OK
Accueil > Marchés > Cotation SBF 120 > Actus SBF 120

Les français estiment que leur pouvoir d'achat est en baisse


Actualité publiée le 06/10/21 09:42

A l’approche des élections présidentielles, les français font le bilan; Et se questionnent notamment sur l’évolution de leur pouvoir d’achat. Crise des gilets jaunes, pandémie mondiale, le budget des français et la santé économique du pays ont été lourdement impactés ces dernières années. A quel point ? C’est ce que révèlent deux études menées par OpinionWay et LCI ces dernières semaines.

pouvoir d'achat

Le pouvoir d’achat des français a diminué ces 5 dernières années

Si Emmanuel Macron n’hésite pas à mettre en avant son bilan économique, et notamment sa contribution en matière de pouvoir d’achat, les français ont un jugement plus nuancé sur leur situation financière. En effet, selon un sondage mené récemment par Opinion Way pour le journal les Echos et Radio Classique, ils sont 58 % à avoir une opinion négative. 

De fait, il s’agit d’un grand classique des fins de mandats présidentiels en France. Pour François Hollande et Nicolas Sarkozy, ses deux prédécesseurs, le constat était même plus dur, avec respectivement 78 % et 70 % d’opinion négative. 

Ce jugement global concernant les mesures économiques prises dans un contexte de crise sanitaire, s’explique selon les observateurs par les efforts réalisés pour soutenir le pouvoir d’achat malgré la pandémie.  Les français sont ainsi 30 % a considéré qu’il est resté plutôt stable, et 8 % qu’il a même augmenté.  Parmi cette dernière catégorie, on retrouve essentiellement les habitants d’Ile de France et les catégories aisées. 

 

A la fin du mois, les français estiment qu’ils leur manquent 467 euros !

Une autre étude empirique a été menée par LCI sur le marché de Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) pour recueillir la parole des français sur leur pouvoir d’achat et la gestion de leur budget. Un français sur deux estiment ainsi que son pouvoir d’achat a diminué sur ces 10 dernières années, notamment en raison de la hausse des prix des biens de première nécessité (comme le carburant et le gaz) ainsi que l’inflation galopante.

Les français considèrent également qu’à la fin du mois, il leur manque 467 euros pour boucler leur budget (soit 40 euros de plus qu’avant la crise sanitaire). Les ménages en sont donc réduits à trouver des astuces pour dépenser moins et à faire la course aux promotions, notamment lorsqu'ils font les courses. 

Les enseignes low cost, comme Lidl et Aldi, par exemple, attirent particulièrement les consommateurs avec leurs prix cassés, et leurs nombreuses réductions. Dans le prospectus catalogue Lidl, on trouve ainsi une vingtaine de fruits et légumes frais à moins de 2 euros, les produits frais pesant très lourd dans le budget des français et faisant partie des produits de première nécessité !  

 

Le pouvoir d’achat des français, et en particulier l’opinion que ces derniers se font sur son évolution, est un élément crucial pour mesurer le bien-être de la population. Mais il sera aussi dès les prochaines semaines au cœur des débats entre les candidats à l’élection présidentielle. 

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

7 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.

angeloysse
06/10/21 10:03
Le bilan de macron est catastrophique pour la France avec une dette qui explose . nous comprenons maintenant pourquoi les francais attendent avec impatience la candidature de zemmour .
Dd76000
06/10/21 10:29

Pourquoi ne pas prendre le modèle Suisse , a savoir un salaire de 4000€ , une fiche de paie de 4 lignes ,

L'employé gère lui même toutes ces charges , caisse maladie ( 450€ en suisse par mois ) etc

Zéros Zeros aides de l'état

40 heures semaines , 4 semaines de congés payés, 13 mois facultatif

Qui serait d'accord !!!

sergiobress
06/10/21 12:02

Si vraiment c’est comme ça en Suisse, bravo ; en France les réformateurs sont rares et quand ils veulent évoluer ils le font à l’envers. Nos élus ne sont pas intéressés par les réformes mais par le fric qui rentre dans leurs poches, c’est bien dommage.

On préfère s’occuper d’autres pays où d’ailleurs on a rien à y faire plutôt que de regarder chez nous.

Message complété le 06/10/2021 12:08:07 par son auteur.

Chez nous les emmerdes, on les étire pour qu’elles fassent plus d’usage.

Anjou49
06/10/21 12:56

Quand on parle de la SUISSE avant toute comparaison il faut tenir compte de certains paramètres :

Âge légal de la retraite 65 ans

Congés annuels 4 semaines

Durée légale hebdomadaire minimum 42 heures et jusqu’à plus de 50 dans certains domaines d’activité.

Coût de la vie évaluée à + 64 % par rapport à la France

Alors on choisit quoi : les avantages à la française et les salaires à la Suisse ?

Ben je crois que vous rêvez.

Tous les commentaires SBF 120

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

JYlCT9uULoFxk6EZHOD0xp0eeEAVQoYqshbJH_AitZAVv1Nxw72Q7DYfjb8Y6hHt
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.