OK
Accueil > Communauté > Forum Ab Science

Ce serait une issue catastrophique...

Cours temps réel: 11,89  -0,34%



BARONTI BARONTI
08/06/2021 15:23:52
0

Benurin tu as lu avant de poster.....??

Message complété le 08/06/2021 15:25:19 par son auteur.

AB Science, qui indique que ces résultats ont été partagés avec toutes les autorités nationales compétentes, et précise que l'ANSM (l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, NDLR) a demandé des analyses et des données supplémentaires afin de finaliser ses propres investigations, 

  
Répondre
JP426667 JP426667
08/06/2021 15:04:33
1

AB SCIENCE : APRÈS LA SUSPENSION DE SES ESSAIS CLINIQUES, AB SCIENCE SE VEUT RASSURANT POUR LA SUITE

Aujourd'hui à 11:28

AB Science fournit des explications sur la suspension de ses recrutements

(BFM Bourse) - Une semaine après la décision prise par AB Science de suspendre volontairement et temporairement le recrutement dans les études en cours sur sa molécule phare après identification d'un risque potentiel d'accident cardiaque, la biotech explique que sa méta-analyse n'a pas confirmé le signal de risques accrus de cardiopathies. La cotation du titre reprendra ce mercredi.

Plus de peur que de mal pour AB Science? Réponse demain avec la reprise de cotation sur le titre suspendu depuis le 31 mai à la demande de la biotech spécialisée dans la régulation du système immunitaire, notamment via le masitinib, une molécule qui a déjà généré des résultats positifs en phase 2b/3 (phases intermédiaire et finale des essais cliniques) dans un large panel d'indications (la sclérose latérale amyotrophique, l'asthme sévère, les formes progressives de scléroses en plaque, le cancer du pancréas ou encore la maladie d’Alzheimer et le cancer de la prostate métastatique hormono-résistant).

À LIRE AUSSI

Créez et gérez votre portefeuille virtuel

AB SCIENCE : Une suspension d'essai clinique et beaucoup de questions sur AB Science

La découverte d'un "risque potentiel" pour la santé (d'événements cardiovasculaires dans ce cas) identifiée par la biotech lors d'essais sur sa molécule phare -la contraignant à suspendre l'inclusion de nouveaux patients dans ses études- apparaissait donc catastrophique, alors que l'autre molécule développée par AB Science (AB8939) en est à un stade bien moins avancé.

Les explications fournies par AB Science ce mardi pourraient néanmoins être de nature à rassurer quelque peu les investisseurs. La méta-analyse menée par l'entreprise sur toutes les données disponibles à partir des données des études contrôlées et dont l’aveugle avait été levé n'a en effet "pas confirmé le signal de risques accrus d'IHD" (cardiopathie ischémique, NDLR). AB Science, qui indique que ces résultats ont été partagés avec toutes les autorités nationales compétentes, et précise que l'ANSM (l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, NDLR) a demandé des analyses et des données supplémentaires afin de finaliser ses propres investigations, estime avoir "pris la bonne décision" en suspendant volontairement et temporairement le recrutement dans les études en cours.

Des investigations de l'ANSM encore en cours

"Après la levée d’aveugle des études de phase 2B/3 avec le masitinib, nous avons effectué plusieurs analyses de safety dans un effort continu pour détecter des signaux. Dans l'une des analyses exploratoires, regroupant un sous-ensemble d'études et un sous-ensemble de patients, nous avons observé un déséquilibre des événements de cardiopathie ischémique (IHD) entre le masitinib et le bras témoin, ce qui pourrait être interprété comme un signal de risques accrus d'IHD".

"Un signal est essentiellement une hypothèse de risque sur un médicament avec des données et des arguments qui la soutiennent, dérivés de données provenant d'une ou plusieurs des nombreuses sources possibles [mais] la preuve dans un signal n'est pas définitive. Il est, au sens technique, incertain" explique la société.

