OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

Chine: les milliardaires rouges font grise mine

Cours temps réel: 5 954,89  0,49%

PX1


gars d'ain
10/10/2019 22:03:51
0

J'aime bien la théorie de l'arbre. En revanche, j'ai beaucoup de mal avec le président irremplaçable.

Les cimetières sont peuplés de gens irremplaçables...

Et si l'arbre est si près de feuilles, c'est pas une raison pour les surveiller comme le lait sur feu...


bonne nuit !

Message complété le 11/10/2019 08:16:14 par son auteur.

à l'automne, les feuilles tombent, et il en reviens d'autres au printemps : on aurait donc si peur que ça que les nouvelles ne prennent pas le bon pli et le sens du vent ???

  
Répondre
Dubaisan
10/10/2019 18:20:17
2

Bonsoir Gars d'Ain,

J'apprécie volontiers l'humour que l'on trouve en particulier dans la file " Blagues du soir" qui lui est dédiée et dans laquelle tu y contribues fort bien (j'adore le "Chat"), moins lorsque cet humour est grinçant, relatif à des personnes ou à un peuple quel qui soit.

Je redis que les français sont très mal informés des réalités en Chine. Ce n'est pas de votre faute, mais celle de certains politiques (à gauche, écologistes et insoumis en tête…) et surtout médias TV et journaux dont la doxa est le bashing permanent de la Chine et qui vous bourrent le coquillard d'inepties.

La meilleure preuve: "On a le droit de trouver qu'un système politique que l'on définit comme "communisme capitaliste dictatorial" ne soit pas la meilleure forme de démocratie du monde…".

La Chine n'est pas un régime communiste, ni capitaliste ni dictatorial et encore moins un "communisme capitaliste dictatorial", ce qui d'ailleurs n'a aucun sens, mais peut-être est-ce de l'humour?. La société chinoise est avant tout confucéenne. Mais comme 99.99% des journalistes n'en comprennent pas ni le sens, ni les valeurs (en termes de droits mais aussi d'obligations), ni les conséquences, ils procèdent par analogie avec ce qu'ils connaissent (souvent très superficiellement) des grands courants de pensée des 18èm, 19èm et 20èm siècles.

Et…. ils ont tout faux ! Le problème, c'est que vous, vous n'avez rien pour comparer, jauger et juger.

Pour donner une image de ce qu'est la société confucéenne chinoise, je comparerais avec l'arbre qui a des racines, des branches et des feuilles; les racines font pousser l'arbre qui en retour fait tomber ses feuilles qui formeront le terreau dont les racines se nourriront. C'est un cycle, et tout le monde est lié, toutes les racines doivent travailler, concourir à la croissance et à la réussite de l'arbre. Celui qui refuse, rejette, n'accepte pas ou combat les principes de cette philosophie, se met en dehors de la société et de l'Etat.

C'est une tout autre manière d'envisager la vie qui n'a rien à voir avec nos philosophies, même si par certains côtés nous, occidentaux, pouvons en être proches.

Pour l'immobilier, que ce soit à Toronto ou ailleurs, je ne me fais pas de soucis; Appartements vides peut-être maintenant, et pleins dans 1 an.

Vous, en France ne pouvez pas imaginer la profondeur et surtout de la vitesse de la transformation chinoise de ces 30 dernières années. Pourtant je peux dire qu'à une certaine époque, je ne reconnaissais plus certains quartiers de Shanghai ou de Pékin dans lesquels je n'étais pas allé pendant 6 mois. Quand j'ai atterri en Février 1991 pour la 1ère fois à Shanghai, c'était sur un aérodrome militaire au bord du Huangpu (le fleuve qui traverse Shanghai) qui si je compare avec Paris se trouverait à la place de la Gare d'Austerlitz! que l'aéroport de Hong Qiao qui venait d'ouvrir, lui se trouvait à la campagne à une dizaine de kilomètres du centre ville. Il est maintenant dans la ville…Ma petite ville a ces 10 dernières années doublée de taille et de population( de 450000 habitants on est maintenant à un peu plus de 930000 habitants…), des programmes immobiliers surgissent de terre restent quelques mois inoccupés puis se remplissent à vitesse grand V..

