OK
Accueil > Communauté > Forum Général

CAISSE'VID 19 : La plus grosse facture de tous les temps....



gars d1 gars d1
03/04/2020 23:32:14
0

Un pas de plus dans la tombe économique...

Alors que les besoins en matériel sanitaire et en médicament sont criants et que l'on importe massivement, on voit là encore que l'ETAT n'est pas capable de protéger les entreprises qui sont utiles au fonctionnement du pays. Après le scandale des usines de masques, voici celui des bouteilles d'oxygène médical...


L'Etat refuse la nationalisation de l'entreprise Luxfer de Gerzat (Puy-de-Dôme) pour fabriquer des bouteilles d'oxygène médical

https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand-63000/actualites/l-etat-refuse-la-nationalisation-de-l-entreprise-luxfer-de-gerzat-puy-de-dome-pour-fabriquer-des-bouteilles-d-oxygene-medical_13772937/

Notons que :

Un nouvel espoir vient de s'envoler pour les salariés de Luxfer de Gerzat (Puy-de-Dôme). Alors que l'usine pourrait préserver la France d'une pénurie de bouteilles d'oxygène, le ministre de l'Economie vient d'écarter l'hypothèse d'une nationalisation du site. Une déception pour le député André Chassaigne.

C'est une déception de plus dans le triste feuilleton que vivent les salariés de Luxfer depuis le 26 novembre 2018 et la fermeture de l'usine basée à Gerzat (Puy-de-Dôme). Ces dernières semaines, une nouvelle lueur s'était allumée avec l'espoir de relocaliser en France la fabrication de bouteilles d'oxygène. La nationalisation du site devenait donc une piste notamment défendue par le député André Chassaigne.

Un fin de non-recevoir notifiée ce jeudi matin

L'élu du Puy-de-Dôme ne cache pas sa déception. Car ce jeudi 2 avril, durant la visioconférence organisée par le Premier ministre avec les dirigeants de partis et les présidents de groupe, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, a répondu par une fin de non-recevoir à la demande de nationalisation de l’entreprise Luxfer de Gerzat.

Production impossible ?

« Alors que nous rappelions l’exigence de réquisitionner cette entreprise pour répondre à l’urgence de fabriquer en Europe des bouteilles d’oxygène médical, le ministre a exprimé le refus de l’Etat en affirmant que " ni les salariés, ni les machines ne sont disponibles pour reprendre l’activité, interrompue depuis fin 2019, ce qui rend la production impossible ", tout en rappelant que son ministère travaillait à trouver une solution à long terme si le besoin était confirmé ».



  
Répondre
Doremy Doremy
03/04/2020 21:18:12
0

Effectivement Mr rem4 l'info à été dite ce soir sur Tf1, des sacs poubelles pour faire des blouses, certains professeurs et médecins disent qu'il faudra rendre des comptes à la fin...

  
Répondre
rem4s.cb rem4s.cb
03/04/2020 19:49:11
0

Et pour continuer dans le Pire:

Dans un certain CHU on s'attend à une pénurie de blouse.

Un tuto à meme été donné pour que les hospitaliers se fabriquent des blouses....en sac poubelle!

https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/des-sacs-poubelles-en-guise-de-blouses-ce-que-macron-a-oublie-de-vous-dire

Le sujet date du 16 mars, mais je SAIS que la procédure a été officialisé ces derniers dans certains établissements si la pénurie et les pb d'appros devaient se poursuivre plus de 10 jours.

Pov' france.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
03/04/2020 19:30:46
0

On fait effectivement dans le maximum pour bloquer l'économie : par de doute, on est dans le peloton de tête ...


Voci un aperçu de la baisse des déplacements concernant les voyages pour rejoindre des commerces de détail et de loisirs, ça donne une idée de la baisse d'activité :


• Italie: -94%

• Espagne : -94%

• France : -88%

• Allemagne : -77%

• Brésil : -71%

• Israël: -67%

• Indonésie : -47%

• États-Unis: -47%

• Canada : -45%

• Australie: -45%

• Royaume-Uni: -45%

• Singapour: -28%

• Japon:-26%

• Corée du Sud: -19%

pas de données pour la Chine ou l'Iran,


Factbox: les données de localisation de Google indiquent une baisse des déplacements dans les centres commerciaux et les bureaux


https://news-24.fr/factbox-les-donnees-de-localisation-de-google-indiquent-une-baisse-des-deplacements-dans-les-centres-commerciaux-et-les-bureaux/

  
Répondre
gars d1 gars d1
02/04/2020 13:50:50
1

J'ai honte mon PAYS et de ceux qui le dirigent...


C'est tellement mesquin, petit, faible et facile d'aller saisir ce qui n'est pas à soi quand on n'a pas prévu l'irréparable. Frauda pas s'étonner que ça finisse quelque part sur le globe en conflit armé et en famine...

Comme je l'ai déjà écrit : ce gouvernement fait dans l'excellence du pire, en voici un nouvel exemple très concret digne des grandes heures du pétainisme glorifiant...


Quatre millions de masques destinés à l’Espagne et l’Italie réquisitionnés à Lyon

Lyonmag.com

https://www.lyonmag.com/article/106690/quatre-millions-de-masques-destines-a-l-8217-espagne-et-l-8217-italie-requisitionnes-a-lyon


NOTONS QUE :

C'est l'Express qui révèle ce mercredi cette affaire ubuesque.

