LVMH: de bon augure pour le 'soft luxury' (Credit suisse)
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Lvmh  > Actus Lvmh

LVMH: de bon augure pour le 'soft luxury' (Credit suisse)


Actualité publiée le 11/04/19 11:50
(CercleFinance.com) - Credit suisse a lui aussi salué les ventes trimestrielles nettement supérieures aux attentes publiées par LVMH. Toujours à l'achat ('surperformance') sur le dossier, les analystes visent cependant un objectif de cours de 355 euros n'offrant qu'un potentiel de hausse limité.

Avec une croissance organique de 11% au 1er trimestre, le géant français du luxe a battu le consensus (Bloomberg) de deux points de pourcentage ainsi, souligne Credit suisse, que les prévisions les plus optimistes. Ce qui constitue donc un présage favorable pour le secteur, LVMH étant le premier grand nom à se livrer à l'exercice.

Cela étant, les 'bonnes surprises' de LVMH se concentrent dans les branches Mode & Maroquinerie et Vins & Spiritueux (soit grosso modo ce qu'on appelle le 'soft luxury'), alors que les Parfums & Cosmétiques et surtout les Montres & Joaillerie ont un peu déçu.

En conséquence, la publication de LVMH devrait plutôt porter les spécialistes de la maroquinerie et du cognac (on pense par exemple à Salvatore Ferragamo ou à Rémy Cointreau) plutôt que ceux du 'hard luxury', segment du luxe qui inclut la joaillerie et l'horlogerie (comme Richemont et Swatch), ajoute Credit suisse.




Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.