Servir sans s'asservir - Forum General
OK
Accueil  > Communauté   > Forum General

Servir sans s'asservir



toto...
29/04/2019 20:08:58
0

Du Mimesis à la Catharsis l’élan est le même alors pourquoi s'embêter. Sans maison de(s) dieu(x) reste l'opéra, le théâtre, le cinémas.

Bien à lui (Malraux) d'avoir pensé la comédie matérialiste (politiquement parlant) en son l'absence (spirituellement parlant).


  
Répondre
0PHENIX0
25/04/2019 21:29:12
0

L'ENA est morte, vive les élites !

  
Répondre
0PHENIX0
24/04/2019 17:11:52
0

Malraux était plus "spirituel" et il ne serait peut-être pas surpris qu'Anthony Levandowski devienne le Président du Monde.

Message complété le 24/04/2019 17:14:26 par son auteur.

https://www.lesoir.be/art/1136269/article/soirmag/soirmag-histoire/2016-02-29/xxie-siecle-sera-religieux-ou-ne-sera-pas

Message complété le 24/04/2019 17:15:06 par son auteur.

Une nouvelle religion fondée sur l’intelligence artificielle suscite des inquiétudes
https://www.la-croix.com/Religion/nouvelle-religion-fondee-lintelligence-artificielle-suscite-inquietudes-2017-10-05-1200882222

  
Répondre
toto...
24/04/2019 14:36:36
1

C'est ainsi.

MOI je dis que le, ou la, prochaine à la présidence sera un(e) super héros ou ne sera pas.

  
Répondre
0PHENIX0
23/04/2019 10:03:02
0

Remplacer l'ENA par les Anges de la téléréalité :

  
Répondre
0PHENIX0
21/04/2019 21:04:49
1

Remplacer l'ENA par le Cours Florent ?


KIEV, 21 avril (Reuters) - Volodimir Zelenski, un comédien de 41 ans sans aucune expérience politique, a largement remporté l'élection présidentielle en Ukraine, selon un sondage à la sortie des urnes diffusé dimanche à la fermeture des bureaux de vote.

Zelenski, qui a aussitôt revendiqué la victoire, a obtenu au second tour 73% des voix, contre 25% au président sortant, Petro Porochenko, selon ce sondage.

Le scrutin a été suivi de près par les chancelleries occidentales, qui ont pris fait et cause pour l'Ukraine dans son conflit avec Moscou. L'hypothèse d'un retour dans le giron russe semble écartée mais, ignorant tout de Zelenski, elles redoutent d'avoir affaire à une personnalité imprévisible.

Volodimir Zelenski doit une bonne part de sa popularité à la série télévisée à succès "Serviteur du peuple", dans laquelle il incarne un professeur d'histoire devenu chef de l'Etat qui se joue des bassesses de politiciens corrompus et d'hommes d'affaires véreux.

  
Répondre
0PHENIX0
20/04/2019 13:08:33
1

Macron Takes On the Harvard of France

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-04-18/macron-takes-on-the-harvard-of-france?srnd=premium-europe

Message complété le 20/04/2019 13:09:31 par son auteur.

Le président français Emmanuel Macron veut tellement calmer les manifestations du "gilet jaune" et renforcer sa popularité, qu'il est prêt à sacrifier son alma mater.

  
Répondre
0PHENIX0
20/04/2019 12:18:27
0

"Comediante ! Tragediante !" a déjà été déposé :)

Message complété le 20/04/2019 12:19:02 par son auteur.

Encore un Napoléon.

  
Répondre
toto...
19/04/2019 22:40:54
0

Il est probable que l'histoire retiennent que Macron fut le meilleur des comédiens. Déjà au lycée... hi


Message complété le 19/04/2019 22:56:43 par son auteur.

Tout ce qui se passe sur les planches restent sur les planches. Il me semble que les comédiens observe ce principe dans leur métier pour ne pas tout confondre entre soi et sa représentation. Mais c'est que pour Macron tout est différent, c'est la confusion totale entre lui et son rôle, la schizophrénie assurée. Il me semble que si la France se tient encore c'est grâce à Brigitte. C'est grave et en même tant tellement sympathique. LOL

  
Répondre
0PHENIX0
19/04/2019 21:48:41
1

Suppression de l'ENA: Debré fait un parallèle entre Macron et Napoléon III

L'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré a jugé ce vendredi «surréaliste» la suppression de l'ENA, établissant un parallèle entre Emmanuel Macron et Napoléon III.

