OK
Accueil > Communauté > Forum Renault

Forum Renault

Cours temps réel: 34,33  -0,26%



vlfr006
31/03/2020 07:36:10
0

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le constructeur automobile Renault a annoncé lundi que l'ensemble de ses usines dans le monde étaient maintenant à l'arrêt, hormis celles situées en Chine et en Corée du Sud, en raison de l'impact de la crise sanitaire.

"Le groupe prévoit de relancer les activités de production dans les pays concernés dès que les conditions le permettront et mettra en oeuvre toutes les mesures nécessaires pour répondre efficacement à la demande commerciale", a expliqué l'entreprise dans un communiqué.

Les usines situées en Chine et en Corée du Sud ont repris leur activité ou sont en train de la reprendre, a indiqué Renault.

-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

March 30, 2020 03:00 ET (07:00 GMT)

Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA

Source : Dow Jones News le 30/03/2020 à 09:00

  
Répondre
As du pif
28/02/2020 09:33:45
0

Je -1.

Message complété le 28/02/2020 15:56:32 par son auteur.

Lire : "J -1".

C' est plus clair...

  
Répondre
As du pif
27/02/2020 08:57:44
0

J -2.


Et toujours le graphe en bas de file...

  
Répondre
As du pif
26/02/2020 09:47:18
1

J -3.

  
Répondre
vlfr006
26/02/2020 07:09:20
0

Par Xavier Diaz

PARIS (Agefi-Dow Jones)--La rétrogradation de Kraft Heinz en catégorie spéculative ("BB+") par Fitch Ratings et la perspective de revoir Renault y retomber relancent la crainte d'une vague massive d'"anges déchus", ces entreprises notées triple "B" et basculant en "junk bonds".

A la mi-janvier, c'est le groupe de concessions italien Atlantia qui était passé dans la catégorie haut rendement ("high yield"). Au total, rien qu'en Europe, en comptant les obligations de Renault, cela représente 15 milliards d'obligations à absorber pour le "high yield".

Dans son rapport annuel sur les marchés financiers, l'Autorité européenne des marchés financiers (Esma) relève une détérioration de la qualité de crédit - de même que l'OCDE - qui pourrait se traduire par une multiplication des cas de "fallen angels" , la part des "BBB" ayant fortement augmenté.

"Notre principale crainte reste la rapide croissance du segment 'BBB-' dans le cycle actuel", observe Matthew Bailey, stratégiste crédit chez JPMorgan. Il est passé de 28 milliards d'euros (2,9% de l'indice "high yield" européen) à 224 milliards (9,9%). "Cela représente déjà plus des deux tiers de la totalité du marché 'high yield'", poursuit le stratégiste. "Ce qui pourrait rendre difficile le transfert de risque entre investisseurs", en cas de vague d'"anges déchus", souligne l'opérateur.

"Les derniers 'fallen angels' ne sont pas des surprises pour les investisseurs", note néanmoins Alain Krief, responsable de la gestion taux chez Edram. "Les titres ont baissé, alors qu'ils étaient encore en catégorie 'investment grade', mais ne se sont pas effondrés. Le vrai risque est quand des titres ne voient pas le fond et qu'il y a un impact pour l'ensemble du marché", indique l'intermédiaire financier.

C'est le marché américain qui pose aujourd'hui problème. La crise du coronavirus met en risque non seulement le secteur automobile mais également certains pans de l'industrie ainsi que la construction et les matériaux. Le risque du marché américain n'est guère étonnant pour Matthieu Bailly, responsable de la gestion chez Octo AM : "Les entreprises américaines notées 'BBB' ont profité des taux bas pour se réendetter. Leurs ratios d'endettement sont revenus au niveau historique de 2000-2001", ajoute le gérant.

Selon Citigroup, 179 milliards de dollars de dettes, soit 21% des émetteurs notés "BBB-/BB" ont une perspective ou une surveillance négative sur leur notation d'au moins une agence de notation. Une vague de "fallen angels" provoquerait une revalorisation de l'ensemble de la classe d'actifs, et pas uniquement du marché américain, car il y aura plus d'obligations à refinancer avec un nombre d'acteurs moins important.

