Boeing signale un défaut sur des ailes de 737 dont des MAX
OK
Accueil  > Communauté   > Forum Boeing

Boeing signale un défaut sur des ailes de 737 dont des MAX

Cours temps réel: 344,04$  -6,80%

BA


CRI74
03/06/2019 19:24:32
0

Spirit aerosystem fluctue peu aux USA alors que la nouvelle pourrait s'avérer calamiteuse pour cet équipementier qui oeuvre sur beaucoup de modèles y compris Airbus .

Déjà dans les cours peut être ?

  
Répondre
papygaga
03/06/2019 10:00:27
0

A la limite, peu importe le sous-traitant.


C'est le donneur d'ordre qu'il faut examiner.


Il semblerait que le problème relève plus d'un défaut de conception que d'un défaut de réalisation.

Conception américaine, technologie américaine.


Personnellement, je connais un concepteur de logiciel système qui est devenu milliardaire en vendant un système d'exploitation complètement buggué et toute une série de mise à jour en forçant l'utilisateur à cracher presque à chaque fois..


Comme quoi on peut devenir riche en vendant de la M...

  
Répondre
CRI74
03/06/2019 09:42:07
0

Fournisseurs pour un 787 ce qui ne doit pas beaucoup diverger , chaque entreprise ayant une ou plusieurs spécialisations


Message complété le 03/06/2019 09:42:53 par son auteur.

On verra comment réagit Spirit

  
Répondre
Dubaisan
03/06/2019 09:29:33
0

Qui est le sous-traitant?

Entreprise US, francaise, chinoise, mexicaine?

  
Répondre
CRI74
03/06/2019 08:33:33
0

Ce qui doit interpeller provient des découvertes d'anomalies au fil des investigations sur les avions Boeing pourtant certifiés .

Le processus employé aux USA par la FAA , à savoir confier au constructeur une partie des vérifications utilisées comme base de l'avis d'homologation apparaît encore clairement défectueux .

Combien d'autres seront encore passées au travers d'un filet complètement troué ?

  
Répondre
papygaga
03/06/2019 07:26:16
0
déidement, la technologie américaine n'est plus ce qu'elle était.
il est temps de passer à autre chose.
  
Répondre
papygaga
03/06/2019 07:26:16
0

Le PDG de Boeing, Dennis Muilenburg, le 29 avril 2019 lors d'une conférence de presse à Chicago (Etats-Unis) (POOL/AFP/Archives/JOHN GRESS)

Boeing a annoncé dimanche que certains de ses moyen-courriers 737, dont la version remotorisée MAX, pouvaient présenter une pièce défectueuse sur leurs ailes mais l'avionneur précise ne pas avoir été informé de problème en vol lié à ce défaut.

Le constructeur américain, qui traverse une crise sans précédent avec l'immobilisation au sol de toute la flotte MAX depuis mi-mars, explique avoir été informé par un de ses sous-traitants d'un lot défectueux du mécanisme permettant de déployer les becs de bord d'attaque sur les ailes.

Le bec de bord d'attaque d'un avion est un dispositif très important pour le décollage et l'atterrissage car il est destiné à améliorer le glissement de l'air sur l'aile et donc l'aérodynamique de l'avion.

Boeing indique avoir communiqué le numéro de lot défectueux aux compagnies pour qu'elles inspectent les pièces en question.

"Si les opérateurs trouvent les pièces de ce lot, ils doivent les remplacer par de nouvelles avant de remettre l'avion en service", précise Boeing.

"C'est un dispositif considéré comme critique car si les becs de bord d'attaque ne se déploient pas de façon symétrique, il peut y avoir un différentiel de portance qui peut être dangereux surtout en phase de décollage et d'atterrissage", a expliqué à l'AFP un expert aéronautique, qui a souhaité garder l'anonymat.

Et si les becs de bord d'attaque ne se déployaient pas du tout, les conditions de vol seraient dangereuses.

Cette annonce est faite alors que Boeing s'efforce d'obtenir le feu vert des autorités de la sécurité aérienne pour remettre en service son 737 MAX qui a été cloué au sol à la suite de deux accidents à quelques mois d'intervalle ayant fait un total de 346 morts.

© 2019 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Boeing

201906031924 697445
Ma liste