OK
Accueil > Communauté > Forum McPhy Energy

McPhy: pertes accrues au premier semestre, le titre baisse

Cours temps réel: 14,06  3,69%



Almas Almas
29/09/2022 17:52:00
0

En passant, Portzamparc relève sa recommandation à "acheter" contre "conserver" et abaisse son objectif de cours à 11,4 euros contre 15,30 euros.

https://www.abcbourse.com/marches/mcphy-energy-portzamparc-releve-son-conseil-a-acheter-_576691

  
Répondre
Almas Almas
29/09/2022 11:33:25
0

JMPBW : "Faudrait peut-être ne pas faire uniquement des commentaires pour se morfondre sur la baisse de McPhy, et se réjouir un peu lorsque elle remonte."


D'autant que ce n'est pas anodin, même si on vient de souffler avant l'apéro, McPhy a repris jusqu'à plus de 2 euros en 4 séances.

  
Répondre
Almas Almas
29/09/2022 10:25:56
0

(AOF) - McPhy Energy annonce un coup d’accélérateur de l’État français pour soutenir la filière hydrogène : 114 millions d’euros d’aide publique pour son projet de Gigafactory. La France veut devenir le leader de l’hydrogène décarboné à l’horizon 2030. " La production à l’échelle industrielle d’électrolyseurs alcalins de nouvelle génération est indispensable pour atteindre cet objectif " souligne le spécialiste des équipements de production et distribution d’hydrogène bas-carbone (électrolyseurs et stations de recharge).

Avec ce projet, McPhy poursuit 3 objectifs, dont l'innovation, à travers le développement d'électrolyseurs alcalins de nouvelle génération, à la fois par la taille, les composants et l'intégration au sein de plateformes.

McPhy vise également l'industrialisation de la production à grande échelle afin de répondre aux besoins du marché européen notamment, pour contribuer à la décarbonation de l'industrie, de la mobilité et de l'énergie.

La société souhaite enfin collaborer avec de nombreux partenaires de l'écosystème Hydrogène en Europe et disséminer de la connaissance avec les parties prenantes académiques, industrielles et de recherche.

La décision finale d'investissement pour ce projet de Gigafactory sera prise prochainement par McPhy, après la contractualisation des termes de la mise à disposition de l'aide publique avec Bpifrance.

  
Répondre
JMPBW JMPBW
29/09/2022 08:48:40
0

Faudrait peut-être ne pas faire uniquement des commentaires pour se morfondre sur la baisse de McPhy, et se réjouir un peu lorsque elle remonte.

Compte-tenu de l'enjeu représenté par l'hydrogène vert, de l'expertise et des partenariats dont dispose cette entreprise, sa rentabilité à court terme devrait être considérée comme anecdotique.

Les PP disposent là d'une valeur sur laquelle ils pourraient investir, pour l'avenir de leur pays et leurs intérêts.

Laisser végéter McPhy se terminera par un rachat à bon compte d'un géant de l'énergie.


  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
27/09/2022 21:52:00
0

@petitpoin,

Le cours dans le contexte économique actuel, pourrait encore végéter voire descendre vers 6€, car les prises de commandes restent faibles en 2022 et le déficit est très important depuis 2021. Dans tout les cas il faut être prêt à jouer le dossier sur du long terme. Mon simple avis.

Pout vous faire un avis, extrait de l’article du 22/12/21

McPhy annonce avoir été sélectionné comme fournisseur privilégié pour équiper, à Sines au Portugal, le projet GreenH2Atlantic d'une plateforme d'électrolyse de 100 MW, pour une production d'hydrogène renouvelable destinée à alimenter de multiples usages.

Berenberg a maintenu mercredi sa recommandation 'conserver' sur McPhy Energy, tout en saluant la 'grosse commande' décrochée par le spécialiste de l'hydrogène au Portugal.

