OK
Accueil  > Marchés  > Cotation SBF 120  > Actus SBF 120

Crise sanitaire & boom de l'e-commerce, dopez vos ventes grâce à la traduction professionnelle de vos contenus


Actualité publiée le 03/06/21 17:40

Depuis la crise sanitaire du Covid, le e-commerce ne s’est jamais aussi bien porté.
Les statistiques sont éloquentes : en 2020, la France est le 2ème marché européen pour l’e-commerce, et le 5ème au niveau mondial.
Pour 2021, Les chiffres du e-commerce en France ont littéralement explosé avec la crise du Covid19 : selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) il représente 13,4 % du commerce de détail contre 9,8 % en 2019 ; et les ventes en ligne sont passées de 57 milliards en 2014 à 112 milliards d'euros en 2020, soit une croissance extraordinaire de 96,5 %. On estime que cette croissance se maintiendra à 6,4 % par an en moyenne entre 2020 et 2024, ce qui promet donc de beaux développements, mais également une concurrence plus exacerbée, notamment de la part d’acteurs internationaux.
C’est un fait, l’essor du digital facilite le développement des entreprises à l’international et malgré son retard par rapport à ses voisins européens, la tendance à l’export est en hausse constante en France.
Selon Vincent Devisme, responsable de l’agence de traduction professionnelle Your Word Store, la prise de conscience des entreprises est désormais actée et de nombreux clients sautent le pas d’une communication sur leurs activités au sein de la zone Euro mais également au niveau mondial.

En effet, toutes les entreprises jusqu’aux TPME et les auto-entreprises, qu’elles aient été ou non réticentes à la digitalisation de leur activité, ont été contraintes depuis la pandémie du Covid à se mettre à la page et passer à la boutique en ligne, voire même à l’export. Cette réflexion gentiment entamée précédemment s’est totalement concrétisée dès la poursuite des mesures restrictives, et l’expérience prouve que les commerces ne peuvent plus se passer de ce mode opératoire (notamment les click & collect pour les nouveaux besoins de consommation), même pour les circuits courts ou les circuits de proximité. De fait, les magasins physiques comptent désormais avec leur alter ego digital, on parle même d’entité phygitale.

Pour la plupart des entreprises forcées à adopter un rythme ralenti lors des conditions sanitaires les plus sévères, faute d’action elles se sont naturellement penchées vers le développement de leurs activités à l’export et à la traduction de leurs descriptifs, généralement en anglais ou en espagnol. Ces adaptations forcées ont également eu leurs vertus : on assiste à une réflexion plus avancée sur la qualité des sites web et à une multiplication des recours à des services de traduction professionnelle.

Car en effet, en parallèle, les clients en ligne sont devenus plus exigeants. Un visiteur qui clique sur un article avec une belle photo mais avec un titre qui indique « la appareil orange pour le presser » et un texte encore plus ubuesque préfèrera de suite naviguer sur des sites plus conviviaux, sa confiance étant irrémédiablement perdue. Cet incompréhensible recours à la traduction automatique, en remettant le jugement de la qualité au lectorat, est une stratégie marketing à bas coût fort dangereuse et irréversiblement préjudiciable, note Vincent Devisme. Si quelques fautes d’accord sont encore éventuellement tolérées, les textes qui reflètent une traduction automatique font désormais radicalement fuir le client potentiel, et autant de parts de marché. Le nouveau consommateur s’est déjà habitué aux sites « user-friendly », à la praticité et au confort des commandes et livraisons personnalisées, ce qui engendre un changement permanent dans ses habitudes de consommation. D’ici 2040, certains vont jusqu’à prédire que 95 % des achats dans le monde seront effectués en ligne !

Ainsi la nécessité pour les entreprises de s'ouvrir à l'international via le digital a amené son corollaire de nécessité de traduction professionnelle qualitative des contenus de sites internet, et c’est bien la raison pour laquelle les agences de traduction professionnelle ont le vent en poupe depuis la pandémie. Toutes les études de marché s’accordent pour dire que le marché du e-commerce en France et dans le monde est le plus grand bénéficiaire de l’épidémie du Covid 19. Cependant, comme pour tout développement rapide, cela ne peut se réaliser sans exiger la qualité des sites web, en particulier pour les activités et services nouvellement proposées à l’export et les ventes à l’international, et par ricochet le concours des agences de traduction qui sont les garants de cette qualité.

Ainsi un bon service de traduction représente désormais un avantage concurrentiel incontournable pour toute entreprise qui souhaite maintenir la pérennité de ses activités.

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

 
aGqIU9myMsP3NI1dVtA5155_IsLprzVpzVVkFCUxEX3HhL3iUbb3dYKkEOPxo-Wz
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.