Bien sûr qu'il y a encore de la pauvreté en Chine, mais par rapport à il y a 30 ans, ça n'a plus rien à voir et même les plus pauvres ici sont plus riches que les plus riches des pauvres de France… Au moins les administrations locales ici s'en occupent ici et bien.

La corruption existe toujours bien qu'à une échelle moindre, car les brigades anti-corruption créées par Xi Jing Ping ont fait un gros travail de nettoyage (plus d'1 million de fonctionnaires véreux ont été pour certains traduits en justice, pour d'autres virés et exclus du Parti avec sanctions pécuniaires lourdes!). Et franchement le climat est nettement plus sain...Mais c'est une lutte quotidienne qui ne doit surtout pas se relâcher.

Côté pollution, j'aimerais bien qu'en France on fasse le centième de ce qui est entrain de se réaliser ici...

Quant à la liberté, y compris celle d'expression, pas un chinois ici n'en ressent le manque. Mais la Liberté ici est vécue au travers d'un prisme confucéen primordial: le respect.

Respect de la famille, des ancêtres, des amis, du groupe de relations, de l'entreprise dans laquelle on travaille, des responsables publics (fonctionnaires) ou privés (patrons, cadres...), des gouvernements municipaux, régionaux et de l'Etat. c'est la théorie de l'arbre. La remise en cause de cet ordre à quelque niveau que ce soit est impensable et inimaginable pour un chinois. C'est ce qui fait leur force et leur résilience dans les périodes plus difficiles comme l'actuelle. C'est pour ça aussi que l'humour reste toujours mesuré.



  
Répondre
gars d'ain
10/10/2019 15:28:58
3

Salut, Dubaisan.


Ton opinion est respectable comme celles exprimés au dessous. Et c'est pas forcement teinté de racisme. Voilà encore les nouveaux contours de la société policée qu'on veut nous vendre : bientôt tous les traits d'humour seront taxés de racisme et autres maux, le droit à l'humour fait partie du droit d'expression, tout le monde sait bien qu'il existe la même chose de l'autre coté d'une pièce ...

On a le droit de trouver qu'un système politique que l'on définit comme "communisme capitaliste dictatorial" ne soit pas la meilleure forme de démocratie du monde...

On ne partage pas tout, c'est pas grave. je suis sûr effectivement qu'il y 'a pleins de choses intéressantes en Chine, mais pas ça en tout cas, pour moi. ça me rappelle la finance de Toronto dans un autre genre où je viens d'aller cet été et d'ailleurs ou manifestement les chinois font flambler le marché de l'immobilier et achetant les appartements à la pelle, mais en les laissant inoccupés... Toronto est actuellement mité par les constructions de buildings avec des tailles extravagantes.

Je ne serais étonné que certains groupes immobiliers chinois en difficultés en Chine aient choisi de tenter de se refaire une santé là-bas. Le problème demeura jusqu'à la date où le château de cartes de la fuite en avant s'écroulera...


Par contre, le signal de réduction du nombre de milliardaire chinois est une observation très juste qu'il faut prendre en condération comme un signal fort comme annonciteur d'évènements baissers à suivre : 2022 est en marche, on a inscrit les plus hauts selon moi, cette année et c'est fini pour un petit moment...


Toutes les plus grandes fortunes de ce monde ont à un moment ou à un autre marché sur la tête des autres, non ???

Message complété le 10/10/2019 15:43:28 par son auteur.

Je précise encore que j'ai été caricatural à l'excès volontairement (comme parfois) en prenant les traits les plus saillants...

Je sais que le niveau de vie s'est considérablement élèvé en Chine. Mais tout n'est pas forcement acceptable comme en France.

Avoir un tiers des agriculteurs à moins de 300 euros par mois n'est pas digne d'une démocratie occidentale qui veut à la pointe du progrès, de l'écologie et de tout un tas de bazar.

Les resto du Coeurs risquent de voir leurs subvention européenne amputée de 50% : va-t-on amputé le nombre de pauvres de 50% ? J'aimerais bien que le gourvement apporte une réponse à ma question.

