OK
Accueil > Communauté > Forum General

renforcer l'immunité face au coronavirus



Dubaisan
26/06/2020 06:49:25
0

Juste pour info:

A ce jour et depuis le début de l'épidémie en Chine et bien sûr la mise au point de tests (acide nucléique, sérologie…), ce sont

99 millions de personnes (7.07% de la population totale) qui ont été testées en Chine…

Bel échantillon qui donnera lieu à de savantes études...utiles pour le monde entier.

  
Répondre
michel1993
25/06/2020 22:16:49
0

"je suis d'accord, la médecine moderne et notamment la médecine occidentale ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et semblent oeuvrer en faveur des labos pharmaceutiques, ça m'a étonner aussi de voir que l'expérimentation ne se consacre qu'à la chloroquine, alors qu'on occulte totalement dans les tests les médecines naturelles"



Marrant d'entendre ça : es-tu au courant qu'à la base avant la chloroquine on utilisait la "poudre de jésuite" qui n'était qu'une écorce de plante ( le quinquina ) broyée ? Donc naturelle ?


Puis ensuite, on a compris qu'on pouvait avoir un meilleur effet en isolant uniquement la quinine.


Quelques temps plus tard sont apparu le sulfate de quinine, qui fesait mieux avec moins d'effets secondaire pour terminer sur la "dernière née" de la famille : l'hydroxychloroquine.


L'aspirine a une histoire similaire : de l'écorce de salix salycilis, on a isolé une molécule ( le principe actif ) et dans ce cas là on l'a oxydé.




Maintenant, si tu préféres utiliser de la "poudre de jésuite" qui est moins efficace, à plus d'effet secondaire ( mais certes, c'est naturel ) que l'hydroxychloroquine, libre à vous.

  
Répondre
Sarah32
25/06/2020 20:06:46
0

J'ai lu ici https://www.naturaforce.com/tout-savoir-sur-les-vitamines/vitamine-c/que la vitamine c est très importante aussi, car elle est essentielle à chaque être humain, et nous devons donc la consommer en quantités suffisantes et non excessives. L’acide ascorbique se trouve principalement dans les fruits et les légumes.

  
Répondre
plook
06/04/2020 16:42:11
0

Un homme de 31 ans (originaire de Boston, il me semble) est mort aux Etats-Unis, j'ai vu ça à la télé ce midi, la journaliste a bien demandé s'il avait reçu de la chloroquine et la famille a confirmé qu'il avait eu un anti-paludéen


vous pouvez chercher dans les actualités :

"31-year-old Massachusetts man dies of coronavirus, family says"


ça n'a pas l'air d'être si bon que ça pour la santé, la chloroquine...

  
Répondre
Bill17
05/04/2020 09:17:48
0

"Presqu'une centaine de molécules sont sur les rangs et en cours d'évaluation !",

Je confirme leTSC (Tout Sauf la Cloroquine), certains font passer leur Ego de M.... avant notre santé.

Sachez le!!!

  
Répondre
plook
05/04/2020 09:12:59
0

j'aime pas le jus d'ortie, je prends déjà des grains de pollen de manière régulière


ok je ne savais pas que c'était les médias qui se focalisaient uniquement sur la chloroquine!

  
Répondre
Ribo
03/04/2020 10:46:52
0

@plook "l'expérimentation ne se consacre qu'à la chloroquine"

C'EST FAUX !

Ce sont les media qui se focalisent sur cette molécule !

Les 'labos' eux, travaillent ! Presqu'une centaine de molécules sont sur les rangs et en cours d'évaluation !

Par ailleurs , personne t'empêche de boire du jus d'ortie !


  
Répondre
plook
03/04/2020 10:24:11
1

je suis d'accord, la médecine moderne et notamment la médecine occidentale ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et semblent oeuvrer en faveur des labos pharmaceutiques, ça m'a étonner aussi de voir que l'expérimentation ne se consacre qu'à la chloroquine, alors qu'on occulte totalement dans les tests les médecines naturelles et certaines huiles essentielles, et l'homéopathie également pourrait être prescrite en complément d'un soin à base de chloroquine (pour ceux qui ne veulent pas renoncer aux médicaments)

les médecins occidentaux manquent d'ouverture d'esprit, ou alors ils sont peut-être juste "achetés" par les labos pour faire la promotion de certains médicaments et dénigrer tout autre type de remèdes?
qu'arriverait-il si on était en mesure de prouver qu'une molécule issue d'une plante pouvait combattre le coronavirus de manière plus efficace et ne nécessitait pas de test en laboratoire ? peut-être que l'industrie pharmaceutique n'aurait plus de raison d'exister ??...


