OK
Accueil > Communauté > Forum McPhy Energy

McPhy: contrat pour une station hydrogène 700 bar

Cours temps réel: 31,90€  -1,54%

MCPHY


Dubaisan
26/09/2020 10:31:34
1

"....Un programme qui devrait aboutir à un avion moyen-courrier à hydrogène ne générant presque que de la vapeur d'eau en 2035."

Ca , c'est ce qu'a compris le journaliste ... et à mon avis il n'a pas compris grand chose.

Sur l'image en dessous des programme Airbus, je vois /

- un moyen courrier (type A320) avec 2 turboréacteurs

- Un commuter court courrier avec 2 turbopropulseurs et

- une aile volante dont il est difficile de savoir avec quoi elle est motorisée (probablement PAC) .

Seule cette dernière si elle utilise une pile à combustible (Pac) à haut rendement suceptible d'alimenter en électricité plusieurs moteurs électriques d'une puissance chacun de plusieurs MW pourra ne rejeter que de la vapeur d'eau. 9a , c'est sur le papier et je n'en vois pas d'application avant 2050.

En attendant Airbus va, et ce sont les 2 autres modèles, mettre en oeuvre des turboréacteurs et des turbo propulseurs dont le carburant sera du dihydrogène (le comburant restant....l'air).

Ca existe déjà dans les turbines à gaz, qui fonctionnent sous le cycle de Brayton et dans certains moteurs auto hybrides type flex-fuel. Mais les particularités du dihydrogène nécessitent un stockage très spécifique ( soit à -252.87°C et à 1,013 bar, soit sous pression à 700 et quelques bars à température ambiante...) de nombreuses modifications pour tenir compte de son état gazeux, de sa sensibilité à l'autoallumage, de sa vitesse de combustion plus rapide, de son effet corrosif. ...etc

En outre, la combustion du dihydrogène n'est pas propre (au sens écologique du terme) et des réglages complexes seront nécessaires pour limiter les rejets d'oxydes d'azote - appelés NOx - dus à l'oxydation de l'azote atmosphérique, car il polluera moins que le diesel (15% environ) et rejettera plus d'eau, mais il polluera quand même...

Enfin, comme ce n'est pas une énergie primaire, mais un vecteur d'énergie, les scénarios envisagées pour sa production ( électrolyse de l'eau ou reformage du méthane) reposent sur un dihydrogène vert (éolien) et bleu (nucléaire). Or la croissance de ces ressources me parait un tantinet irréaliste pour les besoins de ce secteur.

Donc pour moi, des Airbus dihydrogénisés ça reste d'abord et avant tout de la com.


Message complété le 26/09/2020 11:03:02 par son auteur.

ça , c'est sur le papier et je n'en vois pas d'application aéronautique avant 2050.

  
Répondre
Invectus
25/09/2020 21:13:55
1

McPhy n'attends pas Airbus pour avoir un marché, heureusement car comme le dis justement Dubaisan, le premier Airbus hydrogène devrait voler en 2035.

Pas de soucis de l'hydrogène il en faudra déjà pour les transports routiers (voiture, bus, camions..)

Sans compter l’industrie qui doit décarboner, le chantier est vaste et plein de promesses

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Airbus a dévoilé ce lundi les différents concepts d'avions « décarbonés » en cours de développement sous le nom de code « ZEROe ». Un programme qui devrait aboutir à un avion moyen-courrier à hydrogène ne générant presque que de la vapeur d'eau en 2035. De quoi réduire de 90 % la contribution de l'aviation à l'effet de serre.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Message complété le 25/09/2020 21:14:43 par son auteur.

J'ai oublier le train, les bateaux, dans les transports

  
Répondre
Dubaisan
25/09/2020 19:16:04
3

Ber mer bonsoir,

Juste une petite précision mais de taille: les futurs Airbus ZEROe ne verront pas le jour avant, au mieux, 2030 ou 2035 mais plus probablement dans la décennie 2040/2050.

Easy jet a encore du temps avant de passer commande...

