OK
Accueil > Communauté > Forum Genoway

genoway

Cours temps réel: 3,99  -1,72%



Invectus Invectus
31/03/2021 10:17:48
0

Moi non plus...

  
Répondre
zozio zozio
31/03/2021 10:15:36
1

entendons nous bien, je ne juge nullement ;)

  
Répondre
Invectus Invectus
31/03/2021 10:11:25
1

Gars dain, a un mérite il s'exprime de manière "directe et compréhensible", après on aime ou on n'aime pas.... -:)

  
Répondre
zozio zozio
31/03/2021 10:06:07
1

Gars d'ain et son coté je me torche le Q chaque matin au papier de verre, tu décode mieux ? :)

  
Répondre
Invectus Invectus
31/03/2021 10:04:55
1

Opo avait une manière de s'exprimer au second degré que je n'ai jamais réussi à décoder....


  
Répondre
zozio zozio
31/03/2021 10:03:54
1

Invectus, the team player. J comprendrai jamais que tu te sois bouffé le cul ac OpO, vous avez le mm esprit collectif.

  
Répondre
Invectus Invectus
31/03/2021 09:59:26
2

@zozio,

Tu sais bien que je ne joue pas perso... -:)

Bonne journée à toi

  
Répondre
zozio zozio
31/03/2021 09:56:24
1

haaaaaaaaa, c'est donc pour ça ! merci Invectus. une clôture au dessus des 3.90 m'irait à merveille, vu que moi je le suis, actionnaire ^^

  
Répondre
tonio7585 tonio7585
31/03/2021 09:54:04
1

Merci Invectus d'avoir fait remonter cette file....

Situation forte intéressante encore une fois

  
Répondre
Invectus Invectus
31/03/2021 09:39:02
2

Investir.fr Le 31/03/21 à 08:00Par Denis Lantoine Mis à jour le 31/03/21 à 08:23 @dlantoine

GenOway récolte les fruits d’une stratégie payante

Le spécialiste des modèles d’animaux génétiquement modifiés pour les laboratoires profite de son nouveau positionnement sur une activité catalogue et continue de se redéployer en parallèle vers le secteur porteur de l’immuno-oncologie.
A la clé, une croissance de plus de 20% par an et une forte hausse attendue de la rentabilité.
---------------------

Non actionnaire, aucune incitation aux incitations incitatives....

  
Répondre
Invectus Invectus
30/03/2021 18:02:22
1

https://www.actusnews.com/news/68436-genoway_cp_ra-2020_30032021_fr.pdf

"Résultats annuels 2020 : une démonstration de la validité du nouveau plan stratégique"

Alexandre Fraichard, Directeur général de genOway, déclare :

« L'exercice 2020 est une vraie réussite pour genOway avec des résultats parfaitement en ligne avec notre plan stratégique.
La forte croissance de notre activité catalogue se confirme et s'amplifie avec une progression de 32% en 2020 après 24% l'année précédente. L'objectif est de continuer à faire croître fortement nos ventes sur les exercices à venir avec une première étape symbolique en 2021 où le chiffre d'affaires annuel de nos produits catalogues devrait dépasser celui de l'activité historique de services alors même que ce business était encore inexistant il y a trois ans chez genOway.

Cette bonne dynamique devrait s'amplifier au cours des prochains semestres avec, comme prévu, les lancements réguliers de nouveaux modèles catalogue mais également avec l'arrivée sur le marché d'un nouveau catalogue de modèles cellulaires, toujours en immuno-oncologie, dont le potentiel à terme est au moins équivalent à celui des modèles animaux. »

Croissance de 32% des modèles Catalogue en 2020 après 24% en 2019

À l'issue de l'exercice 2020, genOway a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 11,0 M€, en croissance de 16% par rapport à 2019.

Cette progression est portée par l'accélération des ventes des modèles Catalogue et l'élargissement progressif de la gamme.
De son côté, l'activité de modèles à façon reste globalement stable conformément au plan stratégique.

Progression de la rentabilité sur 2020 en ligne avec le plan stratégique

La progression de 77% de l'EBITDA est directement liée à l'accélération de la croissance des modèles Catalogue, dont le modèle économique est structurellement plus rentable.

La marge d'EBITDA sur chiffre d'affaires ressort ainsi à 8,6% sur l'ensemble de l'exercice contre 5,7% en 2019. Cette amélioration se traduit par une réduction de la perte d'exploitation conformément au plan stratégique.

Après prise en compte du résultat financier (-0,1 M€), principalement constitué des intérêts d'emprunt, et du résultat exceptionnel (-0,2 M€), le résultat net s'établit à -0,7 M€ en 2020 contre -1,0 M€ en 2019.


Évolution de la structure financière de la société

Au 31 décembre 2020, les capitaux propres de genOway s'établissaient à 8,8 M€ contre 6,8 M€ un an plus tôt. Cette variation inclut l'augmentation de capital de 1,7 M€ réalisée en janvier 2020.