  
Répondre
Ribo
26/03/2020 16:07:10
1

Vous avez aimé la saison 1 du covid-19 ? Vous pourriez peut-être l'apprécier dans la saison 2 !

https://sciencepost.fr/le-covid-19-pourrait-devenir-saisonnier-selon-un-expert-americain/

  
Répondre
Ribo
26/03/2020 15:52:55
1

Ce qui est certain c'est qu'avec les tartines que tu nous sers, on va faire l'économie du souper...

Il me semble avoir entendu à la télé (il y a quelques minutes) que la chloroquine est autorisée par le Gouvernement, mais uniquement en hospitalier.

  
Répondre
altran
26/03/2020 15:48:50
1

Un gâchis : ces remèdes contre le Covid-19 qu’on vous CACHE


Cher(e) ami(e) de la Santé,

On saura bientôt si la chloroquine est efficace, oui ou non, contre le Covid-19.

Le scandale, c’est qu’on devrait déjà le savoir, aujourd’hui jeudi 26 mars !

Cela fait deux mois qu’on sait que la chloroquine est efficace contre le coronavirus in vitro, dans une éprouvette.

Cela fait plus d’un mois que la Chine a annoncé au monde entier qu’elle utilise ce médicament, avec quelque succès, contre l’épidémie.

Et nous avons la chance d’avoir, en France, un des plus grands spécialistes de ce médicament, le Pr Didier Raoult !

Alors pourquoi ce retard insensé pour tester ce médicament correctement ?

Le Dr Olivier Soulier a parfaitement résumé le problème[1] :

« Beaucoup ne veulent pas laisser un provincial qui plus est barbu, chevelu et anticonformiste avoir la primauté de la découverte. Beaucoup lui tirent dessus. Il y a aussi sûrement l’égo de certains parisiens vexés.

Mais aussi tous ceux qui, de mèche avec des laboratoires, espéraient pouvoir placer le produit antiviral de leurs sponsors. C’est vrai qu’un traitement reconnu, et surtout pas cher, c’est l’effondrement de Perrette et le pot au lait, « Adieu veaux vaches cochons » pour de nombreux laboratoires qui voyaient déjà les milliards tomber dans leur escarcelle.

Et ce petit prof de Marseille qui trouve un traitement simple et pas cher…Alors ça vaut bien pour certains de traîner un peu les pieds en mettant en avant des notions techniques pendant que les malades meurent.

Ici, bien au-delà de l’obscurantisme et des peurs, il y a les gros sous. »

Prenez le cas du Pr Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital Bichat.

C’est en partie à cause de lui que la France a refusé de tester la chloroquine il y a un mois.

Ce Pr Yazdanpanah voulait privilégier deux autres médicaments :

Le remdesivir, un anti-viral qui n’est même pas encore commercialisé, du laboratoire Gilead ;
Et le Kelatra (seul ou avec de l’interferon bêta), un anti-VIH du laboratoire AbbVie.

Ce sont deux médicaments hors de prix, et ce sont des médicaments récents, dont on n’a aucun recul sur la dangerosité.

Par contraste, la chloroquine est un médicament très bon marché, sur lequel on a des dizaines d’années de recul sur ses effets indésirables.

Alors pourquoi ce choix étrange fait par le Pr Yazdanpanah et des autres « grands pontes » parisiens ?

Ce qu’on sait, c’est que le Pr Yazdanpanah a été rémunéré par les laboratoires Gilead et AbbVie… ainsi que par 7 autres compagnies pharmaceutiques, dont il a été au « board »[2].

Je vous laisse méditer cette information.

Mais aujourd’hui, je voudrais vous parler d’un autre scandale.

Avec la chloroquine, nous avons vu à quel point le « système » est hostile aux médicaments bon marché.

Mais le système médical est encore 10 fois plus hostile vis à vis des traitements naturels !

Il n’y a pas que la chloroquine qui aurait dû être testée dès février dernier, en urgence.

Il y a aussi des remèdes naturels très prometteurs, qui pourraient sauver des vies !

