OK
Accueil > Communauté > Forum Transgene

Un vaccin personnalisé contre le cancer! - Page 2

Cours temps réel: 1,97  1,03%



Invectus Invectus
23/05/2021 20:03:45
2

Ce soir sur TF1_20HOO, un reportage sur Transgene « la biotech française » qui va révolutionner le traitement du cancer!

Les premiers patients sont en cours de traitement.

Ce n’est pas comme si vous n’en saviez pas maintenant...


Message complété le 23/05/2021 20:04:42 par son auteur.

Ce n’est pas comme si vous ne le saviez pas, maintenant...

Message complété le 23/05/2021 20:09:42 par son auteur.

On a le temps, « généralisation d’ici....5 ans!!!!

  
Répondre
Invectus Invectus
10/05/2021 08:39:23
0

Cancer : l'autre vaccin que tout le monde attend

  
Répondre
St@rix St@rix
09/05/2021 18:51:04
1

ENQUÊTE

Cancer : l'autre vaccin que tout le monde attend

Un vaccin personnalisé contre le cancer est mis au point par la biotech alsacienne Transgene, filiale de l'Institut Mérieux. Fondé sur la puissance de l'intelligence artificielle et les progrès de la biologie moléculaire, il vient d'entamer ses essais cliniques avec l'Institut Curie et l'IUCT-Oncopole de Toulouse.

Nathalie Silbert

Publié le 6 mai 2021 à 6:50Mis à jour le 6 mai 2021 à 7:36

Imaginez un vaccin contre le cancer adapté à chaque patient, qui augmenterait significativement ses chances de guérison définitive… Pendant que le monde entier a les yeux rivés sur les vaccins anti-Covid, c'est la révolution qui se met discrètement en marche en France, sous la houlette d'une petite biotech alsacienne, Transgene.

En janvier dernier, la start-up installée à Illkirch-Graffenstaden, près de Strasbourg, a annoncé qu'un patient atteint d'un cancer ORL avait reçu une dose d'un vaccin thérapeutique personnalisé créé à partir de ses cellules tumorales (ou antigènes). Une première dans l'Hexagone, réalisée à l'Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT-Oncopole), partenaire de Transgene pour mener les essais cliniques en France avec l'Institut Curie. « Une avancée historique ! » s'enthousiasme le professeur Jean-Pierre Delord, directeur général de l'IUCT-Oncopole.

  
Répondre
Invectus Invectus
06/05/2021 17:39:55
1

CercleFinance.com Actualité publiée le 31/03/21 13:07

Transgene grimpe de plus de 6%, soutenu par Oddo BHF qui relève sa recommandation de 'neutre' à 'surperformance' et son objectif de cours de 1,8 à 4,5 euros, l'entrée en clinique de BT001 et de TG4050 le conduisant à avoir une opinion plus positive sur le dossier.

'Ces derniers mois ont permis de remettre en exergue le pipeline avec les résultats cliniques de TG4001 dans les cancers HPV positifs, et les avancées notables des deux plateformes permettant de générer des virus oncolytiques et vaccins thérapeutiques', souligne-t-il.

  
Répondre
MCFIVE MCFIVE
11/03/2021 15:22:16
1

merci INVECTUS pour l info et ton résumé

+ de details sur.... https://www.businesswire.com/news/home/20210310005695/fr/

..Transgene estime le nombre de personnes diagnostiquées avec un de ces cancers à environ 25 000 nouveaux cas par an (États-Unis, Europe des 27, Royaume-Uni) [3-9]. En dépit des derniers progrès, les patients atteints de ces formes graves et hétérogènes de cancers ont besoin de meilleures options thérapeutiques : la survie globale médiane est inférieure à 11 mois [10-13] et la survie médiane sans progression est d’environ 2 mois [10-13].

Maud Brandely, Directrice Affaires Médicales (CMO), chez Transgene conclut : « Nous sommes parvenus à définir une méthodologie solide pour faire avancer rapidement cette étude randomisée de Phase II. Les résultats de l’étude initiale de Phase Ib/II ont montré le potentiel de la combinaison de TG4001 avec un inhibiteur de point de contrôle immunitaire dans ce contexte de maladie avancée. Nous avons observé des résultats cliniques encourageants avec un taux de réponse atteignant 34,8 % et une survie médiane sans progression de 5,6 mois chez les patients sans métastases hépatiques. La médiane de survie sans progression montre que cette combinaison peut induire un bénéfice soutenu et durable, reposant sur l’induction d’une réponse immunitaire spécifique. Cette étude devrait nous fournir les données nécessaires pour définir le parcours d’enregistrement de TG4001 ».