-Xavier Diaz, L'Agefi. ed: ECH

"Le Market Blog" est le blog économique et financier de l'agence Agefi-Dow Jones.

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires


Source : Dow Jones News le 25/02/2020 à 10:07

Instruments in this news

25/02/2020 17:36

RENAULT SA28,735 EUR-2,87%

How market reacts (Order Book)

BuySell

25/02/2020 17:36

ATLANTIA SPA20,74 EUR-1,75%

25/02/2020 22:00

KRAFT HEINZ CO.26,07 USD-2,10%

24/02/2020Renault se constitue partie civile

Boursier.com

24/02/2020Renault lance la première version électrique de Twingo

Boursier.com

21/02/2020Automobile les ventes de voitures en Chine s'effondrent !

Boursier.com

Voir plus d'actualités

  
Répondre
vlfr006
26/02/2020 07:08:06
0

RIS (Agefi-Dow Jones)--Renault et Ferrovial s'apprêtent à lancer un service d'autopartage à Paris, a annoncé mardi le constructeur automobile.

"Dans le courant du mois de mars 2020, une flotte de 500 Renault Zoe 100% électriques dotées de la technologie Zity sera proposée en libre-service aux parisiens", a indiqué le groupe dans un communiqué. Zity est un service de location, à la minute, de véhicules électriques en autopartage.

"Ce lancement à Paris est une nouvelle étape dans le partenariat entre Groupe Renault, pionnier du véhicule électrique en Europe, et Ferrovial, l'un des principaux opérateurs mondiaux d'infrastructures et prestataires de services urbains, entamé avec succès en 2017 à Madrid avec le service d'autopartage de véhicules électriques Zity", a souligné Renault.

Les voitures sont réparties dans toute la ville sur des places de stationnement ordinaires et les clients peuvent y accéder facilement grâce à une application mobile, téléchargeable gratuitement, ajoute le communiqué.

-Eric Chalmet, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 95; echalmet@agefi.fr ed: LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

  
Répondre
As du pif
25/02/2020 17:01:41
0

<p vous="" suivez=""> On est à J-4.

<p vous="" suivez="">Vous suivez toujours ? ? ?

Message complété le 25/02/2020 17:27:23 par son auteur.

On est à J-4.

Vous suivez toujours ? ? ?

  
Répondre
As du pif
24/02/2020 12:38:52
2

RNO n' est pas plus une grosse daube que n' importe quelle autre action.

Il suffit juste d' évacuer tout sentimentalisme, et uniquement s' en tenir à l' AT.

Comme ceci : https://www.abcbourse.com/forums/msg698184_40-casses-a-l-automne

  
Répondre
ALEZE
23/02/2020 17:37:43
0

Renault est une grosse daube !

15 euros c est bien payer pour moi

aucune incitation A / V

Message complété le 23/02/2020 17:40:18 par son auteur.

Merki AMF

  
Répondre
manuborelli
23/02/2020 17:34:05
0

encore un peu et ça va dégager du cac.

faut dégager vite fait du secteur automobile.

  
Répondre
As du pif
23/02/2020 17:28:54
1

" Début mars, ... " .





Ça nous donne donc : J-5.

A vos marques ! ! !

  
Répondre
vlfr006
18/02/2020 06:59:20
0

Tokyo (AFP) -- La nouvelle direction du constructeur d'automobile japonais Nissan a été approuvée mardi lors d'une assemblée générale extraordinaire des actionnaires, très remontés face à la détérioration des résultats de ce fleuron du secteur.

Nissan est aux abois depuis l'arrestation et l'inculpation fin 2018 de Carlos Ghosn qui menait l'entreprise depuis près de 20 ans.

La longue séance de plus de 2H40 minutes qui s'est tenue mardi au siège du groupe à Yokohama en banlieue de Tokyo, retransmise sur le site internet de Nissan, est censée valider le début d'une nouvelle ère, mais les actionnaires sont échaudés.

Ils ont néanmoins approuvé la nomination de quatre nouveaux membres du conseil d'administration, dont le nouveau directeur général Makoto Uchida.

Les autres sont le nouveau directeur opérationnel, Ashwani Gupta, transfuge de Mitsubishi Motors, un adjoint du directeur général, Hideyuki Sakamoto, et un administrateur de Renault, Pierre Fleuriot, siégeant comme membre externe.

