OK
Accueil > Communauté > Forum Renault

Pays-Bas: Carlos Ghosn condamné à rembourser 5 millions d'euros à Niss

Cours temps réel: 31,15  0,63%



ZeuspanCrace13 ZeuspanCrace13
21/05/2021 08:49:33
0
Deux hypothèses étaient possibles avant que la justice n'acte comme on dit dans le jargon juridique. Il me semble que des avocats ont surtout profité de l'occasion. Même en n'ayant pas les éléments pour faire une évaluation statistique des chances de gagner, dans le nouveau monde, celui d'aprés l'interception de monsieur Carlos G. sur un parking d'aéroport japonais, tout est orienté différemment. La soi-disant lutte contre la pollution par des imprécateurs politiques croyant hypnotiser des masses d'électeurs, etc... c'est un monde encore plus artificiel que la veille. Alors il vaut mieux des sécurités ou des couvertures multiples dans tout ce qu'on fait: style "ceinture et bretelles".
  
Répondre
BAWA50 BAWA50
20/05/2021 17:34:29
0
par rapport aux 500 millions qu'il a détourné c'est ridicule, de toute façon en tant que Libanais il ne doit rien à un jugement français, ça fait partie des accords franco libanais depuis des lustres
  
Répondre
SPhilippe SPhilippe
20/05/2021 17:17:07
0
pfff! déni de justice ! l'alliance l'a fait travailler, donc il y a contrat de fait. Ne pas le reconnaître est contraire à tous les usages des prud’hommes. D'un autre coté, espérer quelque chose d'un procès dans sa situation était vraiment optimiste...
  
Répondre
SPhilippe SPhilippe
20/05/2021 17:16:47
0

L'ancien dirigeant de Renault-Nissan Carlos Ghosn le 8 janvier 2020 à Beyrouth (AFP/Archives/-)

L'ancien dirigeant automobile Carlos Ghosn, accusé de fraude, va devoir rembourser près de cinq millions d'euros de rémunérations à l'alliance Nissan-Mitsubishi, a statué jeudi la justice néerlandaise.

Carlos Ghosn avait intenté une action en justice contre l'entreprise, contrôlée par une société holding néerlandaise, pour contester ce qu'il qualifie de licenciement illégal. Il réclamait 15 millions d'euros de compensation.

Mais le tribunal d'Amsterdam a déclaré qu'aucun contrat ne liait l'entreprise au magnat déchu de l'automobile et que ce dernier n'avait pas droit aux sommes perçues.

"Il manquait la permission nécessaire du conseil d'administration", a déclaré le tribunal dans un communiqué.

Le tribunal a précisé que le contrat précédent, qui avait débuté en juillet 2012, avait expiré en avril 2018 et que Ghosn devait désormais rembourser les salaires qu'il avait touchés entre avril et novembre 2018, soit près de cinq millions d'euros.

Le Libano-franco-brésilien avait été arrêté en novembre 2018 au Japon et s'était retrouvé poursuivi pour quatre chefs d'accusation: deux pour des revenus différés non déclarés aux autorités boursières par Nissan, et deux autres pour abus de confiance aggravé.

M. Ghosn a toujours clamé son innocence et dénoncé un complot fomenté par certains hauts cadres du constructeur automobile japonais pour le faire tomber.

Après plusieurs mois de détention au Japon, il avait été libéré sous caution, puis avait fui le pays dans des conditions qui avaient fait grand bruit. Il est soupçonné d'avoir échappé aux contrôles à l'aéroport international du Kansai, à Osaka (ouest du Japon), en se dissimulant dans un volumineux caisson pour matériel audio, avant de s'envoler à bord d'un jet privé.

M. Ghosn reste hors d'atteinte de la justice nippone, le Liban, dont il possède la nationalité, n'ayant pas d'accord d'extradition avec le Japon.

© 2021 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Renault

202105210849 861285
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.