En Chine, il existe des bidons villes sous les immeubles dans les caves et les parkings dont le gouvernement chinois fait tout pour en nier l'existence... C'est pas mieux. On va pas d'étendre sur des points de désaccords, chacun a bien sûr le droit de les rappeler...
: (

Bon à par ça, j'ai quand même plaisir à discuter à toi et à lire ta prose !...
: )

  
Répondre
Dubaisan
10/10/2019 15:01:54
0

Rarement lu commentaires aussi débiles teintés d’un racisme sous-jacent bien prononcé.

Pas de surprises, malheureusement...Ça ne vaut même pas la peine de répondre.

Pitoyable et affligeant!

  
Répondre
deckard6
10/10/2019 14:52:49
0

• S'enrichir : surtout, moi et mes copains qu'on fait le boulot pour ça aille bien, c'est normal qu'on serve un peu beaucoup, parce que ... on est beaucoup ??? Non ?? au final, ça fait pas beaucoup. Les chiffres officieux, connait pas, y'a que des chiffres officiels... la corruption ? connait pas


C'est dingue, comme ça me rappelle quelque chose... je suis sûr que si je me concentre, je trouverai quoi

  
Répondre
Obywan
10/10/2019 14:27:48
1

Hello la file,

Bon on va pas se mentir.. en France on n'est dirigé par une mafia de la finance corrompu par le pétrodollars etc...


Mais sinon je te rejoins à 100% sur ton résumé (gars d'ain)

  
Répondre
gars d'ain
10/10/2019 14:22:44
2

En fait, c'est un OGM financier.


C'est du communisme capitaliste dictatorial. Tout doit être partagé sauf ce qu'on a pas envie... en même temps vu la modification concernant le président et sa durée pendant laquelle il peut rester au pouvoir, c'est aussi devenu une dictature qui ne dit pas son nom...


En fait, c'est un concentré politique de ce que certains essaient de nous fair gôber comme le meilleur de tout.

• Tout partager : surtout la misère, le manque d'espace, le manque de liberté, la pollution, les dettes, les chiffres officiels et tout le toin toin ...

• S'enrichir : surtout, moi et mes copains qu'on fait le boulot pour ça aille bien, c'est normal qu'on serve un peu beaucoup, parce que ... on est beaucoup ??? Non ?? au final, ça fait pas beaucoup. Les chiffres officieux, connait pas, y'a que des chiffres officiels... la corruption ? connait pas

• Rester au pouvoir : Je l'ai pas volé, on m'a placé là. qu'est ce que vous voulez que je fasse d'autre, je sais faire que ça dans la vie, et sérieux, y'a vraiment personne de valable pour me remplacer. je vous fais une fleur, je reste et vous continuer à bosser en regardant le soleil levant, vu ce que je vous rapporte, je vous coûte pas cher... Restez pas planté là sur le paillaison où ma triade viendra vous chercher.

  
Répondre
doudouneuf
10/10/2019 14:00:53
1

ils en ont fait une sorte de .... libre-service.....

  
Répondre
fipuaa
10/10/2019 13:56:11
1

la chine? Des communistes?


Le communisme est un ensemble de doctrines politiques, issues du socialisme et, pour la plupart, du marxisme, s'opposant au capitalisme et visant à l'instauration d'une société sans classes sociales

  
Répondre
syjo
10/10/2019 13:48:22
2
il est normal que dans un pays communiste les milliardaires rient jaune.
  
Répondre
syjo
10/10/2019 13:48:23
0

Jack Ma (d), co-fondateur d'Alibaba, et Pony Ma, patron du groupe internet Tencent, le 18 décembre 2018 au Palais du Peuple, à Pékin (AFP/Archives/WANG ZHAO)

Leurs rangs s'éclaircissent pour la deuxième année de suite: les multi-milliardaires chinois voient leurs fortunes s'étioler avec le combat engagé par Pékin contre le surendettement des grandes entreprises, selon une étude publiée jeudi.

La Chine reste depuis 2015 le pays du monde qui compte le plus grand nombre de milliardaires en dollars, devant les États-Unis. Ils sont désormais pas moins de 62, dont 32 disposent de plus de 10 milliards de dollars.