Renault, actionnaire de Nissan à hauteur de 43%, a apporté un vote positif aux résolutions qui mettent également fin officiellement aux mandats d'administrateurs du précédent directeur général, Hiroto Saikawa, et d'un autre ex-pilier, Yasuhiro Yamauchi.

"Une amélioration tangible (de la situation du constructeur) se fait attendre alors que Nissan doit maintenir un haut niveau de dépenses en recherche et développement", souligne l'analyste Tatsuo Yoshida, de Bloomberg Intelligence.

C'est la mission de M. Uchida.

Il avait été nommé après le départ fracassant de M. Saikawa en septembre, ce dernier ayant été rattrapé par une affaire de primes perçues en excès du temps où Carlos Ghosn était aux commandes.

Alors que le constructeur a encore abaissé la semaine dernière ses prévisions 2019/20, face à une chute plus forte que prévu de ses ventes au troisième trimestre, M. Uchida a reçu une volée de critiques de la part des petits porteurs pendant l'assemblée.

"Je suis actionnaire de Nissan depuis près de 20 ans. Vous devez revoir tout ce que vous faites. J'ai 3.000 actions de Nissan. M. Uchida, vous en avez 2.000. J'en ai plus que vous!", a crié l'un d'eux.

"Je les ai achetées 800 yens. Je n'aurais jamais pensé qu'elles tomberaient sous 700 yens, elles sont à moins de 500 yens (4,20 euros) à présent. Qu'en pensez-vous? Dois-je les vendre?", a-t-il lancé.

"Actionnaires, laissez-nous du temps. J'apprécie votre patience (...) Je veux que Nissan s'améliore. Toute la direction, dont moi, prenons la situation très au sérieux et y travaillons", a déclaré M. Uchida, arrivé aux commandes le 1er décembre.

Au troisième trimestre, son résultat net a même glissé dans le rouge à hauteur de 26,1 milliards de yens (-218,4 millions d'euros), contre un gain de 70,4 milliards de yens un an plus tôt.

En annonçant ses résultats jeudi dernier, le constructeur a renoncé à payer un dividende à la fin de son exercice annuel.

L'action Nissan était en baisse de 1,39% à 495,90 yens mardi après l'assemblée, vers 05H20 GMT, pour un indice vedette Nikkei en recul 1,51%.

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

February 18, 2020 00:35 ET (05:35 GMT)

Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA

Source : Dow Jones News le 18/02/2020 à 06:35

Instruments in this news

14/02/2020 21:36

NISSAN MOTOR CORP LTD.4,74 USD-5,20%

14/02/2020 21:59

NISSAN MOTOR CO SPON ADR(CNV INTO 2 NPV)

  
Répondre
As du pif
17/02/2020 09:19:10
1

Je me doutais bien que vous apprécieriez, alors je ne me suis pas gêné !

  
Répondre
0PHENIX0
16/02/2020 18:51:09
1

"Et dire que ça fait plus d' un an..."


Une de tes meilleures blagues 👍

  
Répondre
Ribo
14/02/2020 19:16:50
1

Le 36.15 qui n'en veut ? J'ai encore un minitel, on sait jamais si on nous sucre la 5G...

  
Répondre
As du pif
14/02/2020 17:11:31
3

Et dire que ça fait plus d' un an...



>>>> https://www.abcbourse.com/forums/msg671865_y-a-comme-un-gros-support-aux-30

  
Répondre
As du pif
14/02/2020 14:37:20
0

On aura compris (mais ça va toujours mieux en le disant) que tout se jouera le 22/02 au passage ou au refus des 36,15 code RNO.

L' AT donnée (cadeau) donne le refus.

Dans le cas contraire, je prend mes bénéfices. Et de toute façon vous expliquera comment se passera la suite.



Mais, mais, mais, ...on n' en est pas là.

  
Répondre
As du pif
13/02/2020 11:27:34
2
...cassure des 30€. Le CAC sera alors engagé sous les 5700.
  
Répondre

Forum de discussion Renault

202003310736 740058

Investir en Bourse avec Internet

Ma liste