L'endettement financier net est en augmentation à 8,1 M€ en lien avec l'obtention d'un prêt « PGE » de 5,1 M€ au cours de l'exercice 2020 pour assurer les besoins en financement liés à la poursuite du développement de la nouvelle gamme de modèles catalogue en immuno-oncologie dont les dépenses capitalisées ont représenté 1,8 M€ sur l'exercice.

genOway a également investi au 2nd semestre 2020 dans la construction d'une nouvelle plateforme de production de modèles immunodéficients BRGSF-HIS pour 2,4 M€. Parallèlement, genOway a procédé à des remboursements de dettes financières à hauteur de 0,4 M€. La trésorerie disponible s'élevait à 2,7 M€ à fin 2020 contre 1,1 M€ fin 2019.

En décembre 2020, genOway a annoncé l'obtention d'une subvention de 2,3 M€ de l'Union Européenne et de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour développer son catalogue de modèles humanisés ICP (immune checkpoint). Cette subvention devrait être versée en 2021 et 2022 et viendra réduire l'endettement financier.

Le tableau ci-dessous présente la situation financière aux 31 décembre 2019 et 2020.
En K€ - Données auditées – Normes françaises 31/12/2019 31/12/2020
Dettes financières 6 015 10 765
Trésorerie disponible 1 077 2 709
Endettement financier net 4 938 8 056

Perspectives

L'exercice 2021 devrait s'inscrire dans la dynamique de croissance de 2020, tiré par la mise sur le marché d'une dizaine de nouveaux modèles catalogues animaux mais également par l'arrivée d'une première offre de modèles cellulaires. Ce déploiement de la stratégie dans le domaine des modèles cellulaires se justifie par la taille de ce marché, dix fois supérieur à celui des modèles animaux, pour lequel les technologies et les actifs de genOway sont tout aussi pertinents.

La montée en puissance progressive de la nouvelle plateforme de production de modèles immunodéficients BRGSF-HIS, opérationnelle depuis début 2021, devrait également contribuer fortement à cette croissance.

genOway confirme ses ambitions d'une croissance annuelle moyenne de ses ventes supérieure à 20% sur la période 2021-2024 pour atteindre son objectif de chiffre d'affaires de 30 M€. La profitabilité devrait croître fortement à partir du 2nd semestre 2022, date à laquelle la structure de coût devrait être stabilisée et permettre de bénéficier au maximum de l'augmentation des volumes pour atteindre une marge d'EBITDA de plus de 25% à horizon 2024.

------------------

*Non actionnaire

Aucune incitation à l'incitation.....

  
Répondre
tonio7585 tonio7585
22/02/2021 11:00:33
1

Drôle de comportement...

Ca travaille ici aussi

  
Répondre
Invectus Invectus
19/02/2021 17:29:27
1

Et pour ceux qui aimet comprendre en Français:

Commentaire d'Alessia Armezzani, PhD, & Amélie Rezza, PhD (février 2021)

Dégradation ciblée des protéines : De nouvelles promesses pour les maladies "incurables"

Au cours des 20 dernières années, le développement de médicaments a largement reposé sur les anticorps et les inhibiteurs enzymatiques, ce qui a permis quelques avancées révolutionnaires mais a également révélé les limites de ces approches.
Les anticorps sont très sélectifs, mais en raison de leur grand poids moléculaire, ils ne peuvent que bloquer les domaines extracellulaires des protéines cibles, ce qui limite leur utilisation thérapeutique pour certains troubles. En outre, ils nécessitent une administration intraveineuse ou sous-cutanée, c'est-à-dire des méthodes d'administration invasives qui ne sont pas toujours bien tolérées par les patients et représentent une ponction sur le temps et les ressources des soins de santé1,2 .

Les inhibiteurs enzymatiques, en revanche, ont un faible poids moléculaire (généralement <600 Da, ce qui en fait des membres légitimes de la classe des "petites molécules"), des structures chimiques relativement simples et sont perméables aux cellules, ce qui leur permet d'engager des cibles intracellulaires et, surtout, de franchir la barrière hémato-encéphalique. Elles peuvent être optimisées pour la biodisponibilité orale et la stabilité métabolique, ce qui facilite leur administration et leur stockage, tout en réduisant les coûts pour les systèmes de soins de santé et les patients3. En raison de leur modèle basé sur l'occupation, elles nécessitent des niveaux systémiques élevés de médicaments pour une efficacité thérapeutique, ce qui entraîne souvent des effets secondaires et hors cible. Elles perturbent généralement l'activité d'un seul domaine, ce qui est généralement insuffisant pour inhiber toutes les fonctions des protéines multidomaines. Plus important encore, comme les inhibiteurs ciblent généralement des sites actifs, ils ne conviennent pas pour cibler les protéines qui en sont dépourvues (par exemple, les protéines non enzymatiques ou les facteurs de transcription), qui représentent 75 % du protéome humain, et sont donc considérées comme "indégradables".4,5