A commencer par les injections de vitamine C en intraveineuse :
Des médecins de Shanghai disent SAUVER DES VIES avec cette vitamine

Quand les patients arrivent dans un état critique, en détresse respiratoire, il est généralement trop tard pour leur administrer un traitement anti-viral.

Les malades en soins intensifs ne souffrent plus tellement du virus, mais plutôt des lésions graves causées par le virus.

Et c’est là que la vitamine C en intraveineuse pourrait jouer un rôle intéressant.

D’abord parce que les injections de vitamine C ne présentent pas de danger.

Ensuite parce qu’il est possible que ces injections sauvent des vies !

On sait que des grands médecins, dans le passé, ont utilisé ce traitement avec succès contre des infections virales, comme des pneumonies[3].

Une étude a montré que des personnes âgées, atteintes d’une infection respiratoire aiguë, ont connu une amélioration de leur état, avec de la simple vitamine C par voie orale[4].

Et on sait que des injections de vitamine C peuvent sauver la vie de patients victimes de septicémie[5] [6].

Donc, comme je vous le dis depuis début mars, on aurait dû tester immédiatement les injections de vitamine C sur les patients hospitalisés !

C’est ce qu’on fait les Chinois, dès le début de l’épidémie[7] - il faut dire que les Chinois sont moins inféodés à Big Pharma et davantage ouverts aux traitements naturels.

Et les résultats préliminaires sont très encourageants !

Voici ce que vient de rapporter publiquement le Dr Mao, chef du service de médecine d'urgence d’un grand hôpital de Shanghai[8] :

« Le Dr Mao a déclaré que son groupe a traité environ 50 cas, de modérés à sévères, d'infection à Covid-19 à l’aide d’injections de vitamine C (CIV) à forte dose.

La dose de CIV était comprise entre 10 000 mg et 20 000 mg par jour pendant 7 à 10 jours, avec 10 000 mg pour les cas modérés et 20 000 pour les cas plus graves, en fonction de l'état pulmonaire et de l'état de la coagulation.

Tous les patients qui ont reçu un traitement par CIV ont vu leur état s'améliorer et il n'y a pas eu de mortalité.

Par rapport à la moyenne du séjour hospitalier de 30 jours de tous les patients Covid-19 positifs, les patients ayant reçu une dose élevée en CIV ont eu un séjour hospitalier raccourci d'environ 3 à 5 jours, par rapport à l'ensemble des patients.

Le Dr Mao a parlé d'un cas grave en particulier qui se détériorait rapidement. Il a administré un bolus de 50 000 mg en CIV en une période de 4 heures. L'état pulmonaire du patient s'est stabilisé et amélioré, en temps réel, sous l'œil attentif de l'équipe de soins intensifs.

Aucun effet secondaire n'a été signalé dans les cas traités avec de fortes doses de CIV. »

Bien sûr, ce rapport est très imparfait scientifiquement, un peu comme l’étude préliminaire du Pr Raoult sur la chloroquine, car faite avec les moyens du bord.

Mais ces premiers résultats justifient amplement qu’on se dépêche de tester ce traitement dans nos hôpitaux !!

Mais je peux déjà vous l’affirmer : on ne le fera pas.

Je répète que nos grands pontes ont 10 fois plus de préjugés contre ce traitement naturel que contre la chloroquine.

Et ils ne veulent surtout pas donner raison à ceux qui militent pour des alternatives naturelles aux médicaments !

Et c’est la raison pour laquelle on ne testera pas non plus cet autre grand remède naturel, pourtant très prometteur également :
Omerta sur la quercétine, qui a pourtant tout pour plaire !

Il s’agit de la quercétine, une substance naturelle et sans danger.

On a de bonnes raisons de penser que ce traitement naturel pourrait agir en prévention du Covid-19, et même dès les premiers symptômes !

Je rappelle qu’un des chercheurs médicaux les plus respectés au monde, le Dr Michel Chrétien, a déclaré qu’il croyait fortement à l’intérêt de la quercétine contre le coronavirus.

Il sait de quoi il parle, car il a étudié de près l’efficacité de la quercétine sur d’autres virus, notamment Zika et Ebola.

Je vous ai relayé cette information il y a déjà un mois, car en dehors de son coût financier, vous n’avez strictement rien à perdre à essayer ce remède prometteur, en prévention et en traitement, à raison de 500 à 1 000 milligrammes par jour.

Il y a deux semaines, j’ai été heureux de voir que j’étais rejoint par le grand Dr Mercola (numéro 1 de la santé naturelle aux Etats-Unis).