«C'est Hippolyte Carnot qui, lors de la Seconde république, a créé l'ENA. Napoléon III la supprime. C'est le Front populaire qui recrée l'ENA, on l'arrête après. En 1981, François Mitterrand, les ministres communistes, maintiennent l'ENA. Finalement il y aura deux personnes qui l'ont supprimée ou veulent la supprimer: Napoléon III et Macron», a déclaré Jean-Louis Debré sur Europe 1.

La volonté présidentielle est «exactement en contradiction totale avec ce qu'il disait il y a encore dix-huit mois, où il défendait l'école d'administration», a ajouté Debré dont le père, l'ancien premier ministre Michel Debré, est à l'origine de la création de l'ENA en 1945. A la crise des «gilets jaunes», «on répond par la suppression de l'ENA. C'est surréaliste», a insisté Debré.

Cette annonce est «une astuce politique intelligente. Depuis quelques jours, on ne parle pas de ce qui est souhaité par les Français, c'est-à-dire une amélioration de la fiscalité. On parle de l'ENA». «On polarise sur un autre sujet pour que tout le monde le discute et pour qu'on oublie que dans le discours que le président n'a pas fait, il n'y avait rien, en fait», ou «pas grand chose», a-t-il jugé.


Le Figaro


  
Répondre
0PHENIX0
19/04/2019 19:09:07
0

Toi, je veux bien entendre qu'il puisse y avoir des conflits d'intérêt mais de là à les envoyer sur l'échafaud pour trahison :)

Pas plus le public que le privé ne sont des puissances étrangères et les 10 ans me semblent être un bon compromis. Le législateur avance et le remboursement de la pantoufle était déjà dans les textes. D'autant qu'il n'est pas rare que ce soit les entreprises qui la prenne à leur charge tant elles sont friandes de têtes bien faites et bien pleines et pas seulement des éventuels réseaux.

Message complété le 19/04/2019 19:11:41 par son auteur.

De la même façon dans l'autre sens c'est souvent un poste "prestigieux" qui est proposé pour faire oublier le sacrifice financier à celui que l'on cherche à débaucher du secteur privé.

  
Répondre
Luncyan
19/04/2019 13:58:55
0

J’ai un ami a moi (Parisien) qui a preferé se déclarer viré par ses parents et seul à sa charge pour toucher la bourse de HEC (18.000€ par an) + aides diverses de la mairie, 3000€ par ci, 6000€ par là + APL bonusé.

C’était plus économique, alors que ses parents sont dans les 1% des revenus de ce pays

Message complété le 19/04/2019 14:00:03 par son auteur.

Mais il mange avec son pere tout les soirs.

J’adore ce type de boursier, ça fait de belles histoires a raconter - machin seul et sans aide qui reussi wow magnifique

  
Répondre
moicmoi
19/04/2019 13:38:01
2

0PHENIX0


« « Coup de communication démagogique qui n’aboutira pas, ou réelle volonté de sortir à la hache de l’élitisme français: le souhait d’Emmanuel Macron d’en finir avec l’Ecole nationale d’administration laisse perplexe » »

Ce qu’il y a dans sa tête, nul ne le sait. Peut-être même pas lui.
Perso, je pense qu’elle est bourrée…… de colonnes de chiffres ,de billets de banque et de consignes de ses marionnettistes qui l'on mis en place. Simple avis, et non….mais avis très fort. Tempétueux.
D’autres présidents de la République ont essayé de réformer , voir supprimer, l ‘ENA .
Tous les hauts fonctionnaires ont fait front commun, et les PR ont dû abandonner leur projet.

Et il sera de même avec macron.