Quatre millions de masques ont été saisis le 5 mars dernier à Lyon. Le stock, envoyé par une société suédoise, transitait par la plateforme de l'entreprise nordique basée à Lyon, et devait être redirigé en partie vers l'Espagne et l'Italie, deux pays durement touchés par l'épidémie de coronovirus. Mais ces quatre millions de masques ont été saisis d'office au nom de la réquisition des stocks de matériels médicaux, décidée deux jours plus tôt par la France.

Il a fallu l'intervention du gouvernement suédois pour que le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale accepte de céder la moitié du stock à l'Italie et l'Espagne.

  
Répondre
frêne commun frêne commun
31/03/2020 13:38:23
0

Rebonjour à toutes et à tous,

Bien d'accord avec toi, bien que j'eusse pas employé le même qualificatif.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
27/03/2020 19:57:50
3

Vous, qui jonglez avec votre portemonnaie pour assurer des fins de mois difficile, vous allez halluciner devant les montant des factures. Mais rassurez vous, c'est vous qui payez ,comme moi d'ailleurs.


Eux, les politiques jusqu'à présent n'ont pas renoncé par percevoir leurs indemnités...

Voici donc comment le gouvernement a gaspillé notre tissu économique : en une journée, comme la plupart des autres pays, il vient de réduire en cendres l'économie du pays et tout çà cause d'une gestion irresponsable des moyens de santé, voilà comment on se retrouve avec la plus grosse facture de tous les temps....


1929 devrait être du pipi de chat à coté... Vous aller voir comment défilent les milliards à la façon des rouleaux de PQ qu'on déroule pour s'essuyer quand on est dans la merde.


Et là, on y est dans la merde....


La crise pourrait coûter jusqu'à 9 milliards à l'Unedic fin avril


Actualité AFP publiée le 27/03/20 19:24


La crise du coronavirus pourrait coûter jusqu'à 9 milliards d'euros à l'Unedic fin avril, du fait des dépenses supplémentaires comme le chômage partiel et des moindres recettes (AFP/Archives/JOEL SAGET)

La crise du coronavirus pourrait coûter jusqu'à 9 milliards d'euros à l'Unedic fin avril, du fait des dépenses supplémentaires comme le chômage partiel et des moindres recettes, indique le régime d'assurance-chômage dans une note publiée vendredi.

Les auteurs de cette note, rédigée pour le bureau du régime paritaire qui s'est tenu jeudi, estiment que le coût total du chômage partiel pour l'État et l'Unédic sera "entre 800 millions et deux milliards par semaine de confinement" et se basent sur l'hypothèse d'un confinement se terminant fin avril.

L'Unédic prenant a priori à sa charge un tiers de la dépense, cela représenterait entre 500 millions et 1,3 milliard de dépenses en mars et entre 1,1 et 2,7 milliards en avril. Mais aussi un manque à gagner entre 100 et 240 millions en mars et entre 200 et 500 millions en avril car les indemnités du chômage partiel ne sont pas soumises à cotisation.

Autre dépense supplémentaire, l'indemnisation à 100% des allocataires qui habituellement travaillent sur des contrats courts ou des missions d'intérim en cumul emploi-chômage (près de la moitié d'entre eux en temps normal). Cela représenterait 370 millions en mars et 620 en avril.


En outre, "le gel de nombreuses activités économiques limitera fortement les sorties du chômage qui auraient eu lieu en l'absence de crise sanitaire", souligne l'Unedic qui évalue ce coût à 130 millions en avril.


Le régime ne fournit pas à ce stade d'estimation en terme d'entrées au chômage, que le gouvernement cherche à limiter au maximum par le recours massif à l'activité partielle.

La prolongation de l'indemnisation de certaines catégories de demandeurs d'emploi (allocataires arrivant en fins de droits, intermittents du spectacle…) coûterait 200 millions en avril.

Côté recettes, le report du paiement des cotisations d'assurance chômage des entreprises engendrerait un manque à gagner de 325 millions en mars et de plus de deux milliards en avril.


Le recours aux arrêts maladie pour garde d'enfant ferait baisser les recettes de 200 millions en mars et 400 en avril.

Face à cette situation et pour permettre à "l'assurance chômage de continuer à jouer pleinement dans la période sa fonction de stabilisateur économique et social", l'Unédic peut mobiliser "près de 5 milliards d'euros d'ici juin" grâce aux emprunts en cours, auxquels s'ajouteraient 4 milliards de liquidités.

"Cela permet de couvrir les besoins connus à date", selon les auteurs de la note qui précisent qu'il faudra en revanche sécuriser le financement du second semestre.


++++++++++++++++++++++


D'après quelques informations, ces chiffres devraient revus à la hausse car il y a beaucoup de petites entreprises qui migrent et calèrent pour déclarer leur situation. De petits entreprise fragiles, ont aussi déjà préférer se séparer de leur personnel plutôt de compter sur le chômage technique de l'état...


Paroles de PME #1 - "On avait déjà commencé à lister les gens qu’on allait devoir licencier"

https://www.lci.fr/emploi/paroles-de-pme-entreprises-on-avait-deja-commence-a-lister-les-gens-qu-on-allait-devoir-licencier-chomage-partiel-2149214.html



  
Répondre

Forum de discussion Général

202004032332 760438
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.