Mi-mars, le Dr Mercola a publié sur son site un article intitulé « Quercétine et vitamine D : des alliés contre le coronavirus ? »[9].

La vitamine D, je vous en parle de longue date : c’est LA vitamine qu’il vous faut en prévention du coronavirus (et dans un système médical normal, le gouvernement aurait fait une distribution gratuite de vitamine D à tous les plus de 65 ans, en prévention).

Mais la quercétine est aussi une molécule extrêmement intéressante !

Dans son article, le Dr Mercola rappelle que la quercétine est un
« puissant stimulant immunitaire et un antiviral à large spectre ».

Le Dr Mercola cite de nombreux travaux scientifiques, et notamment une étude de 2014 qui conclut à l’intérêt de la quercétine contre le virus du rhume, en précisant qu’elle « réduit l'internalisation et la réplication virales in vitro, ainsi que la charge virale, l'inflammation pulmonaire et l'hyperréactivité des voies aériennes in vivo ».

Il précise aussi que la quercétine, « en atténuant les dommages oxydatifs, réduit également le risque d'infections bactériennes secondaires » !

Là encore, c’est très intéressant car une mort sur sept liée au coronavirus serait causée par une infection bactérienne qui vient s’ajouter à l’infection virale.

Et puis deux études de 2004[10] et de 2012[11] ont conclu à l’intérêt de la quercétine pour bloquer l’entrée dans les cellules d’un coronavirus de la famille du SRAS… et éviter de souffrir du fameux « syndrome respiratoire aigu » !

Et ce n’est pas tout :
La conclusion SURPRISE de l’ordinateur le plus puissant au monde !

L’ordinateur le plus puissant au monde a été mis à contribution dans cette crise.

Ce super-ordinateur s’appelle Summit, il a été créé par IBM et est capable de faire 200 millions de milliards (200 000 000 000 000 000) d’opérations à la seconde.

Et il est équipé d’un « cerveau » d’intelligence artificielle, pour mieux opérer.

On lui a demandé d’analyser 8 000 molécules déjà étudiées dans les études scientifiques.

Résultat : le super-ordinateur a identifié 77 molécules potentiellement intéressantes pour bloquer l’entrée du coronavirus dans nos cellules.

Et figurez-vous que la molécule numéro 5 est la… quercétine !

Pour mémoire, la quercétine est un flavonoïde, une famille de molécules connues de longue date pour leurs effets anti-viraux[12].

Je le précise, car deux autres flavonoïdes ont été identifiés par l’ordinateur IBM comme très prometteurs (dans le top 13) :

La lutéoline-monoarabinoside, un composé que l’on trouve dans les baies noires ou foncées ;
Et l'ériodictyol, une molécule produite par certaines plantes comme l'Herba Santa.

Notez que l'ériodictyol est déjà connu pour son effet anti-oxydant et anti-inflammatoire, protecteur sur les neurones, les reins et les poumons[13].

Je n’ai rien trouvé de probant sur la lutéoline-monoarabinoside, mais la lutéoline seule, elle, a déjà été très étudiée.

On trouve la lutéoline dans l’artichaut, le thym, le céleri ou la propolis.

Et figurez-vous que de nombreuses études montrent qu’elle a des effets particulièrement intéressants quand elle est associée à… la quercétine[14] !

Ce « mélange » lutéoline-quercétine a notamment été étudié pour ses effets sur le cancer, le foie, le cerveau et l’inflammation en général.

Une étude montre que ces deux molécules pourraient booster l’efficacité d’un antibiotique contre une bactérie très résistante, le staphylocoque doré[15].

Une autre étude réalisée sur des souris a montré que la quercétine et la lutéoline pourrait réduire l’impact toxique de la cigarette sur le foie et les poumons[16].

Bref, tout ceci renforce mon sentiment que la quercétine pourrait vraiment être prometteur, seule ou en association avec la lutéoline.

Elle devrait donc être testée immédiatement !

Mais cela ne se fera pas, hélas.

Aucun chercheur ne gagnera de prix Nobel avec une molécule contenue dans les oignons.

Et aucun laboratoire pharmaceutique ne gagnera de fortune avec une molécule naturelle.
Et les huiles essentielles, dans tout ça ?

Dans un monde idéal, il aurait fallu tester aussi certaines huiles essentielles.