Pour AB Science, la prochaine étape est désormais de fournir à l’ANSM les données et analyses demandées, afin que l'autorité sanitaire effectue sa propre analyse sur les données brutes. "Une évaluation est réalisée étude par étude, ce qui signifie que différentes mesures d'atténuation des risques peuvent être adoptées en fonction de l'ampleur du risque" décelé par les autorités, précise la biotech.

Dans l'attente de la finalisation de ces investigations, les patients déjà sous traitement au moment de la suspension des recrutements peuvent rester dans l'étude sur décision de l'investigateur, à condition que le rapport bénéfice/risque individuel positif soit documenté. "Par souci de prudence" néanmoins, AB Science se refuse à communiquer un calendrier quant à la durée des analyses de l'ANSM mais tente de rassurer en rappelant que "les données d'efficacité et de tolérance des études terminées et les résultats de ces études restent inchangés".

  
Répondre
BARONTI BARONTI
04/06/2021 13:40:26
1

Le plus terrible tirelire c est que ceux que tu nommes sur l autre forum étaient deja présent quand le titre etait a 23 euros et postaient que le cours direction Houston sous d autres pseudos a l époque...

exemple jp62ch = jdarry

Corsico = M76

etc etc

on peut ce poser des questions...??


  
Répondre
gars d1 gars d1
04/06/2021 09:54:55
1

on joue la montre et on attend que les ordres de ventes tombent manifestement.

Pitoyable et affligeant...

: (

3,50 : ça sera bien payé.


Il sera intéressant de savoir depuis combien de temps on savait ??? Histoire de savoir qui a vendu ...


  
Répondre
tirelire19 tirelire19
04/06/2021 09:53:11
2

Vous exigez la reprise de cotation d' ab science , sur le site de Bou ......a , sur leur forum , les acheteurs ne veulent pas en entendre parler , leur demande est que la reprise intervienne le plus tard possible , voire des mois afin que les effets secondaires de Cardiopathie soient effacés permettant au cours de rester au cours actuel .

  
Répondre
alain_spam alain_spam
04/06/2021 09:48:31
0

et sinon c'est quand la cotation qu'on rigole ?

  
Répondre
tradingi tradingi
03/06/2021 07:12:45
0

Oui ca devrait ouvrir vers 3,60 mais de toutes facons va pas trop falloir trainer ici car

le titre ne vaut strictement plus rien entre mensonges/delits d'inities et valorisation dingue sur du vide, des prets et des dettes. Ca va finir au tribunal avec suspension et annulation. C'est evident, comme tant d'autres depuis quinze ans dans ce secteur a gogos ou tres rares sont les vraies belles boites.

  
Répondre
Twarog Twarog
02/06/2021 19:05:04
0

Un délit d'initié !!! Rien à faire !!!

  
Répondre
tirelire19 tirelire19
02/06/2021 17:39:07
1

Dans le jeu boursier il y a 527 joueurs en position achat et seulement 33 vendeurs

Quand la cotation va reprendre , çà va saigner du côté des 527 , bouleversement prévu au classement général surtout que l' ouverture théorique du cours est actuellement à 3.50 euros comme l' indique le document en dessous

Soit près de 69 % sur le dernier cours à 11.18 euros , dans le mille le gagnant du jeu de Juin sera parmi les 33 vendeurs

Vous avez mimiduplan 1ére du jeu en Mai qui a investi 40 775 euros sur ab science , à 11.08 dernier , la perte s' élevait déjà à 11 058 euros alors à 3.50 euros , de sa 146 éme place actuelle , à combien va t' on la retrouver ?

Cà va être croustillant ce jeu en juin , pour certains , bonjour la pilule à avaler

  
Répondre
Vikx Vikx
02/06/2021 17:16:44
1

Mon broker refuse mon ordre a 1,50€ :@

  
Répondre
tirelire19 tirelire19
02/06/2021 17:13:17
0

Issue catastrophique dans la réalité mais quel bouleversement attendu au classement général du jeu boursier quand la cotation reprendra, le classement se jouera sur ab science !


  
Répondre
Vikx Vikx
02/06/2021 16:54:26
0

C'est légal ça de suspendre une valeur une journée voire quelques jours sous prétexte que ça dump ?

