OK
Accueil > Communauté > Forum CAC 40

CAC40: remonte au contact des 5500, espoirs négos avec Chine

Cours temps réel: 4 825,36  -1,72%

PX1


altran
09/10/2019 16:40:40
0
Obywan
09/10/2019 15:35:16
0

Etant donné que Trump reste populaire au States avec cette guerre commerciale et qu'ils y trouvent un chômage en baisse + une baisse des cotisations, ce n'est pas prêt de s'arrêter !

De + la FED accommode le marché en proposant de racheter de la dette et en offrant une relance supplémentaire sur les taux bas.

Le secteur manufacturier n'est pas pour le moment le plus important puisque l'économie reste croissante.


Mais il faut bien trouver de la volatilité sur les marchés actions (surtout pour ce dernier trimestre Octobre rouge, et rallye de Décembre)

Tant qu'il (Trump) n'arrive pas à 100% de taxes, il y'aura de l'espoir (facultatif)...

  
Répondre
tirelire19
09/10/2019 15:27:57
1
Cà va durer jusqu' à quand ces espoirs de négociations ?
Cà fait belle lurette que c' est plié , la faute à Trump.
  
Répondre
tirelire19
09/10/2019 15:27:57
0
bourse Cac 40

(CercleFinance.com) - Le CAC40 reprend 0,8% à 5.500Pts 'tout rond' et va tenter de profiter de l'après-midi pour effacer les 1,2% perdus la veille.

Le point d'orgue de cette journée sera la publication ce soir des 'minutes' (compte-rendu) de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed.

Elles 'permettront de mieux juger des débats internes au FOMC et de la volonté, ou non, de ses membres de poursuivre la détente de la politique monétaire ces prochains mois', indiquait Aurel BGC en début de semaine.

Le calendrier des statistiques se montre plutôt maigre ce mercredi, n'étant prévus que les stocks des grossistes du mois d'août et les stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis en fin d'après-midi.

Wall Street devrait rouvrir en nette hausse (+0,7 à +0,8%) au lendemain d'une chute de -1,5% (S&P500 et Nasdaq) motivée par la montée des tensions entre Chine et Etats Unis à la veille de la venue des négociateurs chinois à Washington (28 entités chinoises inscrites sur la 'liste noire' US, des personnalités du gouvernement interdites de visa pour entrer sur le sol américain).
Mais aujourd'hui, l'espoir renait : celui d'un accord, au moins partiel, concernant les importations de produits agricoles américains.

Sur le plan des valeurs, Alstom annonce avoir réalisé, le 8 octobre, une émission d'eurobonds seniors non-garantis pour un montant total de 700 millions d'euros. Le livre d'ordres a été sursouscrit plus de trois fois.

Des difficultés opérationnelles dans le démarrage de la nouvelle usine de Greer conduisent Plastic Omnium à revoir à la baisse ses prévisions pour 2019, d'où une lourde chute de -9% sous 21E : sa marge opérationnelle est désormais attendue autour de 6% du CA.
En début d'été, Plastic Omnium anticipait déjà 'un résultat opérationnel en légère baisse en comparaison des 610 millions d'euros réalisés en 2018.'

Nouvel abaissement mardi soir et avertissement que la marge d'exploitation continuera probablement de se dégrader durant la seconde partie de l'année.

Bref, les 562 millions d'euros de résultat opérationnel anticipés pour 2019 par le consensus FactSet en date du 6 octobre ne sont plus d'actualité. Cette estimation moyenne des analystes sera révisée en baisse dans les semaines qui viennent, probablement un peu au-dessus de 500 millions d'euros. Et la prévision de bénéfice par action pour 2019 (2,39 euros actuellement) suivra le même chemin.


Bourbon ademandé une suspension de cotations le temps d'étudier de nouvelles offres dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire: les administrateurs judiciaires ont été saisis d'une offre de reprise faite par une société détenue par des banques françaises, portant sur ses actifs et activités.

La direction de Renault devrait proposer au prochain conseil d'administration le 18 octobre prochain de remplacer Thierry Bolloré au poste de Directeur générale indique ce matin Le Figaro. Ce changement à la tête de Renault aurait l'accord de l'Etats Français selon le quotidien.

EDF annonce qu'au vu de cette stratégie de reprise des soudures de traversées, son conseil d'administration a approuvé la poursuite du chantier de l'EPR de Flamanville. Dans ce contexte, il est amené à en ajuster le calendrier et l'estimation du coût de construction.

Le calendrier prévisionnel de mise en oeuvre du scénario privilégié de reprise des soudures conduit à prévoir une date de chargement du combustible à fin 2022 et à ré-estimer le coût de construction à 12,4 milliards d'euros soit une augmentation de 1,5 milliard.

Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201910091640 717103
Ma liste