Je rappelle que l’huile essentielle de laurier noble a montré, in vitro, une efficacité sur le coronavirus SRAS de 2003 (très proche du coronavirus de Wuhan).

Mais les huiles essentielles sont beaucoup trop éloignées de l’univers mental de la médecine moderne.

Pour un médecin lambda, appliquer des gouttes d’huile essentielle sur la voûte plantaire des patients relève de la science-fiction.

C’est pourquoi je me suis focalisé sur les injections de vitamine C et les gélules de quercétine.

Les injections et les pilules sont bien connues des médecins, et faciles à tester, contre placebo.

Au total, j’espère que vous comprenez que la situation actuelle est un GRAND RÉVÉLATEUR des problèmes qui minent notre système de santé en profondeur.

J’espère que cela vous éclaire sur les dessous de la polémique actuelle sur la chloroquine et le Pr Raoult (si ce sujet vous intéresse, lisez aussi cet article très détaillé de l’expert Jean-Dominique Michel)

Je le répète : même si l’efficacité de la chloroquine s’avère décevante (c’est possible !), le scandale est de ne pas l’avoir testée plus tôt.

Et maintenant, vous savez pourquoi : c’est « une histoire de gros sous ».

Pour la même raison, on ne testera certainement pas des remèdes naturels et sans danger.

Tel est le monde dans lequel nous vivons.

Et il est grand temps d’ouvrir les yeux.

Bonne santé,

Xavier Bazin

PS : le Dr Ménat a réalisé une conférence EXTRAORDINAIRE hier soir sur le coronavirus.

J'ai rarement vu un médecin s'engager autant, sans tabou ni langue de bois, sur un sujet aussi sensible. Quel courage, quel talent !

Il a aussi détaillé son "protocole" pour se protéger du coronavirus : c'est puissant et hyper-complet, avec des conseils entendus nulle part ailleurs.

Normalement, cette conférence est réservée à son cercle privé, mais vu la situation, tout le monde peut y accéder gratuitement, sous condition.

Rendez-vous ici pour en savoir plus et recevoir immédiatement cette conférence incroyable en replay.



  
Répondre
Ribo
24/03/2020 15:05:39
3

Mon expérience pour la propolis : utilisez les débris de grattage des cadres de ruches si vous avez un apiculteur dans votre entourage.

Personnellement j'ai récupéré celui des miennes que j'ai mis dans un pot de confiture récupéré et rempli d'alcool à 90%vol.

Laisser fondre la propolis quelques jours en remuant le pot de temps en temps. Laisser ensuite sédimenter la 'crasse' au fond (cire et débris d'abeilles), la propolis étant dissoute dans l'alcool. Il suffit ensuite de filtrer le surnageant avec deux filtres à café l'un dans l'autre (replier les bords gaufrés sur eux-mêmes par sécurité). Vous obtenez un liquide foncé (couleur thé très concentré). Ce liquide peut être utilisé comme les solutions de propolis vendues à prix d'or dans les rayons...

Il fait aussi un excellent vernis pour tous les objets en bois brut pour la cuisine (rouleaux, cuillères, spatules, couverts et tout objet vendu en bois brut). Les objets ne collent absolument pas après séchage. Il faut que l'article soit neuf car sinon le gras déjà dans le bois va gêner la pénétration de l'alcool.

Message complété le 24/03/2020 15:31:44 par son auteur.

Pour faire du vernis, il n'est pas nécessaire de prendre du 'bon' alcool à 90%vol de pharmacie. Achetez de l'Alcool Ménager Supérieur (non parfumé).

  
Répondre
Bill17
24/03/2020 14:51:00
1

Voici les meilleurs antioxydants alimentaires:

https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/34404/10-aliments-plus-riches-en-antioxydants

  
Répondre
colet
24/03/2020 14:44:40
0

@PLOOK

super cette file ENFIN !

en résumé je n'aurais qu'un seul mot pour fuir les maux


ANTIOXYDANTS


cherchez donc sur le net sur les sites sérieux.