Enfin il me semble avoir lu mais tres rapidement que la technologie qui sera utilisée par les ZEROe sera de brûler dans un turbo réacteur ou propulseur de l’hydrogène en lieu et place du kérosène....turbo..machin qui reste à inventer et construire...

Donc, à priori, rien à voir avec les PAC pour lesquelles il y a encore beaucoup de progrès à faire dans les piles à combustibles qui serviront dans les avions.

  
Répondre
BerMer
25/09/2020 18:27:22
2

Bonjour,

Merci à tous de vos commentaires ...
DBT j'en ai un peu, ils sont sur un marché très prometteur, mais ... (enfin, j'y crois beaucoup !) ...
Je viens de prendre une petite ligne de McPhy aussi ... j'ai l'impression d'avoir raté le premier train, mais je crois aussi en l'avenir de l'hydrogène (Easy Jet est (presque) en train de passer commande à AIRBUS de ses futurs avions à hydrogène, baptisés ZEROe ...)

  
Répondre
Invectus
25/09/2020 14:23:25
1

Jusqu'au jour ou l'une voire les 2 vont fuser...

Les 2 sont concernées par la plan de relance (j'ai ouvert une file pour McPHY et le plan de relance)

Donc comme d'hab, patience....

------------------------------------------------------

* : Actionnaire des 2 mais en entrée de ligne ( petite louche pour quelques titres "témoins")

Message complété le 25/09/2020 14:27:29 par son auteur.

par lE plan de relance

  
Répondre
getstrike
25/09/2020 14:07:41
0

idem pour DBT ....

  
Répondre
getstrike
25/09/2020 14:05:40
0

Certes, mais bien peu de retombées pour l'instant , suite au grand discours de développement de l'hydrogène par le gouvernement...

  
Répondre
Ribo
25/09/2020 13:32:18
0

La dernière 'grande' nouvelle date de :

(A O F) - 03/08/2020 | 08:52 ►MCPHY : contrat pour équiper deux stations hydrogène et 1 MW d’électrolyse

McPhy,, spécialiste des équipements de production et distribution d’hydrogène zéro-carbone, a annoncé avoir été sélectionné pour fournir une chaîne complète de production et distribution d’hydrogène zéro-carbone, destinée à alimenter des applications industrielles et de mobilité. Ce nouveau contrat, d’un montant de près de 4 millions d'euros, porte à 44 MW2 et 35 stations le nombre de références McPhy.

La solution se compose pour le volet mobilité de deux stations hydrogène, dont une configurée en " Dual Pressure " (deux pressions de distribution : 350 et 700 bar), en capacité de recharger tous les types de véhicules.

L'électrolyseur McLyzer, capable de produire plus de 400 kg d'hydrogène zéro-carbone par jour, soit un équivalent de 1 MW d'électrolyse grande puissance, permettra d'alimenter les stations hydrogène McPhy, mais également des sites industriels souhaitant décarboner leurs procédés.

  
Répondre
BerMer
25/09/2020 12:29:37
1

Bonjour,

Je vois cette news ... 25.09 ... OK ! ... je regarde l'heure de publication : 17h56 ... je me dis : bizarre ! ... je regarde mieux, ... 25.09.2018 !!!!
Pas de news depuis sur ABC BOURSE !
C'est pourtant une valeur qui a beaucoup fait parler d'elle dernièrement !

  
Répondre
BerMer
25/09/2020 12:29:37
0

(CercleFinance.com) - McPhy, entreprise spécialisée dans les équipements de production, stockage et distribution d'hydrogène, annonce ce mardi la signature de son premier contrat pour une station hydrogène 700 bar avec H2 Mobilité Allemagne.

La mise en service de cet équipement est prévue à Berlin pour le dernier trimestre 2019.

'Ce premier contrat est un signal fort qui valide nos avancées technologiques et industrielles. McPhy propose désormais une gamme complète de stations hydrogène, pour tous les véhicules et tous les usages', retient Pascal Mauberger, PDG de McPhy.


Copyright © 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

  
Répondre

Forum de discussion McPhy Energy

202009261031 805717
Ma liste