OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Bruno Le Maire devant les patrons: "Le quoi qu'il en coûte, c'est fini

Cours temps réel: 6 750,79  -0,66%



zekat55 zekat55
26/08/2021 09:23:59
0
Je suis chef d’entreprise j’ai bénéficié dans les moments difficiles des aides de l’État PGE et compagnie le gouvernement a été vraiment. À la hauteur dans cette crise mais maintenant il faut arrêter cela me semble normal mais je ne comprends pas ces commentaire Nous sommes sur un site boursier
  
Répondre
millo millo
26/08/2021 08:44:30
0
B.Lemaire n'est que le tambour de Macron et lorsque ce dernier ne sait plus se dépêtrer de ses erreurs telles que le Quoi qu'il en coûte, il se sert de son fusible... mais ce comportement veule et lâche a une consonance bien plus grave pour notre pays: Les dettes du pays aux quelles il faut ajouter les engagements hors bilan, sont une bombe impossible a cacher .Mais les mensonges et détournements financiers au profit de ses oligarques préférés comme par exemple les monstrueuse sommes capitalisées par LVMH et tout de suite réinjectées dans le monstrueux gouffre de rénovation de la Samaritaine , ce qui permet de faire rentrer des charges en face de ses recettes magiques en neutralisant l'imposition!!!!! mais au fait de procédé ne rappelle t'il pas un certain comportement mafieux? Malgré tout cela je suis pret a parier que les électeurs seront à nouveau amnésiques et abrutis par le tam tam médiatique.....aux mains de qui au fait..... mais du gendre de Mr Arnault bien sur. Le linge sale se lave encore en famille.. Ah.. les traditions.....
  
Répondre
j.tavern j.tavern
25/08/2021 18:56:37
1
Bruno Le Maire devant les patrons: "Le quoi qu'il en coûte, c'est fini". Hélas Mr Le Maire semble se tromper. La France de Mr Macron en Mars 2020 a choisi sur les conseils de blouses blanches (des ambitieux politiques pro chinois) d'enfermer chez eux les français avec le slogan médical : "restez chez vous". Certains pays pragmatiques ou pas assez riches n'ont pas confiné par des contraintes absurdes leurs habitants. Conclusion Mr Macron et son gvt laissent et laisseront des dettes supplémentaires de plusieurs centaines de Mds d'E à la France. Donc pour les jeunes en particulier (votez) et les salariés eh ben il va falloir rembourser tout ou partie du fameux coup de poker menteur du quoi qu'il en coûte. C'est une réalité à présent et longtemps pour le futur de notre pays (bulle financière gigantesque).
  
Répondre
j.tavern j.tavern
25/08/2021 18:55:58
0

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire à la Rencontre des entrepreneurs de France (la REF) du Medef à Paris, le 25 août 2021 (AFP/Eric PIERMONT)

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a affirmé mercredi que le gouvernement allait cesser de soutenir l'ensemble des secteurs économiques, à l'occasion de la Rencontre des entrepreneurs de France du Medef.

Durant la crise sanitaire, "nous n'avons pas compté l'argent public parce que c'était responsable de le faire. Mais maintenant que l'économie française redémarre, que nous avons des perspectives de croissance à 6%, le quoi qu'il en coûte c'est fini", a déclaré M. Le Maire.

"Nous sommes passés au sur mesure, nous continuerons à soutenir ceux qui en ont besoin", a-t-il ajouté devant les patrons réunis à l'hippodrome parisien de Longchamp.

"Je leur donne rendez-vous lundi prochain, 30 août: le monde de la culture, des restaurateurs, les hôtels, les bars, le monde du tourisme, les voyagistes", a encore dit Bruno Le Maire à propos de cette réunion à Bercy qui doit décider du maintien de certaines aides aux entreprises liées à la crise sanitaire au-delà du 31 août.

"Nous regarderons ceux qui ont perdu du chiffre d'affaires pendant cette crise sanitaire, pendant ce mois de pass sanitaire et nous aiderons ceux qui ont perdu l'argent à cause des réglementations sanitaires", a promis le ministre.

"Mais pour le reste, que l'économie soit libre, qu'elle crée des emplois et de la richesse sans le soutien de l'Etat !", a lancé Bruno Le Maire en écho au président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux qui a déclaré que "nous ne sommes pas des entrepreneurs pour vivre des aides de l'Etat", demandant lui aussi d"arrêter le quoi qu'il en coûte".

"Il est temps que l'Etat revienne à sa juste place", a ajouté M. Roux de Bézieux.

© 2021 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202108260923 875961
ebook immo