à titre perso, je le pratique ... AUCUN RHUME AUCUNE GRIPPE depuis des ANNEES

et ce malgré les clients qui me toussent même à la figure et qui laissent leurs mouchoirs au sol ...


quant au sport, on peut parfaitement le pratiquer SANS aller en salle

vous avez le temps pour vous creuser la tête.


mais ce qui me fait bien rigoler ...

c'est que certains qui passaient des heures devant leurs écrans, collés dans leur canapé

est-ce les mêmes qui se plaignent de ne pas pouvoir sortir ?


pff

Message complété le 24/03/2020 14:45:48 par son auteur.

aucun rhume aucune grippe et ce sans vaccination

  
Répondre
deckard6
24/03/2020 14:11:36
0
Luncyan
24/03/2020 14:07:43
0

Sur longue période

  
Répondre
RaZ...
24/03/2020 13:58:47
0

j' ai toujours appris que le sport renforçait le système immunitaire... ?

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe?doc=allies-systeme-immunitaire-pratiquer-une-activite-physique-booste-le-systeme-immunitaire


c' est certainement mieux que de passer son temps derrière un écran d' ordinateur !

  
Répondre
Dubaisan
24/03/2020 13:54:52
2

Parlant d'immunité, juste quelques info récentes d'experts chinois concernant le virus sur des observations de nombreux cas ici en Chine:

En l'absence de vaccin, seuls des traitements connus pour être efficace comme celui de l'hydroxy-chloroquine associée à d'autres médicaments sont administrés. Ces traitements permettent dans l'ensemble une guérison des patients, mais:

1) le virus n'est pas mort, ni n'est complètement éliminé; il reste présent et actif dans le corps humain, mais bloqué par des anticorps. Il peut se re manifester de nouveau, mais sous formes de symptômes grippaux, non létaux. L'immunité n'est donc pas totale, mais il semble bien que le corps humain est capable après une première infection de créer ses propres anticorps qui neutralise le virus sans l'éliminer pour autant.

2) Etant toujours actif dans le corps humain d'une personne "guérie", et même si les risques de contamination interhumaine sont très faibles (du fait d'une densité de virus/cm3 très basse), celle-ci peut néanmoins contaminer d'autres personnes qui n'ont jamais été infectées et le virus redevient sur un terrain favorable aussi violent et létal qu'avant.

Cela signifie, qu'il ne faut pas relâcher notre vigilance , surtout les personnes âgées, même après la fin de l'épidémie, car celle-ci pourrait repartir à tout moment.

  
Répondre
Luncyan
24/03/2020 13:20:08
0

Dormir.

Et faire peu de sport pour préserver son énergie

  
Répondre
altran
24/03/2020 13:16:28
3

Vulnérable ou pas, voici ce que vous devez faire MAINTENANT

Que vous soyez une personne vulnérable ou non, vous avez tout intérêt à être le mieux préparé possible, physiquement.

Cela passe d’abord par trois gestes simples :

Une bonne alimentation – évitez les aliments sucrés qui plombent les défenses immunitaires, et mangez assez léger (remplissez-vous au 9/10ème, comme disent les Japonais) ;
Un bon sommeil – pour vous aider, éteignez cette foutue télé et arrêtez de regarder les news anxiogènes, surtout le soir !
Et une activité physique douce et régulière, ce qui est, d’ailleurs, un des meilleurs « anti-stress » qui existe (je dis bien « douce », ce n’est pas le moment de faire un marathon ou de la musculation intensive).

Je conseille aussi de prendre deux compléments alimentaires :

La vitamine D, dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement contre les infections respiratoires aiguës[19] : allez en pharmacie, cela ne coûte presque rien, et prenez 10 000 UI par jour pendant 10 jours, puis 4 000 UI par jour pendant 2 mois (si vous savez que vous avez déjà un taux optimal, 2 à 3 000 UI par jour peuvent suffire).
Un multivitamines de qualité, qui contient des quantités suffisantes de vitamine C, de vitamine E (naturelle) et de zinc.

Personnellement, je prends de la vitamine D et un multivitamines toute l’année, mais si ce n’est pas votre cas, c’est le moment ou jamais de le faire, pendant au moins 2 mois.

Je vous renvoie à ma dernière lettre pour les justifications scientifiques, mais je voudrais ajouter un mot sur le zinc.

Le zinc est un puissant anti-viral, dont il ne faut surtout pas manquer en ce moment.





https://www.sante-corps-esprit.com/urgent-coronavirus-le-geste-a-ne-surtout-pas-faire/
Mieux : ce pourrait même être un nutriment clé en traitement des cas les plus graves de coronavirus : comme je le disais, la Corée du Sud a d’excellents résultats avec une alliance hydroxychloroquine + zinc.

