infractions au code du travail de son parti ?
Osera t’il un jour reconnaître que son parti est l’un des plus grands destructeur d’entreprises et d’emplois ?
Idem pour la minette de LFI.
Donc, des riches , des très riches, donnent pour la reconstruction de ND. Aussitôt, certains leur tombent dessus, et tapent à bras raccourcis, les accusant de tous les maux. Les pires, de préférence.
Mais, je ne vois pas pourquoi le don du balayeur de chez Renault serait vertueux, alors que celui du très riche serait démoniaque et maléfique ?
Alors, que devons-nous faire ? Interdire aux très riches aux entreprises multinationales, de faire des dons ? Et donc, laisser l’état supporter la totalité de la charge financière de la restauration.
Avec nos impôts.
En quoi le don du balayeur de chez Renault doit bénéficier d’une défiscalisation, mais que les dons des très riches n’y auraient pas droit ?
Ceci nous démontre que nous avons une sale mentalité. Toujours les uns contre les autres.
Et pourtant . Ne sommes-nous pas complémentaires ? Les très riches consomment, tout comme les salariés modestes. Tous contribuent à la vie du pays, de son économe. En fonction de leurs moyens. Les patrons créent des emplois, et les salariés font vivre les entreprises.
Que serait notre société si nous supprimions les dirigeants d’entreprises (les salauds de patrons), les chefs, les sous-chefs ?
Que les entreprises distribuaient la totalité des recettes aux salariés ?
Si l’on supprimait les actionnaires qui « volent » l’argent des sociétés et donc, des salariés ?

  
Répondre
Dubaisan
17/04/2019 20:49:05
2

Il est difficile pour des personnalités comme les familles Pinault, Arnault, Bettencourt et bien d'autres qui font souvent les unes des médias et dont la vie est scrutée, étalée parfois sans vergogne dans ces derniers d'échapper à l'anonymat;

Encore plus s'agissant de dons atteignant de tels montants: Impossible que cela reste secret.

Le problème à mon sens, vient de la confusion des genres sur l'origine des fonds, confusion que les médias entretiennent et que la famille Pinault vient de lever, je m'explique:

Les dons de ces personnes peuvent à la fois provenir soit d'une seule soit de 2 ou 3 sources différentes:

- de leur fortune personnelle.

- de leur (s) société (s) (holding du groupe, filiales etc…).

- de leur Fondation ou des Associations qu'ils ont crées dans des buts bien spécifiques liés à l'Art ou au Patrimoine.

Les 3 sources sont légales et ouvrent droit à une réduction d'impôts dans les conditions fixées par la loi.

Dans son acceptation courante et populaire, le don est fait sur la fortune personnelle. C'est l'argent du cœur.

Dans les 2 autres cas (et c'est le cœur de l'argent…), on imagine bien évidemment que ce seront les consommateurs, voire les fournisseurs ….qui pour partie et indirectement contribueront aux financements de ce don.

Il serait donc intéressant avant de critiquer ces personnalités, de savoir la source exacte qui a été choisie et pour quel montant.

Dans le cas de la famille Pinault, quelque soit le mode choisi, le fait de renoncer en plus à la réduction d'impôts à laquelle elle a droit, reste de toute façons, un geste honorable qu'il faut doublement saluer.


  
Répondre
sfumato
17/04/2019 20:36:22
1

@cox

C'est pour des messages comme le vôtre qu'on aurait besoin d'un "pouce vers le bas" pour exprimer le mépris sans se livrer à des commentaires qui risqueraient de tomber sous le coup des lois sur la diffamation !

  
Répondre
ESSEREM
17/04/2019 20:15:23
2

@Ares26

Il s'agit d'un défi majeur, les dons doivent être médiatisés pour en susciter d'autres !
Les chantiers "normaux" sur des monuments historiques durent si longtemps car les financements sont débloqués petit à petit. Si on veut aller vite (cinq ans) il faut multiplier les dons, susciter une émulation, ça ne peut pas se faire dans l'anonymat !

  
Répondre
Ares26
17/04/2019 19:50:01
1

Pareira,

Comme énoncé sur l’autre file, si il veut absolument participer à la rénovation, il peut donner sans rien attendre en retour en gardant l’anonymat, rien n’est plus simple !

Je me répète mais donner ça doit venir du cœur et non pour faire la une des médias et se donner une bonne image.

Cordialement

  
Répondre
pareira
17/04/2019 17:32:56
4

Tellement de jalousie et d'aigreur qu'au final on se demande quel comportement ils devraient adopter pour ne pas être critiqués ?

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201904181345 690346
Ma liste