OK
Accueil > Communauté > Forum GTT

GTT: recul de près d'un tiers du résultat net annuel

Cours temps réel: 116,50  -0,43%



philiberts philiberts
13/07/2022 16:59:50
0

sur un support

  
Répondre
philiberts philiberts
05/04/2022 04:51:13
0

Gtt au plus haut

Comment les pays baltes se passent-ils du gaz russe ?

03 AVR 2022

Mise à jour 03.04.2022 à 20:07 par

Alicia Mihami

AFP

L'Estonie, la Lettonie et la Lituanie n'importent plus de gaz de Russie depuis le 1er avril. Un signal politique fort envoyé à l'Union européenne, qui rechigne à mettre en place un embargo sur le gaz russe. Mais comment les pays baltes ont-ils réussi le pari de l'indépendance énergétique face à Moscou ?

https://information.tv5monde.com/info/comment-les-pays-baltes-se-passent-ils-du-gaz-russe-451440

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
30/03/2022 15:17:31
0

Le réseau Gazier en France et les terminaux méthaniers



Sécurité d’approvisionnement en gaz

Ministère de la Transition Ecologique | Le Jeudi 22 février 2018

https://www.ecologie.gouv.fr/securite-dapprovisionnement-en-gaz

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
30/03/2022 14:28:41
0

Vu ce qu'il tombe comme news mauvaises concernant l'approvisionnement en gaz par voie terrestre, les commandes devraient continuer à affluer pour GTT et le parc de redevances de licences va continuer de croître.

La semaine dernière, Poutine en représailles aux sanctions a demandé expressément que l'on règle les factures à la russie en roubles notamment pour le Gaz. L'Europe a dit "Niet", Poutine a coupé hier le gazoduc Yamal-Europe.

Selon Reuters, Le Kremlin étude la publication d'une liste complémentaire de produits et MP à payer en roubles.


L'Allemagne a cessé de recevoir du gaz par le gazoduc Yamal-Europe

L'Allemagne a cessé de recevoir du gaz par l'un des trois principaux gazoducs.


Ren.tv | 30 mars 2022, 01:20 (REUTERS/Dado Ruvic)

Le débit physique de gaz dans le gazoduc Yamal-Europe au point de Mallow en Allemagne est tombé à zéro mardi après-midi. Les données pertinentes ont été obtenues par l'opérateur Cascade.

Le gazoduc Yamal-Europe passe par le Belarus. Reuters note que l'approvisionnement en gaz par les deux autres routes, Urengoy-Pomary-Uzhgorod et Nord Stream, était stable.

Les données de l'agence montrent que le flux de gaz dans l'un des trois gazoducs clés pour l'Europe a été complètement arrêté. En outre, le gazoduc a commencé à fonctionner "en sens inverse", transférant de l'énergie de l'Allemagne vers la Pologne.

Il convient de noter que la Russie élaborera d'ici jeudi des mesures pratiques pour faire en sorte que les entreprises étrangères des pays inamicaux paient le gaz russe en roubles. Cela pourrait entraîner des perturbations dans l'approvisionnement en gaz de l'Europe, l'Occident ayant jusqu'à présent refusé catégoriquement de payer en monnaie russe.

Mardi soir, le président français Emmanuel Macron a déclaré lors d'une conversation téléphonique avec son homologue russe Vladimir Poutine qu'il était impossible de payer le gaz russe en roubles.

Auparavant, le président russe Vladimir Poutine avait donné des instructions pour convertir les paiements des exportations de gaz en roubles d'ici le 31 mars.



Carte des autoroutes du GAZ en Europe

  
Répondre
philiberts philiberts
30/03/2022 07:01:55
0

Surchauffe graphiquement non

encore une nouvelle commande hier

et cela a peut être échappé a certains

Elogen va investir 50 millions d’euros à Vendôme

https://www.lanouvellerepublique.fr/vendome/elogen-va-investir-50-millions-d-euros-a-vendome

  
Répondre
philiberts philiberts
23/03/2022 08:24:31
0

Les 101 devrait être qu' une formalité ces prochains jours.

  
Répondre
philiberts philiberts
18/03/2022 17:40:45
0

En gros 400 000 à la clôture

18/03/2022 17:34 91.55 91.55 91.55 91.55 411373

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
11/03/2022 10:06:23
1

Gaz: cinq choses à savoir sur le GNL, sur lequel compte l'Europe

AFP | Actualité publiée le 11/03/22 09:55


L'Europe compte sur le gaz naturel liquéfié (GNL) pour réduire sa dépendance à la Russie. Tour d'horizon sur ce produit qui a l'avantage de pouvoir se transporter par bateau d'un point du globe à l'autre, mais qui ne fera pas de "miracles".


