OK
Accueil > Marchés > Cotation SBF 120 > Actus SBF 120

Mohammed VI; Pas d'accord commercial sans reconnaissance de la marocanité du Sahara


Actualité publiée le 11/11/21 09:24

Mohamed VI

Intervenant dans un contexte inédit, le discours de Mohammed VI, prononcé à l’occasion de la marche verte, ignore encore une fois les accusations d’Alger et envoie des messages clairs. Revue de détails.

Le Maroc ne négocie pas la marocanité du Sahara et il le fait savoir. D’un ton ferme et clair, Mohammed VI appelle ses partenaires à formuler des « positions plus audacieuses et plus nettes au sujet de l’intégrité territoriale du Maroc ». C’est une reconfiguration des alliances stratégiques du pays que le Roi annonce, en affirmant que « le Maroc n'engagera aucune démarche d’ordre économique ou commerciale qui exclurait le Sahara marocain ». En d’autres termes : la reconnaissance de la marocanité du Sahara est désormais une condition sine qua non pour établir des accords économiques et commerciaux avec le royaume.

En faisant de cette reconnaissance le marqueur des positions des uns et des autres, le Roi a exprimé sa considération aux pays et aux groupements liés au Maroc par des conventions et des partenariats et pour qui, les provinces du Sud constituent une partie intégrante du territoire marocain. « Nous avons dans la région des partenaires internationaux de bonne foi qui, en toute clarté et en toute transparence, investissent aux côtés du secteur privé national et contribuent ainsi au bien-être de la population », indique-t-il.

Et d’ajouter : « les développements positifs de l’affaire du Sahara confortent également la dynamique de développement soutenue dans nos provinces du Sud ». En effet, la reconnaissance internationale de la marocanité des provinces du Sud se matérialise de plus en plus, notamment à travers les ouvertures des consulats généraux de 24 pays et la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, ainsi que les résolutions onusiennes, auxquelles le Maroc s’attache pour trouver une solution politique, mettant fin à ce différend régional.

Sur le plan économique, le discours de Mohammed VI a mis en avant l’essor des provinces du Sud, illustré aujourd’hui par le développement des infrastructures et la réalisation de projets économiques et sociaux, et ce, depuis 2015, lorsque le souverain a lancé un important programme de développement de la région d’un montant avoisinant les 80 milliards de dirhams. « Grâce à ces projets, les régions du Sahara sont devenues, désormais, un espace ouvert aux opportunités de développement et une plateforme propice à l’investissement national et étranger », affirme-t-il.




Sur le plan politique, le taux de participation aux dernières élections, qui a dépassé les 66 %, confirme ainsi l’adhésion massive des populations locales au projet qui leur est proposé, à savoir, le plan marocain d’autonomie. « Nous considérons que les conseils élus démocratiquement, librement et de manière responsable dans les provinces et régions du Sahara sont les véritables représentants légitimes de la population locale », a assuré Mohammed VI. Et de poursuivre : « Notre souhait est que ces conseils soient une force motrice pour mettre en œuvre la régionalisation avancée, compte tenu de sa vocation à offrir de réelles perspectives de développement et à favoriser une véritable participation politique ». 


© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

qnltPUIBzrKW-jD-R2pLjbR7d5NJ5qtgqV897HVP7fkCBDyRmJyORM65pl1-9IFZ
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.