Ces limites ont incité les scientifiques à développer une nouvelle modalité de thérapie potentielle appelée "dégradation ciblée des protéines", par laquelle de petites molécules (appelées "dégradants") redirigent les protéines nouvellement traduites vers la machinerie protéasomique. En d'autres termes, les dégradants ciblent sélectivement les protéines pour les éliminer, plutôt que d'inhiber leur activité.3 En tant que tels, les dégradants offrent une alternative thérapeutique valable aux inhibiteurs et aux anticorps, car ils combinent les propriétés médicamenteuses des petites molécules (par exemple, solubilité, perméabilité, stabilité métabolique) avec les avantages de la pharmacologie événementielle, c'est-à-dire l'élimination de la protéine cible induite par la liaison. Ces spécificités en font des outils exceptionnels pour la dégradation sélective de cibles auparavant considérées comme "indomptables".6-9

Plusieurs méthodes ont été développées pour induire artificiellement la dégradation des protéines cibles. Il est intéressant de noter qu'elles visent toutes à contrôler l'activité de l'ubiquitine ligase E3. Les ubiquitines ligases E3 agissent séquentiellement, avec les enzymes activant l'ubiquitine E1 et les enzymes conjuguant l'ubiquitine E2, pour catalyser la liaison covalente de multiples molécules d'ubiquitine aux substrats protéiques ciblés pour la dégradation.10 12 L'activité de l'ubiquitine ligase peut être contrôlée par (i) des dégradants à petites molécules (c'est-à-dire des dégradants bifonctionnels et de colle moléculaire), (ii) des conjugués de macromolécules, ou (iii) des marqueurs de dégradation codés génétiquement.13

Plusieurs dégradants de petites molécules et conjugués de macromolécules ont été développés comme agents thérapeutiques au cours des dernières années. Les PROTAC (chimères ou dégradants bifonctionnels ciblant la protéolyse) ont été développés pour lier simultanément une protéine d'intérêt et un composant du complexe ubiquitine E3 ligase (figure 1).14 Ces molécules ont la capacité de dégrader la protéine cible entière, ses domaines enzymatiques et non enzymatiques, et peuvent se dissocier avec succès de la cible après avoir favorisé sa polyubiquitination, ce qui suggère une efficacité potentielle à très faibles doses. En outre, comme leur processus d'inhibition est déclenché par un événement et non par l'occupation (contrairement aux inhibiteurs enzymatiques), les PROTAC sont moins sensibles aux mutations et au dérèglement de l'expression de la protéine cible, ce qui permet de surmonter la résistance potentielle observée pour les traitements thérapeutiques actuels.15 Actuellement, les PROTAC ont été utilisés avec succès contre les cancers, les troubles neurodégénératifs, les infections virales et les maladies immunitaires.16

De même, les dégradants de colle moléculaire peuvent forcer une interaction entre la protéine d'intérêt et un composant d'un complexe ubiquitine-ligase E3. La thalidomide et l'indisulam, deux exemples de colles moléculaires, induisent la dégradation de leurs substrats en les redirigeant vers ce très complexe. Retirée du marché en raison de ses effets tératogènes, la thalidomide a maintenant été approuvée par la FDA pour le traitement des complications de la lèpre et du myélome multiple, tandis que l'indisulam est actuellement testé pour le traitement des tumeurs solides6,13 .

Un exemple de conjugués macromoléculaires est TRIM21. Cette ubiquitine ligase présente une large spécificité d'isotype d'anticorps, et la capacité de s'ubiquitiner. Le site

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Message complété le 19/02/2021 17:28:50 par son auteur.

Lorsque vous lisez "indomptable" traduire par "Incurable"

  
Répondre
tonio7585 tonio7585
19/02/2021 16:58:10
1

La news pour ceux qui aimes comprendre ((en Anglais)


https://www.genoway.com/commentaries/targeted-protein-degradation.htm

Message complété le 19/02/2021 16:57:50 par son auteur.

aiment

  
Répondre
Invectus Invectus
19/02/2021 16:50:25
0

Voila ce qu'on appelle un beau coup!

  
Répondre
tonio7585 tonio7585
19/02/2021 16:44:30
1

CA passe ou ca casse ?

Message complété le 19/02/2021 16:43:52 par son auteur.

ca passe !!
+13

  
Répondre
tonio7585 tonio7585
19/02/2021 16:21:41
1

reprise de la surveillanve apres 3 jour de baisses importante

Message complété le 19/02/2021 16:41:21 par son auteur.

c'est bon ce qui se passe la

  
Répondre
tonio7585 tonio7585
16/02/2021 08:56:05
1

A surveiller, va t'elle y arriver ? sur une resistance importante

bonne société, belles perspectives

  
Répondre
tonio7585 tonio7585
15/02/2021 10:15:45
1

ca se confirme on dirait +7

  
Répondre
tonio7585 tonio7585
15/02/2021 10:06:54
1

bientot l'objectif atteint ouvrirait les portes vers le ciel

  
Répondre

Forum de discussion Genoway

202103311017 817563
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.
Ma liste