Mais selon le classement annuel du groupe de médias Hurun Report, les fortunes de plus de 2 milliards de yuans (255 millions d'euros) ne sont plus que 1.819 cette année, soit 3% de moins qu'en 2018.

"C'est la première fois depuis (le début du classement il y a) 21 ans que la liste se resserre pour la deuxième année consécutive", a commenté le président du groupe de presse spécialisé dans le monde du luxe, Rupert Hoogewerf.

Auparavant, les seules années où les rangs des plus riches avaient diminué étaient 2008, lors de la crise financière, et en 2002, après l'éclatement de la bulle internet.

Cette année, les secteurs traditionnels tels que l'industrie et l'immobilier souffrent à mesure que des entreprises surendettées se voient obligées de vendre des actifs, réduisant d'autant la fortune de leurs actionnaires.

"Près de 40% de ceux qui figuraient sur la liste il y a deux ans en sont sortis", a remarqué M. Hoogewerf. "Ceci est directement lié à la décision du gouvernement chinois de restructurer l'économie" face aux risques financiers, selon lui.

- Une dégringolade nommée Wanda -


Wang Jianlin, patron du conglomérat Wanda, le 28 avril 2018 à Qingdao (AFP/Archives/WANG ZHAO)

Témoin de ces déboires, Wang Jianlin, patron du conglomérat Wanda, qui a construit sa fortune sur l'immobilier, a vu celle-ci fondre pratiquement de moitié en deux ans, à 15,5 milliards d'euros.

Son groupe, très endetté, a dû se défaire de nombreuses participations qu'il détenait, notamment à l'étranger dans les secteurs du tourisme et des loisirs. M. Wang se retrouve à la 9e place des Chinois les plus riches, alors qu'il occupait la tête du classement en 2017.

Mais les grosses fortunes de la nouvelle économie, comme l'informatique, la pharmacie et l'éducation, prennent la relève.

Jack Ma, l'excentrique fondateur du géant du commerce électronique Alibaba, a conservé sa première place avec 35,5 milliards d'euros dans son coffre-fort. Une fortune conséquente pour un jeune retraité: M. Ma, 55 ans, vient de céder les commandes de son groupe le mois dernier.

Le patron du groupe internet Tencent, Pony Ma, est sur ses talons avec un bas de laine de 33,7 milliards d'euros.

Marchant sur les pas de Jack Ma, Colin Huang, patron d'un autre groupe de commerce en ligne, Pinduoduo, devient à 39 ans le premier milliardaire né dans les années 1980 à entrer dans le top-10.

Son entreprise permet aux internautes de faire des achats groupés à très bas prix.

"Colin Huang a réalisé une première mondiale en empochant 18 milliards d'euros quatre ans seulement après la création de Pinduoduo", a souligné M. Hoogewerf. "Personne n'avait jamais fait ça en partant de zéro".

Pas moins de 11 milliardaires nés dans les années 1990 sont désormais dans la liste des plus de 2 milliards de yuans.

- A la fortune du porc -

En dépit de la guerre technologique que lui livrent les Etats-Unis, le fondateur du géant des télécoms Huawei, Ren Zhengfei, voit sa fortune grossir de 34% à 2,7 milliards d'euros.

Selon M. Hoogewerf, la guerre commerciale sino-américaine n'a pas encore eu d'impact sur les coffre-forts des superriches, même si elle a d'ores et déjà entraîné un ralentissement économique en Chine.

Un rival chinois de l'américain Starbucks, Luckin Coffee, tire en tout cas son épingle du jeu: sa fondatrice, Jenny Qian, fait son entrée dans le classement avec 738 millions d'euros en poche, alors que son groupe s'est introduit en mai dernier au Nasdaq.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres: dans l'agro-alimentaire, le patron du groupe porcin Muyuan triple sa fortune à 12,7 milliards d'euros

Muyuan a décroché le jackpot en vendant près de 6 millions de cochons à la suite d'une épidémie de peste porcine qui a décimé le cheptel de ses concurrents et fait flamber les cours en Chine de 50% depuis un an.

© 2019 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201910102203 717301
Ma liste