Retraites: Delevoye préconise un "âge d'équilibre" à 64 ans avec décot
OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

Retraites: Delevoye préconise un "âge d'équilibre" à 64 ans avec décot

Cours temps réel: 5 622,02  -0,77%

PX1


mika57
18/07/2019 11:53:04
0
mika57
18/07/2019 11:44:22
0

Va falloir franchement, mais franchement arrêter les idées reçues à 2 centimes qui sont un paquet de mensonges et de fake news


NON l'âge de départ des fonctionnaires n'est pas 57 ans

C'est 62 ans

62 ans !!!!!!!!!!!!!!!!!

Et l'âge limite est de 67 ans !!!! 2 fonctionnaires territoriaux de la où je bosse en stage ont 63 ans et ne partent pas avec 2021 !!!!!!!!!

Tout le monde fait ses 35 heures par semaine ! Les fonctionnaires ne travaillent pas 17h30 la semaine



Vive BFM TV et ses fake news, de + en + de gens y croient



Ce que je trouve sidérent, c'est que ceux qui dénigrent les fonctionnaires soit disant payés à rien foutre ... n'ont pas envie de bosser dans la fonction publique

Cherchez l'erreur


L'abus de Christophe Barbier, de Jean-Michel Apatie et de François Langlet est dangereux pour la santé

Message complété le 18/07/2019 11:48:36 par son auteur.

"et que nos fonctionnaires n'apportent aucune richesse à la France"


OK, quand vous irez à l'hopital, vous leur direz en face aux infirmiers et infirmières
Quand vous verrez les profs de maternelle et de collèges qui gèrent des cassos à longueur de journée, vous leur direz "vous servez à rien"
Quand vous passerez devant un éboueur, vous lui direz "vous servez à rien"

Immonde et truffées de mensonges ce genre de propos

  
Répondre
glanglois
18/07/2019 11:29:33
0
Départ des fonctionnaires 57 ans et pour les autres 64 ans cherchez l'erreur ... Alors que les fonctionnaire travail 50% de moins que les salariés du privés , que les salariés du privés produisent de la richesse pour la France ..et que nos fonctionnaire eux non aucune valeur rajouté pour la richesse du pays bien au contraire ... Ou est L'Egalité !!!!
  
Répondre
glanglois
18/07/2019 11:29:33
0

Jean-Paul Delevoye présente ses préconisations aux partenaires sociaux le 18 juillet 2019 à Paris (AFP/DOMINIQUE FAGET)

Le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a proposé que le futur "système universel" comprenne un "âge d'équilibre" assorti d'un système de décote/surcote, de 64 ans pour la génération née en 1963, dans son rapport rendu public jeudi.

Ce système par points, qui doit être mis en place en 2025 et remplacera les 42 régimes de retraite actuels, incitera "au prolongement de l'activité", soulignent les préconisations que M. Delevoye doit remettre en fin de matinée au Premier ministre Edouard Philippe.

Les assurés "auront toujours la liberté de partir en retraite" à l'âge légal de 62 ans. Mais M. Delevoye préconise que "l'âge du taux plein" permettant une retraite complète "soit le même pour tous, contrairement à aujourd'hui où il est compris entre 62 et 67 ans en fonction de la durée travaillée", et qu'il évolue "comme l'espérance de vie".

Ceux qui partiront avant cet âge-pivot, vivement contesté par plusieurs syndicats, verront ce rendement diminuer de 5% par année d'écart, quand ceux qui prolongeront leur activité au-delà bénéficieront d'un rendement majoré de 5% par an.

Parmi les autres préconisations, le rapport Delevoye propose de garantir dans le futur "système universel" un minimum de retraite égal à 85% du Smic net, contre 81% pour les salariés et 75% pour les agriculteurs actuellement.

Il envisage que les pensions de réversion versées aux conjoints survivants, le plus souvent des femmes, leur assurent 70% du total des retraites perçues par le couple.

Il suggère en outre de majorer les droits à la retraite de 5% par enfant dès la première naissance, contre 10% actuellement pour les parents de trois enfants et plus, afin d'adapter les droits familiaux "aux évolutions de la société" et de favoriser les femmes, dont la pension moyenne est aujourd'hui "inférieure de 42%" à celle des hommes.

Ces préconisations devraient servir de base à un projet de loi maintes fois repoussé et attendu en Conseil des ministres à l'automne, avant un examen au Parlement probablement après les municipales de mars.

© 2019 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201907181153 704823
Ma liste