OK
Accueil > Communauté > Forum Renault

Le Liban a reçu une demande d'arrestation d'Interpol pour Carlos Ghosn

Cours temps réel: 32,025  -3,35%



eichenlaub eichenlaub
08/01/2020 18:23:10
0

- L' Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi (n° 1 mondial),
- l'évasion du Japon,
- la conférence de presse !
Chapeau bas, Monsieur Ghosn !
La France vous doit beaucoup et, sans vous, Renault et Nissan sont maintenant malheureusement dans la m … ouise !

  
Répondre
manuborelli manuborelli
08/01/2020 15:24:58
1

Nouvelle affaire dreyfus

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
08/01/2020 15:18:05
1

La suite !


+++++++++++++++++++++++++

15h07 : « J’ai quitté le Japon parce que je voulais la justice, je n’ai pas fui la justice »


« J’ai quitté le Japon parce que je voulais la justice, je n’ai pas fui la justice. La justice est la seule façon de rétablir ma réputation », affirme une nouvelle fois Carlos Ghosn.


15h04 : Carlos Ghosn fait maintenant le point sur l’alliance Renault-Nissan


« En 2017, l’alliance (Renault-Nissan-Mitsubishi) était le groupe automobile numéro 1, en croissance, rentable. Aujourd’hui, franchement, il n’y a plus d’alliance. Les revenus baissent, il n’y a plus d’innovations, et l’alliance a perdu l’occasion de s’allier avec Fiat-Chrysler ! », explique Carlos Ghosn, avant de poursuivre : « Ils voulaient tourner la page Ghosn, eh bien ils ont réussi, il n’y a plus d’alliance. Ce que l’on voit aujourd’hui, c’est une mascarade d’alliance qui n’ira pas très loin. Cela montre bien que c’est politique. Je suis innocent de tout cela et je peux le prouver ».

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
02/01/2020 17:56:22
0

Ah, ça, ... on va l'écouter le 8 ! ...


ça fait des mois qu'on fait tout pour l'empêcher de parler.


On va voir si les dirigeant de Nissan qui ont pris poudre d'escampette du comité de direction seront rattrapés par la justice nippone, et plutôt surtout très mauvaise.

  
Répondre
j.tavern j.tavern
02/01/2020 17:46:09
0
Mr Ghosn peut désormais enfin librement démontrer (avec rigueur certes) son innocence selon lui en 2020.
.

Pae ailleurs Admirable son évasion de l’Archipel du Japon (il devrait écrire un livre version Comte de Monte-Cristo histoire moderne et réelle en 2019?)
.
Je l’écouterai le 8 Janvier prochain
  
Répondre
deckard6 deckard6
02/01/2020 17:35:06
1

Je voudrais surtout pas insister, mais tant qu'ils lui envoient pas les dénigreuses, y risque rien le Carlos...

http://www.leparisien.fr/archives/un-crash-et-beaucoup-de-questions-04-04-2015-4664243.php

https://www.liberation.fr/planete/2016/07/29/mort-de-christophe-de-margerie-tout-petit-proces-pour-un-accident-suspect_1469354

https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_de_l%27avion_de_Christophe_de_Margerie

Message complété le 02/01/2020 17:35:46 par son auteur.


Lire : les déneigeuses...

  
Répondre
bertovo bertovo
02/01/2020 17:15:52
0
RECO Zeus. Je voulais l'écrire en cas de message malveillant . 2 poids , 2 mesures. Il reste de loin un excellent capitaine d'industrie auto.La France m'a laissé tomber.(Sardou). J'ai un ami à mon fils qui a fui le Japon après une séparation avec pour bagage ses seuls affaires sur le dos.Le patron d'Alstom aux US Frédéric Pierucci piégé.....................
  