Devinez pourquoi ? Réponse : parce que ce sont les patrons du CAC (les employeurs de macron) qui bénéficient des A/R des hauts fonctionnaires, de leurs tuyaux, de leurs tours de passe-passe, de leurs conseils pour passer à travers dles mailles de tous les filets.

A savoir que, en France, seuls les hauts fonctionnaires ont le pouvoir de virer un PR . Ce que ni les Gilets jaunes, ni la CGT, ni l’ UNSEP, ni l’opposition, n’ ont la capacité de le faire.
Le vrai pouvoir est là : chez les hauts fonctionnaires .
Ce n’est pas l’ENA qu’il faut réformer, mais le statut des hauts fonctionnaires .
A commencer par déclarer leurs A/R Public/Privé et vice-versa comme étant un délit de trahison de la France. Leur imposer une clause de non concurrence.
Les obliger à choisir : soit ils restent à vie dans les hautes fonctions de l’état, soit ils vont dans le Privé. Mais pas une fois l’un, puis une fois l’autre, puis retour à la case départ….etc….autant de fois que bon leur semble. Marche arrière interdite.
Mais s’ils choisissent le privé, il faut exiger le remboursement de tous les frais d’école ENA, y compris les salaires qu’ils ont touché durant ces années d’ENA.

  
Répondre
0PHENIX0
19/04/2019 13:16:37
2

Bonjour, l'Inesad est davantage une business school et je ne pense pas qu'elle cherche à produire des hauts fonctionnaires. Imaginer que la fermeture, la réforme ou le remplacement de l'Ena est une victoire contre les 'elites' c'est se bercer de douces illusions.

  
Répondre
dood
19/04/2019 09:28:32
2

Ok, on remplace l'ENA par l'INESAD.

Elitisme assumé avec moins de fonds public, mais plus de boursiers non plus...

  
Répondre
toto...
19/04/2019 00:20:19
1

"quand quelqu'un est malade, lui coupe-t-on la tête pour le soigner ?"

Non bien sûr, un médecin comprendra sitôt l'idée formé qu'elle n'est finalement que la marque de son incompétence ou de son l'impuissance.


  
Répondre
0PHENIX0
18/04/2019 22:44:27
1

Comment former l'élite? La fermeture de l'ENA divise

Coup de communication démagogique qui n’aboutira pas, ou réelle volonté de sortir à la hache de l’élitisme français: le souhait d’Emmanuel Macron d’en finir avec l’Ecole nationale d’administration laisse perplexe

https://www.letemps.ch/monde/former-lelite-fermeture-lena-divise

  
Répondre
0PHENIX0
18/04/2019 17:29:31
0

Les "rejetons" d'élites parisiennes ?


"...26% d’élèves boursiers ... 56% d’élèves ont fait leurs études secondaires en région ..."

Message complété le 18/04/2019 17:32:30 par son auteur.

Mon exemple des facs de médecine n'ayant pas été à la hauteur de mes espérances ^^ ... quand quelqu'un est malade, lui coupe-t-on la tête pour le soigner ?

  
Répondre
toto...
18/04/2019 15:57:19
0

Non non pas de fermeture de fac bien au contraire nous allons les surcharger en 2020-2021 car désormais plus de numerus clausus en 1ème année sans ajustement budgétaire de fonctionnement. Cool, le niveau des médecins baissera mais pas pour tous le monde, seulement dans les campagnes et oui car cette fin du numerus clausus c'est dit-on pour répondre à la désertification médicale actuelle. A moyen terme en médecine deux écoles se profilent.

Ce qui faut supprimé ce n'est pas l'ENA des élites (s'il en est) ils en faudra toujours mais bien plutôt les inégalités de rapport au savoir selon les conditions socio-économique des personnes. Ce n'est pas tant l'ENA qui faut fermer mais bien plutôt l'inégalité et sa reproduction qu'elle représente.


  
Répondre
Ver5gétorix
18/04/2019 15:43:04
0

Finalement l'école n'admet plus presqu'uniquement des rejetons d'élites parisiennes. Mais on y voit en majorité des enfants de gens modestes et même des descendants d'ouviers. Elle s'est peut-être réformée toute seule depuis 2017...

  
Répondre

Forum de discussion General

201904292008 690465
Ma liste