- 600 fois moins de place -

Pour le liquéfier, le gaz naturel est refroidi après son extraction par un cycle frigorifique qui le transforme à l'état liquide à -162°C.

Sous cette forme, il prend beaucoup moins de place (600 fois moins qu'à l'état gazeux) et peut donc être stocké à bord de navires méthaniers pour être transporté à l'autre bout du monde si besoin.

À l'arrivée, il est regazéifié pour être injecté dans le réseau de transport de gaz national ou il peut être transporté par camion-citerne vers des sites industriels.


- Une solution flexible -

À la différence du gaz transporté par gazoduc - une grosse infrastructure fixe -, le GNL permet une grande flexibilité de transport et un approvisionnement venant de n'importe quel pays producteur.

Les sources sont diversifiées: les trois gros exportateurs sont l'Australie, le Qatar et les États-Unis. Au total, une vingtaine de pays aux profils très variés exportent du GNL, de la Papouasie-Nouvelle Guinée à Trinité-et-Tobago en passant par... la Russie.

Le commerce de GNL a augmenté de 6% l'an dernier, tiré par la hausse de la demande en Chine et en Corée du Sud, selon le rapport Shell LNG Outlook. La demande mondiale devrait continuer de croître, tirée notamment par l'Asie.


- Plus de GNL pour l'Europe? -

"L'UE pourrait théoriquement augmenter ses importations de GNL à court terme de quelque 60 milliards de mètres cubes", estime l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans son plan de réduction de la dépendance au gaz russe. La Commission européenne évoque pour sa part un potentiel de 50 milliards de m3.

Problème: tous les importateurs dans le monde se battent pour les mêmes cargaisons, avec une production mondiale limitée et un risque de forte hausse des prix.

"Le GNL est un levier de flexibilité très important", mais "malheureusement à court terme, on ne peut pas lui demander de faire des miracles", temporise Vincent Demoury, délégué général du Groupe international des importateurs de gaz naturel liquéfié (GIIGNL).

"On estime que cette année, au maximum, il y aura 35 milliards de m3 supplémentaires mis sur le marché dans le monde; il est possible que la Chine en capte à peu près la moitié, ce qui laisse moins de 20 milliards de m3 au marché européen", calcule-t-il.


- De nouvelles infrastructures -

Certains pays européens comme la Pologne ou la Lituanie ont construit des terminaux GNL pour moins dépendre de la Russie. Mais d'autres comme l'Allemagne n'en ont pour l'instant aucun - une situation à laquelle le pays veut cependant remédier.

Toutefois, la construction d'un terminal prend du temps: 2 à 3 ans. Autre possibilité: recourir à des terminaux flottants (FSRU en anglais), qui peuvent être mis en service plus rapidement, mais nécessitent tout de même "12 à 18 mois", indique M. Demoury.

Au-delà des terminaux, c'est ensuite le transport par gazoduc au sein du continent européen qui bloque, par manque d'interconnexions à certains endroits. Par exemple, l'Espagne dispose de plusieurs terminaux GNL, mais les capacités sont ensuite limitées pour faire circuler le gaz au-delà des Pyrénées vers le reste du continent.


- Un bilan environnemental contesté -

Le secteur du GNL met volontiers en avant ses avantages pour le climat et la pollution de l'air: le gaz remplace avantageusement le charbon pour produire de l'électricité ou le fioul lourd pour la propulsion des navires, selon ses promoteurs.

Mais "remplacer une énergie fossile et une dépendance russe par une autre se révèlerait une impasse pour l'Europe à moyen terme", critique le Réseau action climat, en réaction au sommet européen à Versailles.

"Le GNL a de très importants impacts climatiques, parce que très énergivore, parce qu'en ouvrant des marchés mondiaux il pousse toujours plus la production en amont, et parce que sa chaîne de valeur crée des fuites de méthane", très nocif pour le climat, déplore Lorette Philippot, des Amis de la Terre.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
09/03/2022 14:12:38
2

Oui,


et GTT reste parfaitement stratégique dans un portefeuille actuellement surtout qu'il détient un savoir faire uniquement mis à disposition via des licences.