Répondre
ZeuspanCrace13 ZeuspanCrace13
02/01/2020 16:47:46
2
De toute façon les institutions Japonaises et en particulier la justice et la police n'ont pas traité son successeur de la même manière alors qu'il a commis bien pire, en s'achetant une splendide résidence privée avec une partie de l'argent détourné, et en amorçant trés vite la chute des résultats de Nissan, accélérée tout au long du mandat de ce cadre devenu extraordinairement mauvais dès qu'il a eu pour lui tout seul tous les pouvoirs. Les actionnaires Japonais ne s'y sont pas trompés et en 2 AG il est passé du chahut et de la méfiance trés consistante à la révolte contre lui. C'est pourquoi il a préféré se barrer à la retraite, n'ayant plus aucun soutien. Le mieux est encore de croire les avis mesurés d'anciens procureurs japonais devenus avocats, ils ne sont pas tendres avec les procureurs en poste. Le contraste est tel entre le traitement de CG et le traitement du PDG suivant que c'est un tableau noirci à l'encontre de CG et un tableau blanchi pour le suivant. Quant au basculement de pouvoir, ce n'est pas mieux que dans beaucoup de pays où l'associé citoyen du pays veut prendre tous les pouvoirs quand une entreprise est arrivée ou retournée au succés. Quant à l'associé étranger on le fout en tôle avec de graves accusations mais surtout aucun début de preuve. Evidemment on a oublié chez nous que des hommes d'affaires français se sont déjà fait piéger comme cela sur d'autres continents.
  
Répondre
bertovo bertovo
02/01/2020 16:16:27
1
Un capitaine d'industrie du 21eme siècle face à un univers carcéral moyen-âgeux? Leur façon de le remercier pour avoir sauvé Nissannee, qui va rechuter d'ailleurs. Impossible mais Seule solution .amha
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
02/01/2020 14:50:56
0
gars d'ain gars d'ain
02/01/2020 14:50:56
0

Carlos Ghosn, ancien patron de Renault-Nissan, le 6 octobre 2017 à Paris, un an avant son arrestation par les autorités japonaises (AFP/Archives/ERIC PIERMONT)

Le Liban a reçu une demande d'arrestation d'Interpol pour Carlos Ghosn, le magnat de l'automobile déchu ayant fui le Japon pour Beyrouth, a annoncé jeudi le ministre libanais de la Justice.

"Le parquet général (...) a reçu une notice rouge d'Interpol concernant le dossier Carlos Ghosn", a indiqué Albert Sarhane, cité par l'agence de presse officielle ANI.

Au terme d'une fuite rocambolesque, l'ex-patron de Renault-Nissan poursuivi au Japon pour malversations financières est arrivé lundi au Liban, où son lieu de résidence reste inconnu.

Interpol n'émet pas de mandats d'arrêt et ne peut déclencher ni enquêtes ni poursuites, mais les pays membres et les tribunaux internationaux peuvent demander la publication de "notices rouges".

Ces avis de recherche internationaux s'appuient sur des mandats d'arrêt nationaux, dont les informations qu'ils contiennent sont transmises aux autres membres via une base de données sécurisée.

Les autorités libanaises avaient déjà annoncé que M. Ghosn était entré "légalement" dans le pays, avec un passeport français et une carte d'identité libanaise, selon une source à la présidence.

De son côté, la Sûreté générale avait assuré que rien n'imposait "l'adoption de procédures à son encontre" ni "l'exposait à des poursuites judiciaires" au Liban.

Le ministère libanais des Affaires étrangères avait rappelé qu'il n'existait pas d'accords de "coopération judiciaire" ou d'extradition avec le Japon.

M. Ghosn, qui fut le chef d'entreprise le mieux payé au Japon, y a été arrêté fin 2018. Il fait l'objet de quatre inculpations dans ce pays: deux pour des revenus différés non déclarés aux autorités boursières par Nissan (qui est aussi poursuivi sur ce volet), et deux autres pour abus de confiance aggravé.

© 2020 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Renault

202001081823 730731
ebook Téléchargez gratuitement le guide "3 actions de nos experts pour 2021"

Analyser les opportunités actuelles, repérer les entreprises à fort potentiel, etc.