CAC40: vise les 4.600 après intervention PBOC, WStreet à +3%
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Cac 40  > Actus Cac 40

CAC40: vise les 4.600 après intervention PBOC, WStreet à +3%


Actualité publiée le 25/08/15 17:25
(CercleFinance.com) - Le rebond technique des places européennes ne parvient pas à effacer l'intégralité des pertes de la veille (-5,35% en moyenne)... mais cet objectif semble accessible d'ici la clôture si une accélération de la 'chasse aux bonnes affaires' se matérialise d'ici 17H35.

Le CAC40 affiche +4,75%, Francfort et Milan +5% et l'Euro-Stoxx50 +4,65%.

La confiance et l'appétit pour le risque ont été ravisées par l'annonce d'une 5ème réduction du taux directeur de la PBOC (à 4,60% cette fois-ci) et d'une réduction des réserves obligatoires de banques (-0,5%).

La débâcle de Shanghai devait enfin être enrayée, après un nouveau plongeon de -7,6% ce matin et -43% en 2 mois.

Les opérateurs s'attendaient à une hausse record de Wall Street à l'ouverture (au lendemain d'une baisse également record de -6 à -8%) mais les indices US ont pris un départ plutôt prudent avec +2% sur le 'S&P' +2,7% sur le Nasdaq.
Les gains s'étoffent à présent avec une Nasdaq à +3,35% et un Dow Jones à +2,65% (soit +420Pts).

Les chiffres macroéconomiques semblent peu suivis d'effet à Wall Street : pas d'accélération haussière décelable lors de la publication à 16H d'une hausse de +5,4% des ventes de maisons neuves (prix médians en hausse de +2% sur 12 mois) et d'une Confiance des consommateurs qui s'établit en hausse inattendue à 101,5.

Un peu plus tôt l'indice Case-Shiller du prix des maisons aux Etats-Unis ressortait en progression de +0,9% sur les dix premières agglomérations et de 1% sur les vingt premières, après une hausse de 1,1% dans les deux cas entre avril et mai.
Les prix s'envolent à Denver (+10,2%) et San Francisco (+9,5%) mais stagnent à Washington (+1,6%) et Chicago (+1,4%).

Enfin, l'indice PMI 'Markit' des services aux Etats-Unis recule de 0,5Pts en août (de 55,7 vers 55,2). Le plus inquiétant demeure la baisse de la composante 'nouveaux contrats' avec un décrochage de 57,4 vers 54,8, au plus bas niveau depuis janvier.

Sur le front des indicateurs européens, le PIB allemand a crû de 0,4% au deuxième trimestre en séquentiel, conformément aux prévisions des économistes et après une croissance de 0,3% au premier trimestre.

L'indice IFO est ressorti à 108,3 points ce mois-ci, soit une progression de 0,3 point et alors que le consensus tablait sur un recul autour de 107,5 points.
Du côté des 'commodities', le palladium s'effondre de -5% vers 500$ l'once (une chute historique) mais le baril de pétrole reprend +3,2% à 39,5$ à New York.

Enfin, s'agissant des valeurs, les constructeurs automobiles sont leaders du CAC40 avec +7% pour Renault et Peugeot, Valeo suit de près avec +6,4%.
Les bancaires sont également ramassées avec Sté Générale à +6,25% et BNP-Paribas à +5,75%.
Au sein du SBF-120, Adocia grimpe de 12% après avoir annoncé le lancement d'une étude clinique de phase I évaluant une nouvelle formulation plus concentrée de BioChaperone Lispro, une formulation ultra-rapide d'insuline licenciée à Eli Lilly.

Les valeurs biotechnologiques, qui avaient été assommées hier dans un contexte de forte aversion pour le risque, rebondissent. Innate Pharma reprend par exemple 8,5%.

Arkema progresse de son côté de 6,3% alors que Morgan Stanley a relevé son objectif de cours sur la valeur de 80 à 82 euros et que Credit Suisse a réitéré son opinion 'surperformance' sur le titre.

Copyright © 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.

tirelire19


25/09/15 17:03
Rappel du 25 août pour vous raffraichir la mémoire !

Message complété le 25/09/2015 17:03:17 par son auteur.

rafraichir

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.