Exel Industries: Portzamparc n'est plus négatif sur le titre
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Exel Industries A  > Actus Exel Industries A

Exel Industries: Portzamparc n'est plus négatif sur le titre


Actualité publiée le 27/02/19 09:53
(CercleFinance.com) - Le bureau d'études Portzamparc a relevé son conseil sur l'action Exel Industries d''alléger' à 'conserver' ce matin. Porté de 65 à 70 euros, l'objectif est pratiquement en ligne avec le cours actuel du titre.

Les analystes sont passés par le stand d'Exel lors du SIMA, le salon mondial des fournisseurs de l'agriculture et de l'élevage, qui se tient au Nord de Paris. 'Ce salon est notamment l'occasion de présenter les innovations du groupe' spécialisé dans les équipements agricoles, rappelle une note.

Certes, le marché de la pulvérisation agricole fait toujours face aux vents contraires dont témoignait le CA du 1er trimestre 2018/2019. 'Nous notons cependant que les agriculteurs américains ont des capacités d'investissement, d'après le management, et que la culture locale a un effet de saisonnalité (clôture des comptes annuels). Par ailleurs, la très bonne tendance dans les vignes françaises se poursuit', rapporte Portzamparc, qui confirme son propre scénario augurent d'une croissance organique annuelle de 0,6%.

Le changement de conseil s'explique par 'la baisse du cours et (...) la mise à jour (des) comparables'.


Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.