Dans une note, l'intermédiaire financier dit toutefois s'attendre à un impact 'limité' au niveau des prévisions de résultats du fabricant d'équipements de production d'hydrogène, qui devrait surtout bénéficier de ce contrat lors de l'exercice 2024.

D'après Berenberg, il s'agit toutefois d'un développement 'positif' puisque la commande représente de loin le contrat le plus important conclu par McPhy à ce jour.

Le courtier allemand rappelle que cette signature s'inscrit dans le sillage d'une dynamique commerciale favorable, qui avait vu le groupe remporter plusieurs contrats, notamment avec Hype en Europe et avec un site industriel basé en Guyane.

S'il maintient son avis 'conserver' sur le titre, ainsi que son objectif de 26 euros, Berenberg reconnaît que McPhy commence à lever les inquiétudes qu'il pouvait exprimer vis-à-vis du dossier, à savoir un rythme de prises de commandes jugé insuffisant.

  
Répondre
Mister+ Mister+
20/09/2022 18:23:57
0

Bonjour,

Ou nous en sommes dans cette baisse au enfer sur mcPhy.

N'a-t-on pas touché un plancher à 8,20e ?

Quand pensez-vous ?

  
Répondre
Ptitpoin(g)ts Ptitpoin(g)ts
25/07/2022 20:25:56
1

Tout à fait d'accord avec toi, ancienne actionnaire, McPhy une valeur à se faire plumer. J'ai connu la valeur à plus de 30 euros.

Avec quelques allées retours croyant fermement à un succès imminent de l'hydrogène, je me suis faite avoir, et ai perdu de l'argent en fin de compte. La valeur n'a pas cessé de chuter avec de multiples AK.

Il y a quelques mois, McPhy faisait partie de bulles spéculatives dans le secteur green à en faire de belles PV mais la réalité l'a vite rattrapé. Consolidation + ETE = valeur plombée.

Et il faudra m'expliquer où il y a les 15% de hausse ??!!!



  
Répondre
JMPBW JMPBW
18/07/2022 16:12:43
2

@BerMer

Question de perspectives.

Pourquoi Amazon a pu continuer sa trajectoire malgré un déficit chronique?

Le discours sur la transition énergétique c'est aujourd'hui haro sur les énergies fossiles et tout sur les électricité alors que cela est matériellement impossible.

Le secteur aéronautique a été le premier à prendre un autre virage. Des essais avec des réacteurs alimentés avec des carburants verts ont été immédiatement effectués. Pour les avions électriques on verra dans trente ans.

Arcelor Mittal avant la crise ukrainienne avait prévu de remplacer le charbon par de l'hydrogène pour produire de l'acier.

Que vont faire à votre avis les distributeurs de gaz, qui ont les stockages et toute l'infrastructure de transport et de distribution nécessaire.

Réduire progressivement la part de gaz "fossile" et augmenter la part de gaz vert.

D'où viendra ce gaz.

De la méthanisation et de la transformation de CO2 en méthane, nécessitant de l'hydrogène. Cerise sur le gateau une petite proportion d'hydrogène pourra être intégrée au gaz de ville.

La capacité des distributeurs de gaz à maintenir leur offre permettra au réseaux électriques de se renforcer et à la production d'électricité verte d'augmenter.

Tout cela repose donc sur la capacité de disposer d'hydrogène vert en quantité et à un prix compétitif.

Pour le produire et l'utiliser ensuite il faut de l'électricité verte, des électrolyseurs, et des moyens de stockage performants.

Nous arrivons donc tout naturellement à McPhy qui compte tenu de ses partenariats (avec le CEA par exemple) a de bonne perspectives dans la production et le stockage d'hydrogène.

Mais le chemin sera encore long et tout dépendra des cours de l’électricité et du gaz.

  
Répondre
BerMer BerMer
18/07/2022 15:58:33
1

Bonjour,

@angeloysse

Je ne vois rien du tout dans votre commentaire qui apporte un éclairage quelconque, dans un sens ou dans un autre, sur les trois données comptables incontestables que j'ai citées.