Alors même si un excellent multivitamines peut coûter jusqu’à 40 euros par mois, je vous conseille vraiment de faire l’investissement pour deux mois, surtout si vous êtes vulnérable.

Je vous redonne les quelques marques (sur Internet) auxquelles je fais confiance : Biovancia, Unae, Supersmart.

Dans un monde idéal, ce devrait être remboursé par la Sécurité Sociale, mais vous avez compris que notre système médical n’avait rien d’idéal (ni même de « normal »).

Enfin, toujours en prévention, c’est le moment de vous faire plaisir avec, chaque jour, une tisane de thym, avec un demi-citron bio pressé et du miel.
Pour les personnes vulnérables : à faire AUSSI, DÈS MAINTENANT

Voici maintenant les conseils que je recommande plus spécifiquement à ceux qui sont vulnérables.

Donc, ceci s’adresse en priorité aux plus de 60 ans qui ont un ou plusieurs problèmes de santé (maladie pulmonaire, maladie cardiovasculaire, diabète, etc.):

Faites une cure de propolis de 3 semaines : 400 mg le matin, 400 mg le soir.

La propolis est un des plus puissants anti-viraux qui existent.

Et si vous voulez vraiment mettre toutes les chances de votre côté, achetez aussi un spray de propolis pour la gorge, et utilisez-le au moindre début de mal de gorge, pour éviter que le virus ne gagne vos poumons.

Utilisez l’huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora CT cinéole)

Pour vous protéger des virus, il faut appliquer deux gouttes pures, sans frotter, sur les poignets et avant-bras, chaque matin et soir, cinq jours sur sept (vous pouvez aussi utiliser une goutte de ravintsara et une goutte d’arbre à thé, plutôt que 2 gouttes de ravintsara).

Il est rarissime que cette huile essentielle cause le moindre souci, mais il peut exister des peaux ultra-fragiles, donc essayez d’abord une seule goutte pour voir comment cela réagit sur vous.

Faites une cure de deux mois de quercétine

La quercétine est un anti-viral puissant[20], dont il y a de bonnes raisons de penser qu’il pourrait être efficace contre le coronavirus, en prévention et traitement[21] (cette substance a aussi le mérite de protéger vos poumons[22]).

Je conseille au moins 500 mg par jour (marques de confiance sur Internet : PerfectHealthSolution, Supersmart, Nutrixeal).

Et vous pouvez facilement passer à 1 000 mg par jour si vous êtes infecté, il n’y a aucun effet indésirable avec ce dosage.
Si vous êtes infecté, cette huile essentielle pourrait faire une différence

Si vous êtes infecté et que vous n’avez pas encore suivi les conseils que je viens de vous donner, c’est le moment ou jamais de le faire.

Simplement, à la place de l’huile essentielle de ravintsara, utile en prévention, essayez celle de Laurier Noble, potentiellement efficace en traitement du coronavirus.

Voici en effet ce qu’a déclaré Pierre Franchomme, un des plus grands spécialistes au monde des huiles essentielles :

« Les propriétés anti-virales du laurier noble ont fait l’objet de recherches bien documentées.

C’est le cas d’une étude dirigée par Monica Loizzo, de la faculté de Pharmacie de Calabre. Elle a montré l’activité in vitro de l’huile essentielle de laurier noble sur le virus SARS-CoV responsable de l’épidémie de SRAS de 2003[23] »

En pratique, Didier le Bail propose le protocole ci-dessous :

« L’huile essentielle de Laurier noble est à utiliser par voie cutanée et de préférence sous forme pure, c’est-à-dire sans avoir été diluée dans une huile végétale ou mélangée à du gel d’aloe vera.

En pratique, appliquer HE Laurier noble sur les voûtes plantaires à raison de 5 gouttes par voûte et ce, plusieurs fois par jour.

Il est capital de procéder à l’application uniquement sur cette partie du corps car on assure ainsi une diffusion rapide et optimale des molécules aromatiques jusque dans les alvéoles pulmonaires. »

Voilà pour les conseils de base.

Encore une fois, je vous appelle à transférer cette lettre à tous vos contacts, maintenant.

Je compte sur vous, c’est très important.

Bonne santé à tous,
Xavier Bazin

https://www.sante-corps-esprit.com/urgent-coronavirus-le-geste-a-ne-surtout-pas-faire/

  
Répondre

Forum de discussion General

202006260649 758116
Ma liste