OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

"Pas raisonnable" de vouloir décaler le "Black Friday", selon le prési

Cours temps réel: 6 739,73  -4,75%



cosmo2 cosmo2
19/11/2020 14:31:16
0

1000 au carré avec son prochain règne. Bah, l'essentiel c'est quand même que les braves gens soient contents de pouvoir échapper à Marine...

  
Répondre
angeloysse angeloysse
19/11/2020 13:19:46
2

le minoritaire macron et ses sbires semblent avoir comme objectif de détruire le pays et les commerçants qui ont la tête sous l'eau et maintenu pour les étouffés jusqu'à ce que la mort s'en suive les grosse entreprises air france ,renault ..... recoivent des millions

bien triste gouvernement

tient marine l'avait bien dit macron sa va être puissance mille

Message complété le 19/11/2020 13:32:18 par son auteur.

entre les deux tour avait elle dit la casse social avec macron se sera puissance 1000

  
Répondre
moicmoi moicmoi
19/11/2020 10:57:25
3

Par respect pour la langue Française, pour ne pas la trahir, et en refus de nous laisser déculturer par les ricains, je propose d’appeler cette manœuvre commerciale :
« vendredi blanc foncé » (le mot noir étant désormais dénoncé comme raciste, et peut-être passible de peine de prison)

Message complété le 19/11/2020 11:02:54 par son auteur.

Nos incompétents de z’élites feraient mieux de défendre la langue Française, plutôt que de donner de leçons de gestion (domaine où ils sont super nuls) aux dirigeants d’entreprises.

  
Répondre
Bozzau Bozzau
19/11/2020 10:44:36
0

Le problème, c'est qu'il faudrait créer une case autorisation "sortie black Friday chez .." pour chaque vendeur sur l'attestation. Ce qui ajouterais des milliers de cases a celles déjà existantes :):):)

  
Répondre
cosmo2 cosmo2
19/11/2020 10:23:06
2

millo : la dette gigantesque en train de se creuser de jour en jour?


Bah, grâce au méchant covid, on va pouvoir cacher sous le tapis les dettes que des états soit disant '' riches '' se trainaient déjà bien avant le barnum. Notamment en les diluant dans le flot d'argent versé par les BCE. Les gestions calamiteuses des gouvernements successifs desdits pays '' riches '' seront ainsi absoutes.

Rien que des avantages ce barnum !

Message complété le 19/11/2020 10:25:03 par son auteur.


Sinon, je suggère au gvt de nous faire passer directement de jeudi à samedi pour supprimer le Black friday. C'est pas plus con que les solutions qu'ils ont proposées depuis des mois

  
Répondre
MMManson MMManson
19/11/2020 10:03:13
5

"(...) chaque fois qu'il ouvre la bouche c'est pour énoncer une stupidité."

Ce n'est pas seulement le Maire, les autres aussi....

  
Répondre
31gol 31gol
19/11/2020 09:47:35
3

Il faut supprimer cette journée qui rend chèvre les consomateurs

  
Répondre
tirelire19 tirelire19
19/11/2020 09:46:29
1

Les entreprises meurent mais la bourse se porte bien quoiqu' il en coute !

  
Répondre
millo millo
19/11/2020 09:35:29
2

Pas raisonnable..... mais qu'est-ce qui est raisonnable dans cette présidence?

- la politique sanitaire et sa myriade de mensonges et de non dits depuis le début de la pandémie?
- la dette gigantesque en train de se creuser de jour en jour?
- les mensonges à répétition sur l'immigration suivis par un projet de loi scandaleux pour mieux protéger nos futurs décapités?

Pour agir comme le fait ce président, elle doit avoir de grosses dettes a rembourser, mais à qui?

  
Répondre
era era
19/11/2020 09:32:40
3

Ce sinistre de l'économie veut donc interdire aux entreprises qui sont en train de mourir par insuffisance de recettes, d'essayer de s'en sortir grâce à cette opération de promotions !

Et veut aussi interdire aux Français de bénéficier d’achats bon marché !

Et aux salariés des entreprises concernées de conserver leur emploi !

On savait qu'il était nul, c'est prouvé.

  
Répondre
era era
19/11/2020 09:27:48
3

Avec Lemaire, c'est simple : chaque fois qu'il ouvre la bouche c'est pour énoncer une stupidité.
Je lui suggère :
- quand l'hiver est doux : interdire la vente des doudounnes
- quand le pétrole augmente : interdire la vente des voitures et l'utilisation des avions
- dans les banlieues : interdire aux Français honnêtes d'y habiter
- interdire aux Français d'être exigeant vis à vis des fonctionnaires et des politiques.

  
Répondre
kabena kabena
19/11/2020 09:03:09
1

Bruno Lemaire a raison, il faut décaler Thanksgiving !!! Les indiens comprendront. Surtout que leur population a initialement été décimée à cause des virus amenés par les colons...

  
Répondre
kabena kabena
19/11/2020 09:03:09
0


Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux, à Courbevoie, le 10 novembre 2020 (AFP/Archives/ERIC PIERMONT)

Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux a estimé jeudi qu'il n'était "pas raisonnable" de vouloir décaler le "Black Friday" alors que l'opération promotionnelle doit se tenir vendredi prochain, jugeant plutôt que la solution est d'ouvrir tous les commerces dès le 27 novembre.

"Tout est imaginable, mais pas huit jours avant. Il y a des supermarchés qui ont préparé leur catalogue. (...) On parle beaucoup d'Amazon (...) mais il y a plein de commerçants français qui ont préparé leurs promotions", a affirmé le président du Medef sur RTL.

"Et il ne faut pas que ce soit un prétexte pour nous dire, on repousse le +Black Friday+ donc vous n'ouvrez pas le 27, ce qui est peut-être ce qui peut se dessiner derrière", s'est-il inquiété.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a demandé mercredi aux distributeurs de décaler cette opération promotionnelle, Bercy assurant dans la foulée que cette demande ne préjugeait en rien de la décision sur la date de réouverture des commerces.

Pour Geoffroy Roux de Bézieux, "il faut que tout le monde soit ouvert" le 27 novembre. "Je ne peux pas croire qu'à trois jours près, entre le 1er décembre et le 27 novembre, ça ait un effet épidémique", a-t-il avancé.

Les professionnels "attendent une décision de bon sens", a-t-il insisté, ajoutant qu'ils sont prêts à renforcer les règles sanitaires dans leurs commerces. Pour lui, la bonne solution est de durcir les jauges de clients autorisés en même temps dans les magasins.

Outre des extensions d'horaires, mais qui ont "une limite", il a aussi avancé qu'on pouvait réfléchir à ouvrir des dimanches supplémentaires en janvier.

Au-delà de la réouverture des commerces, les entreprises, notamment les restaurants et tous les autres secteurs fermés, attendent "une vision à moyen terme, sur trois-quatre mois, sur une saine cohabitation, un bon équilibre, entre économie et santé".

S'inquiétant d'un pays "à cran", il a jugé important que le gouvernement concerte sur les restrictions qui vont perdurer au-delà du confinement. "Ca ne peut pas tomber verticalement", a-t-il prévenu, reprenant la critique formulée la veille par le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger.

Pour les restaurants, il a par exemple proposé qu'ils puissent rouvrir à condition que les clients qui veulent y aller acceptent de se faire géolocaliser.

© 2020 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202011191431 817875

Investir en Bourse avec Internet