À propos de l’essai

Cet essai de Phase II (NCT03260023) multicentrique, ouvert et randomisé est conçu pour évaluer l’efficacité de la combinaison d’immunothérapies TG4001 plus avelumab contre avelumab seul chez des patients ayant un cancer anogénital HPV16-positif avancé, récidivant, métastatique, en échec après un maximum d’une ligne de traitement systémique, ou qui ne peuvent pas recevoir une première ligne de chimiothérapie.

Le Professeur Christophe Le Tourneau, MD, PhD, responsable du D3i, un département dédié au développement de médicaments innovants à l’Institut Curie, est l’investigateur principal de l’étude. Cet essai est mené en collaboration avec Merck KGaA, Darmstadt, Allemagne, et Pfizer Inc. (NYSE : PFE) qui mettent à disposition avelumab pour l’essai clinique. Avelumab est co-développé et co-commercialisé par Merck KGaA, Darmstadt, Allemagne, et Pfizer Inc. Transgene reste le promoteur de l’essai.

Les patients recevront TG4001 (5x107 pfu par voie sous-cutanée) chaque semaine pendant 6 semaines, toutes les deux semaines jusqu’à 6 mois, puis toutes les 12 semaines en combinaison avec avelumab ou avelumab seul (800 mg) toutes les 2 semaines (IV), jusqu’à progression de la maladie. L’objectif principal de l’essai est la survie sans progression (PFS) selon les critères RECIST 1.1. Les critères d’évaluation secondaires comprennent le taux de réponse objective (ORR), le taux de contrôle de la maladie (DCR), la survie globale (OS) et d’autres paramètres immunologiques. L’essai pourrait inclure jusqu’à 136 patients lors de l’analyse finale.

Les patients présentant des métastases hépatiques seront suivis dans une cohorte ancillaire et seront randomisés pour recevoir l’un des schémas de traitement ; ces patients ne seront pas inclus lors de l’analyse des critères d’évaluation.

À propos des données présentées aux congrès SITC 2020 et ESMO IO 2020 [1,2]

Les résultats des parties de la Phase Ib/II de l’essai combinant TG4001 et avelumab dans les cancers HPV16-positifs récurrents/métastatiques ont été présentés au SITC 2020 [1] et à l’ESMO IO 2020 [2].

La combinaison de TG4001 et avelumab a montré une activité clinique antitumorale (23,5 % ORR) chez des patients précédemment traités pour des cancers récurrents/métastatiques liés au HPV (incluant des patients atteints de cancers de l’oropharynx et de cancers anogénitaux). La présence de métastases hépatiques a un impact notable sur les résultats cliniques en termes de taux de réponse et de survie sans progression. Chez les patients sans métastases hépatiques, un taux de réponse de 34,8 % et une survie sans progression de 5,6 mois ont été atteints. Le traitement induit une réponse immunitaire des cellules T spécifiques au HPV. Il est associé à l’augmentation des infiltrats lymphocytaires au sein de la tumeur, et à l’augmentation de l’expression de gènes associés à l’activation du système immunitaire.

À propos de TG4001

TG4001 est un candidat vaccin thérapeutique conçu à partir d’un vaccinia virus (MVA) hautement atténué et non réplicatif qui exprime les antigènes E6 et E7 du virus HPV16 (virus du papillome humain de type 16) et un adjuvant, l’interleukine 2 (IL-2). TG4001 a été élaboré pour agir contre le virus HPV selon une double approche : alerter le système immunitaire spécifiquement contre les cellules infectées par le HPV16 présentant les antigènes E6 et E7, qui se situent dans des tumeurs induites par ce papillomavirus et, grâce à l’interleukine 2 (IL-2), stimuler l’activité de clairance virale du système immunitaire. TG4001 a déjà été administré à plus de 300 individus. Ce produit a montré une bonne sécurité, une élimination (clairance) du virus HPV significative et des résultats d’efficacité prometteurs [1, 2, 14, 15]. Son mécanisme d’action et son excellent profil de sécurité font de TG4001 un candidat pertinent pour les combinaisons avec d’autres thérapies contre les tumeurs solides.

À propos des cancers HPV-positifs

Plusieurs types de cancers sont associés au papillomavirus humain (HPV) et sont dits « HPV-positifs ». Ils comprennent notamment les cancers du col de l’utérus [4], du vagin [5], de la vulve [6], de l’anus [7] et du pénis [8], soit environ 25 000 patients au stade métastatique et éligibles à une première ligne de traitement et en rechute après un premier traitement pour une maladie au stade locorégional (États-Unis, Europe des 27, Royaume-Uni) [9].

