OK
Accueil  > Communauté   > Forum EDF

Nucléaire: la décision sur de nouveaux EPR renvoyée au prochain quinqu

Cours temps réel: 8,606€  2,65%

EDF


jamariuscky
09/01/2020 09:40:49
1
Au vu de l'efficience de'EDF, on peut comprendre que l'on attende de savoir comment Flamanville va se comporter...car si les milliards dépensés pour la construction de ce machin avaient utilisés pour financer des économies d'énergie dans les logements par exemple, nous aurions évité la nécessité de construire cet "EPR".
  
Répondre
gars d'ain
09/01/2020 09:13:16
2

Y'a plein d'autres façon de ne pas être dépendant du tout nucléaire, faut arrêter ce discours d'élites parvenues


Combien consomme les appareils domestiques en veille ?

L'éclairage public a été développé pour consommer l'électricité nucléaire produite en continue et donc la nuit pendant qu'il n'y a pas d'activité tout comme le chauffage électrique à thermostat qui se rallume la nuit...


Et que dire de la profusion de portable dont la majorité des consommations émises ne sert... à rien.


Que dire encore des centraux d'archivages de données numériques qui tournent 24/24 alors que l'on nous disait que c'était plus écologique que le papier. Quand on sait qu'une page internet consulté plus de 3 minutes est moins écologique qu'une impression papier...


Quand certains nous vendent des nouvelles technologies à tour de bras comme étant un progrès, il serait bon de réfléchir un temps, soit peu pour tenter d'apercevoir l'arbre qui cache la forêt....


: (


Ce qui est encore plus marrant, c'est que l'info arrive juste après la conférence de Carlos Ghosn dont je pense qu'on a chargé à desseins la mûle car il ne croyait pas à court terme dans la voiture électrique pour assurer le développement de Renault et contrairement aux membres du gouvernement ...


: (


J'attends encore avec impatience les signaux de fin de vie des compteurs linky, là ou des compteurs traditionnels avaient une durée de vie de 40 à 70 années... On devrait rapidement y être.

  
Répondre
avis1
09/01/2020 08:03:11
0
donc les politiques sont des gens qui ne sont pas faits pour prévoir .
et la France subira encore une dégradation de son économie et perdra sa place au niveau mondial .
les guerres : nourriture énergie
que fait on ?
  
Répondre
avis1
09/01/2020 07:15:48
0
C est la CGT qui a décidé
Les GJ qui ont decide
La peur
Bref retour vers l age de pierre .
Mercia ce monde politique qui nous entraîne vers le neant .
Quelle solution .
Aucune .
  
Répondre
avis1
09/01/2020 07:15:48
0

L'EPR de Flamanville, le 16 août 2019 (AFP/Archives/Lou BENOIST)

La décision de construire ou non de nouveaux réacteurs nucléaires EPR en France ne sera pas prise avant la fin 2022, donc renvoyée au prochain quinquennat, a confirmé mercredi la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne.

"Que ce soit l'ensemble des éléments sur le nucléaire ou les scénarios 100% renouvelables, c'est à mi-2021 que l'on souhaite avoir l'ensemble des éléments, techniques, économiques...", a-t-elle déclaré lors d'une audition de la commission du Développement durable et de celle des Affaires économiques à l'Assemblée nationale.

Cela "pour une décision (...) qui n'interviendra pas avant la mise en service de Flamanville", alors que "le chargement du combustible de Flamanville est prévu fin 2022. Donc ça veut dire que c'est au-delà" de cette date, a-t-elle ajouté.

Le gouvernement a demandé à EDF de plancher sur un projet pour la construction de six nouveaux réacteur nucléaires de nouvelle génération, d'une part.

Il envisage aussi un scénario dans lequel la France se reposerait à terme sur une électricité d'origine 100% renouvelable. Ce scénario est élaboré avec l'aide de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) et de RTE, le gestionnaire du réseau à haute tension, a indiqué Mme Borne.

"Sur des sujets aussi importants, il faut que l'on prenne des décisions rationnelles, raisonnées, et c'est bien l'objectif des différentes études qui sont lancées", a-t-elle fait valoir.

"Je pense qu'on est dans la bonne démarche en examinant tous les scénarios, en se donnant le temps de les examiner avec rationalité et sans a priori, avec un objectif simple, qui est d'avoir une production d'électricité décarbonée à un coût abordable pour les citoyens comme pour les entreprises", a indiqué la ministre.

© 2020 AFP

  
Répondre

Forum de discussion EDF

202001090940 731777
Ma liste