Il est incontournable pour le transport du Gaz maritime. C'est pour cela que je l'ai depuis des années en portefeuille. Le rendement est bon et la rentabilité excellente.


C'est autant plus important que les navires transporteurs de GAZ qui se raccordent aux terminaux de Regazéification doivent se conformer aux normes de sécurités européennes.

La procédure est donc potentiellement facilité pour les navires équipés en GTT.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
09/03/2022 13:57:25
2

Très intéressante cette carte.

j'imaginais pas ça comme cela.

Mais là, je me dis... et je travaille pas pour Lidl

on est mal patron ! on est mal !

Arrivée du gaz :

* Russie

* Turquie

* Algérie

* Etats-Unis

super démocratique tout ça !

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
09/03/2022 13:46:24
1

Article très intéressant qui met aussi en lumière avec les terminaux de regazifications le transport par voir maritime.


L'Espagne, tête de pont alternative pour l'approvisionnement en gaz de l'UE?

Actualité publiée le 09/03/22 11:13

https://www.abcbourse.com/marches/l-espagne-tete-de-pont-alternative-pour-l-approvisionnement-en-gaz-de-l-ue_559467

.

  
Répondre
philiberts philiberts
08/03/2022 19:21:38
0

j ai tous mes graphes qui ont sautés mais bon mes GTT je les ai encore

GTT: Elogen construira sa 'gigafactory' à Vendôme

Actualité publiée le 08/03/22 18:14

  
Répondre
philiberts philiberts
25/02/2022 07:58:00
1

Ca fait 5 mn que je décortique le graphe , j essaye de comprendre , j analyse et je viens seulement de m' apercevoir que c est un bug

  
Répondre
philiberts philiberts
24/02/2022 10:10:16
0


Elle résiste bien aujourd hui, voir mieux.

Plus de gaz ni de pétrole via la Russie faudra bien trouver un autre fournisseur

Mauvais graphe

  
Répondre
philiberts philiberts
23/02/2022 20:30:17
0

DATE DE LA TRANSACTION : 16 février 2022

LIEU DE LA TRANSACTION : Euronext Paris

NATURE DE LA TRANSACTION : Vente à découvert

DESCRIPTION DE L’INSTRUMENT FINANCIER : Action

CODE D’IDENTIFICATION DE L’INSTRUMENT FINANCIER : FR0011726835

INFORMATION DETAILLEE PAR OPERATION

PRIX UNITAIRE : 94.0761 Dollar des États-Unis

VOLUME : 50 108.0000

INFORMATIONS AGREGEES

PRIX : 94.0761 Dollar des États-Unis

VOLUME : 50 108.0000

TRANSACTION LIEE A L’EXERCICE DE PROGRAMMES D’OPTIONS SUR ACTIONS OU SUR UNE ATTRIBUTION

D’ACTIONS GRATUITES OU DE PERFORMANCES : NON

DATE DE RECEPTION DE LA NOTIFICATION : 17 février 2022

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
18/02/2022 11:27:15
1

Jamais d'explications et toujours des titrages pour faire le buzz en oubliant l'essentiel.

• Carnet de commandes record qui continue sur sa lancée

• investissement sur de nouvelles techniques et produits

• La baisse de CA était attendu depuis longtemps, c'est pour ça que ça baisse pas

• L'activité récurrente des licences produits et l'entretien augmente

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
18/02/2022 11:26:52
0

(CercleFinance.com) - La société d'ingénierie GTT publie un résultat net en recul de 32,6% à 134,1 millions d'euros sur l'exercice 2021, ainsi qu'un EBITDA en baisse de 29% à 172,2 millions, soit une marge en retrait à 54,7%, par rapport au niveau hors norme de 2020 (61,2%).

Le chiffre d'affaires du spécialiste des confinements à membranes pour le GNL s'est contracté de 20,6% à 314,7 millions d'euros par rapport à un exercice 2020 qui bénéficiait pleinement de l'afflux de commandes de 2018 et 2019 pour les constructions neuves.

GTT propose un dividende de 3,10 euros par action au titre de 2021, soit un solde de 1,75 euro compte tenu de l'acompte versé en novembre. Pour 2022, il vise un chiffre d'affaires entre 290 et 320 millions d'euros, un EBITDA entre 140 et 170 millions et un dividende au moins stable.

Copyright © 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

  
Répondre

Forum de discussion GTT

202207131659 910555
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.
Ma liste