  
Répondre
cosmo2 cosmo2
02/06/2021 11:39:26
0

Déjà une de trop ?

  
Répondre
Vikx Vikx
02/06/2021 09:58:24
0

Ça sent le saut à l'élastique, avec l'élastique qui lâche et sans trampoline en dessous.

C'est exactement pour ça que j'ai jamais plus d'une biotech en portif...

  
Répondre
alain_spam alain_spam
02/06/2021 09:14:02
0

ca va saigner.... hémorragie et arrêt cardiaque simultané = fin

j'en ai encore 2 dans mon portif des comme ca ou je suis seulement à -99.99%, mais j les garde, en souvenir.

  
Répondre
Vikx Vikx
02/06/2021 08:39:39
1

Darkness le carnet d'ordre de Ab Science...

https://live.euronext.com/en/product/equities/FR0010557264-XPAR

  
Répondre
Twarog Twarog
02/06/2021 08:06:33
2

(BFM Bourse) - L'action AB Science demeure incotable mardi en début de séance face à l'afflux d'ordres vendeurs, la biotech venant d'annoncer avoir identifié un risque potentiel d'accident cardiaque lors des essais sur sa molécule phare masitinib. Les études en cours sont arrêtées, le temps d'investiguer.

C'est le risque le plus redouté lors du développement d'un nouveau médicament: la découverte d'un risque potentiel pour la santé, obligeant quoi qu'il en soit d'arrêter les études en cours le temps d'analyser les données plus en profondeur. Avec au bout du compte dans le meilleur des cas un retard plus ou moins important, si les doutes sont levés. Et dans le pire, l'arrêt pur et simple du développement. Dans le cas d'AB Science et son masitinib, ce serait une issue catastrophique, puisque la seule autre molécule du portefeuille, AB8939, est à un stade encore très précoce.

Dans ce cadre, les investisseurs tentent de fermer leurs positions sur AB Science mais avec plus de 465.000 titres vendus "au marché" sans contrepartie à l'achat suffisante, le titre est incapable de coter alors que la société a fait savoir qu'elle avait décidé "d’arrêter les inclusions de nouveaux patients ainsi que l’initiation du traitement dans ses études cliniques au niveau mondial avec le masitinib", un traitement visant à réguler le système immunitaire dans un panel d'indications très large, alors qu'un risque de cardiopathie ischémique vient d'être détecté.


Cette décision fait suite à des discussions avec les autorités réglementaires tant en France (ANSM) qu'à l'étranger. Cela concerne concrètement la phase 3 dans la mastocytose (AB15003), la phase 3 dans la sclérose latérale amyotrophique (AB19001) et la phase 2 dans le Covid (AB20001). La biotech a donc déposé, ou va déposer sans délai, une demande "d’arrêt temporaire d’étude" dans tous les pays concernés par ces études.


Beaucoup d'actions vendues avant l'annonce


AB Science explique avoir détecté, lors d’une analyse rétrospective des études contrôlées et avec levée d’aveugle du masitinib, un potentiel risque de cardiopathie ischémique - des troubles cardiaques pouvant s'installer insidieusement pendant des années et aller jusqu'à l'infarctus.


"La sécurité des patients est notre priorité. AB Science est engagé à poursuivre le développement du masitinib dans les indications initiées, en garantissant la sécurité des patients. AB Science travaille en complète collaboration avec les autorités réglementaires dans le but de reprendre les inclusions dans ces études", a mentionné la société dans un communiqué.


Mais l'annonce se double d'une interrogation supplémentaire. La semaine dernière, alors que cette nouvelle potentiellement catastrophique n'était pas survenue, le cours d'AB Science a déjà violemment décroché. L'action a perdu 16,43% jeudi et 9,91% vendredi, avec respectivement 517.096 puis 611.966 actions échangées. Soit les plus importants volumes d'échanges de l'année après ceux du 25 janvier, séance où le titre avait bénéficié d'un fort intérêt à l'annonce de résultats précliniques sur l'effet antiviral de sa molécule en tant que potentiel traitement du Covid.



  
Répondre

Forum de discussion Ab Science

202106081523 863484
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.