Les traitements actuels comprennent principalement la radio-chimiothérapie. Toutefois, de meilleures options thérapeutiques sont nécessaires, en particulier pour les stades avancés et métastatiques des cancers HPV-positifs. La combinaison de cette immunothérapie avec d’autres immunothérapies comme les ICIs pourrait devenir une option thérapeutique potentielle prometteuse en réponse à cet important besoin médical [16,17]. Avec les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire, la médiane de survie reste inférieure à 11 mois [10-13], avec une médiane de survie sans progression de l’ordre de 2 à 4 mois [10-13]......



  
Répondre
Invectus Invectus
01/02/2021 12:26:50
0

Ça s'emballe!


Message complété le 01/02/2021 12:26:37 par son auteur.

Pas encore actionnaire

  
Répondre
nenette62 nenette62
26/01/2021 11:11:32
0

rappels sur la progression des travaux de transgene, leur but étant de "créer des traitements innovants pour lutter contre les cancers"


1) travaux sur les vaccins therapeutiques:

- TG4001 -Cancers positifs au HPV (papillomarirus responsable de nombreux cancers) ...............> phase 2
- TG4050 -Cancer de l’ovaire...................................>début de phase 1
-Cancer de la tête et du cou....................>début de phase 1

le TG4050 travaille sur le traitement individualisé du cancer! et transgène ajoute: "Nos immunothérapies sont administrées seules ou combinées avec d’autres traitements (immunothérapie, chimiothérapie, etc.)."


2)travaux sur les virus oncolytiques (Les virus oncolytiques sont capables de tuer les cellules cancéreuses sans affecter les cellules saines.)

- TG6002 -Cancer colorectal – Voie IV....................>dans l'achèvement de la phase 1

-Cancer colorectal – Voie IAH.................>début de phase 1

- BT-001 -Tumeurs solides......................................>début de phase 1

- Développements internes -Tumeurs solides..........>en stade préclinique

- 5 virus oncolytiques -Cibles confidentielles..........>en stade préclinique

transgene travaille également sur la tuberculose.

  
Répondre
cosmo2 cosmo2
25/01/2021 13:25:37
0

Faut garder espoir dans la recherche médicale. En ce moment plus que jamais !

Message complété le 25/01/2021 14:05:46 par son auteur.


Et surtout bien se tenir informé en lisant The Lancet

  
Répondre
Invectus Invectus
25/01/2021 12:56:57
0

La news sur le vaccin personnalisé commence a diffuser...

Comme lu sur une autre file, patience surtout, ce n'est que le début

  
Répondre
nenette62 nenette62
23/01/2021 16:45:56
1

d'après le tableau de bord de transgene;

"" Calendrier financier
10 mars 2021 - Résultats annuels de 2020
27 avril 2021 - Résultats financiers du premier trimestre 2021
26 mai 2021 - Assemblée générale des actionnaires
22 septembre 2021 - Résultats financiers du premier semestre 2021
4 novembre 2021 - Résultats financiers du troisième trimestre 2021 ""

"" Evénements investisseurs
6 janvier 2021 - 10th Annual LifeSci Advisors Corporate Access Event : 6 au 14 janvier 2021 – Évènement virtuel
7 janvier 2021 - Oddo BHF Digital Forum : 7 au 13 janvier 2021 – Évènement virtuel
26 janvier 2021 - Biomed Event : 26 & 27 janvier 2021 – Évènement virtuel ""

"" Structure de l’actionnariat institut mérieux 60% / flottant 40% ""


  
Répondre
fremont fremont
22/01/2021 19:41:16
2

visiblement personne n'y croit

  
Répondre
Invectus Invectus
21/01/2021 14:06:47
2

21/01/2021 à 08:30 Bourse direct :TRANSGENE : premier patient traité en France avec TG4050

Transgene a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, l'immunothérapie individualisée innovante de Transgene, a été administrée à un patient atteint d'un cancer de la tête et du cou.
Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac, qui utilise une technologie d'Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

"Cette approche particulièrement innovante combine le savoir-faire de Transgene en matière d'immunothérapie virale, avec l'expertise reconnue de NEC dans les technologies d'IA et le soutien de plusieurs centres de lutte contre le cancer de renommée internationale", a précisé la biotech.

  
Répondre
Invectus Invectus
21/01/2021 13:38:01
1

Toulouse : un patient reçoit un vaccin individualisé pour traiter son cancer, une première en Europe

Il y 20 minutes sur twitter!

https://twitter.com/TransgeneSA/status/1352225791283761152

Toulouse : un patient reçoit un vaccin individualisé pour traiter son cancer, une première en Europe!

https://www.ladepeche.fr/2021/01/21/toulouse-un-patient-recoit-un-vaccin-individualise-pour-traiter-son-cancer-une-premiere-en-europe-9324624.php

( Publié le 21/01/2021 à 09:41 , mis à jour à 11:07 )

  
Répondre

Forum de discussion Transgene

202105232003 833562

Investir en Bourse avec Internet

Ma liste