Ceux qui ont investi dans McPhy Energy depuis deux ou trois séances ont certes réalisé une plus value LATENTE de 19 ou 20% ... mais elle n'est que LATENTE à moins qu'ils ne l'aient déjà convertie en espèces sonnantes et trébuchantes, se privant ainsi de l'éventuelle poursuite de la poussée du titre.

Et j'aurais pu, dans mon premier message rappeler que le titre était à plus de 40 euros il y a dix-huit mois ...

Tout ceci dit, je n'ai rien contre McPhy Energy qui a bénéficié du formidable engouement qu'ont connu les valeurs de l'hydrogène et qui est aujourd'hui quelque peu retombé devant les enjeux physique, technique, commercial et financier auxquels la filière doit faire face ... avant de connaître le succès pérenne que je lui souhaite.

Cordialement

  
Répondre
angeloysse angeloysse
18/07/2022 15:17:16
0

BerMer

tu devrais d'abord te réjouir et dire bravo a ceux qui ont investis et qui sont réconpensés ce jour avec plus de 15% de hausse au lieu de venir craché ta haine et ton dégout parce que toi tu n'a pas pris le risque d'investir .

ce qui sortirons ce jour , demain ou jamais car peut être encore un peu de potentiel a la hausse savent ce qui font et n'ont pas besoin d'un serpent !!!

je ne suis pas actionnaire .

  
Répondre
BerMer BerMer
18/07/2022 14:50:15
1

Bonjour,

419 millions d'euros de capitalisation boursière pour 13 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel et 23 millions d'euros de PERTES en 2021 !
C'est du funambulisme très casse-gueule !

  
Répondre
LeFourbe LeFourbe
20/01/2022 11:47:30
0

Eh bah voilà :)

  
Répondre
LeFourbe LeFourbe
19/01/2022 16:37:16
0

Soit retour sur 15.08, soit un rebond sur le SOH moyen terme dans la zone 17.6-17.9...

*actionnaire (triste)

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
19/01/2022 16:13:06
0

La 1ère étape pour tester son futur matériel...

* creuser un trou (bien profond)

pour trouver de l'eau.


  
Répondre
MAXIMILIAN MAXIMILIAN
22/12/2021 11:33:31
0
Suite aux résultats du 28 juillet 2021 je pense qu'il vaut mieux rester prudent. J'ai été voir le consensus...Qui ne m'a pas inspiré confiance. Malheureusement les bénéfices n'arriveront pas avant plusieurs années. Ce n'est que mon avis. Pour l'Amf pas actionnaire.
  
Répondre
MAXIMILIAN MAXIMILIAN
22/12/2021 11:33:14
0

(CercleFinance.com) - McPhy a annoncé hier soir des pertes accrues au titre de son premier semestre, une baisse du chiffre d'affaires étant venue s'ajouter à la progression de ses dépenses opérationnelles.

Le spécialiste des équipements de production et distribution d'hydrogène zéro-carbone a fait état d'une perte nette doublée à 8,6 millions d'euros, contre 4,3 millions d'euros au premier semestre 2020.

Son chiffre d'affaires a lui reculé pour s'établir à 5,2 millions d'euros contre 5,4 millions d'euros un an plus tôt.

Dans son communiqué, le fabricant d'électrolyseurs et de stations de recharge fait état d'opportunités technologiques et commerciales 'solides', mais évoque aussi une activité 'ralentie' du fait de délais dans la prise de décision de certains projets.

Conséquence, son titre chutait de plus de 6% mercredi à la Bourse de Paris, ce qui portait à plus de 56% ses pertes depuis le début de l'année.

La pépite française de l'hydrogène a néanmoins vu son cours de Bourse se multiplier par 15 au cours des trois dernières années.

Copyright © 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

  
Répondre

Forum de discussion McPhy Energy

202209291752 896648

Investir en Bourse avec Internet