OK
Accueil > Marchés > Cotation Cac 40 > Actus Cac 40

CAC40: accroche les 6.700, monte dans le vide, +1% en hebdo


Actualité publiée le 24/11/22 17:00
bourse Cac 40

(CercleFinance.com) - La bourse de Paris (+0,4% à 6.705) semble bien partie pour aligner une 8ème semaine de hausse consécutive (+2% en 5 séances +1% sur les 4 dernières), avec une gain de 0,6% en matinée qui a propulsé l'indice vers 6.730 (soit +1.100Pts en ligne droite et moins de 6% de repli annuel), dans un vide quasi sidéral en terme de volumes.
L'Euro-Stoxx50 progresse également de +0,4% dans le sillage du DAX qui affiche +0,7% et désormais +22% sur ses 'plus bas'.

Tout comme la veille, le CAC40 progresse 'dans le vide' (1,35MdsE en 8 heures) et en l'absence de toute opposition, les vendeurs ayant déserté la place après un rebond de
Les échanges sont très calme alors que Wall Street restera fermé aux Etats-Unis, pour cause de Thanksgiving et ne rouvrira que demain pour une demi-séance.

Les investisseurs ont pu prendre connaissance de l'indice du climat des affaires en Allemagne. Celui-ci s'est amélioré davantage que prévu, à 86,3 contre 84,5 au mois de novembre, les entreprises se montrant moins pessimistes sur leurs perspectives, montre l'enquête mensuelle publiée jeudi par l'institut Ifo.

Ce 1er chiffre positif depuis mars fait dire à Clemens Fuest, le président de l'institut munichois, que 'la récession pourrait se révéler être moins sévère que prévu'.

Dans l'Hexagone, la climat des affaires est resté stable en novembre, au vu de l'indicateur synthétique calculé par l'Insee à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchands, indicateur qui se maintient à 102 pour le troisième mois consécutif.

Cette stabilité, un peu au-dessus de la moyenne de longue période (100), résulte de légères détériorations dans l'industrie, le bâtiment et les services, mais d'une amélioration dans le commerce de gros et d'une stabilité dans le commerce de détail.

Par ailleurs, l'indicateur synthétique de climat de l'emploi perd un point et se situe à 108, une légère dégradation qui résulte principalement du recul du solde d'opinion relatif à l'évolution récente des effectifs dans les services (hors agences d'intérim).

Egalement très attendu, le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) pourrait apporter quelques éléments intéressants concernent l'évolution des débats au sein du conseil des gouverneurs.

Pour rappel, Wall Street a terminé en hausse (symbolique) hier, avec un S&P500 installé au-dessus du seuil des 4.000, les investisseurs ayant accueilli favorablement les 'minutes' de la dernière réunion de la Fed, qui suggère qu'un ralentissement du rythme des hausses de taux pourrait bientôt devenir approprié.

'Le procès-verbal détaille le plan de la banque centrale de ralentir les hausses de taux à 0,50% en décembre après avoir approuvé une quatrième augmentation consécutive de 0,75% plus tôt ce mois-ci', précise-t-on ainsi chez Wells Fargo.

Sur le marché des changes, le dollar s'affaiblit de -0,3%, à un niveau proche de 1,0430 face à l'euro, les dernières 'minutes' plaidant, aux yeux des observateurs, en faveur d'un adoucissement du cycle de durcissement monétaire de la Fed.
Sur l'obligataire, en l'absence des opérateurs US (absents pour 48H), les OAT poursuivent leur décrue avec -10Pts à 2,285%, les Bunds effacent -8Pts vers 1,841%, les BTP italiens -11Pts à 3,675% (soit +184Pts de 'spread' avec le Bund).

Dans l'actualité des sociétés, Gucci, marque phare du groupe de luxe Kering, annonce le départ de son directeur de la création Alessandro Michele. Le studio de création de Gucci continuera à assurer la responsabilité créative de la maison jusqu'à ce qu'une nouvelle organisation soit annoncée.

Rémy Cointreau (-1%) publie un BNPA part du groupe en progression de 64,7% à 4,40 euros au titre de son premier semestre 2022-23, avec une marge opérationnelle courante de 36,8%, en amélioration de 1,7 point en organique et de 3,8 points en publié.

Dans le cadre de sa stratégie Renaulution, Renault Group annonce une accélération du plan de décarbonation de ses sites industriels avec trois partenariats stratégiques et inédits pour atteindre ses objectifs en matière de transition énergétique.

Enfin, Derichebourg (+7%)confirme ce matin l'existence de discussions avec Elior (+10%) pour l'éventuel apport de sa branche multiservices. 'A ce jour, il n'existe aucune certitude quant à l'issue de ces discussions et à la conclusion d'un accord ferme relatif à cet apport', précise Derichebourg qui confirme 'ne pas avoir l'intention de déposer une OPA sur Elior'.

Copyright © 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email
Cac 40
6 712,48  0,08%

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

VLuWbEwDiKrwTTEo35eTxOp6EC0Iz9Zo_kiEPafiRI3nI49NPFw1brnCCC5JLhEC

Investir en Bourse avec Internet